Uisken

Well-known member
22 Jan 2019
467
2 435
93
J'ai été également très émue par ce témoignage.
C'est sûr que d'un côté, on peut se dire qu'il vaut mieux ne pas avoir en tête ce qu'il peut arriver mais d'un autre il faudrait pouvoir se préparer à toutes les situations.
J'ai travaillé dans une caisse de sécu et je me souviens vaguement des conditions pour bénéficier du congé mat, je m'étais dit que c'était horrible que certains parents soient obligés de penser à ça en plus...
Je souhaite beaucoup de courage à tous les parents dans cette situation.
 

Grumpy

Familier des bacs à sable
8 Jan 2019
12
136
28
Oui j’ai l’impression que tout le monde est entouré de personnes concernées même si elle ne le sais pas xD C’est fou que quelque chose de si généralisé reste dans le silence.

Si on définissait un ou des terme(s) pour désigner ces parents là sur Rockie ça pourrait faire avancer un peu le sujet ;) Au moins pour les lectrices et peut-être de façon plus élargie.

En une recherche très rapide je vois qu’ « orphelin » a été utilisé il y a longtemps pour ça mais a perdu ce sens.
On dit bien orphelin de mère, orphelin de père, pour préciser des situations personnelles. Alors je pense qu’en effet la proposition orphelin d’enfant(s..), qui peut donner orphelin de fils et orphelin de fille, c’est assez cohérent. Vous en pensez quoi ?

Parange ça a quelque chose de plus affectif, positif, ça serait un chouette synonyme. C’est moins compréhensible pour quelqu’un qui ne connaît pas le sujet mais peut-être plus facile à porter pour certaines personnes j’imagine.

Tant qu’à faire autant poser DES mots ^^
 

visenya

New member
23 Avr 2019
1
2
3
J'ai failli pleurer :cry:

Et je rejoins celles qui disent que c'est peut être plus fréquent qu'on ne le pense autour de nous mais qu'on en parle pas et c'est vrai... Mon grand père a toujours parlé de sa petite soeur qui est morte à deux ans dans les années 50 mais en mettant ça sur le compte de l'époque, donc ça j'étais pas choquée mais il y a deux ans, en vacances avec mes parents et ma tante j'ai appris que cette dernière avait fait une fausse couche avant de réussir à avoir ma cousine et ça, elle en avait jamais parlé avant! ni de sa difficulté à avoir son 3e enfant donc bah, ça m'a marquée :erf:
 
  • You Rock !
Reactions: Lolita and Lol'ô

she_snaps

Well-known member
16 Mar 2019
38
175
33
Floride, USA
www.youtube.com
J’ai eu du mal à continuer à lire juste parce que j’ai pleuré dès le début et je voyais plus trop clair... 5 fausses-couches à mon actif (et 0 bébés), je n’oublierai jamais la douleur quand on m’a dit la premiere fois qu’il n’y avait pas de cœur et que le bébé avait arrêté de se développer... alors que c'était encore juste une crevette, donc j’imagine même pas la douleur à la naissance !!... une copine a perdu un bébé dans des situations similaires (juste avant ma 1ère FC) et j’y pense souvent. C’est incroyable la force que certains développent après une tragédie. Je pense que je n’aurai jamais une grossesse sereine, on a aucune idée des risques comme dit Alexandra dans son article et à moins d’avoir eu x ou y complications avant, on rentre dans l’aventure avec une énorme innocente (ou inconscience). Ca me semblait assez « simple/routinier », avoir un enfant, mais maintenant je prends vraiment conscience de l’expression « le miracle de la vie ». C’est important d’en parler parce que même si bien sûr faut pas sombrer dans l’angoisse permanente, c’est important de savoir ce qui peut éventuellement nous attendre. Merci à la Rockie pour son témoignage !
 

Sophie L

Well-known member
11 Mar 2019
315
1 899
93
J'envoie beaucoup d'amour aux parents du petit Victor... et beaucoup d'amour à Victor aussi.
Depuis que je suis maman je ressens beaucoup de chagrin quand je pense aux bébés et enfants que la vie a quitté.
C'est si précieux, un enfant.