Qui ai-je envie d'être à 30 ans ?

Eferia

Well-known member
2 Jan 2019
1 020
7 446
113
30
Nantes
www.amazon.fr
#41
La trentaine approche pour moi aussi , plus que quelques mois...

- Est-ce que vous arrivez à vous projeter dans le futur ?
Assez bien, oui. Il faut dire que je suis engagée dans plusieurs trucs "longue durée": mariée, 1, bientôt 2 enfants, propriétaire avec un gros prêt immobilier, un boulot de fonctionnaire... Disons que tant que cette vie me conviendra (c'est bien parti, heureusement^^), il est facile de l'imaginer dans la continuité de ce que je vis actuellement.

Est-ce que quand vous étiez petit.e.s vous arriviez déjà à imaginer le vous de 30 ans ? Si oui, comment ?
J'imaginais avoir une maison avec un grand jardin: fait.
A part ça.... Je me projetais pas si loin, petite. J'imaginais ma vingtaine plutôt!

Si vous repensez à la personne que vous étiez il y a 10 ans (pour ma part, la moi-de-20-ans donc) quelles sont les valeurs que vous avez conservé dans votre vie ?
Y'a des choses que j'appréciais dans ma moi de 20 ans.... Mais je préfère nettement la personne que je suis maintenant, et qui est totalement différente.
Je pense avoir conservé...
- Mon indépendance: j'ai toujours été assez solitaire, et la solitude, voulue ou non, est quelque chose qui ne me fait pas peur du tout.
- Ma curiosité. J'ai toujours tenté plein de trucs différents, que ce soit pour les études, le boulot, les passions, laissant parfois tout tomber pour repartir à zéro, et c'est toujours un peu mon mode de fonctionnement.
- Mon végétarisme. (bon, je n'étais pas totalement végé à 20 ans, mais j'étais en bonne voie pour l'être totalement).

Quelles sont les passions, les habitudes, les pensées que vous avez trimballé jusqu'ici ?
La lecture, la musique, le gout pour la photo, les jeux vidéos (même si maintenant, le temps me manque un peu pour cette dernière activité), le gout des voyages...

A l'inverse, quelles sont les choses que vous avez laissé derrière vous ?
Beaucoup de mes angoisses. Je suis toujours quelqu'un de facilement stressé, mais je gère ça beaucoup mieux qu'avant, ça ne m'empêche plus d'avancer.
J'accorde beaucoup moins d'importance à ce qu'on pense de moi...
 
You Rock !: Selmelbi56

Nadolig

cyberspace ace
2 Jan 2019
76
275
53
#42
Bon, du coup j'ai commencé à faire mon vision board autour de la question "qui je veux être à 30 ans ?"

En vrai pour l'instant c'est juste un brouillon avec un tas de mots jetés sur une feuille de papier, mais je sens que ça prend forme. J'ai remarqué qu'au départ, j'écrivais beaucoup de choses décrivant en fait mes actions envers les autres (rassembler les gens, motiver, encourager, de créer un environnement accueillant et chaleureux) alors j'ai tenté de recentrer davantage vers qui je veux être et moins ce que je veux faire. C'est pas facile, parce que je me définis bien plus facilement par ce que je fais que ce que je suis. Mais j'ai fini par trouver des pistes intéressantes :happy:

Je sais pas trop si je viendrai en parler ici, d'un côté j'ai envie de vous faire partager mes avancées mais en même temps c'est assez intime et reconnaissable. Ou ptet que je posterai des bouts mais pas de photos du truc complet quoi ^^

Je pense que ce projet va s'inscrire sur la durée, j'ai commencé à y réfléchir en décembre et un mois après c'est toujours un brouillon, mais il faut le temps que les idées mûrissent doucement. Après mes vacances je me mettrai à faire des croquis plus sérieux (car oui j'ai envie de le dessiner, pas seulement de coller des photos).
 

ronin

I don't kill kittens.
19 Jan 2019
67
177
33
#43
Bon pour moi c'est un peu tard :ninja:
Ce contenu est réservé aux membres inscrit.es. Inscris-toi par ici.

J'ai l'impression que notre génération a grandi avec des icônes chimériques de la trentaine, véhiculées notamment par les films, les séries télévisées de notre adolescence, je pense par exemple à Friends, ces gens qui ont un boulot défini et à la fois épanouissant, choisi, qui leur permet en même temps de se payer un appartement à New York, une stabilité qui s'étend aux relations (à l'issue d'un célibat qui ressemble à un défilé continu de prétendants ex machina), à un mode de vie plus régulier, modéré, et qui permet l'émergence d'une logique de construction. Et je vois bien sûr des personnes autour de moi qui sont dans une telle logique, c'est tout à fait possible à l'heure actuelle, mais... je me demande si ça ne l'est pas un peu moins, pour des raisons tant économiques que d'évolution sociétale. Je ne veux pas idéaliser les générations précédentes, je me doute bien que le quotidien de la majorité ne reflétait déjà en rien ces incarnations fictives, néanmoins ce sont aussi par elles qu'une partie d'entre nous a construit son image de l'avenir, et rétrospectivement le fossé peut sembler rude. A force d'injonctions trop idéales, on peut finir par culpabiliser de ne pas avoir réussi à les réaliser, alors que c'était par définition un mythe. Et même si on sait consciemment depuis bien longtemps que tout ça c'est du carton-pâte, ou même si on n'a jamais souhaité que notre vie y ressemble, la force d'une image normative peut encore en faire peser le spectre.
 
Dernière édition:

Petit Lapin

Active member
8 Jan 2019
39
121
33
Paris
#44
J'ai eu 30 ans au mois d'octobre... et ça a été difficile, ça l'est encore. Quand on me demande mon âge, je marque toujours un temps d'arrêt comme si je ne voulais pas l'avouer ou que je ne l'assumais pas.

-Est-ce que vous arrivez à vous projeter dans le futur ?
j'aimerais bien, mais l'avenir est tellement incertain et dépends de choses que je ne maîtrise pas dans l'immédiat (vais-je avoir mes tests pour entrer en formation, validerais-je cette formation, quel job je trouverais après, devrais-je déménager, à quel moment pourrais-je envisager une vraie vie de famille...). Il y a tant de futurs possible que de se projeter dans un en particulier risquerait potentiellement d'être une source de frustration en cas d'échec...

-Est-ce que quand vous étiez petit.e.s vous arriviez déjà à imaginer le vous de 30 ans ? Si oui, comment ?
Je ne sais pas si ça vous ait déjà arrivé mais quand j'étais petite je ne me voyais pas adulte... Je ne me voyais pas vieillir, j'étais persuadée que la vie s'arreterait avant.

-Si vous repensez à la personne que vous étiez il y a 10 ans (pour ma part, la moi-de-20-ans donc) quelles sont les valeurs que vous avez conservé dans votre vie ?
Le goût de l'effort dans les domaines qui m'intéresse, mon indépendance, le sens de l'amitié, de la fidélité et de l'amour.

-Quelles sont les passions, les habitudes, les pensées que vous avez trimballé jusqu'ici ?
Mes bonnes manières (Je vous jure y en a pleins qui les abandonnent en route ... ), mon amour pour mes animaux, ma passion du poney, de la musique, de la lecture et ma meilleure amie depuis 15 ans!

-A l'inverse, quelles sont les choses que vous avez laissé derrière vous ?
Une partie de ma timidité et de mon innocence, quelques garçons qui m'ont fait grandir (après m'avoir fait beaucoup pleurer ), des gens toxiques qui n'en valait pas la peine, le temps...
 

Atomicstitch

Well-known member
7 Jan 2019
167
308
63
#45
J'ai passé 30 ans, et ce passage a été un peu douloureux. je me suis mise une pression, je voulais que ça soit cool et finalement mon anniversaire en lui-même a été un peu nul, mais finalement ma vie n'a pas vraiment changé. Enfin... quand même.
J'essaie de n'avoir pour unique objectif d'être heureuse. de faire les choses pour moi et celleux que j'aime.
Je tâche de conserver les valeurs qui me semblent important en essayant d'arrêter de me morfondre parce que le monde n'est pas bisounours comme dans ma tête.
Je suis aussi très loin de la pression de la société sur le mari/boulot/enfant, puisque je n'ai pas d'enfant et je suis en reconversion. J'ai aussi la chance d'avoir réussi à ne plus m'entourer de personnes jugeantes, toxiques ou si ça arrive de prendre à la légère les remarques potentielles, et d'en faire justement un sujet pour permettre aux gens d'être plus ouverts et tolérants.
 
You Rock !: Selmelbi56 et Perrine
22 Jan 2019
14
42
13
#46
Très bonne idée de sujet qui m'a incité à écrire mon premier message sur les forums Rockie !
Je vais répondre aux quelques questions évoquées plus haut

Est-ce que vous arrivez à vous projeter dans le futur ?
C'est assez compliqué pour moi de me projeter. Je ne sais pas si j'arriverai à rencontrer quelqu'un , construire une relation et avoir des enfants car je me sens encore un peu fragile psychologiquement. Sur le plan professionnel, je ne me vois pas exercer le même métier toute ma vie.

Est-ce que quand vous étiez petit.e.s vous arriviez déjà à imaginer le vous de 30 ans ? Si oui, comment ?
Non pas du tout ! Je n'y pensais pas, c'était bien trop loin pour s'en préoccuper

Si vous repensez à la personne que vous étiez il y a 10 ans (pour ma part, la moi-de-20-ans donc) quelles sont les valeurs que vous avez conservé dans votre vie ?
L'honnêteté, l'amitié comme valeur-socle.

Quelles sont les passions, les habitudes, les pensées que vous avez trimballé jusqu'ici ?
L'amour de l'art, musique et lecture en tête. J'ai encore des pensées assez négatives sur moi-même (je ne m'aime pas assez, pour le dire clairement) et suis assez dure envers moi et envers les autres. J'ose prendre plus de risques qu'à 20 ans (oui oui).

A l'inverse, quelles sont les choses que vous avez laissé derrière vous ?
Ne pas m'ouvrir à certaines personnes parce qu'elles sont différentes : j'ai essayé d'évoluer sur ce point. Je me fais plus confiance, je me lance davantage de défis qu'avant.
 
Dernière édition:

Rinoch'

Well-known member
4 Mar 2019
82
448
53
#48
Je vous rejoins, j’aurai 29 ans en 2019.

- est-ce que vous arrivez à vous projeter dans le futur, est-ce que quand vous étiez petit.e.s vous arriviez déjà à imaginer le vous de 30 ans ? Si oui, comment ?

Je me souviens que quand j’étais petite, dans ma tête à 27 ans on devenait vieux, adulte quoi. Du coup ça a été un cap assez bizarre à passer. Après je ne me suis jamais fixée d’objectifs du genre mari-enfants-maison-voiture-boulot. J’ai juste comme objectif d’être heureuse !
Et surtout je ne suis pas du tout un adulte dans ma tête ^^ je traine avec des gens plus jeunes que moi, je fais la fête comme une étudiante...
Je considère ma vie comme très réussie parce que j’ai un boulot génial (extrêmement mal payé, mais suffisant pour mon train de vie de célibataire fêtarde sans enfant. Pourtant selon l’article de Rockie sur le classement des salaires, j'étais dans le dernier décile, ou certains mois dans l’avant dernier décile :cretin:), des amis et une famille géniaux sur lesquels je sais que je peux compter en cas de coup dur, un chien merveilleux et irremplaçable, j’ai énormément de succès avec la BD en ligne dans laquelle je raconte mon boulot, je louais jusqu’en janvier dernier un super appart avec une terrasse géniale... bref tout allait bien !

Puis en décembre dernier on m’a diagnostiqué un cancer rare, du coup tout s’est un peu cassé la gueule, et je vais passer mon anniversaire des 29 ans en chimiothérapie ! Donc honnêtement j’ai toujours pensé que ça ne servait à rien de trop prévoir, que la vie pouvait toujours nous surprendre, et ça m’a conforté dans mon idée :cretin:

- si vous repensez à la personne que vous étiez il y a 10 ans (pour ma part, la moi-de-20-ans donc) quelles sont les valeurs que vous avez conservé dans votre vie ? Quelles sont les passions, les habitudes, les pensées que vous avez trimballé jusqu'ici ? A l'inverse, quelles sont les choses que vous avez laissé derrière vous ?

J’étais très déprimée, peu sûre de moi et je ne m’aimais pas beaucoup à 19 ans. J’ai énormément pris confiance en moi, en mes capacités, en mes talents. J’ai compris que ce n’était pas parce que j'étais en désaccord avec les gens que j’avais forcément tord. Je me suis découverte très féministe. J’ai appris que je n’avais besoin de personne, que j'étais capable de veiller sur quelqu’un au quotidien, que j'étais très autonome. Et que même si je n’empruntais pas les chemins les plus courants, j’étais capable d’atteindre les objectifs que je m’étais fixée!
Bref j’ai laissé tout le négatif derrière moi et j’ai appris à me concentrer sur le positif et à ne pas râler contre les choses contre lesquelles je ne peux rien faire !
 

Carlawn

Well-known member
7 Jan 2019
57
450
53
#49
- est-ce que vous arrivez à vous projeter dans le futur?
Pas vraiment. Je me dis que ma vie peut basculer d'un coup du jour au lendemain donc je préfère ne pas me projeter sur un trop long terme.

- est-ce que quand vous étiez petit.e.s vous arriviez déjà à imaginer le vous de 30 ans ? Si oui, comment ?
J'imaginais que je serai comme mes parents, c'est à dire que je vivrai en couple dans un grand appartement ou maison, avec un CDI et un ou deux enfants. Bon au final, je suis contente de ne pas avoir la même vie qu'eux, car je pense que je me serais vachement ennuyée. A 20 ans, je pensais que j'obtiendrais un CDI après mes études dans la branche dans laquelle j'avais étudié. Que je resterai avec mon copain de l'époque et qu'on aurait sans doute des enfants. Que je vivrai dans ma ville natale ou dans une grande ville pas loin. Ben en fait non. A 26 ans, j'ai fait ma crise existentielle et je suis partie m'expatrier. Maintenant, je vis toujours à l'étranger, j'ai un boulot différent de ce que je souhaitais à l'époque, mais que j'aime quand même. Je n'ai pas de relation stable, ni d'enfants, mais je m'en fiche, je suis heureuse comme ça et je trouve ma vie bien plus intéressante que quand j'en avais 20.

- si vous repensez à la personne que vous étiez il y a 10 ans quelles sont les valeurs que vous avez conservé dans votre vie ?
Je dirais :
- l'ouverture d'esprit;
- l'empathie;
- la curiosité;
- la loyauté.

Quelles sont les passions, les habitudes, les pensées que vous avez trimbalé jusqu'ici ?
A l'inverse, quelles sont les choses que vous avez laissé derrière vous ?
J'ai toujours eu une passion pour l'écriture, que j'ai malheureusement laissé de côté pendant mes études mais j'y reviens toujours. La musique et le chant en général font également toujours partie de ma vie. Je suis toujours amie avec ma meilleure amie depuis 25 ans, et on se comporte comme de vrais gamines quand on se voit.
Je suis devenue vegan et je fais plus d'activités physiques que quand j'étais jeune où j'avais tendance à être plus fainéante. Et surtout, j'ai arrêté de me prendre trop la tête sur certaines choses, alors qu'avant, je stressais pour tout, j'étais constamment angoissée. Je pense aussi que j'ai appris à m'en foutre du regard des autres, ça m'a permis de gagner en confiance en moi.
 
You Rock !: Nadolig et Selmelbi56

schizophrenia

Well-known member
8 Jan 2019
150
1 158
93
#51
Dp, suite :

Raconter l’évènement « pivot » qui a influencé la suite de leur vie

Ce contenu est réservé aux membres inscrit.es. Inscris-toi par ici.
  • Exprimer leurs regrets éventuels
Ce contenu est réservé aux membres inscrit.es. Inscris-toi par ici.
  • Imaginer ce que leur version jeune penserait d’eux et d’elles aujourd’hui…
    Ce contenu est réservé aux membres inscrit.es. Inscris-toi par ici.