Y a t-il des musicien-ne-s/chanteur-se-s/profs d'instruments dans l'assistance?

Linselli

Well-known member
3 Jan 2019
88
504
83
Seine et Marne
#1
Bonsoir :hello:

Loin de moi l'envie de faire doublon avec le topic sur l'intermittence... Ce post s'adresse aussi bien aux intermittents qu'aux salariés, aux artistes musiciens qu'aux profs musiciens !
L'idée n'est donc pas forcément de parler de l'intermittence, vu qu'il y a déjà un post pour ça, mais d'échanger sur tous les aléas et anecdotes de la vie d'artiste/musicien, ou de prof de musique.
J'ai hésité à publier plutôt sur le forum "musique", mais j'aime l'idée qu'on puisse aussi en parler comme un "boulot".
Pour me présenter un peu, je suis chanteuse lyrique et prof de chant dans une école musique municipale de la région parisienne. Je jongle entre les cours de chant et les concerts, et je serais ravie d'échanger tout un tas d'expériences avec vous :)
:rainbow:
 

LilyOnMarch

Your lips my lips, apocalypse
3 Jan 2019
31
287
53
#2
Bonsoir !

Chouette, pour ma part je suis compositrice de musique de films et jeux vidéo, une des raisons est qu'il m'est plus facile de composer derrière mon ordinateur/des partitions que de jouer devant une assistance et ce même s'il s'agit que d'un pelé trois tondus :cretin:

C'est surtout complexe pour réussir à en vivre (n'est-ce pas...), je me refuse de faire de la pub ou de l'institutionnel, mais c'est ce qui rapporte des sous. Je préfère avoir un job alimentaire (pionne à mi temps) et choisir mes projets selon ce qui me motive vraiment. J'ai essayé de me forcer à composer pour de la vidéo d'entreprise, je peux juste pas, ça m'a presque enlevé le goût de la composition.

Ce qui est le plus dur, c'est de ne pas savoir si je vais réussir à en vivre un jour. J'en aurais peut-être marre, de n'avoir une vision que sur quelques mois. Et mine de rien, je fais office d'extraterrestre dans ma famille, tous ou presque sont installés, en couple, bébé en route ou déjà là, propriétaire, etc. Je suis la bohème de la famille, et j'ai l'impression de ne pas être prise au sérieux à cause de ça. J'ai juste pas envie de m'imposer un boulot que je ne vais pas aimer juste pour pouvoir dire que j'ai un CDI et que je suis propriétaire :/ et ce jusqu'à la fin de ma vie. Non vraiment ça me déprime d'avance.

J'ai pensé à être prof de musique mais je m'en sens pas capable, je pense qu'il faut une vraie vocation pour ça, d'une part, et d'autre part, prof de musique au collège, nooooon merci ! Je ne suis pas assez douée dans mes instruments (piano et violoncelle) pour en être prof (et c'est une réalité, pas de l'humilité mal placée), je n'ai de toute façon pas les diplômes pour. Donc c'est vite vu.
 

Jeanne

Well-known member
4 Jan 2019
178
858
93
Toulouse/ Belgique
#3
@LilyOnMarch Tu peux m'en dire plus sur ton statut? Enfin comment tu as fais pour en arriver là, te créer un réseau, trouver des plans payés (même si je me doute que ça doit être bien difficile), .....Ca m'interesse vachement!
C'est possible d'écouter ce que tu fais quelque part?


Sinon, je suis musicienne (violoncelle et chant, même s'il est un peu mis de côté celui là). J'en vis pas, je doute que ça puisse se faire un jour. J'ai donné quelques cours particuliers, et maintenant que je m'installe dans une nouvelle ville, ce serait peut être l'occasion de relancer le truc. Et je compose aussi ;)
Mais je suis dans une phase difficile de :" je suis bonne a rien, je joue horriblement mal, comment c'est possible, j'ai honte". Je sais pas si ça vous est déjà arrivé, où si je suis un ovni, mais c'est une passade assez dure.
 
You Rock !: Linselli

LilyOnMarch

Your lips my lips, apocalypse
3 Jan 2019
31
287
53
#4
@Jeanne Oui ! Alors même si visiblement ça va changer avec le prélèvement à la source, vu que pour l'instant ce ne sont pas des sommes assez importantes, je passe par l'AGESSA et des notes de droit d'auteur. Je ne suis de toute façon pas affiliée mais assujettie et je déclarais en traitements et salaires (enfin bon c'est un joyeux bordel). Concrètement j'ai fait une licence de musicologie, puis un master de composition de musique à l'image, pendant ce master on a travaillé avec des écoles d'animation, de jeux vidéo, pour se faire un réseau faut aller aux soirées de rencontres pros, faire quelques projets par ci par là, avec le bouche à oreilles, ça se fait, mais doucement. Il y a parfois des annonces de jobs rémunérés sur des newsletter comme le cineaste.org, bref, faut écumer les annonces, composer, se montrer (en festival aussi).

Je t'envoie un MP avec le lien vers mon site :)

Ah, et je te rassure (ou pas peut-être), mais la plupart du temps je me sens comme un gros caca ("pff c'est nul, je suis nulle, ça marche pas, je suis pas douée"). Les bons jours, qui sont pas nombreux, c'est plutôt "boarf, ouais, ça va, je suis pas si mauvaise". :lunette:
 
You Rock !: Linselli

Jeanne

Well-known member
4 Jan 2019
178
858
93
Toulouse/ Belgique
#5
@LilyOnMarch Je pense que le sentiment de nullité et d'imposture est inhérente à ce genre de pratique, comme surement beaucoup d'autres ;) . Mais ce n'est pas toujours facile de faire avec les mauvais jours, où on se dit qu'on a surement pris la mauvaise voie.Et puis des fois je me compare à d'autres, en me disant que ce qu'ils font n'est pas forcément mieux alors pourquoi pas moi ;)
Cela dit, ça fait plaisir de ne pas être la seule à ressentir ça !

SInon, je pense que cette année va être accès sur la composition pour moi, pour réellement me familiariser avec les outils, même si j'ai déjà des notions en ayant fait une formation dans le son.
Et puis quelques projets me trotte dans la tête aussi, que j'espère concrètiser.
 

Louiga

Folle à chats chronique
18 Jan 2019
7
16
3
#7
@LilyOnMarch Oh je viens de voir ton métier :puppyeyes:
Est-ce que t'accepterais que je te pose des questions dessus par MP ? Ce que t'as fait comme parcours, comment t'en es arrivée là...
C'est un domaine que j'aime beaucoup et depuis toujours la compo de musiques de films/jeux. C'est pas du tout mon job actuel (je l'ai gardé en tant que passion) mais j'adorerais avoir ton avis !

En tout cas vous êtes géniales, gros respect pour vous d'en faire votre métier !
 
You Rock !: Linselli