Topic pour les flippés du coronavirus

AngèleLN

Let's Play
1 Avr 2019
2 023
17 245
113
wordpress.com

Uisken

Well-known member
22 Jan 2019
468
2 443
93
On s'est bien isolé avant les fêtes, merci le 100% télétravail, on a fait un test PCR juste avant Noël (j'étais un peu malade, je me doutais que c'était juste l'effet début de vacances mais dans le doute). On était tous les deux négatifs.

Ce contenu est réservé aux membres inscrit.es. Inscris-toi par ici.

J'ai dû mal à vivre qu'autant de gens le vivent si biens et prennent ça à la légère. Dans nos amis c'est en train de changer et au boulot, je vais devoir y retourner un petit peu, tout le monde fait son max pour respecter les gestes barrières.

@Kaliémis Je te souhaite beaucoup de courage et j'espère que les nouvelles dans les prochains jours seront bonnes.
 

Kaliémis

Well-known member
5 Nov 2019
844
11 190
93
@Melys non le taux de létalité est bien autour de 2 à 3 pour cent. Ce n'est pas pareil que le taux de mortalité. Sur 100 personnes qui ont le Covid (on parle des personnes diagnostiquées, testées +), 2 à 3 vont en mourir. Comme le dit CCCC c'est sans doute un peu moins car il y a des cas de Covid non détectés. Au Royaume-Uni, 1 personne sur 1000 meurt du Covid. Pas une personne sur 1000 qui a le Covid, mais un habitant sur 1000. Ça c'est le taux de mortalité. La létalité c'est le nombre de cas Covid divisé par le nombre de morts. Une fois que tu es hospitalisé du Covid, les chiffres sont plutôt autour de 10% et atteignent 30 à 60% en réa.

Bien sûr le taux dépend beaucoup de l'âge. Les personnes de plus de 90 ans ont plus de 10% de risques de mourir du Covid une fois qu'ils l'ont attrapé, alors qu'un enfant de 5 ans bien portant aura un risque très proche de zéro. Mais en moyenne c'est bien 2% de létalité du Covid.

C'est pour ça que de lire que la nouvelle variante avait fait 4 morts sur 1000 personnes atteintes cela me semblait vraiment peu, car c'est 5 fois moins. Mais j'ai entendu à la radio que c'était parce que pour l'instant une population plutôt jeune avait été touchée.. Cela correspond au taux de létalité chez les 20/50 ans. Alors plus qu'à attendre pour voir....
 

CCCC

Cessez ces "C" !
20 Jan 2019
3 197
25 012
113
l'Angleterre se re-confine, ainsi que l'Écosse.

Un article de la BBC :

Ils expliquent notamment que le nouveau variant fait augmenter le taux de reproduction (R) de 0,5. Or, grâce au confinement de mars le taux était passé à 0,6, ce qui a permis une réduction assez rapide du nombre de cas.
Mais les scientifiques craignent qu'avec le nouveau variant, les mêmes restrictions ne parviennent qu'à réduire le R à 0,9 ce qui voudrait dire que la décrue du nombre de cas serait beaucoup plus lente.
Bref, avec les mêmes mesures qu'en mars, on risque d'être beaucoup moins efficaces pour freiner le virus.
 

Kaliémis

Well-known member
5 Nov 2019
844
11 190
93
Le nouveau variant est sûrement chez nous depuis plusieurs semaines non ? Je ne comprends pas trop, comme en France ils n'analysent pas vraiment les sortes de virus, ils sont peut-être juste "passés à côté". Les mêmes mesures qu'en mars me sembleraient tellement aaaaaoutch. J'aurais été pour 15 jours là de prudence et de report de rentrée des classes, au moins une semaine. Mais c'est tellement implosif dans certaines familles, reboucler tout le monde chez soi deux mois comme en mars... Niveau alcoolisme, violences, syndromes dépressifs c'est pas non plus la panacée. Et à la fois il faut proteger les anciens, les plus vulnérables.. J'ai l'impression que les gouvernements en sont à essayer de choisir entre plusieurs maux, le moins pire. C'est hyper anxiogène ce confinement à deux pas d'ici...
 

Louisette_

révolutionnaire de salon
29 Jan 2019
157
563
93
Aaaaah relou ce re-confinement (coucou d'Angleterre), pas qu'on s'était beaucoup déconfinés de toute façon mais c'était sympa de pouvoir se promener dans le centre ville, en mangeant une gauffre dehors :( À force de suivre les infos FR et UK je suis un peu perdue en terme de nombre de confinements, nouvelles règles etc.

J'espère que ça va bien fonctionner ! Ça m'a l'air plus sage de toute façon, je comprends toujours pas que les écoles soient ouvertes en France mais bon...
 

CCCC

Cessez ces "C" !
20 Jan 2019
3 197
25 012
113
@Louisette_ nan mais en fait, faut qu'on t'explique : c'est parce que les enfants français ne sont pas contagieux. (Lol) Donc les écoles ne sont pas des nids à virus. (Re-lol).
D'ailleurs c'était le cas en Angleterre jusqu'au 3 janvier, hein, les petits Brits ne sont devenus contagieux que le 4 au matin !

Eh oui, cette doctrine a toujours cours de ce côté-ci de la manche.

Donc en fait on va attendre d'en être au même point que l'Angleterre, à être remontés à 50000 ou 60000 cas/jour pour faire quelque chose, alors qu'il faudrait agir maintenant, mais bon visiblement on n'apprend pas l'anticipation à l'ENA (ni a Oxford,il faut croire).
 

Chatonne

Well-known member
16 Mar 2019
183
889
93
Lyon
Je vous ai beaucoup lu ces derniers temps mais j'ai pas participé depuis un moment parce que ben, j'étais souvent d'accord avec ce qui se disait et rajouter un post pour dire "Oui vous avez raison" n'avait pas un immense intérêt mais là j'ai envie de partager ma situation pour décharger un peu...
Ce contenu est réservé aux membres inscrit.es. Inscris-toi par ici.
Ce contenu est réservé aux membres inscrit.es. Inscris-toi par ici.

Encore une fois, je me fous complètement du virus - je l'ai très probablement eu en Avril quand on faisait l'accueil des enfants du personnel soignant, à l'époque j'avais pas eu droit au test (pas "personnel prioritaire")... Mais j'ai fait une sérologie, plus tard, qui était positive, donc je me suppose immunisée et si c'est bien ce que j'ai eu en avril mes symptômes étaient relous mais pas insurmontables.

Je suis inquiète pour les personnes fragiles parmi mes collègues et surtout je suis inquiète des possibles répercussions pour les gosses et leurs familles - pour les gosses parce que rien n'est prévu pour le distanciel #onestprêtsmoncul ; pour les familles parce que la perte financière peut être conséquente et qu'il y a des parents / grands parents fragiles... Et si un cas grave devait se produire dans une famille, je n'ose imaginer la culpabilité du gosse qui aura "rapporté le covid à la maison" :halp::halp::halp::halp::halp:

Et de façon plus générale je suis de plus en plus inquiète des conséquences sociales et économiques. Les restos et les stations de ski qui vont certainement pas rouvrir, les taux de dépressions qui explosent... :crying:
 

Louisette_

révolutionnaire de salon
29 Jan 2019
157
563
93
@CCCC Ah beh oui merci ! hahaha c'est pourtant évident, les enfants quand ça tousse c'est plus près du sol alors ça peut pas être trop contagieux. En tout cas j'avais pas regardé les courbes qu'on a ici depuis un mois et c'est pas beau du tout. Ça parle d'une personne sur 50 qui avait le covid la semaine dernière... Et dire que j'ai dû lécher mon enveloppe à la poste ce matin :non:
 

Kaliémis

Well-known member
5 Nov 2019
844
11 190
93
Les recherches sur l'ivermectine se poursuivent.. Medincell essaie de mettre au point un traitement à base d'ivermectine et de tester son innocuité en prise continue.

Dans mon école ça parle pas mal du vaccin. Certains sont dégoûtés de pas l'avoir tout de suite ou en même temps que les soignants, plusieurs sont indécis, certains patients, ils le feront quand ils le pourront.. D'autres attendent celui de Sanofi.. Et une collègue est contre.

Comme j'ai eu le covid je crois qu'on passe après tout le monde... J'attends plus d'infos pour le décider (immunité longue ou pas quand on a eu le covid, degré de protection du vaccin contre la transmissiontransmission. Ce que je veux, (et c'est pour ça que je suis une flippée du covid) , c'est ne pas transmettre et c'est quand même les boules qu'apparemment le vaccin n'empêche pas la transmission... Je vois pas comment on peut affirmer que le vaccin est le seul espoir de sortie de crise si il protège l'individu et empêche pas la contamination... On n'est pas sortis des ronces.
 
  • You Rock !
Reactions: Louisette_ and CCCC

CCCC

Cessez ces "C" !
20 Jan 2019
3 197
25 012
113
Un article très intéressant du Vidal sur les questions de calendrier de vaccination : Vaccins contre la COVID19 : vent de créativité sur le calendrier vaccinal !

Et sinon, je suis en colère (mais pas surprise) qu'un confinement strict n'ait pas été décrété. Je sais, le confinement, c'est le mal, problèmes psys, faillites, etc., Mais bon, le variant anglais semble environ 60% plus contagieux, ce qui signifie que dans un pays où c'est cette souche là qui se répand, pour constater la même baisse que pendant le confinement de mars-avril, il faudrait un confinement 4 fois plus long. Merci mais non merci. Il faudrait expliquer aux gens que c'est 2 mois maintenant (avec de confinement très progressif) ou 8 mois en mars. Je pense que tout le monde serait d'accord pour le faire tout de suite...

Et pour la question du vaccin, pour que la couverture vaccinale soit suffisante, comptons qu'il faut que 60% de la population soit vaccinée. Ça fait quand même 40 millions de personnes. Si on veut que ça soit fait avant fin 2021, il faut vacciner 100 000 personnes PAR JOUR. c'est pas gagné.
 

Kaliémis

Well-known member
5 Nov 2019
844
11 190
93
C'est pour ça qu'il faut continuer à bosser sur les traitements... Déjà, on n'a pas 40 000 000 de personnes Ok pour les vaccins, surtout qu'ils excluent les mineurs (et heureusement tant que le recul est si faible)... De plus l"'immunité" (Ou plutôt le fait de ne pas faire de Covid grave) par le vaccin durerait 3 mois donc bon, on n'aura pas fini qu'il faudrait recommencer... J'espère qu'ils vont continuer pour trouver un vaccin qui soit efficace un an, contagion comprise. Sinon voilà quoi. Par contre @CCCC il me semble que tu n'as pas pris en compte la portion de français déjà immunisée par un precedent covid, apparemment 15% et apparemment des personnes aussi auraient déjà une immunité (anciens coronavirus, système immunitaire avec je sais pas quoi), même si c'est une proportion faible ça fait reduire le besoin de vaccination aussi....

Eeeeeeeenfin le gouvernement dit un truc intelligent : un. infirmier.ère viendra à domicile pour checker chaque covidé. Rien que ça, ça va sauver des vies. Parce que le covid qui part en vrille, on s'en rend compte parfois trop tard... Cette veille sérieuse et ce regard médical (et mesure d'oxygène dans le sang) permettra de se bouger avant que ça soit trop grave... C'est sûr que ça suffira pas, parfois c'est pas la timing de la prise en charge qui créé la gravité.. Mais si ça sauve une petite portion de la population, c'est toujours ça de gagné.

Je suis soulagée pour ma part de ce non confinement strict. C'est pas forcément rationnel, c'est un ressenti. Cela m'aurait rassuré pour mes parents mais bon, ils ont la "chance d'avoir 76 ans" et se feront vacciner fin janvier.. Par rapport à mes élèves aussi, j'ai des Ce1, beaucoup ne sont pas allés à l'école de mars à septembre... Je crois fermement que l'école ne doit fermer qu'en dernier recours (ou qu'ils auraient dû juste fermer une semaine de plus pour les contaminations Noël/jour de l'an)... Peut-être que je me voile la face c'est possible...
 

CCCC

Cessez ces "C" !
20 Jan 2019
3 197
25 012
113
La question "combien de personne doivent être vaccinées pour obtenir une couverture vaccinale et donc une immunité de groupe suffisante pour que le virus arrête de se propager ?" trouve sa réponse dans un calcul mathématique qui dépend de la contagiosité du virus. Je chiffre que je donne (60% de la population totale, toutes classes d'âge confondue) est complètement théorique car en fait on a peu de recul et différents scientifiques avancent différents chiffres. C'est donc un chiffre moyen qui sert de base de calcul pour estimer un rythme de vaccination raisonnable.
Vus les délais, la question de l'immunité acquise au contact du virus lui-même est très marginale : ces personnes-là ne seront pas immunisées à vie et il faudra quand même les vacciner dans l'année, même si on les place à la fin de l'année.

Mon calcul est en réalité très optimiste, car si le variant britannique prend le pas sur les souches de base, alors ça n'est plus 60% de la population qu'il faudrait vacciner, mais 80 à 90%.

Et ça, c'est dans le meilleur des cas, à savoir si et seulement si le vaccin diminue ou supprime la contagiosité des personnes vaccinées et infectées (ce qui n'est pas complétement sûr à ce jour).

Et c'est à nouveau dans le meilleur des cas, si d'ici là il n'y a pas d'autre variant du virus qui est résistant au vaccin. Or avec les bidouillages envisagés pour le vaccin (allongement des délais entre 2 doses, voire une seule dose, voire panachage entre différents vaccins), si on voulait favoriser l'émergence de tels variants, on ne s'y prendrait pas mieux (c'est ce qu'explique l'article du Vidal que j'ai mis en lien là haut).

En bref, si rien de plus n'est fait tout de suite, non seulement 2021 ne sera pas mieux que 2020, mais elle pourrait être bien pire. Si le virus circule dans la population au point de finir par avoir infecté tout le monde, on est quand même sur une projection de 600 000 morts avec une hypothèse de lethalité moyenne de 1%, c'est-à-dire environ 10 fois ce qu'on a connu pour l'instant, en vagues successives qui pourraient s'étaler sur plusieurs années.

À côté de cela, il faut quand même dire qu'on a des pays qui vivent à peu près normalement, sans masques, restaurants ouverts, salles de concerts ouvertes, cinés ouverts, écoles ouvertes et avec très peu de morts en début de crise et aucun depuis. Pas à cause de différences géographiques, mais grâce à une volonté politique de suppression du virus plutôt que de mitigation.
 

CCCC

Cessez ces "C" !
20 Jan 2019
3 197
25 012
113
@Ellesméra merci pour la vidéo, je l'avais vue, elle est très claire et donne bien les définitions de base.
Il n'en reste pas moins que :
- tous les calculs sont fait avec un R0 de 2,5. Or le R0 du "variant anglais" serait autour de 3,2, ce qui change tout.
- tout cela n'est valable que s'il n'y a pas de nouveau variant qui apparaît et qui serait résistant à la réponse immunitaire déclenchée par le vaccin.
- on ne sait toujours pas si le vaccin Pfizer est imparfait, ni qu'elle est la durée de l'immunité conférée.
 

Derniers messages