Publier des photos nue m’a réconciliée avec mon corps et ma sexualité

Une Rockie

Une Rockie Anonyme
25 Nov 2018
94
698
3
#1
J’ai 30 ans depuis quelques mois, je mesure 1m66 pour 97 kilos, et j’ai une vie sentimentale relativement « pauvre » depuis le lycée avec quelques histoires pas toujours très glorieuses (et encore moins durables), mais une vie sexuelle un peu plus active tout de même…
J’ai pris beaucoup de poids il y a dix ans suite à des problèmes de santé qui ont anéanti le peu de confiance que j’avais en moi à l’époque… Le rapport avec mon corps est alors devenu très compliqué pendant plusieurs années parce que je ne parvenais pas à perdre “naturellement” ces 20 kilos superflus (je suis contre les régimes).
Il y a 2 ou 3 ans, j’ai voulu apprendre à assumer complètement mes rondeurs. Pas seulement face aux autres car j’ai appris à me détacher du regard (et des remarques !) grossophobes d’autrui, mais surtout par rapport à moi. Je savais que le regard le plus critique porté sur mon corps était le mien, puisque je pouvais passer des heures à me détailler (et à me juger) de la tête au pieds dans le...
Lire la suite ...
 
Dernière édition par un modérateur:

Jedusorpremier

one of the fools who dream
7 Jan 2019
28
106
28
26
Agouse (Agen/Toulouse)
www.instagram.com
#2
Je me reconnais beaucoup dans cet article, même si je ne publie pas mes photos. J’aurais trop’peur que ça tombe entre de mauvaises mains. Mais mon téléphone est rempli de nudes et ça m’aide énormément à apprécier mon corps.
J’ai pris beaucoup de poids en peu de temps et j’ai beaucoup de mal à apprécier mon corps. Le regard de mes partenaires ne m’a pas toujours aidé : j’ai été quittée plusieurs fois et le fait que je me sois enrobée avait joué dans la balance. Bref, j’ai un rapport à mon corps compliqué et notamment’ dans son aspect sexuel.
Prendre des photos de moi nue est donc une petite bulle qui m’appartient et qui m’aide à apprécier mes formes. Ça a été au centre de ma pratique artistique à la fac, d’ailleurs.
Publier ou non les photos n’est donc pas obligatoire, mais prendre ce petit moment pour soi, je ne saurai que le conseiller !
 

Pixy

Member
3 Jan 2019
10
41
13
Lyon
#5
Merci pour ce témoignage ! Je me suis reconnue dans le besoin de se réapproprier son corps et comme la personne qui a témoigné, c'est aussi passé par les photos soft de nude. Au début je les prenais juste pour moi et puis un jour j'en ai envoyé une à mon conjoint où il était loin de moi pendant plusieurs jours.

Depuis j'ai appris à regarder mon corps différemment, parfois le regard que l'on se porte peut être faussé et avoir un avis extérieur peut aider à voir vraiment et à lâcher prise.
Au fil du temps c'était devenu un jeu entre nous même si ça restait rare parce qu'on est très rarement éloigné plusieurs jours mais comme dans le témoignage ça m'a aidé à aimer mon corps, à oser prendre du plaisir seule mais aussi à oser d'autres choses avec mon conjoint. Et c'est à ce moment là que j'ai réalisé que ce qui me bloquait dans ma tête c'était la vision faussée que j'avais de mon propre corps.

Bref, avis à la personne qui a témoignée, si tu passes par là, merci pour ton témoignage :rainbow:
 

Nedjma

Punk bibliothécaire
3 Jan 2019
627
1 966
93
#6
Ce qui me sidère c'est le nombre des femmes qui ressentent le besoin de se réconcilier avec leurs corps..
Personne ne trouvera à redire là-dessus c'est certain ... Cela fait plaisir par contre de voir/lire des moyens que certaines ont trouvés pour retrouver l'estime d'elles-mêmes. Qui sait, cela aidera peut-être d'autres à trouver leur moyen à elles d'aller mieux. :top:
 
You Rock !: Ann Ha

grenouilleau

Well-known member
9 Jan 2019
180
1 180
93
#7
Pour se réconcilier avec son corps (et sa sexualité par la même occasion), je conseille vraiment l'activité physique. Se souvenir que son corps est utile pour soi-même, qu'il permet de faire plein de choses intéressantes (voyager, ressentir...), et que les sensations que je ressens sont importantes.

Je suis contente que l'autrice du témoignage ait trouvé un moyen à elle d'y parvenir :giggle:, mais pour moi ce ne serait pas du tout efficace. Ce serait même l'inverse. Me mettre en scène (par le biais de prises de vue, choisir une lingerie plutôt que telle autre...), ça me fait au contraire oublier mes ressentis, et donc au final je cherche ce qui justement me déconnecte de mes sensations : le jugement (positif ou non) des autres.
Le sujet m'interpelle parce que, avant, j'avais souvent l'habitude de me regarder de l'extérieur, y compris au lit. Lorsque j'ai eu mes premières relations sexuelles, je n'arrivais pas à ne pas penser à ce à quoi je devais ressembler (ex : est-ce que je suis mieux comme ça, ou plutôt en relevant la tête, tiens je vais baisser la lumière on verra moins tel truc...).

En fait j'essaye (pas encore réussi, mais j'y travaille) de voir mon corps comme un élément de moi-même, pas un objet que je dois mettre en scène. Si les autres l'apprécient, c'est cool, mais en fait j'ai l'impression de n'y être pour pas grand-chose. C'est leur cerveau qui fait le boulot, pour utiliser une comparaison avec l'art (pour le coup, je compare mon corps à un objet, mais ça me semblait parlant) : c'est le spectateur qui fait le tableau. Pour l'un.e tel tableau de (au hasard) Vélasquez est beau, pour d'autres non. Pourtant le tableau est le même, c'est juste le spectateur qui a changé. Donc j'essaye de ne pas trop y accorder d'importance, et je met plutôt l'accent sur ce que je ressens de mon côté.
 
3 Jan 2019
9
37
13
#8
J'avais commencé à me réconcilier avec mon corps grâce à mon mari, qui me complimentait sans cesse, et puis la photographe qu'on a choisit pour notre mariage a dû flasher sur moi je ne sais pas, quoi qu'il en soit elle m'a proposé une séance photo boudoir, elle voulait absolument faire ça avec moi! Eh bien j'avais vraiment des doutes, mon mari m'a poussée à y aller et je ne regrette pas du tout, déjà le résultat est super et j'ai des magnifiques photos de moi mais ça m'a énormément boostée niveau confiance en soi, elle a vraiment été adorable, à me répéter d'avoir confiance en moi, que j'étais belle, etc... Franchement je crois qu'aujourd'hui je m'accepte (presque) entièrement grâce à mon mari et elle <3

Je vous souhaite à toutes de trouver des personnes comme ça, qui seront bénéfiques et vous aideront à vous accepter car OUI vous êtes belles, n'en déplaise à Karl Lagarfeld ou autres magazines plein de photoshop.:cupidon:
 

happydrunkmouse

Ouais, ma tête en gros plan, c'est un peu flippant
3 Jan 2019
79
250
33
#9
J'hésite souvent à faire ce genre de photos un peu dénudées, peut-être pas en lingerie totale, mais j'aimerais essayer de m'amuser artistiquement et de faire de autoportraits en photo. J'imaginais par exemple faire une photo avec un manteau ouvert, un pantalon, mais juste un soutif par contre. J'aimerais bien faire ça et les poster sur mon Instagram (c'est un insta de creation, je partage pas ma vie privée), mais j'ai peur de trois choses : que mon conjoint n'accepte pas que je "partage" mon corps avec d'autres, que mes collègues tombent dessus et que du coup ça me pose de réels problèmes professionnellement, et surtout que ma famille tombe dessus et me fassent une sale réputation (ils comprendraient pas du tout la démarche)...