PMA et infertilité

Margottine

Doctinaute de bronze.
2 Jan 2019
827
7 513
93
@MxPineapple
Ce contenu est réservé aux membres inscrit.es. Inscris-toi par ici.

Bon ici retour de "capsules molles vaginales" ( je ris toujours) de progesterone, et j'en peux déjà plus. Le réveil dans une marre de glaire blanche, voualààà.
Ce qui est tout de même assez fou, c'est que j'ai pris le même traitement que la dernière fois, et mes symptômes post insémination sont carrément différents. J'ai le bout des mamelons qui ne décolèrent pas :lol: Pourtant, habituellement, je ne ressens ça qu'un jour ou deux par cycle. Là j'ai mal depuis dimanche, j'imagine que c'est Ovitrelle et que ça va durer le temps que j'évacue le produit, mais la dernière fois ça ne me l'a pas fait aussi longtemps. Je me demande bien ce qui peut faire que le corps réagit aussi différemment d'une fois sur l'autre.
 
14 Jan 2019
17
72
13
J'ai une petite question, certaine d'entre vous ont déjà pris du clomide ? Quels ont été vos effets ? On m'en eu prescrit mais juste avant de tomber enceinte donc je n'avais pas pris. Je me pose la question d'en prendre au cycle prochain, je ne sais pas ...
 
You Rock !: MxPineapple

A_ndréa

Active member
11 Jan 2019
33
144
33
@Claire29 , j'en prend, c'est supposé stimuler ton ovulation. Ça se prend sous suivi gynéco avec échos de contrôle tout au long du cycle, à partir de J9 environ.
Pour les effets secondaires j'ai eu des bouffées de chaleur au premier cycle et là rien.
J'ai commencé par un comprimé par jour mais je n'ai pas ovulé. Je suis passée à 2 par jour, j'ai mon écho de contrôle la semaine prochaine. À priori c'est quand-même pas souvent que le clomid ne fasse pas effet , mais si c'est le cas il faut envisager un autre traitement.
 
You Rock !: MxPineapple

Cassiopée

Coeur de guimauve
21 Fev 2019
148
994
93
Lyon
@Claire29 , j'en suis à mon second cycle
- pour le premier cycle: un comprimé de Clomid (J3 à J7), un follicule mûr à J27 pour déclencher l'ovulation. Niveau effet secondaire, sous Clomid rien de fifou à signaler, j'étais apparemment beaucoup plus collante avec mon mec (je suis pas tactile de base) mais je pense que c'était l'enthousiasme des débuts. J'ai eu mal au niveau de l'ovaire gauche comme depuis des mois, mais à l'écho j'avais beaucoup de micro-kystes et apparemment c'est ça qui tire sur la peau et fait mal.
- pour le second cycle: toujours un seul comprimé, même posologie puisque je suis effectivement tombée enceinte, aucun effet secondaire à déclarer non plus de mon côté, je n'ai plus mal à l'ovaire gauche, et effectivement à la dernière écho il y a avait moins de kystes et deux follicules qui semblaient se dégager une peu.

Je ne sais pas si ça va beaucoup t'aider, sur moi la progestérone a beaucoup plus d'effets indésirables que le clomid, mais je suis sur la dose minimale, si ça ne fonctionne pas ce cycle et que ça continue à être très long pour avoir un follicule on passera à deux comprimés.

@Margottine je me suis demandé aussi pourquoi le corps réagissait si différemment, ce cycle AUCUN effet secondaire alors que le cycle dernier j'étais malade tout le temps. Dans mon cas, je crois que l'excitation du début m'a fait "inventer" des effets indésirables pour me convaincre que ça marchait... Hormis les sautes d'humour sous progestérone ahahaha ça même mon mec peut témoigner que c'était mille fois pire que d'habitude !

Bon courage :fleur:
 

Cassiopée

Coeur de guimauve
21 Fev 2019
148
994
93
Lyon
DP désolée, j'ai donc eu mon écho ce matin, aucune évolution, l'endomètre reste fin, les follicules n'ont pas grossi. Prochain rdv de suivi vendredi prochain, ma gynéco trouve le processus de maturation vraiment lent, donc on termine ce cycle et on double la dose de Clomid pour espérer avec une meilleure réponse au niveau folliculaire.

Bonne journée !!
 

Margottine

Doctinaute de bronze.
2 Jan 2019
827
7 513
93
@Cassiopée J'espère qu'une double dose motivera tes follicules !

Niveau effets secondaires, y'a pas à dire, la progestérone restera l'hormone que je supporte le moins... V'là la constipation, les mouches devant les yeux, le poussage de gueulante intempestif.. A chaque fois. C'est fou. J'en ai pris que 2 jours, c'est loin d'être fini..

Bon... Sinon.. Je voudrais pas faire mon aigrie mais en attendant que la vague de test positif soit passée, je vais euh, je sais pas.. me mettre dans un trou... et patienter..
 

MmeFlamenco

Well-known member
16 Jan 2019
208
1 082
93
Espagne
@Pauline. et @Margottine Oui moi j'ai pas trop réagi aux positifs sur le topic dédié, c'est pas coool mais j'avoue que c'est pas ma semaine, là.

Bon, en tous cas je suis retournée voir la gynéco de l'hôpital public à côté de chez moi (si vous suivez pas toutes les gynéco que je consulte c'est normal haha, no worries). BONNE NOUVELLE : je ne souffre pas du syndrome du X fragile :rainbow: En ce moment je prends toutes les bonnes nouvelles, hein, on va pas se mentir. Il faut quand même faire à un caryotype complet à la demande des nanas de FIV pour écarter tout ce qui est syndrome de Turner etc. Donc re-flippe. Forcément j'ai cherché sur internet, j'ai vu que, entre autres symptômes, ça causait des otites à répétition OR qui a souffert d'otites à répétition dans sa jeunesse ? :top: Bon, j'essaye de me dire qu'en principe j'ai aucun des autres symptômes, donc restons positifs.

Et je suis contente, celle que j'ai vu c'est celle qui me suivait au tout début (avant un changement inexpliqué, les hasards de l'hôpital public), et c'est aussi elle qui me recevra en clinique privée jeudi. Elle me confirme qu'on laisse tomber les IA, trop peu de chance que ça marche, au final avec les stimulations je risque juste de perdre les petits fofo qui me restent (oui je donne des surnoms mignons à mes follicules). Donc jeudi elle m'expliquera tout, elle avait l'air plutôt optimiste, donc c'est parti pour la FIV :supermad:

(also, elle m'a donné tous les examens que j'ai fait (oui parce qu'en Espagne si tu les demande pas ils te les donnent pas, ils les gardent dans le système), donc prise de sang, spermogramme et... hystéro ! Tellement soulagée de pas avoir à y repasser :danse:)
 
Dernière édition:

Margottine

Doctinaute de bronze.
2 Jan 2019
827
7 513
93
@Pauline. Le pire, c'est qu'une petite voix me dit " Hééé, ça se trouve toi aussi tu vas faire partie de la vague " et puis le pessimisme reprend violemment sa place, en me rappelant qu'il n'y a aucune chance, que je fais partie du pourcentage qui galère, un point c'est tout.

Le truc difficile dans l'infertilité, c'est qu'on a l'impression d'être dans une bataille pour la vaincre. Comme si je me battais contre un truc diabolique et que je méritais de gagner. Mais après tout, que ce soit mon corps, ou celui de mon mari, ben, ils font ce qu'ils peuvent. Par exemple les anticorps de mon mari, ben, ils sont là en pensant bien faire. Bref, et j'ai l'impression que dans cette bataille contre l'infertilité, on n'entend ( ou ne veut entendre) que les gens qui en ressortent victorieux. Alors qu'il y a forcément des gens qui perdent. Je n'ai pas envie d'en faire partie bordel.

@MmeFlamenco Alors c'est bon, tu vas partir en FIV dans le privé, sans trop de délais ?
 

MmeFlamenco

Well-known member
16 Jan 2019
208
1 082
93
Espagne
@Margottine Jeudi prochain j'ai mon premier rdv en clinique privée. Ils m'expliqueront tout ça, j'espère qu'on n'aura pas trop d'attente. En principe, elle m'a dit qu'on ferait plusieurs stimulations à suivre pour mettre des ovocytes de côté et une fois qu'on en aura 4 ou 5, c'est parti. Faudra que je lui demande si le sperme de mon mari peut être congelé ou pas, vu qu'il est souvent absent... Je sais pas trop si ça se fait dans ces cas-là. Je ferais un bébé toute seule, comme Jean-Jacques ! (Goldman) (si vous avez la chanson dans la tête, c'est cadeau).

Et oui je suis d'accord avec toi, quand les gens (mon mari, mes parents, mes amis) me disent d'être optimiste, que maintenant avec les progrès de la médecine blabla, je me dis oui d'accord mais y'a des gens pour qui ça marche jamais. Y'a des couples qui enchaînent les FIV et ça marche pas et on sait jamais trop pourquoi. Et si ça nous arrivait ? On n'a pas envie d'y penser mais c'est une possibilité.