Séparation/Rupture

BravoCharlie

Villain of Circumstances
7 Jan 2019
200
1 339
93
#1
Salut à tou.te.s

Je suis avec mon copain depuis plus de 10 ans, et j'envisage une rupture. Chacun.e ici a évidemment ses raisons, ses motivations, ses peurs. Je propose que l'on discute ici de nos ruptures, de nos séparations que l'on ait été lea largué.e ou lea largeu.r.se. :fleur:
 
Dernière édition:

Goldmund

Well-known member
5 Jan 2019
66
150
33
#2
Ahah, moi j'ai été la personne qui a dû accuser le coup quand mon ex a voulu rompre il y a quelques mois après plus de 9 ans de vie commune. Ca a tout chamboulé dans ma vie, parce que j'ai claqué la porte de notre appart, je lui ai tout laissé (les affaires, l'électroménager, l'appart) et je suis repartie quelques temps chez mes parents à l'autre bout de la France...sauf que ça s'est prolongé en plusieurs mois parce que je ne trouvais pas de job dans leur région et ça a pas mal nuit à mon moral. Bref, aujourd'hui je n'ai plus rien à faire de mon ex mais j'avoue que ça m'a vacciné à l'idée de retenter une expérience sérieuse avec quelqu'un pour un bon moment. Maintenant, je n'envisage plus de forcément vivre avec quelqu'un et de ne pas assurer mes arrières en cas de rupture. Voir tous ses efforts et ces années de concessions voler en éclat du jour au lendemain, ça fait un choc quand même. Certes, je comprends qu'au bout de tant de temps ensemble on puisse évoluer différemment mais ça aide assez peu quand on est mis devant le fait accompli. Il y a quelque chose qui s'est brisé en moi lorsqu'il m'a annoncé sa volonté de me quitter et depuis ça ne s'est pas cicatrisé.
 

BravoCharlie

Villain of Circumstances
7 Jan 2019
200
1 339
93
#3
Merci @Goldmund pour ta réponse. Je compatis sincèrement à ta situation, et même si je suis la personne du couple qui envisage la séparation, je suis très attachée à ces 11 dernières années qui m'ont façonnée, j'ai grandi avec cette personne et je l'aime et l'aimerai toujours profondément, de manière très singulière. Seulement, effectivement, j'ai des aspirations différentes maintenant, je sens que je dois me concentrer sur moi, individu, et que le couple a pris trop de place dans ma vie et me prend de l'énergie que je ne souhaite plus investir là-dedans. J'aimerais vraiment envisager les choses plutôt sereinement avec mon copain, le rassurer, le dorloter pendant cette rupture pour qu'il comprenne à quel point je suis dans une démarche individuelle et non pas que j'ai des reproches ou de l'amertume à son égard. Je ne dis pas faire les choses de manière indolore, je pense qu'on souffrira beaucoup tous les deux, que l'on se manquera etc. mais j'espère aussi pouvoir créer une sortie - ou une transformation - bienveillante de cette relation.
Cela étant, j'ai très peur évidemment: de le perdre, de me retrouver seule, de ne plus l'avoir dans ma vie, qu'il décide de m'exclure de la sienne pour des raisons que j'anticipe et comprends complètement. Et puis c'est un saut dans le vide. Bref, je muris cette décision doucement, mais je sens que j'ai besoin d'apprendre à vivre avec moi-même alors que quasiment toute ma vie (depuis mes 17 ans) j'ai appris à vivre avec lui.
(edit: fautes)
 

Marj Oram

accord n°2
4 Jan 2019
114
505
63
#4
Moi aussi j'ai pensé à rompre dernièrement (pendant les vacances de Noël, tout à fait dans le thème ! ) à cause d'un déséquilibre dans la relation, d'une sensation "d'enfermement", ce "nous collectif" qui nuit à mon "moi" et puis à cause de lui que je trouve à beaucoup de reprises plus fort que moi, Trop fort...
Je suis partie 3 jours chez mes parents, puis une longue discussion a eu lieu. Il a été très agressif, trouvant malhonnête de fuir les problèmes et de les exposer d'un coup a lieu de les dire et d'y travailler. (je comprends qu'il ait été blessé et qu'il l'exprime...)
Puis il s'est ouvert, a envisagé des nouvelles façons de fonctionner... Je résistais encore, pensant que je ne devais pas m'attendrir... Et puis il s'est montré tendre, alors j'ai craqué, je suis revenue.
J'ai repris espoir dans notre relation. J'étais soulagée aussi de ne pas sauter dans le vide, l'inconnu. Soulagée de pouvoir parler de sentiments, même s'il n'a pas fait de même en retour.
Mais dès le lendemain nous avons eu un gros débat sur notre vision du monde, notre relation aux autres, et nous n'étions pas d'accord, il était buté et c'était dur, âpre, comme d'habitude.
Depuis il est plus doux, on dirait une accalmie mais je le connais, ça ne durera pas. Enfin je ne crois pas. J'ai envie de nous donner une chance quand on est bien tout les deux... mais ce n'est pas comme ça tout le temps...
 

Förkastning

Well-known member
4 Jan 2019
30
155
33
#5
Il y a quelques années on a rompu avec une personne que je fréquentais depuis 10 ans, et franchement je n'ai aucun regret, c'était la bonne chose à faire pour nous deux. C'est juste bizarre de ne plus avoir dans sa vie une personne avec qui on s'est construit et avec qui on partageait tout. Ca a été dur hein, mais punaise, quelles ouvertures et nouvelles perspectives ça nous a donné !
 

F_Whitley

On ne nait pas mère, on le devient!
2 Jan 2019
1 103
7 356
113
#6
Je suis moi meme dans cette reflexion de séparation avec mon mari. Je suis toujours hesitante, mais je ne le reconnait plus depuis l'arrivée de notre fille et j'ai l'impression que c'est de pire en pire. Mais c'est tellement dure de prendre cette decision, j'ai beaucoup de peur concernant ce futur sans lui, seule avec ma fille.
 

BravoCharlie

Villain of Circumstances
7 Jan 2019
200
1 339
93
#8
Bonjour,

Ce topic me parle tellement !
Ce contenu est réservé aux membres inscrit.es. Inscris-toi par ici.

Voila mes tourments, je me plains, mais je n'ai pas le rôle de la gentille, j'en ai conscience,

Je vous suis et vous lis, :fleur:
Je crois qu'on est à peu près dans la même situation. Je ne veux pas dévaloriser mon copain, mais je ne veux plus être en couple avec lui.
Je rigolais il y a pas longtemps parce que quelqu'un se moquait de l'excuse "c'est pas toi, c'est moi". Et bien, oui, en fait, c'est possible que chacun évolue différemment et que ce soit tes envie à toi qui divergent de ce que le couple dans lequel tu es te propose, sans pour autant que ce soit un jugement négatif de la personne en face de toi.
Moi aussi, il est tout mignon, tout attentionné, je ne sais pas du tout comment aborder le sujet.

Ce contenu est réservé aux membres inscrit.es. Inscris-toi par ici.
 

MissMarguerite

Well-known member
15 Jan 2019
196
1 504
93
#9
@BravoCharlie Malheureusement ce sera jamais le bon moment d’aborder le sujet. Mais je suis de plus en plus certaine qu’il va falloir que je le fasse rapidement. J’ai peur de sa réaction, de ne plus le reconnaître quand je lui dirai. En plus, c’est pas sure qu’on arrive à se reloger rapidement. Une colocation ensemble va être obligatoire, une transition horrible. Tu as vraiment pris ta décision ou tu as encore des doutes ?
Ce contenu est réservé aux membres inscrit.es. Inscris-toi par ici.
 

MissMarguerite

Well-known member
15 Jan 2019
196
1 504
93
#11
Il y a quelques années on a rompu avec une personne que je fréquentais depuis 10 ans, et franchement je n'ai aucun regret, c'était la bonne chose à faire pour nous deux. C'est juste bizarre de ne plus avoir dans sa vie une personne avec qui on s'est construit et avec qui on partageait tout. Ca a été dur hein, mais punaise, quelles ouvertures et nouvelles perspectives ça nous a donné !
C’était d’un commun accord ? Ou l’un des deux à été surpris ?
 

Leah P.

Routarde à durée indéterminée
3 Jan 2019
299
2 166
93
ledeuxiemejour.blogspot.com
#13
Idem que @Förkastning j'ai été larguée par "surprise" au bout de quasi 10 ans. Ben le plus dur ça a été les 2 mois avant la rupture. Où je sentais que ça allait pas, je sentais qu'il me rejettait mais à chaque fois que j'abordais la question il trouvait des excuses et ça avait rien à voir avec notre couple. Moi c'était une periode où j'avais besoin de soutien (je venais de démissionner du cabinet où je bossais depuis 2 ans et je déteste les tensions donc compliqué avec l'équipe et mon ancienne "boss") et lui il était tout le temps absent, manquait de patience avec moi, limite il me soutenait pas dans ce projet alors qu'il avait bien vu que j'étais à deux doigts du burn out.

Franchement ce genre de truc ça se sent. Moi aussi j'étais 15 fois plus adorable avec lui parce que je sentais que ça allait pas. Mais faire 15000 efforts et sentir l'autre toujours distant c'est horrible. Genre limite quand je le frôlais sur le canapé il se décalait quoi... Bref j'aurais préféré soit qu'il me parle de ses doutes direct, soit qu'il me largue. Parce que niveau sécurisation et confiance en l'autre j'ai pris cher quoi, après 2 mois pour lui à me jurer que ct pas moi, que tout allait bien, et pour moi 2 mois à m'autoconvaincre que j'étais parano et que tout allait bien, ben c'est dur de refaire confiance après ça. Avec mon nouveau copain on a eu une période où il a commencé un nouveau boulot et était plus fatigué/moins dispo et j'ai psychotté direct j'avais l'impression de revivre le truc où la rupture me pendait au nez (pas au même point que mon ex car il me rejetait pas non plus mais il était moins à fond quoi). Finalement une fois qu'il a pris le rythme tout est revenu par avant.

Donc bref moi aussi je suis contente qu'on ait rompu car ma nouvelle relation m'apporte beaucoup plus (mêmes projets, caractères plus compatibles, même au lit ça se passe mieux ahah) donc voilà si vous voulez rompre ben ya pas 36 solutions. Une rupture ça fait mal, c'est brutal et c'est froid, y'a pas de recettes magiques. Mon ex a été assez gentil pendant la rupture mais ça a rien changé quoi. Le temps a fait les choses et aujourdhui on a retrouvé une belle relation tous les deux mais sur le moment après le déménagement on s'est plus donnés de nouvelles du tout pendant 3 mois.

Après il est parti direct habiter chez un ami quand il m'a largué, un peu trop vite à mon goût (genre entre le "faut qu'on parle" et le départ définitif de l'appart il s'est passé 1h max). Je pense qu'il avait peur de flancher si on discutait plus longtemps (genre il est repassé 30 min après car il avait oublié un truc et il m'a fait un énorme baiser d'adieu du feu de dieu). Après ce qui m'a aidé +++++ c'est que à part ce baiser, il a été droit dans ses bottes, jamais de retour en arrière sur sa décision, jamais de message ambiguë ou de regrets exprimés alors qu'il en chiait grave aussi. ça m'a beaucoup aidé à passer à autre chose de voir que pour lui c'était définitif.

Bref plein de courage les filles, c'est pas facile mais si ça va plus ben faut se dire que c'est pour le mieux, et pour vous et pour eux!
 

Leah P.

Routarde à durée indéterminée
3 Jan 2019
299
2 166
93
ledeuxiemejour.blogspot.com
#14
Désolée double post mais quand je disais qu'il était parti trop vite de l'appart c'est juste qu'une heure c'était trop court mais ce que je voulais dire finalement c'est que j'étais contente avec le recul qu'il se soit barré direct. Une cohabitation aurait été trop difficile, à chaque fois qu'on se croisait après ça c'était compliqué donc le moins possible c'était le mieux. Lui il était parti chez un pote 3 semaines et moi ensuite je suis rentrée chez mes parents un mois dès que ma démission a été effective (c'était en plein été)
 
You Rock !: Koala et Selmelbi56

MissMarguerite

Well-known member
15 Jan 2019
196
1 504
93
#17
Ce contenu est réservé aux membres inscrit.es. Inscris-toi par ici.
Je suis disponible en MP,
Je comprends cette excitation, je la ressens je suis pressée de me retrouver, d'avoir des nouvelles habitudes qui seront qu'à moi, mais j'ai peur de tomber de très haut (par rapport à mes attentes et à ma soudaine envie), de me rappeler la solitude ...
J'ai certainement des choses à lui reprocher mais je vais m'efforcer de ne pas les énoncer, parce qu'il me dirai qu'il fera des efforts et il les fera, il les fait même déjà, et ça ne fera que reculer le moment qui me semble maintenant inévitable. C'est clairement le "fameux c'est pas toi c'est moi".
 

MissMarguerite

Well-known member
15 Jan 2019
196
1 504
93
#18
@MissMarguerite @BravoCharlie Je me permets de rebondir parce que ça parle un peu.
Ce contenu est réservé aux membres inscrit.es. Inscris-toi par ici.
Déjà tu as fait un pas de plus que nous il me semble : tu lui en as parlé. Comment il le prend ? Dans ce que tu racontes ça n'a pas l'air d'avoir changé grand chose.
Vous dites que tout le monde autour de vous (@BravoCharlie et @L'océan de la vie ) vous dit qu'ils sont géniaux, mais il n'y a pas une personne avec qui vous êtes plus proche ? J'ai pu en parlé à une amie, qui a compris, et ça à fait du bien. Après effectivement je ne peux pas en parler à tout le monde, j'aurai l'impression de comploter (vu que "tout le monde" le connait :). Mais individuellement je pense que les amis peuvent comprendre et être un soutien si on prend le temps de leur expliquer. Même si ils ne décideront pas à notre place.

Tu as peut être besoin de prendre des vacances. Quelques jours voire une semaine sans lui ? Tu verras si tu te sens mieux sans lui, tu pourrais prendre du recul ?
 

Gallifrey

Well-known member
4 Jan 2019
67
186
33
#19
Il y a quelques années on a rompu avec une personne que je fréquentais depuis 10 ans, et franchement je n'ai aucun regret, c'était la bonne chose à faire pour nous deux. C'est juste bizarre de ne plus avoir dans sa vie une personne avec qui on s'est construit et avec qui on partageait tout. Ca a été dur hein, mais punaise, quelles ouvertures et nouvelles perspectives ça nous a donné !
Même ressenti sauf que ça fait seulement quelques mois. On est tout les deux dans de nouvelles relations avec des gens qui semblent mieux nous correspondre et nous sommes maintenant amis.

Bon courage et tout mon soutien à toutes celles et ceux qui sont en train de prendre cette décision difficile!