Topic pour les flippés du coronavirus

CCCC

Cessez ces "C" !
20 Jan 2019
3 197
25 015
113
@Haleyo Une institution tellement précieuse qu'on n'hésite pas à se servir des profs comme paillasson. Faudrait pas salir la Maison.
Un exemple ? Mais oui mais oui :
 

Cathy Gale

en mission secrète...
3 Jan 2019
933
7 409
93
@CCCC ça ressemble à une participation forfaitaire qui est prélevée par la CPAM sur l'ensemble des actes. Je suppose que ce sera également le cas pour les enfants. (Après elle pourrait être remboursée par l'éduc nat). (Et je ne nie pas que l'Educ Nat se paie la tête de ses agents : la maîtresse de Poussin et cinq de ses collègues ont contracté le covid en même temps ! Mais c'était pas un cluster...)
 
  • You Rock !
Reactions: CCCC

CCCC

Cessez ces "C" !
20 Jan 2019
3 197
25 015
113
@Cathy Gale oui c'est effectivement la participation et non, ce n'est pas le cas pour les mineurs. Ce n'est pas le cas non plus pour les profs s'ils vont se faire tester n'importe où ailleurs que sur leur lieu de travail... Mais ces tests-là sont considérés comme des actes de biologie médicale et à ce titre la participation forfaitaire reste dûe.

En fait c'est vraiment de l'ordre du couac administratif, mais bon, on a l'habitude.
 

Lizey

Do Not Feed
5 Jan 2019
70
468
53
[ Ce n'est pas le cas non plus pour les profs s'ils vont se faire tester n'importe où ailleurs que sur leur lieu de travail...
Il me semble que si, n'importe qui allant se faire tester a la participation forfaitaire à sa charge.
(J'ai envie de dire que c'est même 2€ mais j'en mettrais pas ma main à couper)

D'ailleurs, la même situation se pose pour les soignants qui ont l'obligation de se tester tous les x temps (dans certains EHPAD par exemple).

Édit : c'est retenu sur les prochains remboursements, d'où le fait qu'on ne paie physiquement rien sur place, si jamais. Tout comme une prise de sang, des médicaments ...
 
Dernière édition:

CCCC

Cessez ces "C" !
20 Jan 2019
3 197
25 015
113
Tiens c'est bizarre... Il faudra que je vérifie mon décompte... :unsure:

Alors par contre il y a un truc que je ne comprends pas, c'est que l'article parle de la CPAM, mais les profs ne sont pas à la CPAM normalement.
 

Cactus

Aïe ! Ça pique !
2 Jan 2019
500
5 224
93
Ça c'est le topic des flippés du coronavirus. Et ça se comprend, c'est flippant. J'ai d'ailleurs posté mes propres inquiétudes sur certaines pages.

Mais y a aussi le confinement-déconfinement-reconfinement-redéconfinement-avec-couvre-feu-rereconfinement qui m'angoisse. Y a un topic pour ça :ninja: ? Vivre avec cette incertitude quasi permanente, subir ces aller-retour entre liberté et restrictions, se sentir privée d'une partie de sa vie et avoir l'impression d'être punie, ce sentiment d'injustice d'avoir eu presque un an de sa vie gâché alors que c'est à cause de plusieurs décennies de mauvaises décisions politiques.

Je suis fatiguée d'être en stress chaque jeudi, à me demander à quelque sauce on va être mangés. Fatiguée de n'avoir aucune idée de comment on vivra ne serait-ce que dans un mois. Aujourd'hui, un de mes collègues m'a dit que "quand même, d'ici début mai on aura repris en présentiel non ?!". Bah justement, on n'en sait rien.

Je sais que ça n'est RIEN à côté de l'angoisse de voir sa mère ou son père intubé•e. Je sais ça n'est RIEN à côté de certaines et certains d'entre vous qui l'ont eu, ont souffert des semaines et ont encore des séquelles. Mais psychologiquement, je commence à craquer...

En raison de mes études, de mes sacrifices, et de ma difficulté à trouver un CDI et donc à (re)partir de chez ma mère, j'ai l'impression que ma vraie vie n'a commencé qu'en avril 2018. Bref, j'ai l'impression de n'avoir eu le droit qu'à 23 mois de liberté. Quand est-ce que je vais pouvoir vivre comme je l'entends ?! C'est pas la vie d'adulte à laquelle je m'attendais. C'est pas ça que j'espérais de la vie. C'est pas comme ça que j'envisage le quotidien : la peur, le questionnement, l'angoisse, l'absence totale de perspectives, le néant. Ça fait un an que je prends sur moi et je n'ai plus la force. Je me fissure mentalement.

Et Castex qui dit à propos d'un journaliste qui demande pourquoi on ne crée pas plus de places en réanimation : "C'est pas comme ça qu'on lutte contre une épidémie". Ouais bah c'est pas comme ce que vous faites actuellement non plus de toute évidence ! Alors merde. Bougez-vous putain...
 
Dernière édition:

Bree_

Well-known member
2 Jan 2019
2 734
31 400
113
Mes parents et ma sœur ont reçu leur convocation, ils seront vaccinés dans la semaine :pray:

Conseil avancé à demain. Je ne sais pas s'ils vont se "contenter" de revenir sur les promesses d'avril et mai (et ça sera dur à avaler déjà.. ) ou fermer les écoles.
En soi, sanitairement je ne comprends pas que ce ne soit pas encore le cas. Égoïstement pour les enfants.. j'espère toujours que leur vie pseudo normale puisse continuer.

Et sinon j'ai peur de la fin du monde en gros (j'ai des bouffées de panique, je sens modérément bien cette nouvelle vague. Mon mari sent la pression monter à lhosto et les gens sont plus jeunes.. )

Ce contenu est réservé aux membres inscrit.es. Inscris-toi par ici.
 

CCCC

Cessez ces "C" !
20 Jan 2019
3 197
25 015
113
@Cactus tu es complètement dans le topic !! (Le titre ne correspond plus trop... En fait c'est plutôt un "ECM covid"...)
Et oui, je suis d'accord, cette incertitude, c'est le plus insupportable. C'est terrible que le confinement soit venu... Te couper les ailes d'une certaine manière ?
Du soutien pour toi !

@Bree_ du soutien aussi pour toi,ça ne doit pas être facile pour votre famille !
 

Sylvie

Well-known member
16 Jan 2019
487
4 105
93
@Cactus
Je comprends tout à fait. Cette attente et ces revirements de mesures sans arrêt, c’est insupportable. Depuis décembre tout le monde dit qu’il faut reconfiner un bon coup. Janvier ou février ça aurait été logique et plus supportable. Mais non, tout va toujours bien jusqu’au moment où c’est la catastrophe. Après 1 an, qu’on soit toujours aussi à la ramasse sur l’anticipation ça me dépasse.

Ce contenu est réservé aux membres inscrit.es. Inscris-toi par ici.

Edit : mais tout va bien les coiffeurs pourront rester ouverts...
 
Dernière édition:

Sonea

Aime comme tu l'entends
13 Jan 2019
1 820
15 754
113
Bon après pour me faire l’avocat du diable, on aurait reconfiner en janvier pour un mois, on serait peut être en train de reconfiner de nouveau vu ce qu’il se passe en Italie par exemple...

@Cactus je te comprends totalement:calin:, j’en peux plus de ne rien pouvoir prévoir, de ne pas savoir quand on pourra retrouver un semblant de vie normale. Ce qui me sauve un petit peu c’est que j’en ai profité pour reprendre mes études à distance et que comme on peut rien faire c’est un peu plus facile de sacrifie les loisirs pour réviser...
 

Chocovore

éclair au chocolat
9 Jan 2019
2 745
21 430
113
Hier j’ai écouté une interview d’Angèle Consoli, la psychiatre qui a récemment rejoint le conseil scientifique.
Entre le choc initial, les conséquences longues, le tout sur un système de soin psychiatrique en faiblesse chronique depuis des années, c’est impossible de tout absorber et il faut bricoler en permanence.


Moi j’ai un ressenti assez mitigé sur notre époque : de par mon activité je suis en permanence en contact avec des risques dont heureusement la majorité d’entre eux se concrétisent peu mais ça facilite ma projection dans un état d’esprit compatible avec cette imprévisibilité permanente. Renforcer par le fait qu’il n’y a pas tant d’impact sur ma vie quotidienne (On voit moins amis et famille et on ne va plus à la piscine et nos quelques repas à l’extérieur ont disparu mais sinon notre vie reste assez proche de celle de 2019)

Au quotidien je gère plutôt des risques dans un périmètre limité (le plus collectif c’est l’incendie ou la panique dans lieu public type centre commercial), mais je rencontre de temps en temps d’autres professionnels du risque et de leur gestion qui traitent de sujets beaucoup plus collectifs que le mien par exemple dans les congrès de l’IMDR, en présence de membres de l’ANSES ou de l’INRS.

Ce qui me frappe c’est surtout l’impression d’un scénario qu’on m’aurait déjà spoilé il y a plusieurs années.
Par exemple en 2017 le thème des entretiens du risque de l’IMDR était "Le déni du risque : de l'attitude individuelle à la gouvernance des organisations''. En au niveau célébrités les invités étaient Etienne Klein et Gérald Bronner qui y ont livré les même discours que ceux qu’ils ont exprimé depuis le début de la pandémie.

Le problème c’est que normalement on anticipe ce genre de scénarios pour qu’il ne se produise pas... :hesite:
 

LuLa

Oeuvre au noir
4 Jan 2019
8 402
62 795
113
@Chocovore Oui quand on s'intéresse un peu à la question de la prévision et la gestion des risques, et quand on voit que plusieurs experts avaient fait des scénarios de pandémies mondiales il y a déjà un petit moment, c'est très très frustrant de voir une gestion pareille de cette crise. Ce qui me frappe le plus c'est cette difficulté à imaginer des choses un peu innovantes et originales, à sortir un peu du cadre. Je dis pas que moi je trouverais de meilleures solutions, mais enfin y'a quand même des gens intelligents dans ce pays (tu as cité Étienne Klein, et y'en a d'autres).
 

Portnawak

Well-known member
26 Jan 2019
387
2 172
93
Franchement, le seul truc positif dans ce "reconfinement libre" c'est l'interdiction d'aller dans une autre région. Parce qu'à chaque restriction des gens ont quitté leur zone pour aller dans une autre plus épargnée, tant pis s'ils participaient à la contamination de leur lieu de villégiature qui ensuite se trouvait en plein flambée.
 
  • You Rock !
Reactions: Lemon and CCCC