Se relancer/réorienter après un burn-out

Ada

Veux être considérée en tant que tel
13 Jan 2019
1 038
8 426
113
Ile de France
@Fauvette à lunettes tu viens de craquer, prends le temps de te remettre sur pieds avant de te mettre la pression pour un plan B :fleur: Certes tu ne peux pas continuer comme ça, mais ça peut attendre une semaine ! J'ai fait la même chose quand j'ai été arrêté la première fois, j'ai passé la semaine à faire des bilans de compétence et à chercher des formations en ligne. Au final je ne me suis pas reposée, je suis retournée au travail encore toute amochée (car retourner voir le médecin alors que franchement "c'était rien" voyons ... :facepalm:) et j'ai recraqué bien plus violemment quelques semaines plus tard. Avec le recul je me dis que j'aurais mieux fait de passer la semaine à faire des trucs cools comme prendre des bains, voir mes amis ou jouer à la console en me forçant à ne pas penser ni au boulot ni au futur (pense à tous les trucs que tu n'as jamais le temps de faire à cause du boulot, c'est le moment :clin:). Ce n'est pas évident mais je pense vraiment que notre cerveau tire la sonnette d'alarme quand on craque comme ça et que ce n'est pas le moment de lui rajouter du stress sans lui laisser le temps de souffler. Quand à tes collègues, non seulement je suis sûre qu'ils arriveront à gérer la semaine sans toi mais en plus ils n'ont surement pas envie que tu sois malade pour eux.
 

Ada

Veux être considérée en tant que tel
13 Jan 2019
1 038
8 426
113
Ile de France
En parlant de craquer, devinez qui vient de passer le WE à pleurer car visiblement elle s'est un peu surestimée en reprenant direct des études et qu'elle ne supporte pas la pression de fin de semestre ? :sweatdrop: Et comme je suis très adepte de faites ce que je dis, pas ce que je fais je suis en train de paniquer à me demander si je suis capable d'enchainer sur la master comme prévu ou si je ferais mieux de trouver une formation moins intensive :erf:
 

Martesmartes

Well-known member
3 Fev 2019
395
2 229
93
@Ada
Courage
J'ai failli craquer l'année dernière aussi en reprise d'études.
Pour la suite, est-ce que tu as pu préciser un peu ce que tu voulais faire par la suite, pour pouvoir éventuellement faire une formation moins exigeante ?
N'oublie pas que le master, c'est une façon différente de travailler, qui te conviendra peut-être plus.
 
  • You Rock !
Reactions: Ada

Luchsii

Well-known member
16 Jan 2019
898
10 534
93
@Sam Cob De retour de vacances, merci pour ton message :)
Du coup je peux me pointer au centre médico psy de mon hôpital de petite ville, sans la moindre ordonnance, et a priori on se foutra pas de ma gueule ?

Sur leur site ils se présentent comme ça :
"Le Centre Médico-Psychologique pour adulte est la structure de soins pivot du secteur de psychiatrie adulte.

Il assure des consultations médico-psychologiques et sociales pour toute personne en souffrance psychique et organise leur orientation éventuelle vers des structures adaptées (CATTP, hôpital de jour, unité d’hospitalisation psychiatrique, foyers…)."

Y'a qu'à moi que ça fait un peu peur ?
Déjà que je repousse depuis trop longtemps de chercher un nouveau psy...
 
  • You Rock !
Reactions: LuLa

LuLa

Oeuvre au noir
4 Jan 2019
8 288
61 643
113
@Luchsii
Nan mais faut pas flipper pour les CMP. L'avantage c'est vraiment la gratuité, du coup le revers de la médaille c'est que ça attire forcément un public un peu plus fragile économiquement et psychologiquement que la moyenne. Mais quand on peut pas faire autrement, c'est vraiment une bonne solution.
Passe leur un petit coup de fil sinon, comme ça tu leur poses les questions qui te trottent dans la tête :)
 
  • You Rock !
Reactions: Sam Cob and Luchsii

Ada

Veux être considérée en tant que tel
13 Jan 2019
1 038
8 426
113
Ile de France
@Ada
Courage
J'ai failli craquer l'année dernière aussi en reprise d'études.
Pour la suite, est-ce que tu as pu préciser un peu ce que tu voulais faire par la suite, pour pouvoir éventuellement faire une formation moins exigeante ?
N'oublie pas que le master, c'est une façon différente de travailler, qui te conviendra peut-être plus.
J'ai prévu de faire un master en intelligence artificielle, dans le but de faire de la recherche et développement (avec donc éventuellement un doctorat ensuite, masochisme quand tu nous tiens :cretin:). A l'origine je me suis inscrite en fac d'info histoire d'apprendre quelque chose en attendant d'y voir plus clair et car les profils maths-info sont étant assez recherchés j'étais sûre de retomber sur mes pattes, sauf qu'au final ça me plait beaucoup :puppyeyes: J'ai eu une option de découverte de l'IA qui vient de se terminer, c'était dur ("pédagogie de projet" = débrouille toi pour apprendre toute seule et me faire ce projet, t'as un mois et demi :ko:) mais je suis encore plus convaincue que c'est fait pour moi. Le problème c'est que je fatigue très vite et j'ai du mal à tenir le rythme niveau travail perso. Dans mes souvenirs de master c'était bien plus exigent à ce niveau donc je flippe. J'en ai pas mal parlé avec mon copain et on est arrivé à la conclusion que j'allais au moins tenter le coup en septembre (vu le temps qu'il leur faut pour les inscriptions je peux tenter quelques semaines gratuitement :ninja:)

En tout cas plus qu'une semaine de révision, 3 jours de partiels et le stage pour cette année ! :free:
 

Derniers messages