Topic pour les flippés du coronavirus

LuLa

That awkward moment between your birth and death
4 Jan 2019
6 136
42 797
113
Bon, ma nièce qui est aide-soignante en EHPAD a de la fièvre. Du coup elle est arrêtée. Y'a aucun cas qui y est déclaré mais ça veut rien dire. Ça peut aussi être autre chose. Elle a pas du tout été testée, c'est plutôt ça qui m'énerve, soit disant que tout les personnels d'EHPAD devrait l'être... Ben on attend...
 

Stag

Well-known member
2 Jan 2019
350
3 256
93
30
Je vis dans une toute petite ville, et les gens ne sont pas du tout inquiets. Ils sortent en groupe, se croisent sur les trottoirs et se font des accolades, les enfants des voisins jouent entre eux puis rentrent chez eux, les jeunes et les plus âgés se côtoient sans soucis. Toute la journée beaucoup de monde marche, cours, fait du vélo etc... Parfois une voiture de gendarmes passe mais ne s'arrête jamais, je l'ai vue deux fois depuis le début du confinement.
Du coup avec mon mari on a parfois l'impression que "ça va" et qu'en fait ce n'est pas si grave, puisque tout le monde fait sa vie comme si de rien n'était. On n'a pas de vision de ville morte, de grandes places sans âme qui vive, ça fourmille toute la journée chez nous. On a l'impression que notre ville n'est pas impactée, que personne n'est malade en fait. Parfois on se dit qu'on pourrait sortir finalement, qu'on est un peu bêtes de rester cloîtrés à la maison alors que depuis le balcon on voit plein de vie dehors, que tout a l'air d'aller pour le mieux ici contrairement au reste du monde.
Sauf que j'ai appris hier qu'un couple de voisins à nous a été testé positif au covid (je l’ai appris par texto, nous ne les avons pas vus en face à face). Et qu'ils continuent cependant de sortir. Donc parti de là je me dis que si ça se trouve plein de gens ont croisés nos voisins et continuent eux-mêmes de sortir, puis de côtoyer d'autres voisins, d'aller faire les courses, etc etc...et ça me parait sans fin.

Je pense que dans ma ville, tout le monde s'est senti trop safe, ou insouciants, et se sont dit que ça ne viendrait jamais par chez nous. Je ne sais pas comment ça se fait que nos voisins aient attrapé le covid, mais en tout cas maintenant je sais qu'il y a au moins deux cas dans ma ville et donc surement bien plus. Donc ça ne m'incite plus du tout à sortir (et j'ai un peu une paranoïa qui est en train de gonfler intérieurement maintenant, en mode "si ça se trouve tout le monde l'a mais ils sont asymptomatiques/en période d'incubation"). En tout cas je suis très contente de ne pas avoir croisés nos voisins depuis plusieurs semaines, parce que je sais qu'ils n'auraient pas fait attention et qu'on se serait fait des accolades.
 
Dernière édition:

Acathe

Well-known member
4 Jan 2019
226
1 292
93
Hier je suis sortie faire une grande marche avec une amie, je crois que ca faisait une semaine que je n'étais pas sortie de la maison et ca m'a fait un bien fou.
Ici la réglementation est plus souple, mais beaucoup de monde respecte les règles et c'est très appréciable de profiter de cet entre-deux. Mon amie est très inquiète alors nous avons marché à 2m l'une de l'autre, nous avons croisé des connaissances et chaque fois nous nous tenions à grande distance pour échanger quelque mots, c'était hyper rassurant de voir tout le monde faire des efforts. Pendant 3h environ, personne ne s'est tenu près de moi donc c'était vraiment parfait, en plus il y avait du vent doux et un beau soleil, ca m'a fait revivre! :happy:
 

Grim

Misanthrope confinée
3 Jan 2019
759
4 554
93
Quand on y pense, c'est complètement insensé et criminel d'avoir à ce point rogné le budget santé/hôpital etc.
C'est complètement con, et on peut se demander c'est quoi le message derrière.

Surtout que vu les modes de vie qu'on a maintenant, à devoir bosser de plus en plus, plus longtemps, avec la malbouffe, la sédentarité, les maladies types diabète/cancer/cardiaques, et j'en oublie, c'est quoi l'idée en fait ?
On dirait qu'ils veulent nous punir de pas être en bonne santé, quand le système lui même fait tout pour qu'on le soit pas.

Cette société n'a aucun sens. Je me suis toujours sentie décalée, ça s'arrangeait pas avec le temps, mais là cette épidémie, et sa gestion, mettent tellement de trucs en lumière que je crois que, pour ma part, à moins d'un changement drastique de paradigme, je me sentirais jamais à ma place dans cette société. Je m'y reconnais pas, je ne m'y retrouve pas, et quand je vois comment ça se passe, j'ai même pas envie d'en faire partie en fait. Je préfère vivre chez moi...
 

Anclau

Well-known member
18 Mar 2020
274
846
93
Je suis le premier à penser qu'il y a une casse du service public de l'hôpital.

Par contre, pas sûr que cela soit "que" un problème de pognon. Dans le sens où si on en mettait plus tout irait bien.
En effet, l'argent est bien arrivé dans la santé officiellement. Le budget alloué à la santé a largement plus augmenté que l'inflation ces dernières années.

Là bonne question est où cet argent est arrivé et a été dépensé.

C'est comme donner plus d'argents aux salariés. Si on donne plus d'argent mais que cela n'arrive qu'aux cadres de direction et pour refaire les moquettes du bureau du PDG, pas sûr qu'en demander encore plus soit la solution...
 

LuLa

That awkward moment between your birth and death
4 Jan 2019
6 136
42 797
113
Tu vois les choses dans le petit cadre, pas dans le grand @Anclau . La question va bien plus loin que l'argent alloué ou non au secteur de la santé. Il s'agit de choix qui sont faits pour privilégier le secteur privé au secteur public. C'est une vieille stratégie, on fait en sorte qu'un secteur public fonctionne moins bien, on dit "vous voyez ça marche pas" et hop privatisation. Hôpitaux privés, assurances privées (parce qu'ici on parle santé, mais c'est pareil pour tous les autres secteurs) et comme ça on enrichit toujours les mêmes, et on fragilise les pauvres et les classes moyennes. Même les cadres commencent à sentir les conséquences de ces politiques ultra libérales. Les seuls à s'en sortir c'est ceux qui ont fait sécession en oubliant que leur fric ils l'ont gagné grâce à l'exploitation du reste de la société.
 

Anclau

Well-known member
18 Mar 2020
274
846
93
@LuLa

Je ne vois pas en quoi cela contredit ce que je dis.

Au contraire cela confirme.
On t'explique que l'on met pleins d'argent dedans, que l'on va encore augmenter tes impôts parce que vous comprenez tu peux bien acheter quelques livres de moins pour sauver notre hôpital.
Mais cet argent, au lieu d'arriver où il le doit, il va aux copains du pouvoir qui bossent dans le secteur.
Et après on te dit que mettre plus d'argent cela ne marche pas et donc faut déléguer.

Ben oui cela marche pas.
Car l'argent va aux copains pas là où on en a besoin.
 
You Rock !: Jeanne Dark

Anclau

Well-known member
18 Mar 2020
274
846
93
Tiens un exemple.

On dépense des fortunes pour les médecins "intérimaires", plus de 1000€ la journée.
On les arrose bien pendant un moment en organisant la pénurie de médecins pour éviter d'en avoir des titulaires.
Puis on t'explique que c'est trop cher et que l'on va fermer les structures qui les utilisent à qui on a refusé des médecins titulaires.

Par contre l'idée d'utiliser l'argent pour augmenter le nombre de médecins pouvant être financé durant leurs études en échange de devoir aller dans ces structures, ça non, c'est pas une bonne idée.
Cela permettrais à des gens d'origine modeste de devenir médecins et de combler des besoins sans dépenser des fortunes, vous n'y pensez pas...
 
You Rock !: LeVioque et Loelia78

CCCC

Cessez ces "C" !
20 Jan 2019
3 051
26 007
113
Merci @Cactus , j'ai modifié.

Je poursuis :
- Un article de La Vie des Idées, "Savoir et prévoir" refait la chronologie de ce qu'on savait (en regardant les articles publiés dans Science).
- Frédéric Lordon, "Ces connards qui nous gouvernent" dans dans son blog La pompe à phynance sur le site du Monde Diplo. (19/03)

Edit : oui, je suis en mode un peu vénère... mais je désactive de temps en temps. D'accord avec toi @Grim...
 
Dernière édition:

Albert

Le mieux est l'ennemi du bien.
13 Jan 2019
1 318
8 339
113
Pour ce qui est du nombre de morts en Chine, il me semblait que c'était quand même plutôt corrélé avec ce qu'on trouve au Japon par exemple . En Australie et au Allemagne le taux de létalité semble même plus bas qu'en Chine. Alors c'est sûr que ce serait naïf de croire toujours la Chine sur parole, mais j'ai le sentiment que le fond du problème vient surtout que personne ne compte pareil les décès, notamment s'il y a déjà une autre pathologie en cours, et qu'aucun pays ou très peu de pays connaissent exactement le nombre de personnes infectés. D'où le flou total et le grand écart entre les chiffres.

https://www.lemonde.fr/les-decodeur...-epidemie-de-coronavirus_6031092_4355770.html
 

Loelia78

Well-known member
17 Jan 2020
361
847
93
D'accord avec @sneglia et @Albert aussi. :giggle:
Je ne sais pas comment ça se passe où vous êtes mais ici clairement il n'y a pas de tests pour les personnes suspectées d'avoir le Covid, déjà que pour la prise en charge il faut que ce soit super grave...donc oui, le nombre d'infections ne veut strictement rien dire.
Du coup, à l'heure actuelle, est-ce que le nombre de nouveaux cas que l'on connaît ne correspond pas uniquement 'aux personnes à risques que l'on teste parce que le virus est plus dangereux pour elles ? (remarque je viendrai peut-être répondre moi-même à cette question vu que mon copain est asthmatique et qu'il est impossible qu'un seul de nous deux soit contaminé vu la disposition des lieux) Dans ce cas, le taux de mortalité donné serait beaucoup plus élevé que le taux de mortalité réel.
Est-ce que l'on compte toutes les morts ou uniquement les morts à l'hôpital ?

C'est déjà le bazar à l'échelle d'un pays pour lire les chiffres, alors comparer des Etats qui n'adoptent pas la même stratégie et/ou méthode de calcul c'est en effet limite. Au mieux, ça peut donner les grandes tendances.:)
 
Dernière édition:

Loelia78

Well-known member
17 Jan 2020
361
847
93
Question curiosité : Vous non plus vous n'avez pas entendu parler de patients qui auraient eu une augmentation de l'odorat au lieu d'une perte ?
J'ai eu ça en même temps que le mal de gorge au tout début, normalement je n'ai pas de nez. Je dois être la seule à demander ça...^^
 
You Rock !: Hermia et CCCC