Très inquiète pour la santé de ma mère

15 Jan 2019
5
14
3
#1
Bonjour à toutes,

Je lance ce topic comme une bouteille à la mer, c’est un sujet qui me fait énormément de mal, et que je n’aborde jamais, avec personne, car je n’en ai pas la force. Je l’ai abordé il y a quelques années avec mon frère et ma grand mère, mais je ne souhaite plus le faire car j’ai l’impression de leur créer des inquiétudes qu’ils n’ont peut être pas de base (ou du moins, pas autant que moi).

Ma mère est en surpoids. Je n’ai aucune idée de son poids, mais je pense qu’on est clairement dans l’obésité. Elle n’a jamais eu une morphologie mince, même plus jeune, mais sa prise de poids a été régulière ces 15 dernières années, jusqu’à atteindre ce stade qui m’inquiète.
Ma mère mange énormément. Des quantités astronomiques, vraiment. J’ai vraiment honte de dire ça, mais je suis toujours mal à l’aise dans les repas de famille ou entre amis, car elle n’a aucune restriction, et que je vois parfois les gens regarder son assiette avec insistance. Du coup, j’essaye d’ignorer en me plaçant le plus loin possible d’elle.. Mais ça ne fonctionne pas. De plus, quand elle cuisine à la maison, ses repas ne sont jamais vraiment sains. Il y a toujours beaucoup beaucoup de gras.
Ce qui m’inquiète le plus, c’est qu’elle n’a pas l’air d’être consciente des quantités qu’elle ingère, et du poids qui en découle. Avec les années, sa prise de poids a eu des incidences claires sur ses capacités physiques. Elle est constamment essoufflée, a des douleurs dans pratiquement toutes les articulations. Par conséquent, pratiquer une activité avec elle, ne serait-ce que de la marche, n’est pas vraiment possible. Cela me fend le cœur parce que je suis proche d’elle et j’aimerai partager des balades en famille à ses côtés.. mais dès qu’il y a un effort physique à fournir, elle refuse l’activité en raison de ses douleurs au dos, aux chevilles, etc.

Ma mère est également fumeuse. Très grosse fumeuse, ce qui n’arrange rien aux problèmes d’essoufflements. Depuis environ 6 mois, j’ai remarqué qu’elle avait tout le temps la voix cassée, clairement Le genre de voix des dames de 65 ans qui ont fumé à outrance toute leur vie. Et bien sûr, cela ajoute encore plus à mon inquiétude pour sa santé.

Clairement je m’inquiète de perdre ma mère très jeune, car je vois mal comment son corps pourrait supporter ses excès encore 30 ans, et je suis également horriblement triste des conséquences de ses comportements sur sa vie. Elle passe à côté de tellement de choses.

J’ai essayé de lui en parler à une époque. Mon frère et ma grand mère également, mais rien n’y fait. Elle est dans le déni le plus total. Elle m’avait même répondu de façon un peu agressive en disant que c’était n’importe quoi et que « figure toi que j’ai perdu du poids et que ma ceinture m’est trop grande. » Quand au sujet de la cigarette, je fume également (peut être 5 fois moins qu’elle ceci dit) alors elle me répond que j’ai pas à lui donner de conseils. Certes.

Ca me rend malade. Vraiment. J’arrive parfois à ne pas y penser pendant quelques semaines, mais quand ça revient dans mes pensées, c’est le chaos le plus total.
J’espère tellement qu’elle ai un déclic. J’espère depuis des années, mais rien ne vient.. Je n’ose pas aborder de nouveau le sujet avec elle, parce que non seulement je ne veux pas lui faire du mal, et que je sais qu’elle se sent attaquée quand on lui en parle, et parce qu’en plus cela abime notre relation, alors qu’on est vraiment proche et que j’ai de la chance d’avoir une maman aussi géniale qu’elle

Je ne sais pas exactement ce que j’attends en postant mon témoignage. Peut être me soulager dans un premier temps en posant ce qui me ronge par écrit, à défaut de réussir à en parler avec mes proches. Peut être également d’avoir des témoignages de personnes qui vivent la même chose, ou qui étaient comme ma maman et ont eu ce fameux déclic.

J’espère ne pas avoir été trop longue et trop fouilli, et je remercie d’avance ceux qui auront peut être des témoignages à m’apporter sur ce sujet :whistle:
 

Carys

Well-known member
20 Juin 2020
59
274
53
#2
@Kasia J'aimerais tellement pouvoir t'aider. On voit clairement que tu aimes ta mère et que tu n'as pas envie de la voir souffrir. Malheureusement, j'ai l'impression que c'est un problème fréquent. Le seul truc que je peux partager ne va t'être d'aucune utilité : le déclic doit se faire chez la personne à mon sens. Et parfois, il ne se fait jamais.

Dans mon propre cas, j'étais en surpoids quand j'étais enfant et mon médecin et mes parents me disaient de temps en temps que j'allais avoir des problèmes de santé si je continuais (des problèmes de quoi ? Moi, je suis jamais malade), que j'allais avoir des vergetures disgracieuses (pff, qu'ils viennent en face me dire que je suis disgracieuse) et bref, ce n'est qu'en partant loin de ma famille, dans un endroit où paradoxalement personne ne me disait rien, que j'ai chamboulé mes habitudes et je me suis rendue compte que j'avais plus la pêche en grignotant moins et qu'en fait, j'aimais bien le sport. Mais c'était vraiment le hasard en fait.
Le truc, c'est que j'étais jeune et que je pouvais partir. Pour ta mère, c'est un peu plus compliqué. C'est beaucoup plus dur de changer des habitudes enracinées.
Ce que je voulais dire par cette anecdote, c'est que parfois, malgré tous les bons conseils, rien ne prend. (Désolée. :( )

Cela dit, je lance une idée un peu idiote mais j'ai vu qu'elle avait fonctionné chez des membres de mon entourage...Ce sont des gens un peu particuliers toutefois, toujours dans la compétition pour tout. Dans leur cas, l'un a fait une analyse de sang pour voir s'il avait du diabète et son ex a voulu se tester aussi car elle était sûre de mieux manger que lui (en fait, elle mange plus mal et le résultat n'a pas menti). Depuis, c'est à qui aura le meilleur taux (ils me rendent dingues).

Tu dis que tu fumes aussi. Et si tu consultais à ce sujet ou laissais entendre que tu allais faire des examens pour vérifier que tout allait bien ? Je ne te dis pas t'arrêter de fumer ou autre, tu fais ce que tu veux bien sûr mais c'est juste histoire d'implanter l'idée d'un suivi médical dans sa tête sans lui dire de le faire elle. Ou le diabète ou d'autres examens que tu souhaiterais lui voir faire. Ce n'est pas incongru de faire une prise de sang de temps à autre pour vérifier que tout va bien.

Enfin voilà, j'espère de tout cœur que ta mère aura un déclic ou que tout ira bien pour elle et pour toi aussi.
 

LuLa

That awkward moment between your birth and death
4 Jan 2019
6 471
45 955
113
#3
@Kasia C'est toujours difficile de se faire du souci pour son entourage et sentir qu'on ne peut pas y faire grand chose, car on ne peut pas obligé les gens à faire ce qu'ils ne veulent pas.
Je ne sais pas comment tu as abordé le sujet la dernière fois avec ta mère. Ça peut aider de commencer par dire qu'on tient à la personne et qu'on s'inquiète pour elle. Est-ce que tu lui as dit les choses comme tu nous l'a dit à nous, que tu l'aimes et que tu veux continuer à profiter d'elle le plus longtemps possible? Peut-être aussi lui demander gentiment si il y a une raison pour qu'elle réagisse mal quand tu lui parles de sa santé?
Tu peux peut-être aussi lui proposer de cuisiner pour elle, ou ensemble, de faire des repas un peu différents?

Sinon je trouve l'idée de @Carys intéressante, de lui montrer que de ton côté tu vois pour arrêter de fumer, que tu vas faire une prise de sang pour diabète, cholestérol, etc. La tenir au courant des résultats, lui parler des conseils que le médecin a pu te donner (quitte à faire passer tes idées pour celles de ton médecin...).
 
You Rock !: Kasia
15 Jan 2019
5
14
3
#4
@LuLa @Carys Merci beaucoup pour vos réponses si bienveillantes !

C’est vrai que le déclic doit venir de la personne elle même, peut être qu’il viendra, mais j’ai peur qu’il arrive trop tard, alors si je pouvais l’aider à l’avoir j’en serais tellement heureuse.. Quand j’ai essayé de lui en parler, je pense avoir tout mis en œuvre pour qu’elle comprenne que c’était de l’inquiétude et pas un jugement. Malheureusement elle réagit tellement au quart de tour qu’à part couper court à la conversation c’est compliqué.. je ne veux pas que cela devienne un sujet de dispute..

Par contre effectivement le fait d’implanter l’idée d’un suivi médical dans sa tête ne m’avait jamais traversé l’esprit, mais c’est vraiment une super idée ! Je vais essayer de creuser de ce côté là :)
 
You Rock !: Carys et LuLa