Pourquoi les hommes portent moins de masques que les femmes

Balor

T'as du feu ?
21 Fev 2019
2 389
21 170
113
Ouest lyonnais
La virilité est basée sur le déni de la vulnérabilité (elle-même associée à la féminité). L'article est très intéressant mais confond virilité et masculinité. Je trouve ça dommage d'entretenir la confusion entre les deux: la virilité postulant que si on n'agit pas de manière virile, on n'est pas un homme, la denoncer sous le terme de masculinité renforce sans le vouloir le stéréotype pour plusieurs raisons qui, explicitées, rendraient ce message encore plus indigeste que maintenant.
Ironiquement, c'est exactement l'inverse.
La virilité est l'ensemble des caractéristiques biologiques du mâle, alors que la masculinité est l'ensemble des comportements attendus de l'homme. Les comportements toxiques liés aux attentes de genre proviennent d'une masculinité toxique. La virilité est neutre par essence.
 
  • You Rock !
Reactions: LeVioque and Sosso

Mullipa

Well-known member
5 Fev 2020
52
296
53
Je trouve que la question soulevée par l’article peut être lue dans l’autre sens : les femmes se sentent plus souvent fragiles que les hommes (donc considèrent qu’elles ne sont pas fortes) et les femmes font tout pour prendre soin d’elles, ce que font moins les hommes, parce qu’on tolère moins une femme qui se néglige qu’un homme qui se néglige (tout comme une femme qui boit ou fume c’est pas sexy).
 

Balor

T'as du feu ?
21 Fev 2019
2 389
21 170
113
Ouest lyonnais
Pas en sociologie du genre ni en psychologie du genre. J'en mange assez tous les jours pour être sûre de moi. Où as-tu lu ou appris ça ?
C'est sa définition en français en fait. Un bon dictionnaire doit donner la même.
Et c'est précisément pour ça que j'ai fait cette remarque d'ailleurs, parce que j'ai une grosse méfiance sur la redéfinition de termes dans des contextes qui sont politisés/militants, ou a minima facilement politisés.
 

Balor

T'as du feu ?
21 Fev 2019
2 389
21 170
113
Ouest lyonnais
Mon premier post n'est pas politisé.Le genre est vraiment une construction sociale donc autant prendre les bons référents si on se préoccupe de déconstruire ses effets délétères.
Le bon référent dans une discussion, c'est le sens réel du mot dans la langue. C'est le principe de la langue, être un intermédiaire de communication commun, et changer le sens des vecteurs de communication c'est une manière de tenter de modifier ce que pense les personnes.
Je ne t'accuse pas de l'avoir fait, hein, je pense que tu as l'habitude d'utiliser certains mots avec certains sens, et que tu as tout simplement naturellement utilisé ces mots ici.
Quant au militantisme, il se marie mal avec la déconstruction des stéréotypes en effet.

Les dictionnaires sont politisés si on entend par politisés la construction ou la perpétuation d'une théorie sociale qui tend à être naturalisante. Raison de plus pour faire gaffe ^^
Les dictionnaires sont neutres, ils se contentent de décrire le sens d'un mot.
Décrire n'est pas prendre position ni porter de jugement, c'est se contenter de donner une information factuelle. Décrire en soit, ce n'est pas politisé, une conséquence n'est pas une intention, et c'est précisément cette manière de tout politiser qui me rend extrêmement méfiant envers le militantisme et qui me pousse à pinailler sur le sens d'un mot que je vois détourné.
 
Dernière édition:

grenouilleau

Well-known member
9 Jan 2019
649
3 985
93
C'est là qu'on voit toute la force de la norme genrée : les hommes sont plus sensibles au covid, et pourtant ils se protègent moins.
C'est instructif sur la force de la norme qu'on doit faire bouger en tant que féministes. Et sur l'adhésion à cette norme de ceux qui en profitent le plus : même en cas de danger pour leur santé à eux, ils préfèrent s'y plier.
 

Artemia

Well-known member
6 Déc 2019
15
106
28
Est-ce qu'on sait vraiment s'ils sont plus sensibles que les femmes ? (Même si ça ne change rien au sujet du port de masque !!! Surtout dans une optique de protection des populations en contexte de pandémie...)
Parce que pour le moment moi ça me choque pas que s'il y a moins d'hommes qui se protègent, il y a plus d'hommes qui tombent malades et donc qui finissent en réa ou autres mauvaises réactions au Covid.
 

Picassoux

Well-known member
11 Mar 2019
13
132
28
Y être plus sensible ou non selon le sexe n’a pour moi aucune importance quand il s’agit de porter le masque. Ce n’est pas parce qu’on se sent moins vulnérable qu’on devrait sous-estimer la vulnérabilité des gens qu’on croise... on s’est retrouvé confinés principalement parce qu’il y a tellement de porteurs sains qu’on ne peut pas savoir si on risque de l’attraper même en ne côtoyant que des personnes qui ne présentent pas de symptômes.
Pour moi la solution n’est pas de « viriliser » le masque mais de faire comprendre aux hommes (ceux qui ne le portent pas parce qu’ils se sentent costauds) qu’il faudrait peut être grandir et penser aussi aux poumons des autres.
 
Dernière édition:

ChatChocolaté

Well-known member
4 Jan 2019
271
2 893
93
C’est marrant, je ne fais pas du tout la même observation :unsure: A Paris je vois autant d’hommes que de femmes porter un masque, même les plus jeunes qui pourraient être plus sensibles aux normes de genre et de « virilité ». Je me faisais d’ailleurs la réflexion que je trouvais ça étonnant, parce qu’effectivement prendre soin de sa santé et de celle des autres, et respecter les règles de manière générale c’est vu comme dévirilisant.
Mais bien sûr ce n’est que mon expérience...

C’est évident que la masculinité toxique joue un rôle défavorable dans le respect (irrespect en l’occurence) des règles de santé publique. Beaucoup de mecs se croient plus forts que le virus, jusqu’à ce qu’ils soient eux-mêmes touchés. Je ne crois pas cependant qu’il faille « viriliser » les campagnes de prévention, c’est totalement contre productif puisque ça reviendrait à renforcer les normes de genre et asseoir le stéréotype masculin = force. Il est temps au contraire de balancer toutes ces conneries à la poubelle.
 

Matteus

Vieux de la vieille
7 Jan 2019
114
731
93
C'est marrant, cet article tombe pile au moment où une de mes proches me décrit une scène : elle va à la poste pour un colis. Dans la longue queue pour accéder aux guichets, elle remarque que les femmes portent toutes un masque, les hommes non, et que les femmes respectent le marquage au sol pour garder une distance entre chaque personne, et les hommes, beaucoup moins.

Sinon, il aurait fallu ne pas trop les alerter là dessus et...
Ce contenu est réservé aux membres inscrit.es. Inscris-toi par ici.
 

Albert

Le mieux est l'ennemi du bien.
13 Jan 2019
1 701
11 497
113
Il y a beaucoup de gens qui portent des masques dan ma ville, facilement 70% des piétons, et je n'ai pas remarqué une différence de port selon le sexe. Et que les gens soient en groupe ou seuls, quel que soit leur âge. Je ferai plus attention la prochaine fois pour faire des stats, mais ça ne m'a pas sauté aux yeux en tous cas.
 

Chocovore

éclair au chocolat
9 Jan 2019
2 745
21 430
113
Ça troll lourd ! Les maladies infectieuses ont été la cause entraînant la mort de plus de 80% de tous les humains décédés jusqu’à ce jour des plus humbles aux plus puissants, le paludisme se taillant la part du lion… l'espérance de vie était de 35 ans. Puis on a découvert les vaccins, le traitement de l’eau potable, les antibiotiques, l'asepsie, les mécanismes microbiens,... On a commencé à vivre assez vieux pour mourir majoritairement de nos mutation génétiques (cancer) ou des poisons qu’on ingère volontairement (alcool, tabac,...) ou non (pollution,...)
On doit pas avoir la même définition de l’expression “santé de fer”.
Heureusement que le sujet n’a pas été abordé par des piliers de comptoir mais des professionnels : académies de médecines, agence nationales ou supranationales,...

Lors de ma sortie ce matin, j'étais surpris de la proportion relativement faible de masques : environ 50%. J’ai pas noté de différence notable entre les sexes ou les âges. Idem pour le port inadéquat : sous le nez, l’écarter pour téléphoner ou fumer une cigarette,...
Seuls différence notable : 100% des professionnels (commerçants,...) sont équipés.
 

Chocovore

éclair au chocolat
9 Jan 2019
2 745
21 430
113
T'as pas vraiment changer depuis la dernière fois.
Il n'y aura donc aucune discussion possible et je ne remettrais pas pas de jeton dans la machine, le charlatanisme ne m'inintéressant pas.
Je laisserai juste pour ceux que le sujet intéresse vraiment la référence du livre : Le triomphe des Lumières de Steven Pinker (en particulier les chapitres 5.vie et 6.santé) qui n'est pas basé sur le point de vue d'un jedi, mais sur une multitudes de publications scientifiques référencées et validées par leur pairs.