kandinskette

Chat psychédélique
12 Mai 2019
150
1 489
93
@Toundra @Kettricken
A l'écoute de la chanson complète : la femme est enceinte, souhaite garder cet enfant (donc projections, même si c'est encore un embryon), mais a été quittée par le géniteur et vit dans la pauvreté. Elle doit donc avorter même si ce n'est pas son désir. C'est ce que j'ai compris en tout cas :cretin:

Je suppose que de telles situations sont bien réelles. Ce qui me pose problème, c'est que c'est l'un des arguments de mouvements anti-IVG (notamment de personnes se disant féministes) : on n'accompagne pas ces femmes, on se contente de les laisser avorter. En gros, ils expliquent qu'ils sont très humanistes et très pour la défense des ces femmes.
Ce contenu est réservé aux membres inscrit.es. Inscris-toi par ici.
Je trouve ça très particulier que cette réthorique se retrouve en prime time de TF1 sans remise en contexte ou sans explication de la chanson en elle-même.

Encore une fois, je ne prête pas d'intentions à Tarik ou à Vianney. Mais ça me perturbe que ce qu'on voit dans les média (bon, sauf ici) et sur les réseaux sociaux se fasse juste le relai du nouveau "buzz émouvant de The Voice saison 58".
 

El Poluk

Member
16 Fev 2021
1
8
3
@Cyril34 Je ne pense pas qu'un blanc devrait jouer du reggae. Dans l'absolu si le monde était parfait et que personne ne subissait de sexisme, racisme ou autre, on pourrait parler de tout ce qu'on veut sans distinction mais on en est pas là. Comprenez pourquoi tant de gens sont heurtés par cette chanson au lieu d'accuser de suite d'extrêmisme et de parler de militantisme comme si c'était un défaut.
Lire des trucs sur la commune humanité, lorsqu'on fait partie de celles et ceux qui se battent tous les jours pour leur droits de vivre dans la dignité et la paix ça se comprend comme un gros "ta gueule et laisse nous parler à ta place" de plus (et on ne vit plus à l'époque de Flaubert) A un moment faut comprendre que dans cette humanité on est pas tous égaux et savoir se taire au lieu de vouloir a tout prix faire de l'art au nom de la liberté d'expression. C'est ça aussi l'empathie.
Armus ? Tu es sérieux ?
Le père de Bob Marley est blanc et a été déshérité par sa famille pour avoir épousé la vérité de sa femme.
Il faut donc aussi bruler Jonnhy Cleg pour avoir épousé la cause anti-apartheid,?
Tu souhaites donc un monde de ghettos étanches les uns aux autres ?
Quand le militantisme lutte contre la rencontre entre les gens, c'est une pure connerie.
Et l'art ne tolère aucune frontière. Sauf celle des enfermés dans leur identité.
 

LuLa

Oeuvre au noir
4 Jan 2019
8 296
61 720
113
J'ai l'impression que tout est mélangé et qu'il n'y a pas de place pour la complexité dans certains commentaires... Perso je suis pas du tout d'avis que certains sujets, ou supports comme l'art, doivent être uniquement pratiqués par une catégorie de la population. Par contre y'a quand même une réflexion à mener sur le pourquoi du comment, s'interroger sur la pertinence de sa parole dans un contexte donné, se demander si on ne confisque pas cette parole aux concerné.es, c'est si compliqué que ça? Peut-être bien en fait parce que ça demande un peu de connaissance des sujets qui nous intéressent...
 

CCCC

Cessez ces "C" !
20 Jan 2019
3 251
25 969
113
Comme dirait Abraracourcix, "je suis las, las, las..."

Courage @Clémence Boyer et merci pour cet article !
Merci à toutes celles qui contribuent à un débat constructif, ne laissons pas les JeanMich24 du monde monopoliser la parole. Leur avis n'a aucune importance. Je ne pensais pas que c'était possible de répondre aussi intelligemment à des commentaires aussi à côté de la plaque, vous l'avez fait <3
 

Bruyère

Calluna Vulgaris
3 Jan 2019
380
6 654
93
@8sallesdebain : cette personne et tous les GégéBoomer25 du monde ne casseront jamais la dynamique en cours. La parole des femmes, leurs dénonciations, leur puissance est en marche et les réactions des mascus outragés me font, au contraire, jubiler.
Venez déverser vos pitoyables arguments d’un autre âge et d’un système qui se meurt, vous ne trouverez toujours, qu’en face de vous, que la juste colère et l’intelligence de personnes tellement, tellement plus fortes que vous.... et qui sont en train de renverser ce pitoyable colosse aux pieds d’argile, qui ne sait jamais que jouer à celui qui pissera le plus loin, sans s’apercevoir qu’il s’asperge les godasses et qu’il est en train de se noyer dans sa propre pisse.
 

8sallesdebain

Well-known member
21 Jan 2021
13
58
13
@8sallesdebain : cette personne et tous les GégéBoomer25 du monde ne casseront jamais la dynamique en cours. La parole des femmes, leurs dénonciations, leur puissance est en marche et les réactions des mascus outragés me font, au contraire, jubiler.
Venez déverser vos pitoyables arguments d’un autre âge et d’un système qui se meurt, vous ne trouverez toujours, qu’en face de vous, que la juste colère et l’intelligence de personnes tellement, tellement plus fortes que vous.... et qui sont en train de renverser ce pitoyable colosse aux pieds d’argile, qui ne sait jamais que jouer à celui qui pissera le plus loin, sans s’apercevoir qu’il s’asperge les godasses et qu’il est en train de se noyer dans sa propre pisse.
J'espère avoir mal compris et si c'est le cas je te pris de m'excuser, il est tard et j'ai eu une rude journée...
Mais si je n'ai pas mal compris, en quoi j'aurai cassé une quelconque dynamique en cours sur la parole des femmes ? J'exprime juste une opinion différente de la tienne. Et ça ne rend pas mes arguments pitoyables. Le forum est justement la pour ouvrir des débats qui se veulent enrichissants et riches de différentes opinions et de différents points de vue..
 

Bruyère

Calluna Vulgaris
3 Jan 2019
380
6 654
93
@8sallesdebain : Je ne remettais pas tes posts en question, je répondais à ta phrase, où tu disais que « cette personne » (un des nouveaux comptes inscrits, de ce que j’avais cru comprendre?) avait cassé l’échange.
 

kandinskette

Chat psychédélique
12 Mai 2019
150
1 489
93
Je ne peux que être d'accord avec @LuLa !

Ce contenu est réservé aux membres inscrit.es. Inscris-toi par ici.

Il ne s'agit absolument pas de retirer aux gens non concernés leur pouvoir de s'exprimer. A travers l'art notamment, puisque c'est le sujet. Mais, en 2021, c'est si compliqué de comprendre que les concerné.e.s sont les plus à même d'exprimer, expliquer, crier, mettre en art, leur situation ?

Une personne qui ne sera jamais confronté à un éventuel stress de grossesse, avortement, ou même des règles et qui vient m'expliquer que "ma petite, quelle extrémiste tu fais, on ne peut plus rien dire", j'aurais, au mieux, envie de l'emplafonner.

Ce qui est problématique ICI, c'est qu'une personne, qui visiblement (d'après ses itw) n'a jamais été confrontée à une IVG, se positionne du côté d'une personne qui y a eu recours. A priori, Tarik est un homme dépourvu d'utérus (my bad si ce n'est pas le cas) et n'y sera jamais confronté. Il est diffusé sur une des émissions les plus influentes de la tv française, après montage, sans un minimum de vérification ou coupe. Le partage de sa vidéo les réseaux sociaux (relayé par des anti-IVG) est tout de même à questionner. La plupart des titres est "Vianney a pleuré à chaudes larmes, trop émouvant :crying:". Vianney qui est un artiste reconnu et aimé en France.

Il n'y a aucune remise en question de la part de média "influents". Perso, je m'en fiche qu'on regrette ou non son avortement, qu'on y ait eu recours pour X ou Y raisons, qu'il s'agisse d'une fausse couche, d'une IVG ou d'une IMG. Chacun a le droit de s'exprimer sur la perte d'un enfant, qu'il s'agisse d'un embryon, d'un deuil périnatal, d'un enfant que l'on n'a pu concevoir, etc.,etc. Je suis juste extrêmement fatiguée qu'on parle en mon nom, sans mise en contexte ou remise en question. Et qu'on diffuse ça sur TF1, un samedi soir, dans une émission populaire, sans faire un minimum de pédagogie (a priori c'est à nous, féminazies, de le faire :lol:).
Ça me fait d'autant plus rire (non) que dès qu'un homme (blanc-riche-hétéro-on a la bingo) s'exprime sur un sujet qui ne le concerne pas, on le défende. Si, demain, en tant que blanche, je publiais une chanson sur la souffrance des personnes noires, titre qui serait problématique et stigmatisant, me trouverait-on autant d'excuses ? Je n'ai pas la réponse, je veux bien tenter avec ma voix de casserole :cretin:

Ce contenu est réservé aux membres inscrit.es. Inscris-toi par ici.
 
Dernière édition:

lumnia

Well-known member
20 Juil 2019
88
1 324
83
Et encore une fois, quand on parle d'IVG, on présente une femme que ça rend malheureuse, qui est pauvre et seule et blablabla tout y est dans le cliché... Je ne dis pas que ce cas de figure n'existe pas, mais là c'est tellement gros que ça se voit totalement que c'est un homme qui a écrit ce texte et qu'il n'a aucun vécu à ce sujet...
Ses intentions étaient peut être bonnes, mais le résultat est superficiel au mieux, et tellement formaté.
Après c'est sûr que ce n'est pas sur TF1 qu'on verra un jour une femme parler d'avortement alors qu'elle est dans une relation et situation financière stable par exemple... juste qui ne veut d'enfant en fait...
 
Dernière édition:

Aesma

Menstruoloque
6 Jan 2019
2 085
9 493
113
Je suis tout à fait d'accord avec le message de @lumnia y a un peu le côté "témoignage IVG point net" ce gros site anti-IVG avec son numéro vert malfaisant et sa page FB ultra-malaisante. Je ne sais pas si vous avez déjà regardé de + près mais la galerie photo est édifiante, on a le choix entre des photos de bébés rieurs ou des personnes seules au fond du trou pour bien illustrer le choix de "poursuivre la grossesse et adorer être maman" ou "avorter et faire une dépression" :lunette:

Ce n'est pas une histoire personnelle, on a une fois de + un homme qui parle à la place d'une femme - au lieu de partager son point de vu à lui, c'est quand même ballot, pour une fois que ça aurait pu nous intéresser - et on empile les associations larmoyantes, gnagna. Bien sûr que ce genre de situations existent mais ce n'est pas du tout LA situation de toutes les personnes qui avortent de même que défendre l'IVG me parait primordial je n'en peux plus de l'argument "mais si la personne a été violée !", oui ça arrive, oui c'est horrible, oui c'est grave mais y a pas besoin de ça pour légitimer l'IVG.

T'as le droit d'avorter même si t'as pas été violé·e, même si tu as une situation stable, même si tu ne prenais pas de contraception, même si tu en prenais, même si ça te rend triste. D'autant que le SAV des gosses il est pas foufou, les DPP ça existe et pour le coup ce serait un sujet de chanson bien plus original et disruptif qu'un énième """témoignage""" d'avortement douloureux au possible avec bonus "parler à son enfant qui n'existera pas" ouin ouin.

Puis je sais pas je trouve ça assez violent de faire un texte pareil avec "une chute" aussi naze que ça alors que des personnes qui ont vécu une fausse couche ou un deuil périnatal ont pu se retrouver dans le début du texte.
 

Derniers messages