Recherche de l'écriture inclusive du mot "fou"

Midday-Midnight

Portant le Soleil, soyons le changement conscient
8 Fev 2020
1 904
15 766
113
Coucou!!!
J'écris un texte en inclusif et je me demandais s'il existait une ortographe inclusive normée de l'adjectif " fou/folle" au pluriel.

Bises :)
 
  • You Rock !
Reactions: Bidule

Mercredos

Well-known member
2 Jan 2019
283
4 197
93
@Midday-Midnight le mot "fol", tout simplement ? :hesite:

Étymologiquement, il me semble que ça précède le mot fou :hesite: En plus je trouve ça très beau :happy: Après phonétiquement, c'est peut-être trop similaire à l'épithète féminin, mais à l'écrit ça passe tout à fait à mon avis
 

Elixir

Well-known member
10 Jan 2019
41
270
53
Je ne sais pas s'il y a consensus autour de ce mot mais c'est en tout cas celui que je vois utilisé par les militantes concernées sur les réseaux sociaux (mot-clé fols sur twitter). Tu pourrais contacter des associations ou groupes pour avoir confirmation.
C'est dotant plus inclusif de laisser aux concernés le choix des termes :)
 
  • You Rock !
Reactions: Midday-Midnight

Rose

Pas citer.
6 Jan 2019
78
889
83
Attention toutefois à ne pas utiliser ce mot de manière dégradante vis à vis des personnes concernées par des troubles neuro, psychiques ou psychologiques .
Il est effectivement de plus en plus ré-approprié par la communauté handi-psy mais ça reste un mot à l’usage délicat si on n’est pas concernés.
 
Dernière édition:

Midday-Midnight

Portant le Soleil, soyons le changement conscient
8 Fev 2020
1 904
15 766
113
Attention toutefois à ne pas utiliser ce mot de manière dégradante vis à vis des personnes concernées par des troubles neuro, psychiques ou psychiques.
Il est effectivement de plus en plus ré-approprié par la communauté handi-psy mais ça reste un mot à l’usage délicat si on n’est pas concernés.
Je comprends ton souci :)
Si ça peut te rassurer : c'est un texte sur des trouble neuro-psy ( schizophréniques) tirés d'un témoignage d'un ami qui a vécu ces troubles. La suite de textes parle de guérison. Ayant vécu des périodes difficiles, je ne l'emploierais jamais de façon négative!