Pourquoi on devrait toutes soutenir la grève des sages-femmes, mal payées et en sous-effectifs

Mai Léo

Well-known member
14 Jan 2019
36
378
53
Je rêve je rêve je rêve (on a bien le droit de rêver) que les négociations aboutissent positivement et qu'il y ait des créations de postes et de places en école. Est-ce que je suis biaisée parce que je veux devenir sage-femme ? Certainement :LOL:
 

Weena88

Luna Loufoca Lovegood
2 Jan 2019
9 261
85 484
113
www.ungrandmarche.fr
Je suis parfaitement d'accord avec cet article -qu'ailleurs, j'ai souvent un bug quand je dois mentionner ma sage-femme, parce que j'ai envie de dire Dc. X, vu tout ce qu'elle fait :fleur: - mais ma question ne serait pas "pourquoi on devrait ..." mais "comment on peut..." :ninja:
J'ai découvert hier, qu'elles étaient en grève, ok, mais concrètement, je peux faire quoi pour soutenir leur revendication et espérer que les négociations aboutissent dans le bon sens?
 

Miskouky

Well-known member
22 Mar 2019
999
6 935
93
@Weena88 il y a une pétition lancée par Anna Roy... mais quand on est pas très pétitions tout ça, je prends aussi les réponses à ta question !
 
  • You Rock !
Reactions: Weena88

Gringo

Anciennement Gringo
2 Jan 2019
846
5 210
93
Alors la question des études se posent vis à vis des médecins mais pas pour les dentistes: les dentistes ne font juste qu'une année de plus d'études et leur thèse d'exercice ressemble beaucoup au mémoire de fin d'étude des sage-femmes (en terme de page et de qualité de contenu). S'il n'y a que ça, je pense que la quasi totalité des sages-femmes voudront bien faire une année de plus et écrire cette thèse pour être considérées comme des égales.

Clairement il faut une revalorisation des actes pour qu'elles puissent se payer une assurance professionnelle digne de ce nom et qu'elles puissent gérer leurs affaires comme elles l'entendent (en suivant les recommandations actuelles de la science)

Il faudrait aussi qu'elles puissent faire du dépassement d'honoraire et du hors nomenclature. Là il y a un vrai travail à faire d'éducation des sage-femmes: comme quasi tous les frais médicaux sont pris en charge en tiers payant par la sécu à 100%, une femme enceinte n'a pas l'habitude de payer pour ses soins et les sages-femmes ne font pas passer en hors nomenclature les préparations à l'accouchement atypiques qu'elles proposent.
Pour moi les sages femmes devraient pouvoir dire:la sécu prend en charge la préparation à l'accouchement classique avec x parturientes en groupe et qui sera très théorique mais je propose en plus une préparation plus personnalisée à l'haptonomie, au yoga, à la sophrologie, etc qui n'est pas pris en charge par la sécu et qui est à 60€ de l'heure. Pour que ce soit vraiment efficace il faut partir sur une séance par mois, semaine, etc.

En tout cas chez les dentistes c'est ça: la sécu rembourse la base, le minimum nécessaire pour bien s'alimenter et pour l'esthétique. Pour plus, le patient devra voir ça avec sa mutuelle. Il y a eu un vrai travail de nos professeurs pour nous déculpabiliser de présenter des devis et pour nous apprendre que notre travail, nos connaissances et notre technicité valent de l'argent. J'ai l'impression que chez les sages-femmes il n'y a pas eu ce travail de fait par leurs professeurs.
 
Dernière édition:

Weena88

Luna Loufoca Lovegood
2 Jan 2019
9 261
85 484
113
www.ungrandmarche.fr
@Gringo généralement, les préparations un peu spécialisées sont quand même plus ou moins en dépassement d'honoraire :hesite: : j'ai fais du yoga prénatal en groupe pour mon troisième est je payais 30€ la séance (avec une partie remboursée ensuite par la sécu, mais je ne pourrais pas te dire laquelle, car j'avais commencé les cours en avance et qu'ils ont dû être arrêté avant de compter dans ma préparation) et là, l'haptonomie me coûte 50€ la séance -car non assuré par une sage-femme donc non remboursé, je suppose qu'une sage-femme m'en demanderait la même somme, ce serait logique, pareil avec une part remboursé par la sécu et/ou ma mutuelle :dunno:

Mais je suis d'accord avec ton analyse qu'on présente les soins des sage-femme comme tellement essentiel pour la grossesse -ce qui n'est pas complètement faux- qu'on leur demande de maintenir des tarifs au plus bas, au détriment de la valeur de ce qu'elles apportent aux parturientes :fleur:
Alors que chez le dentiste, on différentie le soin de base (carie, extraction de dent, etc.) et le soin esthétique (poser une belle couronne avec une dent en céramique la plus invisible possible)
 
Dernière édition:

Poumtaire

Active member
29 Déc 2020
2
35
13
Elles ne sont pas seulement victimes de sexisme parce que leur métier est féminisé. Elles le sont parce que leur métier est au service des femmes. Parler des violences obstétricales est très récent, la plupart du temps on estime qu'on n'a pas à se plaindre du moment que la maman et le bébé sortent de l'accouchement vivants.

Difficile de faire comprendre aux décideurs qu'une augmentation de budget peut faire la différence entre un retour calme à la sexualité et la naissance de troubles sexuels, ou entre une bonne santé mentale et une dépression post partum. Ces troubles sont déjà minimisés en temps normal, chez les parturientes ils sont souvent complétement ignorés. Il n'est donc pas étonnant que ces problèmes largement féminins ne soient pas une priorité politique absolue.
 

Lolita

Petite mais féroce
3 Jan 2019
915
6 119
93
@Clémence Boyer
Comme @Weena88 , j'aimerai bien un article sur "Comment soutenir les sages-femmes?" à notre échelle! :fleur:
J'ai bien quelques idées, mais il y a sûrement beaucoup de choses auxquelles je ne pense pas...
- Signer les pétitions
- Suivre et relayer les comptes qui en parlent, soutenir les associations qui militent pour ça (lesquelles?)
- Faire son suivi gynécologique - de grossesse avec une sage-femme
- Informer les autres femmes que c'est possible de faire le point précédent
- Écrire à son député
...
 

Derniers messages