Parlons de nos rêves (genre quand on dort)

Iggy LaFrite

Je suis une fille à point.
3 Jan 2019
110
270
63
Saint-Brieuc
#1
Sur conseil de @Octave , j'ouvre un topic sur les rêves. J'interprète un peu, mais je pense que d'autres parmi nous le font aussi. Donc voilà un topic pour celles et ceux qui auraient envie de parler de leurs rêves et essayaient de les comprendre, ou du moins essayer de percevoir ce que notre inconscient essaie de nous dire !
 
3 Jan 2019
178
382
63
#2
Pendant, très longtemps, j'ai été passionnée par l'interprétation des rêves, car je me souvenais toujours des miens. Résultat, je me suis acheté un dictionnaire spécialement pour l'interprétation, qui me servait chaque matin. Aujourd'hui, j'interprète beaucoup plus rarement, car je ne me souviens très peu, mais quand quelque chose m'interpelle, je vais regarder.
 

Octave

finding beauty in the ordinary
3 Jan 2019
75
376
53
Paris
#3
Je me souviens d'avoir été très marquée adolescente par des rêves, et j'allais dès le réveil fouiner dans un dictionnaire de rêves (que j'avais téléchargé en ebook, donc je ne me souviens pas de la référence, je ne pense pas que ce soit une valeur sure).

Je me souviens peu de mes rêves en ce moment, mais il y a un élément qui m'a marqué à deux reprises récemment :
Pour situer ma vie, je suis avec mon copain depuis un an et demi, tout se passe très bien et nous vivons ensemble depuis cet été.
Mais dans mes rêves, j'éprouve très fréquemment des sentiments amoureux pour quelqu'un d'autre. C'est assez déstabilisant car j'arrive vraiment à y ressentir les papillons dans le ventre, la naissance du sentiment amoureux. Au début de mon rêve, le garçon en question est une de mes connaissances (une personne différente à chaque fois), et puis c'est assez flou, mais au fil du déroulement de mon rêve, la personne dont je suis amoureuse n'est en fait pas du tout cette connaissance, mais bien mon copain.

Tout ça est très maladroit à expliquer.
Je pense, en l'écrivant, que ça correspond surtout très bien à la façon que j'avais de vivre mes relations amoureuses avant d'être en couple.
Je devrais réfléchir à ce sujet. Dites-moi si vous y voyez quelque chose.
 
You Rock !: HeroysaMonster

Nedjma

Punk bibliothécaire
3 Jan 2019
638
2 007
93
#4
Je ne crois pas vraiment à l'interprétation des rêves, parce que j'en ai une approche plus "neurologique". Pour moi, quand on rêve le cerveau recharge ses batteries en déversant des images mentales stockées. Un peu comme une défragmentation d'ordi.
Par contre j'ai toujours trouvé l'idée d'un "monde des rêves" super poétique.

Pour ma part je fais le plus souvent des rêves complètement loufoques. Du genre être poursuivie par un Toképi géant :lunette: Le dernier en date marquant, c'était quand je bossais dans une espèce d'internat, et on est tous sortis avec les enfants pour voir que les planètes de notre système solaire approchaient à toute vitesse de la Terre. J'étais la seule folle à m'extasier " oooooh regardez les enfants, les belles couleurs de Jupiter et oooooh Neptune et Uranus sont si belles en vrai, et aaaaaaah non elles approchent pour de vrai ???? " A part ça tout va bien dans ma tête, vraiment :cretin:
 

Iggy LaFrite

Je suis une fille à point.
3 Jan 2019
110
270
63
Saint-Brieuc
#5
@Nedjma ah tiens, je n'avais jamais vu ça d'un côté purement "neurologique". Je n'en suis pas convaincue, mais ça m'intrigue !

J'ai toujours pensé que des fois, l'inconscient pouvait nous parler. Je veux dire, je suis persuadée que le corps et l'esprit sont reliés de telle manière que quand on refoule quelque chose, en le sachant ou pas, et que ça peut nuire au bon fonctionnement de notre corps/esprit, un truc envoie des signaux.

Après, je te rejoins, en ce moment, je ne fais pas de rêves à analyser, mais juste des décharges de ma journée (je revis certaines scènes mais avec toutes les inquiétudes ou joies que j'ai conservé en moi, pour le bien de mon image social... Et ma santé mentale !)
 
You Rock !: HeroysaMonster

Nedjma

Punk bibliothécaire
3 Jan 2019
638
2 007
93
#6
@Iggy LaFrite ah mais en même temps je ne renie pas du tout la dimension " inconscient ", bien au contraire en fait ! Mais justement, avec l'interprétation des rêves, on " force " la conscience à ramener des choses de l'inconscient :unsure:
Dans certains cas, cela fait sens de donner de l'importance à ces signaux que notre inconscient nous envoie. Notamment avec des rêves récurrents. Si l'on rêve toujours de la même situation, ou d'une personne, cela signifie bien que quelque chose est bloqué en nous, et que notre cerveau a beau décharger, ça revient toujours indubitablement ... Dans ce cas-là, oui, il y a des choses à faire bouger, et donner du sens aux rêves peut y contribuer.
Par contre, là où je suis sceptique, c'est dans le fait de vouloir forcer le sens de rêves ponctuels. Quand bien même il s'agirait de cauchemars un peu violents, du moment qu'ils ne reviennent pas.... faut laisser le corps faire son job et laisser couler.
Enfin ce n'est que mon avis hein, en même temps j'adore lire des compte-rendus de rêves bizarres :p
 

Magrat

Être Poutsouffle, c'est être Hobbit à Poudlard.
7 Jan 2019
58
220
33
#7
En vous lisant, je me rends compte que je suis beaucoup attachée aux lieux. Je continue de rêver de mon collège, de mon lycée et de mon école primaire alors que je n'y ai pas mis les pieds depuis une paye. Je les reconfigure selon les rêves, je les transforme, etc. Si je ne fais pas de rêves récurrents, certains lieux le sont !
Je passerai peut-être par ici de temps en temps.
 

Misspoire

Well-known member
3 Jan 2019
1 789
661
113
Carquefou
#8
@Magrat C'est aussi mon cas, je rêve souvent de lieux où j'ai grandi (anciennes maisons ou appartements, écoles...), et quand je fais ce genre de rêve, c'est ce dont je me souviens le plus en me réveillant plutôt que des personnes présentes dans le rêve. Et comme toi, je transforme ces lieux, parfois ils deviennent plus grands, plus modernes... Et souvent quand je me réveille, j'ai une sensation de nostalgie.

Et quand je ne rêve pas de lieux, je rêve de personnages de séries ou films que je regarde au moment du rêve (cette nuit, j'ai rêvé que j'étais en danger et que Jake Peralta et Amy Santiago de Brooklyn 99 venaient à ma rescousse, c'était cool :cretin:).

Je vais aussi traîner un peu par ici, car les rêves, ça m'intrigue beaucoup :clin:
 
You Rock !: WQT et Magrat

Octave

finding beauty in the ordinary
3 Jan 2019
75
376
53
Paris
#9
@Magrat @Misspoire Oh mais oui, les lieux c'est tellement un élément crucial de mes rêves. J'ai beaucoup déménagé mais c'est souvent une seule et unique maison de mon enfance qui revient dans mes rêves. Il y a aussi beaucoup de lieux inventés, écoles, centres commerciaux, morceaux de villes, et plus récemment je rêve de bateaux (genre gros comme des ferry).
 
6 Jan 2019
41
152
33
26
Besançon
www.instagram.com
#10
Personnellement j'adore interpréter les rêves, que ce soit les miens ou ceux que mon conjoint me racontent -et c'est tout, parce qu'on raconte pas ses rêves spontanément, même à nos potes. :yawn: Par contre, je suis absolument en désaccord avec l'interprétation des rêves faite par un listing "général".
Pour moi les rêves sont un moyen de communication de notre inconscient, si quelque chose nous a marqué dans la journée, si un évènement nous fait peur, si une situation nous bloque, si on a besoin d'apaiser un sentiment, que c'est trop chargé pour notre conscient la journée ou qu'on a tendance à soigneusement l'éviter quand on est éveillé.e, ça va passer par les rêves, souvent bien alambiqués, avec des images qui ne font absolument pas sens spontanément, etc. Et là où je suis en désaccord avec une interprétation générale d'un mot, d'un lieu spécifique, c'est que cela partirait du postulat que l'on a tous une culture commune avec une interprétation des choses et évènements de la vie qui ne varie pas d'un individu à un autre. Alors que pour moi, la clé de l'interprétation réside dans l'adaptation, dans la connaissance de la personne, de son vécu et c'est à ce moment que l'on peut vraiment déceler les messages. :happy:
 

Lol'ô

Well-known member
6 Jan 2019
1 215
6 870
113
#11
J'ai pas besoin de chercher à interpréter mes rêves, ils parlent d'eux même. Je rêve très souvent que je suis égarée, je vais quelque part, et il n'y a pas d'issue, je reviens sur mes pas, mais l'environnement n'est jamais le même. Ou bien, je perd ou j'oublie quelque chose, et je ne peux jamais le retrouver, pour la même raison, mon environnement change tout le temps. Hier, j'ai fait le même genre de rêve, mais pour la première fois, j'étais dans la neige et en voiture. Et lundi soir, je ne sais pas comment mais je me retrouve à un moment devant mon ordi, je sens une présence et tout d'un coup un poids m'écrase et me pousse sur la table, j'ai la sensation que quelqu'un entre en moi. Heureusement, ces rêves ne durent pas longtemps, je me réveille facilement. Et c'est toujours dès que je m'endors, quand je regarde le réveil, je constate que ça fait entre 30 et 40 minutes que je suis endormie.
Je me dis que c'est parce que je ne sais pas vraiment quoi faire de ma vie, que je n'ai jamais réellement choisi ce qui m'arrive. Ma
 
You Rock !: Absolem

Iggy LaFrite

Je suis une fille à point.
3 Jan 2019
110
270
63
Saint-Brieuc
#14
@Lol'ô en effet, il me semble en lisant tes rêves que tu as longtemps hésité sur quel(s) chemin(s) emprunté(s) dans ta vie ! Mais je crois que tu tiens un truc, car la neige symbolise le renouveau et la voiture que tu es maître de ta vie actuellement (surtout si tu conduis) : tu t'es peut être lancé dans un nouveau projet ?

Le coup de l'ordi et la sensation de pression, c'est peut-être lié à ton travail ou ce nouveau projet. Tu dois réaliser quelque chose pour quelqu'un ? Ou tu bosses en équipe, avec quelqu'un qui manage tout ça ? Ou peut être que tu as l'impression de devoir être quelqu'un d'autre au boulot ?

Je sais pas si ça te parle, mais ça a pas dû être super agréable comme sensation !
 
You Rock !: Lol'ô

Ptite plume

Well-known member
2 Jan 2019
174
628
93
#15
Je fais plusieurs sortes de rêves, le premier je suis dans un endroit que je semble connaitre mais qui est à chaque fois différent, et je commence à angoisser. Je sais que c'est cet endroit mais je ne le retrouve pas.

Le second revient très très souvent aussi, il y a un événement spécial et je me retrouve au milieu de ma famille, qui ne veut pas de moi. Je le ressent et ça me mine, parfois même j'en pleure dans mon sommeil.

En Troisième il y a les rêves "violents" où des gens ou des animaux meurent sous mes yeux. Je suis pas très bien quand je me réveille : /

Enfin, j'ai perdu mon chat de 18 ans en Mai et depuis je n'avais pas rêvé d'elle. Et l'autre jour, j'ai fait un rêve à demi éveillé où je l'ai clairement senti dans mon dos se frotter à moi. Ça a duré une seconde, c'était très doux et ça m'a laissé interloquée...
 

Lol'ô

Well-known member
6 Jan 2019
1 215
6 870
113
#16
Merci @Iggy LaFrite Je suis en effet une personne très hésitante. Mais surtout, si la neige est le renouveau et la voiture que je peux être maître de moi même, ça me rend optimiste, peut-être en effet que mes projets ne sont pas si irréalisables.

@Ptite plume J'ai aussi perdu un chien il y a deux ans, c'était extrêment brutal, il est venu plusieurs fois me voir dans mes rêves. La dernière fois il est venu me faire un câlin, et j'ai senti que c'était pour me dire au revoir. Depuis je suis moins triste, je peux parler de lui sans pleurer, et je peux même penser à prendre un autre chien.
 

ronin

I don't kill kittens.
19 Jan 2019
67
177
33
#17
@Iggy LaFrite est-ce que tu vois ce topic comme un endroit où on peut venir raconter nos rêves au quotidien, comme dans "Rêves" sur mademoizelle, ou plutôt pour discuter d'interprétation, méthodes, approches etc ? (car dans le second cas, je vais m'empresser d'en créer un à cet effet dans Vie Quo :nerd: je ne voulais pas faire de doublon)
 

Absolem

Je suis un être a deux facettes.
13 Fev 2019
190
1 694
93
25
#18
J'ai toujours prêté attention a mes rêves. Le dernier qui m'ai vraiment marqué, c'était la nuit du nouvel an, cette année.
J'ai toujours fait des rêves de maisons (que je sais être une représentation de mon moi intérieur) biscornus, avec pour base des maisons de mon enfance, celle de ma mamie maternelle, souvent, plus rarement celle de ma grand mère paternelle. Régulièrement la première maison de mes parents, que je n'ai que très peu connu, pourtant. En règle général, ces maisons changent au fil du rêve, pour devenir un peu n'importe quoi. Des pièces en friche, qui n'existent pas, des escaliers qui ne mènent nul part, qui deviennent trop petits, dont les rambardes disparaissent. Des portes qui ne se ferment pas, et qui ne mènent nul part. Bref, tout sauf une maison saine.
Mais cette nuit là, c'était vraiment différent.
J'ai rêvé de la maison dans laquelle j'ai grandi, que mes parents ont vendu pour concrétiser leur divorce. A l'époque j'avais fondu en larme quand ma mère m'avait annoncé la vente. J'étais vraiment bouleversée.
Dans ce rêve, contrairement à d'habitude, la maison était très réaliste. Toutes les pièces étaient à leur place, tout avait la bonne taille, tout était très concret.
Mais tout était en ruine. Le toit était détruit, la maison avait prit l'eau, tout était sale, mouillé, pourri. L'escalier magnifique était pourri, toutes les marches étaient cassées et pleine d'eau.
J'étais dans un état similaire à l'annonce de la vente, je pleurais de voir cette maison dans cet état. J'étais vraiment bouleversée, je voulais absolument trouver un moyen de la remettre en état. J'en parlais à ma mère, qui me blamais au lieu de m'aider. Elle me disait que c'est une grosse bêtise que de vouloir remettre en état cette ruine, que je ferais mieux de faire quelque chose de plus utile.
Je refusais d'abandonner, je cherchais le moyen de faire un prêt pour tout refaire.
Mais un jeune homme est arrivé avec un bulldozer et a détruit toute une partie de la maison, alors que j'étais encore à l'intérieur.
Ce qui m'a beaucoup marqué, c'est que je sais que la maison est une représentation de soi même, dans les rêves, et voir cette maison qui me tenait beaucoup a coeur, en ruine comme elle l'était m'a beaucoup affecté. Je me suis réveillée en me demandant si c'était moi même qui suit dans cet état. J'étais très perturbée au réveil, je me sentais seule et vulnérable, malgré mon chéri a côté de moi dans mon lit.

J'ai deux interprétation possible pour ce rêve, mais si vous avez d'autres idées ou pistes, n'hésitez pas à me partager votre avis.
Ce contenu est réservé aux membres inscrit.es. Inscris-toi par ici.
Je pense que les deux interprétations sont plausibles et pas incompatibles l'une avec l'autre, mais j'aimerais vos avis, si vous voulez bien.
Je pense que le fait que ce rêve soit pile la nuit du nouvel an n'est pas un hasard.
 
6 Jan 2019
41
152
33
26
Besançon
www.instagram.com
#19
@Absolem Hey :fleur:
Personnellement je vais sortir un peu de tes "bases" pour donner mon interprétation, peut-être qu'une autre perspective t'amènera des pistes. Je m'appuie sur seulement quelques phrases donc il se peut que je dise des choses qui te paraissent absurdes parce que j'ai pas tous les éléments. :clin:
Ce contenu est réservé aux membres inscrit.es. Inscris-toi par ici.