Qui ai-je envie d'être à 30 ans ?

Rinoch'

Well-known member
4 Mar 2019
151
768
93
Je vous rejoins, j’aurai 29 ans en 2019.

- est-ce que vous arrivez à vous projeter dans le futur, est-ce que quand vous étiez petit.e.s vous arriviez déjà à imaginer le vous de 30 ans ? Si oui, comment ?

Je me souviens que quand j’étais petite, dans ma tête à 27 ans on devenait vieux, adulte quoi. Du coup ça a été un cap assez bizarre à passer. Après je ne me suis jamais fixée d’objectifs du genre mari-enfants-maison-voiture-boulot. J’ai juste comme objectif d’être heureuse !
Et surtout je ne suis pas du tout un adulte dans ma tête ^^ je traine avec des gens plus jeunes que moi, je fais la fête comme une étudiante...
Je considère ma vie comme très réussie parce que j’ai un boulot génial (extrêmement mal payé, mais suffisant pour mon train de vie de célibataire fêtarde sans enfant. Pourtant selon l’article de Rockie sur le classement des salaires, j'étais dans le dernier décile, ou certains mois dans l’avant dernier décile :cretin:), des amis et une famille géniaux sur lesquels je sais que je peux compter en cas de coup dur, un chien merveilleux et irremplaçable, j’ai énormément de succès avec la BD en ligne dans laquelle je raconte mon boulot, je louais jusqu’en janvier dernier un super appart avec une terrasse géniale... bref tout allait bien !

Puis en décembre dernier on m’a diagnostiqué un cancer rare, du coup tout s’est un peu cassé la gueule, et je vais passer mon anniversaire des 29 ans en chimiothérapie ! Donc honnêtement j’ai toujours pensé que ça ne servait à rien de trop prévoir, que la vie pouvait toujours nous surprendre, et ça m’a conforté dans mon idée :cretin:

- si vous repensez à la personne que vous étiez il y a 10 ans (pour ma part, la moi-de-20-ans donc) quelles sont les valeurs que vous avez conservé dans votre vie ? Quelles sont les passions, les habitudes, les pensées que vous avez trimballé jusqu'ici ? A l'inverse, quelles sont les choses que vous avez laissé derrière vous ?

J’étais très déprimée, peu sûre de moi et je ne m’aimais pas beaucoup à 19 ans. J’ai énormément pris confiance en moi, en mes capacités, en mes talents. J’ai compris que ce n’était pas parce que j'étais en désaccord avec les gens que j’avais forcément tord. Je me suis découverte très féministe. J’ai appris que je n’avais besoin de personne, que j'étais capable de veiller sur quelqu’un au quotidien, que j'étais très autonome. Et que même si je n’empruntais pas les chemins les plus courants, j’étais capable d’atteindre les objectifs que je m’étais fixée!
Bref j’ai laissé tout le négatif derrière moi et j’ai appris à me concentrer sur le positif et à ne pas râler contre les choses contre lesquelles je ne peux rien faire !
 

Carlawn

Well-known member
7 Jan 2019
105
842
93
- est-ce que vous arrivez à vous projeter dans le futur?
Pas vraiment. Je me dis que ma vie peut basculer d'un coup du jour au lendemain donc je préfère ne pas me projeter sur un trop long terme.

- est-ce que quand vous étiez petit.e.s vous arriviez déjà à imaginer le vous de 30 ans ? Si oui, comment ?
J'imaginais que je serai comme mes parents, c'est à dire que je vivrai en couple dans un grand appartement ou maison, avec un CDI et un ou deux enfants. Bon au final, je suis contente de ne pas avoir la même vie qu'eux, car je pense que je me serais vachement ennuyée. A 20 ans, je pensais que j'obtiendrais un CDI après mes études dans la branche dans laquelle j'avais étudié. Que je resterai avec mon copain de l'époque et qu'on aurait sans doute des enfants. Que je vivrai dans ma ville natale ou dans une grande ville pas loin. Ben en fait non. A 26 ans, j'ai fait ma crise existentielle et je suis partie m'expatrier. Maintenant, je vis toujours à l'étranger, j'ai un boulot différent de ce que je souhaitais à l'époque, mais que j'aime quand même. Je n'ai pas de relation stable, ni d'enfants, mais je m'en fiche, je suis heureuse comme ça et je trouve ma vie bien plus intéressante que quand j'en avais 20.

- si vous repensez à la personne que vous étiez il y a 10 ans quelles sont les valeurs que vous avez conservé dans votre vie ?
Je dirais :
- l'ouverture d'esprit;
- l'empathie;
- la curiosité;
- la loyauté.

Quelles sont les passions, les habitudes, les pensées que vous avez trimbalé jusqu'ici ?
A l'inverse, quelles sont les choses que vous avez laissé derrière vous ?
J'ai toujours eu une passion pour l'écriture, que j'ai malheureusement laissé de côté pendant mes études mais j'y reviens toujours. La musique et le chant en général font également toujours partie de ma vie. Je suis toujours amie avec ma meilleure amie depuis 25 ans, et on se comporte comme de vrais gamines quand on se voit.
Je suis devenue vegan et je fais plus d'activités physiques que quand j'étais jeune où j'avais tendance à être plus fainéante. Et surtout, j'ai arrêté de me prendre trop la tête sur certaines choses, alors qu'avant, je stressais pour tout, j'étais constamment angoissée. Je pense aussi que j'ai appris à m'en foutre du regard des autres, ça m'a permis de gagner en confiance en moi.
 

schizophrenia

Well-known member
8 Jan 2019
253
2 121
93
Varsovie, Pologne.
Dp, suite :

Raconter l’évènement « pivot » qui a influencé la suite de leur vie

Ce contenu est réservé aux membres inscrit.es. Inscris-toi par ici.
  • Exprimer leurs regrets éventuels
Ce contenu est réservé aux membres inscrit.es. Inscris-toi par ici.
  • Imaginer ce que leur version jeune penserait d’eux et d’elles aujourd’hui…
    Ce contenu est réservé aux membres inscrit.es. Inscris-toi par ici.
 

Ohisse

Member
9 Déc 2019
5
20
3
Boulogne-Billancourt
Encore quelques années avant le 30 ans, je viens d'en avoir 28 en octobre, mais je ressens plus de pression pour le passage à 30 que pour le passage à 20

Est-ce que vous arrivez à vous projeter dans le futur ?
Pas avec précision. Nous avons prévu de nous marier en 2022 avec mon conjoint, donc un peu avant mes 31 ans. Cependant, pour cela, mon plus grand objectif personnel est de gagner en estime de moi.

Ce contenu est réservé aux membres inscrit.es. Inscris-toi par ici.

J'ai envie d'intégrer que la première personne qui doit m'aimer, c'est moi-même. Que je ne pourrais pas réellement être épanouie si je recherche tout le temps l'amour des autres pour compenser le manque d'amour de moi. Vaste challenge.

Est-ce que quand vous étiez petit.e.s vous arriviez déjà à imaginer le vous de 30 ans ? Si oui, comment ?
Non pas du tout ! J'ai très peu de souvenir de mon enfance.

Si vous repensez à la personne que vous étiez il y a 10 ans (pour ma part, la moi-de-20-ans donc) quelles sont les valeurs que vous avez conservé dans votre vie ?
L'amitié et l'amusement

Quelles sont les passions, les habitudes, les pensées que vous avez trimballé jusqu'ici ?
J'aime toujours lire et cuisiner. Cependant, j'essaie de mettre plus de cadre dans mon quotidien, de créer de rituels pour moi et qui me font du bien, chose que je ne faisais pas il y a 10 ans.

A l'inverse, quelles sont les choses que vous avez laissé derrière vous ?
J'essaye d'être moins dans l'attente de l'acceptation des autres. J'arrive à m'affirmer plus, au lieu de faire semblant d'être de l'avis de l'autre systématique pour avoir son consentement ou sa validation sur moi-même
 

ChaMlr

Member
18 Juin 2020
7
7
3
A 20 ans, je voulais une place importante, je me fichais des sous et je voulais faire passer ma carrière avant tout. J’ai fait une prepa, j’aurai souhaité faire de la recherche...
Puis j’aurai 30 ans l’année prochaine, je me suis un peu cassée les dents il y a quelques années. J’ai fini par comprendre que le bonheur, ce n’est pas pour plus tard. J’ai un besoin fou de temps personnel, je veux marcher, peindre, être avec mon chéri, être un peu plus dispo pour ma famille aussi.

Je n’accepte pas encore de ne pas aimer faire la fête... mais ça viendra doucement