Topic pour les flippés du coronavirus

Kaliémis

Well-known member
5 Nov 2019
844
11 190
93
Les recherches sur l'ivermectine se poursuivent.. Medincell essaie de mettre au point un traitement à base d'ivermectine et de tester son innocuité en prise continue.

Dans mon école ça parle pas mal du vaccin. Certains sont dégoûtés de pas l'avoir tout de suite ou en même temps que les soignants, plusieurs sont indécis, certains patients, ils le feront quand ils le pourront.. D'autres attendent celui de Sanofi.. Et une collègue est contre.

Comme j'ai eu le covid je crois qu'on passe après tout le monde... J'attends plus d'infos pour le décider (immunité longue ou pas quand on a eu le covid, degré de protection du vaccin contre la transmissiontransmission. Ce que je veux, (et c'est pour ça que je suis une flippée du covid) , c'est ne pas transmettre et c'est quand même les boules qu'apparemment le vaccin n'empêche pas la transmission... Je vois pas comment on peut affirmer que le vaccin est le seul espoir de sortie de crise si il protège l'individu et empêche pas la contamination... On n'est pas sortis des ronces.
 
  • You Rock !
Reactions: Louisette_ and CCCC

CCCC

Cessez ces "C" !
20 Jan 2019
3 202
25 080
113
Un article très intéressant du Vidal sur les questions de calendrier de vaccination : Vaccins contre la COVID19 : vent de créativité sur le calendrier vaccinal !

Et sinon, je suis en colère (mais pas surprise) qu'un confinement strict n'ait pas été décrété. Je sais, le confinement, c'est le mal, problèmes psys, faillites, etc., Mais bon, le variant anglais semble environ 60% plus contagieux, ce qui signifie que dans un pays où c'est cette souche là qui se répand, pour constater la même baisse que pendant le confinement de mars-avril, il faudrait un confinement 4 fois plus long. Merci mais non merci. Il faudrait expliquer aux gens que c'est 2 mois maintenant (avec de confinement très progressif) ou 8 mois en mars. Je pense que tout le monde serait d'accord pour le faire tout de suite...

Et pour la question du vaccin, pour que la couverture vaccinale soit suffisante, comptons qu'il faut que 60% de la population soit vaccinée. Ça fait quand même 40 millions de personnes. Si on veut que ça soit fait avant fin 2021, il faut vacciner 100 000 personnes PAR JOUR. c'est pas gagné.
 

Kaliémis

Well-known member
5 Nov 2019
844
11 190
93
C'est pour ça qu'il faut continuer à bosser sur les traitements... Déjà, on n'a pas 40 000 000 de personnes Ok pour les vaccins, surtout qu'ils excluent les mineurs (et heureusement tant que le recul est si faible)... De plus l"'immunité" (Ou plutôt le fait de ne pas faire de Covid grave) par le vaccin durerait 3 mois donc bon, on n'aura pas fini qu'il faudrait recommencer... J'espère qu'ils vont continuer pour trouver un vaccin qui soit efficace un an, contagion comprise. Sinon voilà quoi. Par contre @CCCC il me semble que tu n'as pas pris en compte la portion de français déjà immunisée par un precedent covid, apparemment 15% et apparemment des personnes aussi auraient déjà une immunité (anciens coronavirus, système immunitaire avec je sais pas quoi), même si c'est une proportion faible ça fait reduire le besoin de vaccination aussi....

Eeeeeeeenfin le gouvernement dit un truc intelligent : un. infirmier.ère viendra à domicile pour checker chaque covidé. Rien que ça, ça va sauver des vies. Parce que le covid qui part en vrille, on s'en rend compte parfois trop tard... Cette veille sérieuse et ce regard médical (et mesure d'oxygène dans le sang) permettra de se bouger avant que ça soit trop grave... C'est sûr que ça suffira pas, parfois c'est pas la timing de la prise en charge qui créé la gravité.. Mais si ça sauve une petite portion de la population, c'est toujours ça de gagné.

Je suis soulagée pour ma part de ce non confinement strict. C'est pas forcément rationnel, c'est un ressenti. Cela m'aurait rassuré pour mes parents mais bon, ils ont la "chance d'avoir 76 ans" et se feront vacciner fin janvier.. Par rapport à mes élèves aussi, j'ai des Ce1, beaucoup ne sont pas allés à l'école de mars à septembre... Je crois fermement que l'école ne doit fermer qu'en dernier recours (ou qu'ils auraient dû juste fermer une semaine de plus pour les contaminations Noël/jour de l'an)... Peut-être que je me voile la face c'est possible...
 

CCCC

Cessez ces "C" !
20 Jan 2019
3 202
25 080
113
La question "combien de personne doivent être vaccinées pour obtenir une couverture vaccinale et donc une immunité de groupe suffisante pour que le virus arrête de se propager ?" trouve sa réponse dans un calcul mathématique qui dépend de la contagiosité du virus. Je chiffre que je donne (60% de la population totale, toutes classes d'âge confondue) est complètement théorique car en fait on a peu de recul et différents scientifiques avancent différents chiffres. C'est donc un chiffre moyen qui sert de base de calcul pour estimer un rythme de vaccination raisonnable.
Vus les délais, la question de l'immunité acquise au contact du virus lui-même est très marginale : ces personnes-là ne seront pas immunisées à vie et il faudra quand même les vacciner dans l'année, même si on les place à la fin de l'année.

Mon calcul est en réalité très optimiste, car si le variant britannique prend le pas sur les souches de base, alors ça n'est plus 60% de la population qu'il faudrait vacciner, mais 80 à 90%.

Et ça, c'est dans le meilleur des cas, à savoir si et seulement si le vaccin diminue ou supprime la contagiosité des personnes vaccinées et infectées (ce qui n'est pas complétement sûr à ce jour).

Et c'est à nouveau dans le meilleur des cas, si d'ici là il n'y a pas d'autre variant du virus qui est résistant au vaccin. Or avec les bidouillages envisagés pour le vaccin (allongement des délais entre 2 doses, voire une seule dose, voire panachage entre différents vaccins), si on voulait favoriser l'émergence de tels variants, on ne s'y prendrait pas mieux (c'est ce qu'explique l'article du Vidal que j'ai mis en lien là haut).

En bref, si rien de plus n'est fait tout de suite, non seulement 2021 ne sera pas mieux que 2020, mais elle pourrait être bien pire. Si le virus circule dans la population au point de finir par avoir infecté tout le monde, on est quand même sur une projection de 600 000 morts avec une hypothèse de lethalité moyenne de 1%, c'est-à-dire environ 10 fois ce qu'on a connu pour l'instant, en vagues successives qui pourraient s'étaler sur plusieurs années.

À côté de cela, il faut quand même dire qu'on a des pays qui vivent à peu près normalement, sans masques, restaurants ouverts, salles de concerts ouvertes, cinés ouverts, écoles ouvertes et avec très peu de morts en début de crise et aucun depuis. Pas à cause de différences géographiques, mais grâce à une volonté politique de suppression du virus plutôt que de mitigation.
 

CCCC

Cessez ces "C" !
20 Jan 2019
3 202
25 080
113
@Ellesméra merci pour la vidéo, je l'avais vue, elle est très claire et donne bien les définitions de base.
Il n'en reste pas moins que :
- tous les calculs sont fait avec un R0 de 2,5. Or le R0 du "variant anglais" serait autour de 3,2, ce qui change tout.
- tout cela n'est valable que s'il n'y a pas de nouveau variant qui apparaît et qui serait résistant à la réponse immunitaire déclenchée par le vaccin.
- on ne sait toujours pas si le vaccin Pfizer est imparfait, ni qu'elle est la durée de l'immunité conférée.
 

Kaliémis

Well-known member
5 Nov 2019
844
11 190
93
Bon... Je crois que ma nature trop optimiste refuse de voir la réalité en face (en mars je claironnais partout qu'en juillet ce serait fini tout ça...)

Je disais plus haut que j'étais soulagée d'un non confinement. Mais sans doute que c'est parce que mon angoisse est retombée car je me sens immunisée. Je crois bien que sinon cela serait très difficile d'aller bosser.

La peur et la colère montent chez les profs. L'Allemagne vient de reconnaître, après l'Angleterre et la Lombardie, que les premiers foyers de contamination sont les crèches et les écoles maternelles, puis élémentaires, puis collèges et lycée. En France les chiffres remontés sont incomplets (on teste peu les enfants et dans une classe maternelle si il y a un positif le reste de la classe n'est pas considéré cas contact).

En France ils disent que l'école est plutôt un lieu protégé pour les enseignants mais que les personnes les plus risques d'avoir le Covid sont ceux avec des enfants scolarisés. Cherchez l'erreur. Ils croient quoi ? Qu'on reste à notre bureau ?

Effectivement j'ai un tel ras le bol qui me pousse au déni. Mais le confinement, on s'y dirige tout droit. Sauf qu'à y aller trop tard, on sacrifie plein de monde. Qui bossent dans les écoles. Et dans les familles des enfants.

Certes j'ai des projets en cours, les évaluations, les bulletins. Certes l'école à distance j'ai pas aimé. Et surtout pour mes enfants. C'était assez relou.

Mais je pense vraiment qu'ils devraient fermer les écoles jusqu'aux vacances de février. Le temps de vacciner les plus fragiles. De pas diffuser le variant (qui peut-être est déjà très présent). Ça sent la flambée très proche. Je reste optimiste sur les traitements futurs (ivermectine peut-être, ou la molécule trouvée par l'Institut pasteur de Lille peut-être accessible en mai) ... Je crois aussi que le vaccin nasal de Pasteur va être un geste assez facilement accepté par la population (le côté, sans piqûre, qui vient activer l'immunité des muqueuses)...
Mais en attendant.. Sauvons le maximum de gens. 4 semaines. Oui c'est socialement difficile. Dans certains milieux, explosifs. Mais tout ça c'est rattrapable. La mort ne l'est pas. La perte d'un parent ne l'est pas. Et les séquelles de la maladie sont terribles.

Un éducateur de 44 ans est mort. Mon homme avait 48 ans quand il a eu le Covid. Il y a 3 mois. Il reprend lundi en télétravail à mi temps thérapeutique. Et même ça, on craint que ce soit trop. Il était payé à mi traitement. Heureusement que j'ai un salaire. De prof. A 80 pour cent. Ça fait pas lourd pour 5 mais ça passe. Alors si on parle économie et que ce variant vient toucher deux fois plus d'enfants... Et remonter dans les familles... Même l'économie a à y gagner que les travailleurs restent en bonne santé... Parce que 6 mois de maladie, quand on est en libéral, quand on est chef d'entreprise, quand on est artisan, artiste, qu'on tient un commerce... Ça fout vraiment à terre.

j'espère (et cette fois pas pour moi, et heureusement qu'on l'a tous eu et que les études montreraient quand même une immunité plutôt de 6/8 mois que de 2/3 mois) que ça reconfinera... Pas pour ma famille. Mais pour les autres. Car ils vont reconfiner. En dernier recours. Mais ça voudra dire bien trop tard, quand les chiffres seront bien trop hauts. On n'a rien appris du passé. En confinant 15 jours plus tôt en mars on aurait eu des milliers de morts de moins.

j'ai envie de sortir de ce monde ou d'avoir un pouvoir sur l'Élysée.
 

Louisette_

révolutionnaire de salon
29 Jan 2019
157
563
93
Je traîne une fatigue de l’espace depuis que je l’ai choppé, ce soir ça m’inquiète un peu, j’ai zéro suivi médical je sais pas trop si je devrais attendre que ça passe ou quoi... @Kaliémis j´espere que tu vas vite avoir des réponses ça avait l’air violent :/
 

CCCC

Cessez ces "C" !
20 Jan 2019
3 202
25 080
113
@Kaliémis je t'envoie beaucoup de soutien !
Pour l'article, il n'est pas révolutionnaire en lui-même,mais je trouve intéressant qu'on parle dans un "grand media" de symptômes peu connus. En gros, ce qu'ils décrivent ne diffère pas trop de ce que tu décris... Certains parlent aussi de l'incompréhension de leurs soignants, du manque de prise en charge, de l'incertitude du diagnostique et de l'angoisse que ça génère.
 

CCCC

Cessez ces "C" !
20 Jan 2019
3 202
25 080
113
Hello !

@Kaliémis je pensais à toi l'autre jour.
Ce contenu est réservé aux membres inscrit.es. Inscris-toi par ici.

--------

Le virus dans le virus : le variant anglais. Moi quand j'entends Veran dire qu'il y a 200 à 300 cas du variant anglais dans la population eh bien.... Je me dis que ça craint et que d'ici 1 mois cette souche aura sans doute pris le pas sur les autres.

Et quand j'entends des gens dire "ouf, heureusement qu'il est juste plus contagieux, pas plus mortel" ca me fait réfléchir : j'ai passé du temps sur la question, avec ce virus on prend le reflexe de se dire que la logique est plutôt contre-intuitive.
Alors non, une augmentation de la contagiosité, malheureusement, c'est pas une bonne nouvelle... c'est même vraiment le pire scénario qu'on pouvait imaginer.
J'ai trouvé un graph pour l'illustrer :

Nombre de morts hypothétique tous les 6jours à partir de 10 000 cas au jour 1:

Ligne grise : nombre de morts virus de base, RO de 1,1, taux de lethalité de 0,8.
Ligne rouge : nombre de morts pour variant du virus, lethalité +50%.
Ligne jaune : nombre de morts pour variant du virus qui serait 50% plus contagieux.


EreuGZJXYAMUjq5.jpg
 
Dernière édition:

CCCC

Cessez ces "C" !
20 Jan 2019
3 202
25 080
113

Kaliémis

Well-known member
5 Nov 2019
844
11 190
93
@CCCC
Ce contenu est réservé aux membres inscrit.es. Inscris-toi par ici.

Sur le variant anglais, je ne vois pas d'où ils tiennent leurs chiffres. Si ce sont les mêmes chiffres faux (pas truqués, mais biaisés du manque de tests faits aux écoliers et la suppression quasi globale de cas contact en milieu scolaire en maternelle et primaire) que ceux qui circulent pour les écoles alors les 300 me font rigoler. On peut aisément imaginer qu'ils sont bien plus grands. Apparemment il serait plus contagieux mais pas plus mortel.. Mais plus facilement attrapable par les enfants. Je ne sais pas si c'est vrai et prouvé tout ça.

Je suis partagée sur tout.. Des fois je suis dans le besoin et l'envie de vivre, comme tout le monde, et sens un besoin de relâchement des mesures et à la fois j'ai la sensation que c'était là qu'il aurait pas fallu louper le coche. Blanquer est très fier d'être le seul pays ou presque à garder les écoles ouvertes. Cependant il oublie de dire que c'est le seul pays aussi qui sacrifie toute vie artistique. Donc mon fils peut aller actuellement faire son cours de saxo (oui, saxo !!! ) en présentiel, mais pas s'assoir masqué au cinéma. Poin poin poin... C'est quand même pas crédible leurs mesures. On rentre à 18h mais on va bosser. Je sais pas mon gars faut être cohérent ! On attend le point de non retour pour fermer quand vraiment il y aura plus le choix, en croisant les doigts pour que ça n'arrive jamais.

Pour les doses de vaccins espacées je crois que c'est pas ce qui est choisi en France, mes parents veulent s'inscrire le plus vite et ils prennent directement rendez vous pour deux créneaux et deux doses entre 3 et 4 semaines si j'ai bien compris...
 

Bree_

Well-known member
2 Jan 2019
2 764
31 801
113
Ca sent mauvais, ça y est, la variante Britannique commence à créer de gros clusters (notamment une maison de repos qui allait débuter la vaccination ce mardi.. quel crève cœur.. déjà 128 contaminés et trois morts, et ça ne va pas s'arrêter là..)
Je mise sur un reconfinement plus dur d'ici une semaine..

Mon mari devrait être vacciné d'ici 1 semaine ou deux, j'espère qu'il ne sera pas contaminé par la nouvelle variante, contagieuse ++ (il bosse toujours en salle covid & à l'USI, ou par définition, il fait les gestes les plus aérosolisants possibles..)
Bref, ce serait tellement injuste que ça lui tombe dessus maintenant.
Sans compter qu'il en a marre de ce service, ici il n'aura même pas de répit entre la seconde vague et la troisième, contrairement à cet été..

Sinon, truc cocasse, on en est aux balbutiements de la vaccination et on connaît plein de vaccinés ^^ (ses meilleurs amis médecins, mes voisins qui bossent en maison de repos,..)

Putain, vivement le vaccin, vivement la fin.
J'arrive même plus à rester conciliante quand j'entends des propos antivaxx, je me suis entendue proposer un badge "pas de vaccin, pas de réa" à une connaissance :sweatdrop:

Bref, je craque. J'avais moins peur, mais la terreur revient. Je n'ai personne pour m'assurer que les mesures de protection qui suffisaient à protéger mon mari depuis Mars suffiront avec cette variante, et ça me bousille le moral. :cry: