Séparation/Rupture

Ellesméra

Well-known member
10 Jan 2019
290
1 236
93
J'ai revu mon ex dernièrement (je l'avais quitté fin août et c'était la première fois qu'on se revoyait depuis), et il m'a demandé si j'étais ok pour qu'il m'envoie des messages, j'ai dit oui d'accord parce que la seule raison que j'ai de ne plus vouloir lui parler c'est que c'est un ex, et il est en roue libre depuis. Troisième fois qu'il me contacte en une semaine et demie, je suis pas sûre que ses intentions soient purement amicales :cautious:
 

Sorcière des champs

Well-known member
4 Déc 2019
75
1 103
83
Ca fait bientôt 2 ans que j'ai quitté mon ex copain, C, après 4 mois d'une histoire intense à distance. Je ne m'en remets toujours pas. Il me manque, je rêve souvent de lui, je regrette atrocement de l'avoir quitté.. Je l'ai quitté parce que
Ce contenu est réservé aux membres inscrit.es. Inscris-toi par ici.

Bref beaucoup de blabla, je ne sais même pas si ça a sa place ici. Mais je me sens vraiment comme si la rupture venait d'être faite. C me manque atrocement :cry: je sais qu'on dit que quand on quitte quelqu'un, c'est qu'il y avait une bonne raison. Mais je pense aussi que dans la vie, on peut se tromper. Je me suis trompée. Enfin pas tout à fait, car mauvais timing, je ne pouvais pas gérer la réussite de mes études, ET lui qui allait mal. Mais quand même.. c'est injuste, cruel.. j'ai l'impression que je n'aimerai plus jamais comme je l'ai aimé. Quant à lui, je pense qu'il aurait pu m'aimer comme m'aime mon copain actuel, c'est à dire fort et sans limites, sauf que ses ex avaient tellement traîné son coeur dans la boue, qu'il n'avait plus vraiment confiance et se bridait dans ses relations. :cautious: Si seulement je pouvais retourner en arrière. Si seulement
 

Sorcière des champs

Well-known member
4 Déc 2019
75
1 103
83
Wow les filles Déjà merci <3 je me sens moins seule, courage @Bernie et bravo déjà d'avoir pu t'extirper de cette relation. En te lisant, je me retrouve et j'ai l'impression que ça aurait été mon futur en fait, si j'avais continué.

@Plummpy
Ce contenu est réservé aux membres inscrit.es. Inscris-toi par ici.

Mon copain actuel est génial, et je sais que j'ai de la chance, et si les souvenirs de C n'existaient pas je serais en plein bonheur en fait. Peut être pas un sentiment aussi dingue qu'avec C. Déjà je n'envisage pas du tout la parentalité avec mon copain, le concept même m'horrifie. Je l'aime tranquillement, comme j'ai aimé ex 1 pendant 12 ans. C'est une relation qui en intensité ressemble beaucoup à ma première relation en fait. Mais on est loin de la vibration folle de C. Et peut être que c'est aussi ce côté vibrant que j'aimais (je ne parle pas des loopings émotionnels à cause de la dépression, mais plutôt des choses que je ressentais quand ça allait bien chez lui, tout ce que j'ai aussi ressenti au début, quand je ne savais pas encore ses antécédents. Les moments qu'on a passés).

Ce qui est amusant, (ou pas) c'est que mon ex 1 a vécu la même histoire (sauf pas à distance) 7 mois plus tard, comme moi, fou amoureux d'un dépressif, porté la relation à bouts de bras, le quitter, se remettre ensemble, le re quitter, se re remettre, (plein de fois). Au final ex 1 a un super copain (un peu comme le mien, tout attentif, tout sympa, tout amoureux) et comme moi il se ronge les sangs pour l'autre garçon. Du coup on essaie de se soutenir l'un et l'autre. En plus d'avoir grandi ensemble, on a vécu un peu la même chose. C'est fou
 
Dernière édition:

Cactus

Aïe ! Ça pique !
2 Jan 2019
500
5 224
93
@Manins
Team "Petite flamme qui se ravive en moi quand je pense au fait de vivre seule + Copain trop routinier".

Plein de spoilers très (trop) longs. Je viens de passer une nuit blanche, après plusieurs semaines à "angoisser" à l'idée d'aller me coucher à cause de cette période avant l'endormissement pendant laquelle on cogite. Donc j'ai décidé de tout mettre par écrit pour que ça sorte enfin mais c'est pas dit que ça restera. Peut-être que oui. Peut-être que non. Dans tous les cas, ne pas citer s'il vous plaît.

Ce contenu est réservé aux membres inscrit.es. Inscris-toi par ici.

Ce contenu est réservé aux membres inscrit.es. Inscris-toi par ici.

Ce contenu est réservé aux membres inscrit.es. Inscris-toi par ici.

Ce contenu est réservé aux membres inscrit.es. Inscris-toi par ici.

Ce contenu est réservé aux membres inscrit.es. Inscris-toi par ici.

Ce contenu est réservé aux membres inscrit.es. Inscris-toi par ici.


Je ne songe pas à une séparation donc au début je ne voulais pas écrire ici mais en voyant vos messages @Manins et @Aenor, ça a fait écho en moi. Toutefois, si vos situations me parlent, la solution ne me conviendrait pas.

Donc non seulement je ne sais pas pourquoi je ressens ce que j'ai décrit mais en plus, je ne sais pas quelle serait la solution idéale. Je ne cherche pas le courage pour le quitter, je cherche à comprendre. Donc si quelqu'un veut bien m'aider, ce serait avec plaisir.
 
Dernière édition:

Ringolevio

Il faut secouer la vie, autrement elle nous ronge.
2 Jan 2019
317
3 273
93
@Cactus J'allais te dire en lisant ton post que vivre séparément pourrait être une bonne option, mais du coup si ton copain refuse ça n'est pas une solution.
Je reconnais pas mal le portrait de mon ex dans ton mec, c'est a dire un mec bien, affectueux, arrangeant et qui avait avait des qualités que j'appréciais MAIS qui était trop "mou" à mon goût, qui manquait de volonté, se laissait vivre et prenait peu d'initiatives. Cela dit j'ai l'impression que c'est un truc qui revient beaucoup dans les discussions sur les couples hétéro, à savoir des mecs qui vont se montrer force de proposition pendant la phase de séduction et qui se reposent beaucoup sur leur conjointe une fois que la relation est acquise. Pour ce qui est des habitudes routinières (manger toujours la même chose, ne pas varier ses loisirs... ) mon ex était aussi pareil et c'était pesant pour moi parce que je suis plutôt du genre à essayer de sortir de ma zone de confort et à tester de nouvelles choses en permanence, donc j'essayais de le motiver à le faire et ça prenait assez souvent, mais au prix d'efforts et de négociations de ma part. Depuis que je ne suis plus avec lui je me suis rendue compte qu'en fait c'était relativement fatiguant pour pas grand chose parce qu'il se motivait à faire des trucs quand il était avec moi, mais il ne les faisait pas spontanément seul ou avec des potes pour autant.

Je ne l'ai pas quitté que pour ça mais c'est vrai que j'ai un mec beaucoup plus actif et aventureux maintenant et ça me correspond beaucoup mieux, j'aime l'idée qu'on se propose des choses plus ou moins à tour de rôle et qu'il n'y ait pas à négocier pour lui faire essayer quelque chose d'inhabituel pour lui. Mais quand tu es à l'aise avec quelqu'un, qu'il y a de la complicité etc je comprends tout à fait que ce ne soit pas un motif de rupture suffisant et d'ailleurs comme je disais à l'instant il a fallu qu'il y ait d'autres choses qui se détériorent dans notre relation pour que je me décide à quitter mon ex, parce que ces simples raisons ne me semblaient pas suffisantes (bien que ce soit très personnel !).

Après on en parlait avec @GrumpyBunny il y a quelques semaines, le confinement et le fait de vivre toujours ensemble n'aide pas non plus, je pense que beaucoup de couples passent par des phases difficiles à cause de ça. Le fait de n'avoir qu'un petit espace à partager, peu de loisirs et peu de vie sociale est quand même très pesant. Avoir de l'espace aide quand même vraiment à respirer, mais ce n'est pas toujours possible selon votre lieu de vie et votre budget. On a déménagé plusieurs fois avec mon ex, on a eu nos logements perso pendant 3 ans (relation à distance, on se voyait un weekend sur deux et pendant les vacances en gros), puis un grand studio, puis un grand appart, puis une maison avec jardin (pour à peu près le même budget mais dans des endroits différents !). Ben sans surprise c'était plus facile de cohabiter avec de l'espace, mais cela dit ça n'a pas tout résolu non plus.

Ce qui est compliqué dans ton cas c'est de vouloir impliquer ton copain dans des activités communes s'il n'en a pas envie, ce que je comprends tout à fait. Je suis très indépendante et je n'ai aucun problème à avoir des activités perso, mais c'est vrai qu'après avoir fondé des souvenirs communs très chouettes avec mon ex les premières années (vacances etc), à la fin la plupart de mes expériences marquantes se faisaient sans lui, soit parce que ça ne l'intéressait pas, soit parce que moi même je n'avais pas envie de l'impliquer et que je savais que j'allais passer un meilleur moment sans lui. Mais si les seuls moments partagés sont ceux d'un quotidien un peu morne, la lassitude s'installe assez vite...
Là encore, c'est une situation assez commune pour laquelle je ne suis pas sûre qu'il y ait des solution magique. Maintenant il faudrait creuser pour voir si ce sont vos goûts qui sont opposés ou vos caractères qui ne se concilient pas lors d'activités communes. Par exemple si vous pouvez potentiellement vous intéresser tous les deux à l'escalade disons (je prends un exemple au pif) mais que ton copain même s'il aime bien ça a souvent la flemme, besoin d'être motivé ou autre il faudra voir comment trouver un moyen de pratiquer ce loisir ensemble sans que cette attitude te pèse trop. Avec mon ex j'étais devenue un peu radicale parce que c'est le seul truc qui marchait, je lui annonçais le matin ce que je comptais faire de ma journée, par exemple : je vais aller me promener / manger avec machin / etc vers telle heure, viens si tu veux, et s'il n'était pas prêt le moment venu je partais sans lui. Souvent il disait après qu'il regrettait de ne pas être venu et ça le motivait pour la fois d'après sans faire peser trop de charge mentale sur moi (parce que motiver 30 minutes quelqu'un à aller faire une balade, bon...). Mais c'est vraiment quelque chose à discuter ensemble !

Pour ton dernier point, sur les détails agaçants du quotidien, je pense que malheureusement on ne peut pas totalement y couper :cretin: . Même avec mon copain que j'aime de tout mon cœur, il y a des choses qui m'agacent physiquement, genre ses ronflements ou le fait qu'il a le sommeil tellement lourd que quand je veux des câlins la nuit je n'arrive pas toujours à le réveiller, c'est intolérable :drama: .
Là bon... Je pense qu'il faut prendre un peu sur soi, mais après il y a des circonstances qui aident et le fait d'avoir de l'espace en fait partie. D'où le fait que la cohabitation n'est pas toujours la meilleure solution pour le couple, à voir si c'est totalement fermé pour ton copain de son côté. Malheureusement les petits défauts qu'on supporte facilement quand on est amoureux et que tout se passe bien à côté ont tendance à devenir plus pesants quand d'autres motifs d'insatisfaction se rajoutent et il serait dommage que tu deviennes irritée par des détails par manque d'intimité ou autres problèmes "resolvables". Peut être que tu pourrais essayer d'aborder le problème sous cet angle avec ton copain ? Que si tu avais ton logement tu serais plus patiente, contente de le retrouver etc, et que le quotidien serait moins pesant. Franchement je ne supportais plus du tout certaines manières d'être de mon ex qui étaient totalement anodines et c'était un clair signe de ras le bol chez moi, alors je pense que même si on peut passer outre c'est quand même quelque chose à prendre en compte !

(Et désolée de beaucoup parler de mes relations hein, mais ça m'aide à donner des conseils plus concrets !)

Édit : message envoyé trop vite
 
Dernière édition:

Asgard.

I want more but I want peace.
19 Jan 2019
934
10 688
113
@Cactus c'est fou il y a pleins de choses dans ton message où je me reconnais tellement...

Ce contenu est réservé aux membres inscrit.es. Inscris-toi par ici.

Ce contenu est réservé aux membres inscrit.es. Inscris-toi par ici.

Ce contenu est réservé aux membres inscrit.es. Inscris-toi par ici.

C'était très long comme message mais je ne peux que comprendre ta situation, je sais que c'est dur de ne pas comprendre, tu n'es pas seule :bouquet:
 

Kaoutar75019

Well-known member
16 Avr 2021
68
276
53
Paris 19
Je vais vous raconter la rupture avec le père de mes jumeaux , je commence par le début on c est rencontré en août 2003 dans une boîte de nuit ça était tout de suite le coup de foudre entre eux nous on n'a échangé notre numéro de téléphone

On s appelle tout les jours on se voit souvent c est le grand t amour , puis en janvier 2004 il vient vivre chez moi je suis trop contente les premiers mois c est comme dans un rêve c est géniale ,
puis c est la que les premiers doute arrive , je découvre que je suis enceinte je suis trop contente je pleure de joie sauf que lui na quasiment aucune émotion , il me dit juste félicitations tu dois être contente en plus il la pas dit on va être parents il la juste dit tu va être maman , quand je choisi les vêtements a l époque je savais pas encore le sexe et encore moins que j allait avoir des jumeaux il les jamais présent
mais le pire c est que un jour quand on parle il me demande d avorté , il me dit que j ai toute ma vie pour être maman que je suis encore très jeune a l époque j avait 27 ans lui aussi avait le même âge que moi je lui réponds jamais je vais avorté, mais il me dit toi t es pour l avortement mais tu veux pas avorté , puis le lendemain il c excuse ils me que il s en veux que ses propos ont dépassé sa pensée ,
puis fin novembre il me quitte il me dit que il m aime toujours mais qu'il se sont pas capables d être père je suis très triste pendant trois jours je pleure , heureusement que mes parents mes sœurs et ma meilleure amie sont là pour moi , puis je me dit pourquoi tu pleure pour un con dans 2 mois tu va vivre le plus beau jour de ta vie tu t en fout de lui , j ai jamais eu de nouvelles de lui alors que c est le père de mes jumeaux
 

sieg89

Member
19 Mar 2021
2
17
3
Bonjour tous le monde.

Je suis un homme et me permet de poster ici car, après avoir parcouru le forum, je me suis rendu que j'aime beaucoup vos histoires et la manière dont vous les racontez mais également y réagissez, très bienveillante. Je me suis dit dit qu'un point de vue féminin à mon histoire pourrait peut être m'éclairer. Si toutefois ça dérange, n'hésitez pas à la dire et j'enléverais mon message. Je regrette vraiment que le forum ferme bientôt, je pense que j'aurais aimé discuter plus ici, surtout des sujets plus léger.

Ce contenu est réservé aux membres inscrit.es. Inscris-toi par ici.

Ce contenu est réservé aux membres inscrit.es. Inscris-toi par ici.

Ce contenu est réservé aux membres inscrit.es. Inscris-toi par ici.

Ce contenu est réservé aux membres inscrit.es. Inscris-toi par ici.

Voilà. Ca fait du bien de tout écrire. Merci d'avoir lues jusque là :)
 
Dernière édition:

sieg89

Member
19 Mar 2021
2
17
3
Merci @Sorcière des champs ! Tu n'a pas une histoire facile toi non plus. Tu a tes propres fantômes à gérer en effet... Qu'est ce qui nous prend à nous autres humain d'être aussi compliqué hein ? :)
Tu a déjà songé à lui envoyer un message où tu lui explique clairement tes sentiments, mais sans rien attendre en retour, juste pour te libérer ? Vu que, selon toi, "c'est mort", il n'y a rien à perdre et toute une tranquillité d'esprit à y gagner p'tet.

Ce contenu est réservé aux membres inscrit.es. Inscris-toi par ici.

Ce contenu est réservé aux membres inscrit.es. Inscris-toi par ici.

Ce contenu est réservé aux membres inscrit.es. Inscris-toi par ici.
 
Dernière édition: