Se faire des amis à l’âge adulte

Nedjma

Punk bibliothécaire
3 Jan 2019
981
4 115
93
#2
J'ai 30 ans, et pour moi un excellent moyen de lier, ce sont les activités en club/MJC. Que ce soit du sport, du travail manuel, de la musique, de la sophro etc., tu te donnes l'opportunité de rencontrer des personnes qui ont des goûts, voire un univers en commun avec toi. En plus, la ritualisation des séances ( ex : une fois par semaine ) permet de demander des nouvelles aux personnes ( ex : alors, ça a été ton exam' ? ) de manière naturelle, et donc de se rapprocher.
 

Matriochka

Well-known member
8 Oct 2019
121
727
93
#3
Hello !

J'ai vécu la même chose que toi fl0wer... Ce qui m'a sauvée, ce sont les jeux de société. J'ai trouvé une boutique qui faisait des soirées régulièrement, et à force, je me suis fait des amis là bas. Et j'y ai même rencontré mon amoureux !
 
You Rock !: fl0wer et LuLa

Anclau

Well-known member
18 Mar 2020
274
846
93
#5
Je suis pas spécialement bien placé, mais j'ai toujours eu des activités où je retrouvais des copains plus que des copains que je retrouvais pour faire des activités.

Au final, la question qui serait intéressante pour mieux te guider ce serait:

-Tu attends quoi des amis/copains?
Qu'est-ce qui te manque avec le fait que tu n'en as pas actuellement?


Suivant la réponse, la méthode n'est pas forcément la même.
 
You Rock !: Dres

Floowls

Well-known member
9 Sept 2019
706
8 326
93
#6
C'est compliqué l'amitié à l'âge adulte, c'est vrai. Je n'ai pas de nouveau amis depuis le lycée. Mes amitiés vraiment solides dates de cette époque, sauf une amie que j'ai rencontré par le biais d'une amie de lycée mais c'était encore l'époque de la fac. Sinon j'ai rencontré une Rockie avec qui je m'entends très bien et que j'espère bien revoir après le confinement. Je devais traverser la France pour rencontrer un Rockie ce week-end mais j'ai été contrainte d'annuler à cause de l'actualité. Sinon, je n'ai pas trop d'occasions de rencontrer de nouvelles personnes parce que je suis une ourse qui ne pratique pas d'activités collectives.
Je pense que les choses se font un peu par hasard (je ne pensais pas du tout m'intégrer ici et pourtant...) malheureusement il n'y a pas vraiment de recette. J'ai la chance d'être assez solitaire donc ça ne me pèse pas trop mais je comprends très bien cette envie de rencontrer d'autres gens parce que, dans mon cas, l'inconvénient d'avoir un groupe d'amis où tout le monde se connait, s'est de se sentir un peu enfermer dans un seul environnement. Parfois, ça fait du bien de voir d'autres univers.
 

Anclau

Well-known member
18 Mar 2020
274
846
93
#8
Oui mais comme je disais, je les retrouve pendant les activités, pas en dehors pour boire un verre.

Mais j'ai toujours été comme ça.
J'ai des activités où je retrouve des copains/ines.
Pas des copains/ines avec qui je fais des activités.
 

Isoline

Well-known member
24 Oct 2019
27
75
33
#9
J'ai vécu la même chose que toi, je n'avais plus de contacts avec mes potes du collège / lycée et après avoir rompu avec mon ex avec qui j'étais restée longtemps, comme on sortait souvent avec SES potes, je me suis retrouvée sans personne. Alors je me suis inscrite sur OVS (on va sortir) je suis allée à une sortie par curiosité, je n'attendais pas grand chose et au final, je me suis fait un petit groupe de potes, grâce à deux d'entre eux, j'ai découvert un sport que j'adore... je me suis fait un tas de potes à ce sport... les meilleures années de ma vie !
J'ai d'ailleurs aussi rencontré mon copain grâce à ce sport.
Je fais toujours de temps en temps des sorties sur OVS, j'ai un pote qui organise des tas de sorties, c'est toujours intéressant de rencontrer des nouvelles personnes :)
 

Vivii

"Green blood, my friend !"
11 Avr 2019
749
7 392
93
27
#10
Coucou
Je suis inscrite dans deux associations. J'y ai rencontré deux personnes formidables, avec lesquelles je me suis rapprochée petit à petit. Aujourd'hui, ce sont maintenant de proches amis. Dans les assos, il y a également d'autres personnes avec qui j'ai sympathisé, mais je ne les considère pas comme des amis ni comme des potes, parce que je n'ai pas encore eu l'occasion de me rapprocher d'eux. Les associations sont aussi un bon moyen de se faire des amis.
Cela dit, je ne pense pas que ça se fera en 2 jours. En général, il faut prendre le temps de nouer un lien, et de le développer.
Je te souhaite de te trouver des personnes avec qui tu auras une belle amitié ! :clin:
 
You Rock !: fl0wer
31 Mar 2020
27
12
3
#11
J'ai beaucoup de mal à me faire des amis car je suis quelqu'un de solitaire et également timide/ réservé, pourtant j'aimerai m'en faire,

je fais souvent des sorties sur ovs ça m'a permis de faire des connaissances sympa, ce serait bien que je puisse m'inscrire dans une assoc

mais je n'ai pas encore trouver la force et l'énergie pour.
 
You Rock !: fl0wer

Brunn

Ride the wave
15 Jan 2019
78
481
53
#12
Je me pose souvent la question de savoir comment me faire des amis maintenant, si je m'en referai à nouveau dans ma vie... Au final, des amis à-la-vie-à-la-mort, je n'en ai pas eu de nouveaux depuis le lycée (et ils ne font plus partie de ma vie, maintenant), et quand je vois dans des séries (comme How I met your mother ou Friends -- on a les repères qu'on peut) des adultes se faire des amis-famille, je me demande toujours comment.
Je fais des choses, je suis en contact avec beaucoup de personnes quotidiennement, dont un petit paquet pour lesquelles je ressens de la sympathie (mutuelle). Mais à quel moment on passe de connaissance sympathique voire pote à Ami-e ? Je crois que je ne sais pas comment lier une relation intime, comment faire évoluer ces simples préjugés positifs vers quelque chose de plus sincère.
 
Dernière édition:
31 Mar 2020
27
12
3
#13
@flower : tu as essayé de faire des rencontres sur OVS ? il n'y a pas d'âge pour se faire des amis, le plus important c'est de rester ouvert aux autres et si on est sympa les gens viennent vers nous, mais pour ce qui est de passer de connaissance à ami c'est vrai que je ne sais pas comment faire non plus, ça rejoint ce que disais brunn.
 
31 Mar 2020
27
12
3
#14
@flower : pour le moral avec le confinement moi c'est pareil je passe mon temps à déprimé car je dors un peu mal aussi en ce moment et le contact social me manque pas mal, sur ovs je voyais des gens à force on revoit des têtes, pour les amis, moi ça m'a fait la même chose que toi mais une fois qu'on a tous commencé à travailler, tous très vite ont fait leur vie, après je me suis accroché aux derniers amis qui étaient comme moi célibataire et eux ensuite ont trouvé et moi je me suis retrouvé seul avec mes angoisses...

j'ai appelé il y a quelque temps de ça un ami que j'ai connu au collège et un moment je le voyais tout le temps dans mes rêves alors un matin j'ai cherché son numéro sur l'annuaire et je l'ai appelé mais on a des parcours de vie assez différent, je pense être en décalage comme toi avec pas mal de gens, mais c'est vrai que j'aurai aimé gardé contact avec certains.
 
You Rock !: fl0wer