grenouilleau

Well-known member
9 Jan 2019
649
3 978
93
Très intéressant. Et on peut demander ça pendant combien de temps ?
Par exemple si on se fait virer dans quelques mois, ou qu'on a un CDD alimentaire (bref on se moque de l'avis du patron après le boulot), on pourrait demander le remboursement ?
 
  • You Rock !
Reactions: Lataie

Gringo

Anciennement Gringo
2 Jan 2019
733
4 382
93
Je suis en train de calculer les frais réels de mon conjoint qui bosse en majorité à domicile: pour la part d'électricté/gaz/loyer, est-ce qu'il il faut prendre en compte le temps d'utilisation pro/perso ou juste la surface utilisée? Pour l'utilisation de l'ordinateur/internet, il faut prendre le temps d'utilisation pro/perso mais est-ce que ça compte avec ou sans les heures de sommeil?
 
Dernière édition:
  • You Rock !
Reactions: grenouilleau

Lolita

Petite mais féroce
3 Jan 2019
830
5 435
93
Quand j'ai démarré, je faisais un travail de terrain à 100%, je n'avais pas de bureau dans l'entreprise. Du coup, nous avions une indemnité pour avoir un coin bureau chez soi, et une connexion internet pour mettre à jour les données de l'ordinateur. L'ordinateur, l'imprimante et le papier utilisés sur le terrain étaient fournis par l'entreprise. L'indemnité était de 30€/mois pour info.
Sinon, nous, dans l'entreprise, on demande collectivement à avoir plus de télétravail (1 à 2 jours/semaine) face à des dirigeants qui freinent, donc on a choisi de ne pas aller négocier sur cette indemnité en tant que représentants du personnel.
 

Piperade

Active member
9 Déc 2019
8
35
13
A une époque on m'avait dit que cela dépend de qui réclame le télétravail. Et donc que si c'est l'employé, l'entreprise n'a rien à débourser (en dehors du PC).

A l'inverse, si l'entreprise souhaite économiser sur les locaux et imposer le télétravail, alors elle doit payer non seulement une portion de l'abonnement d'électricité, mais aussi du loyer. (pour les xx mètres qui servent de bureau)
 

GrumpyBunny

Well-known member
3 Jan 2019
551
3 191
93
@Floowls je me permet juste de relever ta dernière affirmation, c’est vraiment dépendant de ton type de chauffage et de l’isolation de l’habitation, donc je pense pas qu’on puisse faire une telle généralité.

De mon côté j’ai fait une demande auprès de mon boulot puisqu’ils viennent de rendre les bureaux. J’en n’ai bien sûr aucun retour donc il va falloir relancer encore mille et une fois mais je perds pas espoir. J’avais déjà eu le soucis pendant le premier confinement, mais rien n’était mis en place donc ma demande a été rejetée. La il y a des précédents dans certains pays et au niveau national (je ne vis pas en France) donc j’espère que ma demande sera considérée comme plus légitime.
 

Lolita

Petite mais féroce
3 Jan 2019
830
5 435
93
@Floowls Effectivement, je rejoins ma voisine du dessus, chauffer toute la journée peut être intéressant ou pas suivant le mode de chauffage, l'isolation et le temps d'absence.
Mes parents chauffaient tout le temps, c'était plus économique avec leur chauffage central. Ici, on chauffe seulement le soir quand on est là (sauf la sdb qui est chauffée le matin aussi), c'est plus économique avec de l'électrique (vérifié grâce à Linky)
 

TheMadTink

Moi dans le doute je réponds merde.
9 Jan 2019
70
582
83
Chez moi cette indemnisation existait déjà avant le confinement, parce que le télétravail est très répandu, je trouve ça bien qu'elle se généralise.
@grenouilleau tant que tu es dans l'entreprise tu peux demander les compensations/remboursement, même si tu es en CDD. Après si ça doit être négocié avec le CSE et qu'il n'y a pas de négociation avant que tu partes, ça n'est pas rétroactif, tu ne touchera pas l'argent qu'on aurait pû te donner quand tu travaillais.
 
  • You Rock !
Reactions: GrumpyBunny

LeVioque

banalité du male
25 Déc 2019
914
4 593
93
44
Article très intéressant...
Au sujet de l'ordinateur:
supposons que je trouve un job temporaire (3-5jours) nécessitant un ordinateur, que l'entreprise ne peut pas m'en prêter un car elle n'en a pas en stock et que le télétravail qu'on me propose nécessite que j'achète un nouvel ordinateur parce que les logiciels employés par l'entreprise ne sont pas compatible avec mon vieil ordinateur. Est-ce à l'entreprise de prendre en charge l'achat du nouvel ordinateur, avec en plus éventuellement l'OS (windows 10) requis pour faire fonctionner leur logiciel?
 
  • You Rock !
Reactions: GrumpyBunny

TheMadTink

Moi dans le doute je réponds merde.
9 Jan 2019
70
582
83
@LeVioque normalement oui, sauf accord de branches particuliers (rares à mon avis, ça doit peut-être concerner certains freelances).
Le remboursement des frais/matériel/trajets/whatever est basé sur la jurisprudence et une partie du code du Travail disant que tous les frais professionnels engagés par le salarié(=frais dépensés lors de l'activité professionnelle dans l'intérêt de l'entreprise) doivent lui être remboursé, dont les "frais liés à l’utilisation des outils issus des nouvelles technologies de l’information et de la communication".

Il n'y a pas de questions de duré ou de types de contrats, en revanche ils peuvent être remboursés en allocations forfaitaire (c'est souvent le cas pour les frais repas, indemnités kilométriques, frais de transport publique, hébergement provisoire, etc.)

Important : tout clause de contrat de travail excluant les remboursements de frais professionnels est frappé de nullité.
 

Gringo

Anciennement Gringo
2 Jan 2019
733
4 382
93
Par contre, en tant que salarié vous avez un abbatement de 10% de vos revenus dans le calcul de vos impôts, qui correspond aux frais professionnels engagés par le salarié (frais de déplacement pour se rendre sur son lieu de travail et frais de repas en temps normal). Si votre employeur ne vous donne pas d'argent pour l'utilisation de votre domicile à des fins professionnelles, vous pouvez choisir les frais réels. C'est soumis à la condition que ces frais ne soient pas déjà couverts par les 10%, et avec le télétravail, les 10% ne prennent justement pas en compte l'utilisation du domicile.

Il faut calculer la côte part de l'utilisation de votre bureau en pro/perso et le nombre d'heure utilisées en pro/perso (par contre je n'arrive pas à trouver si c'est avec ou sans le temps de sommeil, le temps perso) et vous pouvez appliquer ça à tous les frais de votre domicile (électricité, gaz, loyer, taxe habitation et foncière, remboursement du crédit (ou des intérêts, je ne sais plus), assurance habitation, internet, téléphone (si pas de téléphone pro)) et aux frais informatiques: les cartouches d'encre, le papier, l'imprimante si vous avez encore la facture (sinon vous pouvez la déduire si vous en achetez une, toujours avec la côte part), l'ordinateur lui s'amortit sur 3 ans avec des règles spécifiques.
Par contre comme vous n'avez plus de déplacements sur votre lieu de travail, vous ne pouvez pas déduire du barème kilométrique, or c'est souvent ça qui fait pencher la balance du côté des frais réels.

Si vos frais réels sont plus importants que 10% de votre revenu, déclarez en frais réels, si c'est moins, préférez l'abattement forfaitaire (et dîtes-vous que l'essence que vous ne dépensez pas suffit à couvrir largement l'électricité utilisée)
Tout ce que je vous dis c'est uniquement mes recherches internet, n'hésitez pas à contacter votre centre d'impôt pour confirmation!
 

Shiho

Well-known member
17 Fev 2019
78
504
83
Je ne sais pas si être tout le temps chez moi me coûte plus cher parce que le chauffage reste allumé dans la maison que je sois là ou pas et le télétravail m'évite 1h30 de conduite quotidienne donc une économie d'essence (et de fatigue ! c'est important même si ça ne se compte pas en argent)
Et couper complètement le chauffage quand on est absent puis le remettre en marche le soir c'est ça qui coûte cher, pas de maintenir un logement à une température constante.
Ça dépend de ton logement.

Je suis dans une maison récente, non mitoyenne. Hors confinement en semaine je chauffe à 17 le matin le temps de me préparer (1h) et pareil le soir de 20h à 23h. Je complète avec le poêle si besoin.
Pour bouquiner avec un plaid le soir c’est suffisant, mais pour bosser toute la journée ça ne va pas. Si je chauffe à 19 toute la journée, c’est pas le même budget ! En plus mon bureau est côté Nord, je ne peux pas compter sur le soleil.

Avant j’étais en appart récent et bien orienté, je n’ai pas allumé le chauffage en 5 ans. Télétravail ou pas, ça ne m’aurait pas coûté plus cher effectivement.

@Gringo : faut que je calcule effectivement maintenant que je me suis éloignée du boulot :hesite:
 

Tartoflan

Ne pas citer, merci !
26 Jan 2019
135
923
93
Je vis dans un appart neuf (2020), résidence BBC, exposé plein sud avec deux grandes baies vitrées, et bien je me pèle les miches bien comme il faut dès l'été terminé. On chauffe à l'électrique, à 20°C, parfois à 19°C mais pas hyper longtemps car on finit par perdre la chaleur (sauf la nuit où c'est OK). Et je suis AE, je travaille chez moi toute la journée, je vis sous 3 couches de vêtements. Et ma facture d'électricité, je peux la faire payer par personne :gonk:
Je ne savais même pas que l'employeur pouvait en dédommager une partie, c'est une bonne nouvelle pour celleux qui réussissent à en profiter !
 

Lolita

Petite mais féroce
3 Jan 2019
830
5 435
93
Suite au message de @Tartoflan , je me demande à combien vous chauffez?
Je pensais que tout le monde faisait à peu près pareil mais je me rends compte que non :)
Ici:
- 18°C dans les pièces de vie quand on y est (télétravail, soir et week-end, on ne chauffe pas le matin si on n'est pas là la journée).
- 17°C dans la chambre (chauffage soir, matin et week-end), ça ne chauffe pas la nuit où ça doit descendre un peu j'imagine. J'avais baissé à 16 à un moment, mais cela devennait inconfortable le soir...
- Sinon, dans les périodes de non chauffage, ça se rallume si ça descend en dessous de 15°C.
- 19° - 20°C dans la salle de bain (Ce n'est pas régulier, je monte si on a des trucs à sécher, si je veux prendre un bain...)
Du coup, ça diffère des recommandations d'EDF que j'ai trouvées ici:
 

GrumpyBunny

Well-known member
3 Jan 2019
551
3 191
93
@Lolita perso on essaie de conserver une température de 19-20 degrés en moyenne. Le week-end on a tendance à moins chauffer parce qu’on est plus actifs, la semaine, on est immobiles à nos bureaux toute la journée et j’avoue qu’on monte parfois un peu (on chauffe aussi les courants d’air parce que notre appart est ancien et que l’isolation est inexistante...)
 

Chocovore

éclair au chocolat
9 Jan 2019
2 503
19 445
113
Ici on a qu’un thermostat général qui prend la mesure dans le salon.
Il se déclenche à 19°C mais en réalité il ne se déclenche jamais car on est chauffé par nos voisins et la température n’est jamais descendue en dessous de 20°C. (Mais ça ne se traduit pas financièrement vu qu’on paye le chauffage au prorata de la surface de nos logements). Il doit y avoir environ deux tiers de retraités ou de professions médicales ou à domicile dans l’immeuble donc qu’on soit en télétravail ou pas ne change pas notre facture.
 

Matriochka

Merci de ne pas citer mes spoilers :)
8 Oct 2019
451
2 991
93
@Lolita 18 degrés ? Mais je passerais ma vie à grelotter ! En dessous de 20 degrés, j'ai froid, même habillée chaudement.
C'est vrai que tout le monde ne chauffe pas de la même façon. C'est pour ça que je prends toujours des gros gilets quand on est invités... Parce qu'il n'y a rien de pire qu'avoir froid pendant une soirée.

On chauffe au poele le soir en rentrant, et on essaie de maintenir 20-21 degrés.
On ne chauffe pas la nuit par contre, car on a une très grosse couette. C'est désagréable le matin par contre.

Une fois une amie m'a invitée à dormir, mais elle coupe le chauffage la nuit. Il faisait 13 degrés dans le salon, j'ai pas réussi à fermer l'oeil dans mon sac de couchage. Maintenant elle est vexée quand je vais chez elle avec des pyjamas en pilou (elle habite loin, je peux pas rentrer chez moi), mais ça m'a vaccinée !
 

Tartoflan

Ne pas citer, merci !
26 Jan 2019
135
923
93
@Matriochka C'est vrai que quand j'y pense, j'ai toujours super froid quand je suis invitée chez les gens, soit ils ne chauffent pas, soit ils chauffent très peu, ce qui est très désagréable (en général je reste prostrée sur ma chaise). J'ai vécu l'immense majorité de ma vie dans une passoire thermique (les logements F à G) dans lequel on avait froid mais pas par choix, du coup je ne comprends pas comment on peut s'infliger cela.