Votre part de colibri

Lol'ô

Well-known member
6 Jan 2019
1 235
7 117
113
#21
@Sonea Je suis d'accord avec toi, en ce qui concerne le transport. Après, vient la considération des conditions de travail des cueilleurs. Et aussi de savoir qu'en France il y a plus de règlementations en matière de traitements en agriculture, surtout fruitière. Se renseigner sur les pratiques espagnoles, et italiennes, peut parfois couper l'appétit.
@ronin Peut-être aussi que les récoltes ont été moins importantes en raison de situation climatique difficile, par exemple. Dans ce cas, on rejoint le problème des modes d'agricultures.
Et comme le dit @triste_songe , si on veut relocaliser l'activité économique française, il faut faire un peu de chauvinisme. :p
 

Ocoq

New member
11 Mar 2019
20
29
3
#22
@Shoujiki : pour l'éponge Tawashi, tu l'as fabriqué toi-même ? J'essaie de m'inscrire à des ateliers dans ma ville pour en fabriquer mais les ateliers sont toujours complets ...
 
You Rock !: Lol'ô
B

Berilla

Guest
#24
Pour ma part, j'ai décidé de consacrer tout mon mode de vie à "autre chose".

J'y suis depuis quelques années, ça bouge lentement mais ça bouge, tout changer, ça prend un temps fou.
J'ai commencé par devenir végé, pas un gros effort puisque je n'aimais déjà pas beaucoup la viande, j'ai commencé par le facile.
Ensuite, parce que j'ai des problèmes de santé (une des raisons de mon changement de mode de vie), j'ai commencé à bosser sur mon rapport à la santé. Après quelques années, je suis convaincue que la médecine nouvelle ouvre la voie à une manière foncièrement différente de prendre soin de soi (https://www.neosante.eu/accueil/ ) je vous laisse aller jeter un oeil, je ne suis pas très douée pour expliquer cette théorie. Et je me soigne exclusivement grâce à la phytothérapie, mon alimentation, et mon rythme quotidien. Une grande partie de mes "médicaments" sont fabriqués par ma mère, avec ce qu'elle a dans son jardin.
La décision la plus flippante que j'ai prise, c'est d'arrêter de travailler. Je vis au RSA maintenant et l'objectif à terme est de me passer également des aides de l'état, je bosse dur sur mon budget, mes dépenses, et trouver des alternatives. C'était sérieusement flippant de sauter le pas, mais je ne regrette pas un seul instant, la vie est douce quand on la vit à son rythme.
Depuis quelques mois, je vis dans ma maison, j'ai beaucoup de chance, puisque ma mère soutient mes projets (et mène les siens, on s'entraide beaucoup) et à ce moment là voulait investir son argent dans une maison.
Je ne saurais exactement dire ce que je vais faire de mon jardin, mais j'espère réussir à y faire pousser de quoi produire une partie de ma nourriture. C'est pas gagné encore, je suis un poil trop malade pour vraiment bosser au jardin pour le moment et quoi qu'il arrive, j'y connais encore pas grand choses en plantes (mais j'y travaille).
J'espère un jour aussi réussir à nourrir mes chiens de manière éthique, j'ai quelques idées que je creuserais quand j'aurai avancé sur le reste.
Je fais de la couture et de la broderie, déjà pour pouvoir offrir des cadeaux (j'aime faire des cadeaux), et j'apprends petit à petit, pour pouvoir me faire mes propres vêtements (et ceux de ma mère), et aussi parce que c'est une compétence utile. Je suis quand même persuadée que tout va se casser la gueule et je n'ai pas envie d'être totalement dépendante de la communauté.
Et au niveau personnel, je travaille à développer toujours plus ma bienveillance, je fonctionne beaucoup par l'entraide, je donne beaucoup ce dont je n'ai pas besoin, et d'ailleurs, j'élague petit à petit mes besoins du quotidien pour apprendre à me contenter de très peu.
Quoi qu'il arrive, je passe beaucoup de mon temps à apprendre à faire des choses utiles dans mon quotidien, et dans celui des autres.

Mon rêve qui deviendra peut-être réalité serait de créer un petit sanctuaire pour accueillir quelques animaux de boucherie et me faire "pardonner" de la violence qu'ils subissent, j'aimerais beaucoup sauver au moins une vache de l'abattoir (en grande partie parce qu'ici les éleveurs élèvent des vaches et que je les croise tous les jours), le tout aussi autonome que possible, une fois de plus hors des circuits capitalistes.

Je suis super contente de vous lire (même si j'arrive un peu tard) parce que ça me fait plaisir et ça me rassure de voir tout ce que les gens font pour changer les choses :jv:
Je trouverai sûrement de l'inspiration dans ce topic.
 

Lol'ô

Well-known member
6 Jan 2019
1 235
7 117
113
#25
@Berilla Woaw, ça donne envie, sauf ta santé, bien sûr. J'espère que tu vas bientôt aller mieux et pouvoir mener à bien tes projets. J'aimerai bien avoir le courage de jardiner ma nourriture, mais à la fois, je profite de ne plus travailler pour naviguer à droite à gauche, ce qui est totalement incompatible avec la conduite d'un jardin. Bonne chance. :top:
 
You Rock !: LuLa
B

Berilla

Guest
#26
@Lol'ô Merci, je prends la chance, ça aide bien :happy:

T'as bien raison de naviguer avant de songer à te poser, je n'ai commencé à avoir envie de le faire qu'après 30 ans. Tu fais quoi sur ton chemin? C'est en rapport avec ta part de colibri?
 
You Rock !: Lol'ô
B

Berilla

Guest
#27
Ahaha, double post pour une nouvelle étape que je voyais venir plutôt l'année prochaine : j'ai plus de voiture.
J'ai acheté de quoi réparer les roues crevées de mon vélo, le mois prochain j'investis dans une remorque, et on s'organise avec ma mère pour se partager sa voiture et faire nos courses ensemble. On va pas mal économiser en argent et en ressources avec ça, et moi ça va m'aider à me remettre en forme.
Comme à l'usage j'aimerais beaucoup aller faire mes courses une fois par semaine en vélo, je me prépare à la transition, physiquement déjà, puis mentalement, 1h30 voire 2h de trajet au lieu de 10mn, c'est une habitude à prendre.
Mon rêve ce serai d'avoir un âne ou un cheval et une charrette, un jour peut-être, en tout cas si j'ai l'occasion d'aller dans ce sens, je le ferai !

Sinon, est-ce que quelqu'un s'y connaît un peu ou sait où chercher sur la manière de filtrer l'eau d'une source pour les utilisations domestiques (cuisine et douche) voire potable? Sans produits chimiques bien sûr, plutôt une installation qui ressemblerait à de la phytoépuration?
C'est pas pour tout de suite bien sûr mais je compte bien utiliser la source de mon jardin à son maximum. Puis devoir tirer son eau et la filtrer, je suis sûre que ça fait faire beaucoup d'économies.
 
Dernière édition par un modérateur:

Lol'ô

Well-known member
6 Jan 2019
1 235
7 117
113
#28
@Berilla
Houlalaaaa, mais je pourrai être ta mère tu sais. L'écologie, et les colibris n'étaient pas à la mode quand j'avais ton âge, je n'ai jamais été la pire, mais j'ai dû beaucoup m'améliorer au cours du temps !!!!

Moi aussi depuis que ma voiture est tombée en panne, j'ai assez changé ma manière de me transporter. Mais, je l'ai faite réparée, parce que je vis en milieu rural, et franchement des fois les transports en communs, ben, c'est pas le pied. En plus ma voiture me permet de temps en temps de rendre service à des personnes qui n'en ont pas, genre en ce moment c'est une de mes filles qui s'en sert parce qu'elle a eu un accident et que la sienne est flinguée. Donc, non, je voyage pour le plaisir de voir ma famille la plupart du temps, et je co-voiture, ou je roule en train. J'avoue que l'âne et la charrette me tente aussi, mais je n'ai pas de terrain pour les garer ! :yawn: (pis j'imagne pas le temps qu'il me faudrait pour traverser la France !!!)

Je ne suis pas experte, mais la phytoépuration, c'est plutôt pour les eaux usées non ? L'eau des sources est généralement potable, pour le savoir, il faudrait que tu la fasse analyser. Je connais pas mal de gens qui mettent un morceau de charbon de bois dans leur carafe/bouteille d'eau pour filtrer le chlore et autres éléments indésirables. As-tu des raisons de douter de la potabilité de l'eau de ta source ? Genre des méthodes agricoles douteuses .... la proximité d'une usine qui utilise des produits toxiques ?

Sinon, pour celleux qui ont des doutes sur l'intérêt des modes de consommations étiques, voilà un article sur la progression du commerce équitable, de quoi se rendre compte, que nous ne sommes pas seul.es, et que les changements de comportements changent de plus en plus vite. Alors on ne relâche pas nos efforts, et on continue à semer autour de nous l'envie/besoin de changer le comportement des sceptiques.
https://campagnesetenvironnement.fr...connait-une-croissance-exceptionnelle-en-2018
Je sais qu'on en a parlé dans un autre topic, mais je ne sais plus lequel ... :lalala:
 
You Rock !: Selmelbi56 et LuLa