Topic pour les flippés du coronavirus

CCCC

Cessez ces "C" !
20 Jan 2019
3 954
35 109
113
Courage @Eglantine ! Même en prenant toutes les précautions le risque zéro n'existe pas... Et puis ça se trouve c'est un rhume... Et puis si ça se trouve, dans 2 semaines c'est toi qui devra remplacer un.e de tes collègues, donc il va falloir s'y faire ! Donc pas de culpabilisation à avoir.
Ta santé d'abord, remets-toi bien !
 

LuLa

Oeuvre au noir
4 Jan 2019
7 607
56 531
113
Ici on est en zone alerte renforcée. Est-ce que vous iriez au resto dans ce contexte sachant qu'il fait froid et pluie donc on peut plus manger en terrasse?
 

LuLa

Oeuvre au noir
4 Jan 2019
7 607
56 531
113
@didinebdx Aujourd'hui c'est samedi donc y'aura du monde partout. Et puis je me dis les distances entre tables, ok, mais entre nous y'en aura forcément pas vu qu'on sera à la même table.
 
  • You Rock !
Reactions: Haleyo and CCCC

Chocovore

éclair au chocolat
9 Jan 2019
2 261
17 687
113
@LuLa D'après une étude américaine ( :troll: )* les bars et les restaurant sont parmi les principaux lieux de contamination.
Cela pourrait venir du fait qu'on est face à face et sans masque durant un certain temps.

Si on y va seul ou avec sa cellule familiale c'est moins risqué que d'y aller avec des gens qui ne vivent pas avec nous.
J'irai donc si c'est en compagnie de ma femme mais probablement moins avec des gens que je ne côtoie pas souvent.


*L'étude c'est celle là :
 

didinebdx

Well-known member
2 Jan 2019
1 006
7 225
113
@LuLa On était vendredi soir hier en plein Paris donc c’était super étonnant que ce soit aussi vide :ninja:
On a discuté avec la gérante qui était super étonnée aussi (et totalement dépitée).

Après on était que mon copain et moi donc la question du « entre nous » en terme de distance ne s’est pas posée...

Mais avec le mauvais temps qui revient, ça va être de plus en plus difficile de trouver des activités qui respectent bien les distances avec chacun :erf:
 
  • You Rock !
Reactions: Haleyo and CCCC

LuLa

Oeuvre au noir
4 Jan 2019
7 607
56 531
113
@Chocovore Oui, je pense la même chose... Je crois que je vais devoir me résoudre à dire que je ne viens pas... Et peut-être quand même aller les accueillir histoire de les voir 5 minutes...

@didinebdx Oui là c'est des gens que je vois une fois par an, en plus deux d'entre eux sont profs... Donc ...
 

CCCC

Cessez ces "C" !
20 Jan 2019
3 954
35 109
113
@LuLa pour moi, hors de question d'aller au resto à la même table que quelqu'un qui ne vit pas avec moi. Il faut bien avoir conscience que ça a 99% de chances de bien se passer, mais c'est ce que la totalité des gens qui ont été contaminés dans ce genre de circonstances de disaient.
Ça fait chier de passer pour la rabat-joie de service, d'autant que personne ne va te remercier de NE PAS leur avoir refilé le covid...
Aller à leur rencontre, passer un peu de temps avec eux en extérieur, me semble sage et raisonnable.

--------
Ça y est, ça me soule.
Ce contenu est réservé aux membres inscrit.es. Inscris-toi par ici.
 

LuLa

Oeuvre au noir
4 Jan 2019
7 607
56 531
113
Deux prix Nobel d'économie proposent un confinement en décembre pour "sauver Noël"
J'ai eu un peu peur en lisant l'article mais finalement c'est pas si bête. L'idée ça serait de faire en sorte que les gens évitent le plus possible d'être contaminés AVANT Noël (en annulant les cours les 2 semaines précédentes ou en faisant cours en ligne, en incitant les gens à faire leurs achats en novembre, etc) pour qu'on puisse se réunir à Noël en ayant peu de chance de se refiler le covid.
Bon après ça aurait sûrement des effets pervers parce que si tout le monde doit faire ses courses de Noël avant la mi décembre ça risque de déclencher des foules monstrueuses dans les magasins par exemple (je sais pour avoir bosser en magasin pendant les fêtes que les achats se lissent sur la période de fin octobre jusqu'à la dernière minute le jour même avec un pic les deux dernières semaines).
Enfin pour ma part je pense que je vais réfléchir effectivement à limiter mes contacts le plus possibles les 15 jours avant Noël et demander à ma mère de faire pareil pour qu'on puisse être à peu près tranquilles pour passer ce moment ensemble au moins toutes les deux.
 

Acathe

Well-known member
4 Jan 2019
361
2 823
93
@CCCC Les fenêtres ouvertes c'est vraiment tout une histoire ici :facepalm: .
Alors qu'en plus on a eu un retour récent qui montrait que les classes étaient beaucoup trop peu aérées et que l'air était asphyxié la majeur partie du temps.

Je vais de classes en classes, et je dois avoir une seule collègue qui aère vraiment, les autres c'est horrible à chaque fois.
Dans ma salle d'appui, j'ouvre une fenêtre depuis 30secondes que les enfants me disent déjà qu'ils ont froid. Je crois que le simple fait de sentir de l'air frais circuler les dérange :eh:.
Je me réjouis pas de l'hiver, les chauffages fonctionnent à fond et ils supportent encore moins l'air extérieur.

En fait pour vouloir aérer faut assumer d'entendre les enfants répéter toute la journée qu'ils ont froid et leur dire de venir plus habillés. Sinon on est vite découragés par leurs râleries rééééépéééétées :facepalm:.
 

CCCC

Cessez ces "C" !
20 Jan 2019
3 954
35 109
113
@Acathe
Ce contenu est réservé aux membres inscrit.es. Inscris-toi par ici.


-----------------------------

Article publié dans The Lancet, une étude comparative de plusieurs pays qui ont adopté des mesures différentes pour freiner la pandémie.

Bon, je vous synthétise la conclusion : les néo-zélandais et leur politique "zéro-Covid" qui vise à éliminer toute transmission sur le territoire, bah ils ont p'tet bien raison...
Finally, the argument is strong for countries adopting a so-called zero-COVID strategy, which aims to eliminate domestic transmission. The New Zealand experience shows that this strategy is challenging but is an important aspiration, not least as the growing burden of so-called long COVID becomes apparent in people who have survived COVID-19 but continue to have symptoms for longer than expected.
 
Dernière édition:

Chocovore

éclair au chocolat
9 Jan 2019
2 261
17 687
113
@LuLa Comme ça
Various precautionary measures have been suggested for schools and workplaces. In all countries and regions, there was, at least initially, a push toward working from home as far as possible, while promoting compliance with distancing and hygiene rules for workers who needed to be physically present
Japan, Germany, Singapore, New Zealand, and Norway have launched smartphone apps that use Bluetooth signals, global positioning system tracking, or recording of location-specific QR codes to identify and notify individuals who have come into close proximity with a patient with COVID-19.
The five countries and regions in Asia Pacific have implemented strict border control measures, with Hong Kong, New Zealand, and Singapore keeping their borders closed to most visitors. All arrivals entering these three countries or regions, and South Korea, are subject to mandatory COVID-19 testing and 14-day quarantine at home or at designated facilities. In Japan, all arrivals are also subject to a 14-day quarantine, and people from countries deemed to be a risk area are denied entry or required to undergo testing.
C'est quand même plus facile lorsqu'on est une ile et qu'on est pas dans un espace de libre circulation.

Il faut noter que la France n'est pas abordée dans cette étude, les seuls pays comparable au notre sont l'Espagne et l'Allemagne (et éventuellement la Norvège bien que les flux de transports soit sans commune mesure) , les autres sont tous des iles physiquement ou politiquement (Corée du Sud, Singapour)
 

CCCC

Cessez ces "C" !
20 Jan 2019
3 954
35 109
113
@Chocovore c'est vrai que la question du contrôle aux frontières est assez important et drôlement facilitée par l'insularité... Mais ce n'est pas le cas de Hong Kong, qui s'en sort plutôt bien également bien qu'il ne s'agisse pas d'une ile.

@LuLa
En gros, la philosophie de la Nouvelle-Zélande, c'est "chaque cas compte" et on applique très strictement l'isolation pour les cas avérés, les cas contact, etc. Les frontières sont fermées et il y a 14 jours de quarantaine pour les personnes autorisées à entrer sur le territoire. Ils ont quatre niveaux d'alerte, qui sont restés les mêmes depuis le début. Les citoyens ont accordé leur confiance aux dirigeants (et pour la NZ en particulier à Jacinda Ardern, la première ministre). Ils ont déconfiné avec prudence et n'ont pas hésité à remonter le niveau d'alerte localement (auckland est repassé au niveau 3) très rapidement lorsqu'il le fallait, sans attendre que les chiffres atteignent des sommets/


Dans la discussion finale, ils isolent des éléments qui permettent de bien contrôler l'épidémie :
- pour déconfiner, il faut que les pays s'appuient sur des données épidémiologiques seules ou associées à d'autres données, et que les différents niveaux d'alerte et les restrictions qu'ils entraînent soient clairement annoncés dès le départ (c'est-à-dire exactement le contraire de ce qu'on fait en France, où on nous sort des cartes avec des indicateurs différents toutes les semaines, des nouvelles couleurs, des restrictions sorties de nulle part et incohérentes)
- Deuxièmement, pour réduire les restrictions il faut être en mesure de mesurer précisément les données épidémiologiques, notamment concernant les délais pour avoir les résultats des tests. Il faut des gens du métier pour interpréter ces chiffres (un R élevé nationalement à cause d'un foyer épidémique localisé ne doit pas donner lieu à un confinement national par ex)
- Troisièmement le relâchement des restrictions n'implique pas l'abandon de toutes mesure : notamment le maintien d'une "bulle sociale" ou le port du masque doivent rester des mesures pour juguler l'épidémie même après la levée des restrictions. Les gouvernements ne doivent pas concevoir des mesures en fonction de ce qu'ils pensent que le public acceptera, mais faire en sort que les citoyens, en particulier les plus vulnérables, co-construisent les mesures qui ont du sens au niveau local.
- Quatrièmement le système "trouver, tester, tracer, isoler" doit être solide, notamment lorsqu'il s'agit d'identifier les cas asymptômatiques.
 

Chocovore

éclair au chocolat
9 Jan 2019
2 261
17 687
113
@CCCC Pour passer de la Chine continentale à Hong Kong il n'y a que quelques points de passages avec des postes de contrôle assez imposants quasiment tous en liaison avec Shenzhen. Une grande partie de la limite avec le territoire de la Chine continentale est matérialisée par une rivière, le reste par une foret.
La quatorzaine reste obligatoire pour toute arrivée sur le territoire et seul sont admis les résident de Hong-kong, de Macao, de Chine continentale et de Taiwan, l'entrée du territoire est tout bonnement interdite à toute autre personne (avec quelques exception comme les professeurs et les élèves des facs).
Toute personne arrivant par l'avion ne peut quitter la zone de quarantaine sans avoir fait un test négatif à l’atterrissage sinon il va directement à l’hôpital.

Je trouve que c'est quand même assez sévère comme restrictions de circulations. Beaucoup plus difficile à mettre en œuvre pour un pays comme l'Allemagne et ses 9 frontières terrestres dans l'espace Schengen.
 

Derniers messages