Quand je ne suis pas sur la route, je me sens bloquée

Une Rockie

Une Rockie Anonyme
25 Nov 2018
163
1 198
3
Il y a trois ans, je suis partie vivre à Reykjavik en Islande. Un grand groupe français dans le tourisme au sein duquel j’avais fait un stage de fin d’études me proposait un poste dans sa filiale islandaise. Je pense que j’étais plutôt intimidée à l’idée de partir seule, et en même temps, cela faisait longtemps que je rêvais de voyager et de vivre autrement.
Vivre sur sur la route : le besoin impérieux de me retrouver seule et de voyager
Je suis restée travailler en Islande pendant deux ans et demi, entrecoupés d’un mois de traversée du Pérou en solo. À la fin d’un été froid et pluvieux, j’ai éprouvé le besoin de me retrouver à nouveau seule sur la route. Après avoir démissionné, j’ai continué plus loin vers l’Ouest.
À lire aussi : Comment j’ai changé de vie en partant m’installer en Suède
J’ai passé trois mois dans la nature sauvage canadienne, à pêcher sur la glace, dans le silence des forêts de pins...
Lire la suite ...
 
Dernière édition par un modérateur:

Lol'ô

Well-known member
6 Jan 2019
1 707
11 368
113
Merci Rockie pour ce témoignage.
Je suis très impressionnée par ton parcours, j'aurais aimé la route, mais pas aussi loin.
Je te rejoins sur la peur de ne pas prendre assez de risques, il se trouve que moi aussi, je trouve la vie plus excitante quand je me jette dans le vide, ou quand j'ai le cul entre deux chaises. Je compte sur ma bonne étoile, elle est généreuse, d'ailleurs si elle m'entend, je commence à trouver le temps long ....
J'espère que tu vas trouver un emploi pour pouvoir rester en Australie. Je ne suis pas tentée par les bouts du monde, mais si j'étais là-bas, j'aimerai aller à la rencontre des descendants des aborigènes. Mais les kangourous, c'est vraiment cool aussi.
 

LuLa

Oeuvre au noir
4 Jan 2019
8 409
62 862
113
Merci à la Rockie qui témoigne ici. J'ai trouvé ça absolument génial. J'imagine que c'est pas H24 comme "dans une sitcom" comme tu dis, mais je pense que tu te sens vraiment vivre grâce à la vie que tu mènes. J'envie cette liberté et cette capacité à prendre des risques. Moi aussi, comme @Lol'ô je trouve la vie plus palpitante quand je me lance dans un truc un peu foufou, malheureusement ces occasions sont rares et je me laisse beaucoup trop guidée par la peur et l'immobilisme en ce moment...
 

Clamunse

Well-known member
16 Mar 2019
28
162
28
Je vous rejoins, moi aussi je me sens plus vivante en prenant des risques (malgré que je sois une vrai troutrouille). J’ai 27 ans et j’ai eu la chance de vivre à l’etranger mais aussi d’y voyager seule. Seulement je crois que ce n’est pas pour moi ou pas forcément selon mes critères. Je suis partie entre autre toute seule dans le Yukon. Des paysages à couper le souffle, des ours, des aurores boréales, vraiment je vous recommande. Mais dans le coin où j’étais, c’était si reculé de tout, personne à des kilomètres à la ronde, aucun réseau même pour appeler les secours et un tel silence. Il n’y avait rien. Que moi et la vie sauvage (mais discrète). Finalement j’en ai eu les larmes aux yeux car je me sentais écrasée par tant de solitude. Je ne regrette pas ces quelques jours dans la nature mais j’aurais aimé partager cette expérience avec quelqu’un. Moi qui suis introvertie et qui me voyait déjà devenir une Wilding du Vrai Nord, je me suis sentie très seule.
Bref maintenant je suis de retour en France et j’ai déjà envie de repartir voyager (et de rencontrer des gens donc) mais je cherche un travail pour épargner et je galère. J’ai l’impression que les recruteurs n’apprécient pas mon CV car il est entré-coupé de beaucoup de périodes de voyage.
 

Chiisai

I've got blisters on my fingers !
1 Fev 2019
24
95
13
Merci pour article !

Je me retrouve totalement dans le fait de vouloir une vie faite de plus de risques... Je suis actuellement en pleine réflexion pour partir un an à l'étranger, Canada, Etats-Unis ou plus simplement dans un pays européen plus proche... Pas évident de prendre la décision de tout quitter ! Et encore plus difficile de surmonter la peur de l'échec et la crainte de quitter sa zone de confort...
 
  • You Rock !
Reactions: Lol'ô and LuLa

Fekete Macska

Well-known member
18 Juil 2019
250
1 278
93
Bucarest
www.instagram.com
Merci pour article !

Je me retrouve totalement dans le fait de vouloir une vie faite de plus de risques... Je suis actuellement en pleine réflexion pour partir un an à l'étranger, Canada, Etats-Unis ou plus simplement dans un pays européen plus proche... Pas évident de prendre la décision de tout quitter ! Et encore plus difficile de surmonter la peur de l'échec et la crainte de quitter sa zone de confort...
Dans le contexte d'un boulot ou d'une année d'étude/volontariat?
 

Chiisai

I've got blisters on my fingers !
1 Fev 2019
24
95
13
Je suis actuellement en CDI mais c'est un domaine qui ne me plairait pas dans un autre pays - vu les conditions de travail actuelles - donc je pensais plutôt partir sur des petits boulots, intérim, restauration, tourisme.... mais sans avoir de réelle expérience là-dedans !
 

Derniers messages