Nommez vos figures féministes et/ou inclusive.f.s !

Malina

Active member
3 Jan 2019
17
41
13
27
Valence
#1
Je trouve qu'Hermione Granger est une très bonne figure féministe de la culture pop. Bien sûr, elle a des défauts en plus de ses qualités, c'est pour ça que c'est un personnage avec de la profondeur ! :cretin:

J'aimerais avoir vos propositions de personnages féministes/badass.es/inclusive.f.s et pourquoi pas un petit développement des "pourquoi ?", "comment ?"...
Et pourquoi pas les "persos qui commençaient bien et on mal terminés ! " (Dédicace à Jane the Virgin où, même si je n'ai pas terminé la dernière saison
Ce contenu est réservé aux membres inscrit.es. Inscris-toi par ici.
!)

Pour Hermione Granger :
Elle se fiche du regard des autres, elle est bienveillante mais sait aussi quand il faut donner du poing (<3), elle n'attend pas le prince charmant, c'est une self made woman (elle finit Ministre de la Magie !) et n'arrête pas sa carrière quand elle a des enfants !
(J'ai pas aimé les films car ils ont ajouté une romance évidente entre elle et Ron très vite alors que ce n'est pas abordé aussi directement dans les livres !)
hermione_granger_by_dreamsoffools_d9jbwpc-fullview.jpg

J'ai certainement oublié pleins de points, n'hésitez pas à en rajouter ! :taquin:

J'ai trop hâte de lire vos propositions de persos géniaux !

https://www.deviantart.com/dreamsoffools/art/Hermione-Granger-576663888
 

Ann Ha

Well-known member
6 Jan 2019
1 905
19 653
113
30
#3
Modesta dans L'Art de la Joie de Golliarda Sapienza. Parce qu'elle est forte, intelligente, qu'elle se remet en question tout le temps sans se flageller. Parce que c'est une femme libre, intéressante, et que les personnages masculins n'ont aucune importance dans cette histoire.
Simone de Beauvoir : son autobiographie est depuis quatorze ans un de mes livres de chevet de base. Elle me fait réfléchir, elle renverse mes préjugés et mes prérequis sur la vie. Ses réflexions personnelles me font grandir, son expérience me pousse à être audacieuse. C'est le role model dont j'ai besoin pour contrebalancer ma famille adorable mais très classique.

Plus récemment et plus légèrement : Myfanwy Thomas dans "Au service surnaturel de sa majesté". Une meuf douée, démerde, drôle, un bouquin à se pisser dessus de rire. Et le fait que le héros soit une héroïne n'a strictement aucun intérêt : c'est quelque chose que j'adore. J'adore quand je me dis que le personnage principal n'a pas forcément de sexe, et qu'on a décidé d'en faire une femme parce que pourquoi pas.