Queen Camille prouve que l’amitié homme/femme est possible

ManonPW

Rédactrice en chef adjointe
Équipe Rockie
11 Fev 2020
155
461
63
#1
Bon, je ne te présente pas Queen Camille, n’est-ce pas ? Cette personne de qualité extrême a quitté madmoiZelle il y a un peu plus d’un mois maintenant. Mais la bonne nouvelle, c’est qu’elle continue à poster des vidéos sur sa page YouTube.
Vendredi dernier, elle en a publié une tout particulièrement cool et intéressante :

Partir en vacances avec un mec inconnu
Comme elle l’explique dans l’introduction de sa vidéo, elle a décidé de partir en vacances avec un mec qu’elle connaissait à peine : Fares Mekideche, connu pour faire du stand-up au pays des caribous. Ils avaient passé seulement deux soirées ensemble avant qu’ils ne décident de s’envoler pour le Maroc.
Ce voyage avait un but (en dehors de kiffer les paysages ouf du pays et les vacances à l’étranger) : vérifier si l’amitié entre un homme et une femme existe vraiment, et s’il est possible de partir entre personnes hétérosexuelles sans vouloir se choper mutuellement la nouille.
Dans cette vidéo, on en apprend un peu plus sur...
Lire la suite ...
 
Dernière édition:
You Rock !: AstridGourdon

Nastasja

Well-known member
27 Fev 2019
69
432
53
#3
Dafuck? évidemment qu'on peut être amis entre H et F hétéro :ROFLMAO:
Sinon ça serait quoi? sous-entendre que tous les mecs (cisgenre hétéro) sont des animaux en chaleur et qu'ils essaieront de n***er tout ce qui bouge?
je comprends que les PUA et autres Incels qui pleurnichent sur la fameuse frienzone peuvent donner une mauvaise image des hommes en général, mais diantre, nous sommes plus évoluées que cela sur Rockie :drama: (c'était le point not all men de la journée, merci pour votre attention)
(bon et blague à part: bien sûr que ça existe, c'est pas nouveau, mais c'est comme tout, le plus dur est de trouver "la", enfin "les" bonnes personnes compatibles avec qui créer le lien d'amitié)
 

Anclau

Well-known member
18 Mar 2020
274
846
93
#4
Ce que je trouve intéressant dans cet article, et que j'ai rarement vu aborder dans ces sujets c'est que le fait qu'il y ait du désir sexuel, n'empêche pas qu'il puisse y avoir une amitié.

Même si ma solution pour le gérer n'est pas la masturbation :eek:

J'ai toujours assumé, pouvoir avoir du désir sexuel pour mes amies. Mais c'est un désir que je n'ai aucun mal à gérer et qui ne demande absolument pas à être assouvit.
Une des mes amies à laquelle je tiens énormément, je n'ai aucun mal pour reconnaître que je peux avoir du désir sexuel pour elle. Mais comme je pourrais avoir du désir sexuel pour ma boulangère.
Mais je n'ai aucune envie d'assouvir ce désir et encore moins que depuis quelques temps elle a un chéri formidable et qu'elle est tellement heureuse en couple.

Je précise qu'avec elle je le dit, car nous nous connaissons bien. Avec d'autres copines, qui me connaisse moins, je n'en parlerais pas.
Parce que, et c'est la base, ce n'est pas parce que j'ai du désir pour quelqu'un que j'ai envie d'avoir des relations sexuelles avec.

Ce que je trouve dommage dans la culture actuelle, c'est que l'on fasse cette confusion entre désir et volonté de passer à l'acte.
Confusion savamment entretenu par les "je baise tout ce qui bouge" qui t'expliquent qu'ils sont incapable de gérer leur désir.

Mais pour moi, ces personnes là sont dangereuses. :eek:
 

Bax

Well-known member
23 Avr 2019
7
63
13
#5
En tant que femme gay j'ai beaucoup de mal à comprendre ce concept d'amitié impossible entre hommes et femmes hétéros... Non seulement je ne désire pas toutes les femmes que je croise, mais en plus il n'y a jamais d'ambiguïté avec mes amies (lesbiennes, hétéros, bi, peu importe). Ou alors les hétéros sont vraiment tous des chauds lapins assoiffés de reproduction qui voient un partenaire sexuel en chaque être du genre opposé ?
 

Anclau

Well-known member
18 Mar 2020
274
846
93
#6
Par contre je ne suis pas forcément d'accord sur le fait que l'on ne voit pas d'amitié H/F dans les oeuvres de fiction.

Je pense plutôt qu'elles sont invisibilisé par les histoires d'amour des protagonistes. Et qu'il faut que les protagonistes aient des histoires d'amour par contre.

Un exemple, à moins que j'ai raté quelque chose, il n'y a pas d'histoire d'amour ou quoique ce soit d'esquissé entre Harry et Hermione
Pourtant c'est une solide amitié réciproque qui les lie.
Mais on retiens surtout l'histoire d'amour en Hermione et Ron et on oublie l'histoire d'amitié entre Hermione et Harry.

D'ailleurs à l'époque, je me suis dit que c'était relativement nouveau que ce soit le side kick qui se mette en couple avec le personnage principal féminin.


On pourrait penser aussi à Buffy et Alex, etc.
 

pravda1917

Well-known member
7 Avr 2019
616
2 410
93
#7
Alors je voulais juste relever que la plupart du temps on pense que l’amitié homme/femme hétérosexuelle n’est pas possible parce que le mec veut forcément se faire la meuf...
Sérieusement vous pensez que ça peut pas être l’inverse? Que le mec peut ne pas vouloir mais la meuf si? Que c’est quantité négligeable par rapport à la situation inverse?
Je dois être entourée et être moi même un monstre de laideur alors parce que des situations ou c’est la meuf qui veut serrer j’en connais plein (je dirais même que c’est un peu l’histoire de ma vie)
 
You Rock !: Natylia et MrB

Anclau

Well-known member
18 Mar 2020
274
846
93
#8
@pravda1917

Oui bien sûr mais cela s'oppose à 2 choses qui fondent l'inconscient populaire.

-Un homme hétéro à qui une femme fait une proposition sexuelle, dira forcément oui si il est célibataire.
Un homme digne de ce nom, il doit baiser quand il en a l'occasion.
Ou alors il faut que la fille soit moche.
Un homme célibataire est forcément en chaleur.


-Une femme n'a pas de désir si elle n'est pas amoureuse.
Elle ne peut donc avoir envie de sexer avec un ami (ou alors c'est qu'elle est amoureuse).



Bien entendu tout cela est faux.
Mais cela fait parti des préjugés de bases qui explique donc la vision de l'amitié H/F.
 
19 Nov 2019
3
9
3
#9
En tant que lesbienne qui ne désire pas toutes les femmes qu'elle rencontre, je crois à la possibilité de l'amitié homme/femme.
En tant que femme qui a l'expérience que la majorité des mecs qui lui adresse la parole ont une attente sexuelle et rejettent toute autre relation, bah j'ai plus de mal.

Donc bon, ce n'est pas impossible, certes, on va juste dire que le climat culturel n'y est pas vraiment propice.

Un autre facteur dans cette (super) histoire est que Fares est canadien. En vivant 6 mois au Canada, j'ai n'ai eu de que deux situations de harcèlement de rue. En vivant une an en France (Aix-en-Provence/Toulon), c'était une situation presque quotidienne (mais j'ai très peu eu de soucis à Lille, par exemple, ça mérite de le mentionner). On devrait peut-être apprendre un peu plus de nos amis Canadiens.^^
 
You Rock !: Polaire et Natylia

Anclau

Well-known member
18 Mar 2020
274
846
93
#10
[humour] Alors qu'en tant qu'homme hétéro, la majorité des femmes qui m'adressent la parole ont une attente financière.

"C'est 3€ pour vos 2 bouteilles de pepsi max, merci"

Et je sens bien qu'une relation même amicale ne les tente pas

[/humour]


Plus sérieusement, j'avoue ne jamais adresser la parole à quelqu'un avec une attente amicale ou sexuelle à la base.
Ce sont des choses qui vont se faire naturellement avec les interactions que l'on a, ou pas.
 
You Rock !: Polaire

pravda1917

Well-known member
7 Avr 2019
616
2 410
93
#11
@Anclau
Tu as raison sur les théories que tu évoque mais Queen Camille dit dans sa vidéo « essayions de savoir s’IL ne va tenter quelque chose » et les commentaires ici tournent aussi dans ce sens là
C’est ça qui me fait de la peine en fait, je pensais qu’on était entre gens un peu conscient que le genre est une construction
 

Anclau

Well-known member
18 Mar 2020
274
846
93
#12
@Anclau
Tu as raison sur les théories que tu évoque mais Queen Camille dit dans sa vidéo « essayions de savoir s’IL ne va tenter quelque chose » et les commentaires ici tournent aussi dans ce sens là
C’est ça qui me fait de la peine en fait, je pensais qu’on était entre gens un peu conscient que le genre est une construction
Je dirais que c'est sans doute aussi parce que ce sont plus les femmes qui sont en recherche d'amitié et qui sont déçue de ne pas arriver d'avoir des amitiés hommes/femmes hétéros.

Je n'ai jamais entendu un mec se plaindre de ça.


Une fois une copine m'a dit:
"Ce qui est bien avec toi c'est que tu es sexuellement inoffensif" ce qui était un compliment qui voulait dire qu'elle se sentait safe avec moi.

J'avoue que j'ai beau savoir que c'est un compliment, cela me fait toujours réfléchir...
Surtout quand mon célibat me pèse.
 

Cactus

Aïe ! Ça pique !
2 Jan 2019
326
2 939
93
#13
Par contre je ne suis pas forcément d'accord sur le fait que l'on ne voit pas d'amitié H/F dans les oeuvres de fiction.

[...]

On pourrait penser aussi à Buffy et Alex, etc.
Sauf que non, pas du tout.
Du 1er épisode de la saison 1 jusqu'à la moitié de la saison 3, Alex bave sur Buffy. Il est attiré par d'autres et sort même avec l'une d'entre elle mais même quand il est en couple, il bave sur Buffy. Et ce n'est pas un lointain souvenir déformé car je suis en train de regarder à nouveau la série pour la dixième fois (merci Prime Video !). Alors même qu'elle a toujours été claire avec lui à ce sujet. Ce qui n'empêche pas Alex de râler plusieurs fois.

Donc justement, Alex et Buffy est une énième preuve que les mecs pensent d'abord aux femmes comme des partenaires sexuelles potentielles et qu'ils supportent mal qu'une femme dise "Non, pour moi, tu es un ami".

Mais sinon c'est une très bonne série, je recommande à toutes les personnes en confinement d'en profiter pour regarder cette merveilleuse création :cretin:.
 

Anclau

Well-known member
18 Mar 2020
274
846
93
#14
Mais sinon c'est une très bonne série, je recommande à toutes les personnes en confinement d'en profiter pour regarder cette merveilleuse création :cretin:.
Ok, j'enlève Buffy et Alex :D
C'est ça d'avoir des souvenirs de vieux, on se refait la série à sa sauce.


Je relance d'un Lucas et Haley dans les frères Scott.

(Bon je ne suis pas un spécialiste de la série, donc tu peux encore briser mes rêves... ).
 

pravda1917

Well-known member
7 Avr 2019
616
2 410
93
#16
Dans Dawson dans les saisons où ils sont à l’université il y a une très belle relation d’amitié entre la coloc de joe et dawson. Pour tous les autres personnages c’est mort ils ont tous couché les uns avec les autres mêmes jack et jenn alors que jack avait déjà pris conscience de son homosexualité (mais hop une bouteille qui passe par là et l’homo oublie qu’il n’est pas attiré par les femmes)
 
You Rock !: Cactus

Ahimsa

Well-known member
6 Jan 2019
32
144
33
#17
Je suis malheureusement assez pessimiste sur le sujet, même si à mon avis il s’agit bien de construction sociale.

Pendant très longtemps, j’ai été célibataire (de petites histoires de temps en temps mais jamais rien de sérieux).

Pendant cette période, j’ai eu pas mal d’ « amis » hommes. Ils ont tous, à l’exception d’un, essayé quelque chose. Pour certains, avec lesquels nous avions créé une vraie belle relation, j’avais même mis les points sur les I depuis le début en disant que je ne recherchais qu’une relation amicale, que j’avais vraiment envie de l’approfondir. Ils me disaient que oui, c’était ok.

Quatre de ces relations amicales m’ont vraiment rendue très heureuse, il y avait une vraie intensité, un échange intellectuel, une complicité et de la confiance. Avec 3 de ces 4 garçons, j’ai dormi à plusieurs reprises comme une sœur, sans aucune ambiguïté. Une nuit après une soirée, l’un d’entre eux s’est frotté contre moi, commencé à me toucher le ventre, je me sentais tellement mal... je me suis écartée et ne lui en ai jamais parlé.
Deux autres ont fini par me faire des déclarations, me dire qu’ils avaient des sentiments.
Un seul n’a jamais franchi la ligne sexuelle ou sentimentale.

Même après ces épisodes (déclaration ou tentative) nous sommes restés amis longtemps.

Puis j’ai rencontré le garçon qui partage ma vie aujourd’hui, depuis 5 ans. A compter de ce jour, ma relation avec eux a complètement changé. (Eux aussi, par ailleurs, ont entamé des relations « sérieuses » a peu près au même moment.) Plus aucune complicité, des news de temps en temps, j’ai quasi perdu contact avec l’un d’entre eux, un autre m’a presque ghostée...

Je me suis beaucoup remise en question, mais je pense que la réalité est là: notre amitié tenait peut être quelque part au fait qu’il y avait une certaine ambiguïté sous jacente, en tout cas de leur part.

Je ne compte pas dans ce pavé tous les autres: pas vraiment des amis, mais des potes, toujours en train de forcer quelque part pour voir si quelque chose serait possible ...

Ceci dit je ne mets pas tout sur le dos de l’amitié homme femme. Il s’agit aussi des amitiés adolescentes, puis étudiantes, qui changent de toute façon malheureusement pour certaines à l’entrée dans l’âge adulte. Il y a eu d’ailleurs un super article Rockie à ce sujet l’année dernière: sur la vulnérabilité et l’évolution des amitiés quand on se confie moins, qu’on passe moins de temps ensemble, qu’on est pris par les responsabilités, etc...
Il doit y avoir de ça aussi.
 

Anclau

Well-known member
18 Mar 2020
274
846
93
#18
Perso, penser que l'amitié ne peut exister parce que cela peut se transformer en amour, cela me semble un raccourci un peu gros.

Déjà l'amitié, ce n'est pas à durée illimité forcément, c'est comme l'amour, des fois cela dure, des fois non.
Et ça même entre ami hétéro du même sexe.

Ensuite, oui il y a de belles histoire d'amour qui ont commencé par de l'amitié.
Cela me semble même une des meilleures portes pour cela car on apprend à se connaitre avec de se mettre en couple sans rien connaitre de l'autre.
Cela ne veut pas dire que la période d'amitié avant n'a pas existé.


J'ajoute qu'il y a des amitié avec du sexe. Je ne suis pas pratiquant (car cela ne m'intéresse pas), mais le principe du sex friend, c'est ça. On est ami, on partage du sexe comme certains partagent un verre.
Rien de plus rien de moins.
 
You Rock !: Clèves

Clopin

Well-known member
22 Oct 2019
77
549
83
#19
Perso j'ai du mal avec la séparation net amour/amitié pour moi tout ça n'est qu'un sentiment d'amour plus ou moins modéré avec en bonus ou non du désir. Comme l'amour qu'on éprouve pour ces enfants ou sa famille et qui n'est pas moins fort que l'amour avec désir...
En général toute ces cases dans lequel on installe proprement les relations m'agaces comme si il fallait absolument que la relation est un nom accepté de tous pour qu'elle existe.

Il peut y avoir du désir ou il peut ne pas en avoir mais le désir peut aussi apparaître petit à petit à force de complicité et de temps passé ensemble.. Ce qu'on en fait c'est un peu ce qu'on décide d'en faire. Ambiguïté ou pas ce qui change c'est nos actes au final.
J'ai du mal avec cette question sur l'existence de l'amitié homme femme ça à l'air de partir du principe que nous ne sommes pas des êtres conscient que le désir nous tombe dessus et qu'on est obligé donc de l'écouter.
l'amitié avec désir ça existe c'est pas une fatalité l'amitié avec sexe ça existe aussi, l'ambiguïté n'est pas un mal et ça peut être agréable.

Et si partant du principe que l'amitié homme/femme n'existe pas moi qui suis bi suis je condamné à ne pas connaître l'amitié ?
 
Dernière édition:

pravda1917

Well-known member
7 Avr 2019
616
2 410
93
#20
@Ahimsa ce sont des choses qui arrive aussi quand on se pose (couple stable, vie stable, ...)quand mes ami-e-s se sont stabilise-e-s dans leur vie (couple stable, vie stable, enfants ou non) j’ai perdu de la complicité avec certain-e-s quand j’ai rencontré mon mari certaines de mes amitiés se sont distendues avec des amis mais aussi (et plus parce que j’en ai plus) avec des amies. On a plus le même temps à donner, on attends pas la même chose d’eux. J’avoue que je n’en déduis pas que c’est parce que nous avions du désir les uns pour les autres...
 
You Rock !: Polaire