Une Rockie

Une Rockie Anonyme
25 Nov 2018
159
1 166
3
Justine sur Rockie
Justine est psychologue, et elle publie depuis des années sur madmoiZelle. Voici son 1er article pour Rockie !
Si tu pouvais revenir dans le temps et te donner un conseil, quel serait-il ?
Souhaiterais-tu empêcher une erreur ? Te pousser dans une autre direction ? Te faire un high-five et crier « YOU GO GIRL » ?

Une étude sur ce qu’on dirait à son « moi » du passé
Deux chercheuses, Robin Kowalski et Annie McCord, ont décidé d’étudier sérieusement le sujet en organisant deux recherches en ligne.
Des centaines de participants et participantes, âgées de plus de 30 ans, ont pu :

Partager 1 à 3 conseils qu’ils et elles donneraient à leur « moi » du passé
Raconter l’évènement « pivot » qui a influencé la suite de leur vie
Exprimer leurs regrets éventuels
Imaginer ce que leur version jeune penserait d’eux et d’elles aujourd’hui…

Les conseils qu’on voudrait se donner à soi-même
Les résultats de ces recherches, publiés dans le...
Lire la suite ...
 
Dernière édition par un modérateur:

Stl_44

Cramez tout ! Y aura pas de révolte.
24 Avr 2019
28
245
28
Dure question à vrai dire.
Je lui dirais de moins se préoccuper de ce que pense les autres et de se faire confiance. D'arrêter de vouloir tout contrôler et de paniquer pour rien. Lui dire que sa famille l'aime à sa manière et qu'elle a toutes les ressources en elle pour s'élever et devenir celle qu'elle veut être. Je lui dirai de surtout pas arrêter ses études et que si elle le fait ce sera une grosse bêtise. Lui dire qu'elle se remettra de sa rupture et qu'elle rencontrera quelqu'un qui l'aime pour ce qu'elle est et à quel point elle sera heureuse dans sa vie avec lui. Je lui dirai aussi d'être moins dur après le divorce de ses parents et d'être moins manichéenne.
Je lui dirai de s'aimer comme elle est avec tous ses démons qu'elle arrivera peu à peu à apprivoiser. Je lui dirai surtout de plus s'écouter et de ne pas faire ce qu'elle ne souhaite pas ou plus. Lui dire surtout que tout va bien se passer et que son arrière grand mère veille bien sur elle.
Ca en fait des choses à dire. Merci pour cet article feel good :)
 

AstridGourdon

Well-known member
14 Mai 2019
22
112
28
Bonjour,
Merci pour cet article. Vaste question que celle-là. Si je pouvais donner un conseil à ma «moi du passé», ce serait de «tout simplement» lâcher prise, d’arrêter d’avoir peur de tout et surtout des autres et de s’ouvrir davantage à la vie pour être plus épanouie.
 

Eglantine

Les deux, mon capitaine.
3 Jan 2019
721
6 752
93
Je trouve la question très intéressante, et en fait je pense que... je ne dirais pas grand chose. Même pour éviter à la moi du passé de faire des erreurs que je regrette.
Chaque action, même insignifiante, a tellement des conséquences en chaîne que donner le moindre conseil pourrait modifier totalement le cours des événements.

Ce contenu est réservé aux membres inscrit.es. Inscris-toi par ici.

Du coup, dire quoi que ce soit pourrait potentiellement m'empêcher de rencontrer les personnes qui comptent actuellement dans ma vie, de faire les erreurs qui finalement m'ont amené à être qui je suis, et à être plus armée pour la suite (je suis persuadée qu'une expérience douloureuse vécue personnellement apprend beaucoup plus qu'un conseil), de découvrir mes points forts et mes points faibles, etc. Or, je suis somme toute assez contente de ma vie, donc je ne voudrais pas prendre le risque de la changer. :happy:

Et au-delà des conseils, je trouve que les révélations du type "tu vas rencontrer machin de telle manière", "tu vas exercer tel métier", "ta relation avec truc ne durera pas si longtemps" ou "un de tes proches va mourir" (j'avais déjà lu ce type de révélations sur un autre forum quand l'exercice avait été proposé :cretin:) peuvent carrément rendre fou :shifty: Comment gères-tu une relation que tu sais condamnée ? Est-ce que tu ne risques pas d'être sur le qui-vive à chaque fois que la situation où tu es censé rencontrer ton conjoint va se produire et donc de modifier le cours des événements (ou, si la situation décrite est trop précise, du type "tu vas le rencontrer le 7 juin 2014", est-ce que ça ne va pas gâcher la "magie") ? Est-ce que tu ne passeras pas à côté des apprentissages d'un chemin tortueux qui t'a finalement amené à telle ou telle activité si tu décides d'aller droit au but parce que ton toi du futur t'a dit que ce serait finalement ça qui te plairait ? Bref, je trouve ça assez dangereux finalement :cretin:

Bref, je crois que si je croisais ma moi du passé, je lui dirais de respirer un coup et que ça se passerait globalement bien, et que je lui ferais un gros câlin pour la consoler :cretin: Mais pas grand chose de plus.
 

elaphebolos

Well-known member
18 Mar 2019
14
116
13
Conflans Sainte Honorine
a-amory.art
Si je pouvais, je dirais simplement à la moi du passé de ne pas se tracasser d'être si différente des autres et de ne pas essayer de rentrer dans la moule, ni de se comparer aux autres. La moi du passé s'est beaucoup pris la tête avec ça et la moi de maintenant accepte mieux sa différence de vie par rapport à la norme mais continue d'avoir une confiance en soi aussi grande que le nombre de gens qui comptent manger raclette ce soir.

Perso, je suis contente de mes erreurs, de mes errances et même ma relation un peu nulle avec un type un peu nul m'a aidée!
 

Nina Simone Weber

Dzzzzz dzzzzzzzzzzz!!!
6 Jan 2019
61
432
53
Aix-les-Bains
Je pense que je lui conseillerais de faire des choix en fonction de ses souhaits profonds avant tout, plutôt que de privilégier à tout prix sa vie affective. Et aussi de ne pas rester dans des relations où le partenaire n'est pas capable d'envisager le quart des efforts que je faisais pour maintenir la relation.
C'est ce qui m'a causé le plus de regrets par le passé, dont certains me travaillent encore...
 

La bouquineuse

Well-known member
9 Jan 2019
51
339
53
Val de Marne
Punaise j'ai pile 30 ans, si je me revoyais plus jeune je lui dirais ça :

""- Tu vas en chier au travail, mais tu ne pourrais pas atteindre ton idéal sans avoir déjà fait tout ce que tu ne veux plus faire par la suite.
- Tu vas souffrir niveau relations amoureuses, mais pareil, comment savoir ce qui est inacceptable quand on ne l'a pas vécu?
- Non, ce sera pas mieux à 30 ans qu'à 20, juste que comme t'auras déjà fait toutes les conneries à faire, tu avanceras dans la vie avec plus de circonspection, tel un chat qui se mange toutes les portes avant de trouver la chatière.
- Veille sur ta maman, sois vigilante. La famille c'est sacré, sauve ce qui peut l'être, regarde avec tes yeux et vois ce qui est inacceptable.""

Parce que le tournant radical de ma vie, ça a été de sauver ma maman d'une situation personnelle dangereuse.
 
H

Haley James

Guest
Dure question à vrai dire.
Je lui dirais de ne pas se préoccuper de ce que pense les autres, de continuer à être aussi solaire qu'elle envie de l'être ( même si beaucoup de gens veulent l'éteindre).
Je lui dirais de continuer à croire en ses rêves et de ne laisser personne l'empêcher de les vivre. Je lui dirais que son intransigeance est une force mais que parfois elle doit accepter de ne pas être à la hauteur.
Je lui dirais qu'elle est brillante et que ses rêves lui sont accessibles du moment où elle a confiance en elle.
Je lui dirais que l'attention de tous les garçons ne la fera pas rayonner davantage mais que l'amour d'un seul la propulsera dans les étoiles.
Je lui dirais qu'elle réussira à s'apprivoiser et que tout ira bien.
 

Cactus

Aïe ! Ça pique !
2 Jan 2019
398
3 686
93
Plein de conseils qu'on voudrait se donner, on les connaissait pas déjà un peu pour certains ? Au détour d'un magazine, d'un blog, d'un livre, d'une conversation avec sa famille ou ses amis.

S'assumer, profiter, avoir confiance en soi, lâcher prise, ne pas avoir honte du célibat, ne pas rester dans une relation toxique, bosser dur pour se donner les moyens d'atteindre son objectif plutôt que de se laisser écraser sous les "tu n'y arriveras pas", profiter du temps avec sa famille tant qu'on peut ou à l'inverse se donner le droit de couper les ponts quand c'est toxique etc., bah je pense qu'une part de nous le savait déjà. Pas pour tout hein bien sûr.

Juste qu'entre écouter un conseil et être en capacité de l'appliquer, y a un monde.

Perso, y a des trucs que je savais déjà y a longtemps et il m'aura fallu plus de 10 ans ou 15 ans pour enfin y arriver. Parce que j'ai grandi, mûri, j'ai acquis de l'expérience.

Du coup, je doute que rabâcher à mon moi plus jeune "fais ceci, sois cela" ait un réel effet.

Et si effet il y a, j'aurais trop peur que ça change qui je suis aujourd'hui.

L'adolescence et mes premières années de jeune adulte sont loin d'être le rêve vendu par les films et séries, j'ai beaucoup souffert. Mais maintenant à 27 ans, je kiffe. Mon amoureux, mon boulot, ma ville, mes passions. Oh, c'est loin d'être parfait ! Y a une connasse à mon boulot et mes douleurs chroniques m'empêchent de profiter pleinement de mes passions, etc. Juste que malgré ça, bah, ça va, je me sens apaisée versus la dépression, l'anxiété, le stress que j'ai pu vivre avant.

D'ailleurs, ce qu'on croit être un bon choix peut finalement s'avérer être un mauvais, et inversement. J'ai longtemps cru qu'avoir raté ce concours, m'obligeant à changer de voie, avait ruiné la vie parfaite que je comptais avoir. J'ai été mal vraiment loooongtemps. Et maintenant, je sais que c'est sans doute l'un des meilleurs trucs qui me soit arrivé, que ça m'aurait rendu malheureuse comme études et comme boulot.

Bref, qui sait, peut-être qu'avec des conseils j'aurais évité de souffrir plus jeune mais est-ce que du coup j'en serais au même point aujourd'hui ? Je ne crois pas. Et comme on sait ce qu'on gagne mais pas ce qu'on perd, bah je préfère fermer ma bouche et laisser la jeune moi apprendre par elle-même.
 
Dernière édition:

schizophrenia

Well-known member
8 Jan 2019
306
2 689
93
Varsovie, Pologne.
Dp, suite :

Raconter l’évènement « pivot » qui a influencé la suite de leur vie

Ce contenu est réservé aux membres inscrit.es. Inscris-toi par ici.
  • Exprimer leurs regrets éventuels
Ce contenu est réservé aux membres inscrit.es. Inscris-toi par ici.
  • Imaginer ce que leur version jeune penserait d’eux et d’elles aujourd’hui…
    Ce contenu est réservé aux membres inscrit.es. Inscris-toi par ici.
 

pravda1917

Well-known member
7 Avr 2019
940
4 130
93
Dur dur mais comme une autre Rockie je crois que je ne dirais rien. Parce que la seule chose que aujourd’hui j’aurais envie de lui dire c’est « profite tu vis tes meilleurs moments » et je pense que avec ça en tête je profiterais encore moins
 

Lolita

Petite mais féroce
3 Jan 2019
817
5 355
93
Je me dirai «ne sois pas si dure avec ta grand mère ce jour-là, ne lui fais pas de peine parce que tu ne le sais pas encore, mais elle va bientôt mourir et tu ne la reverra pas». C'est mon plus grand regret, d'avoir rendu triste une vieille dame juste parce que je me croyais très maligne (Et qu'elle en demandait beaucoup trop à ma mère que je voulais défendre)
 

Lol'ô

Well-known member
6 Jan 2019
1 658
10 929
113
Si je pouvais me souffler un conseil, je me dirais : Prends le temps d'apprendre de savoir qui tu es vraiment, et ensuite seulement décide de ta vie, et si tu peux prends la route, ou engage toi pour défendre tes convictions, mais s'il te plait, ne t'enlise pas dans les conventions ....
Parce que comme certaines rockies qui ont témoigné, je ne regrette pas ma vie, mais tant qu'à faire, en avoir une autre ça pourrait être aussi génial.
 

Clélia

Well-known member
3 Jan 2019
30
167
33
Dans l'ensemble, je n'ai pas de gros regrets. Il y a eu des hauts et des bas, mais je suis plutôt contente de mes décisions, bonnes ou mauvaises parce qu'elles font de moi la personne que je suis aujourd'hui. S'il y a une chose que je dirais à la moi ado, c'est de beaucoup moins de prendre la tête sur son physique...mais je crois malheureusement que c'est un passage compliqué à ce niveau là pour beaucoup de monde.
Finalement, je suis plutôt fière de mon parcours jusqu'ici, et même si je n'ai pas encore 30 ans (29 en septembre, on s'en approche dangereusement...), Je pense que ma moi du passé serait plutôt impressionnée aussi (mais flippée de cette prise de poids par contre...).