Mon boulot ? Rechercher un vaccin contre le coronavirus

ManonPW

Rédactrice en chef adjointe
Équipe Rockie
11 Fev 2020
201
624
93
#1



Je suis une française de 30 ans qui a déménagé au Danemark il y a 6 ans (déjà) pour faire ma thèse dans la recherche de vaccin à l’université.
Il y a quelques semaines, mon boulot, qui d’habitude n’intéresse pas grand monde, a été placé au centre de toutes les attention puisqu’on a commencé à travailler sur un vaccin contre le coronavirus.
Le coronavirus : une maladie qui a débarqué sans prévenir
Au départ, comme tout le monde, je n’ai pas compris l’ampleur que ce virus allait prendre dans ma vie, dans nos vies, jusqu’à ce qu’un matin mon boss me dise : « on commence le confinement, tout le monde est renvoyé à la maison. Tu dois monter une équipe, et maintenant 100% de notre temps est dédié à ce vaccin. » 
Habituellement, on travaille sur plusieurs vaccins en même temps. Mais tout d’un coup, tout notre temps de travail devait être dédié à cette maladie, dont...
Lire la suite ...
 

grenouilleau

Well-known member
9 Jan 2019
546
3 570
93
#2
J'ai juste retenu qu'une scientifique qui travaille à notre bien à tous vit dans 40m2.

C'est fou l'humain, la gentillesse et la conscience pro de ces gentes. Ce serait un financier, ça ferait bien longtemps qu'il aurait dit "je travaille seulement si je suis payé le quintuple" (voire pire, pour les plus avides).
 

kerdj

on devrait tjs être légèrement improbable (OWilde)
25 Fev 2019
1 515
14 965
113
#3
Juste pour donner des infos financière : un chargé de recherche (donc un chercheur quoi) en début de carrière c'est environ 2300 euros brut donc entre 1700 et 1800 euros net. On parle de gens qui ont fait 8 ans d'étude puis en général plusieurs années de post-doctorat, souvent à l'étranger, qui sont passé par la moulinette d'un système de concours assez abscons pour avoir ce salaire... faut être sacrément motivé oui.
 

Kettricken

Hate is always foolish, love is always wise
3 Jan 2019
2 901
34 979
113
#4
@kerdj tu viens exactement de décrire ce pour quoi j'ai arrêté la recherche. Aucune sécurité de l'emploi avant tes 35-40 ans, des heures de fou, un salaire pas à la hauteur (surtout si tu ramènes au salaire horaire), obligation de tout lâcher pour aller à l'étranger, tout ça sans aucune garantie, ou plutôt avec la certitude que peu seront nommés ?
"Oui mais tu vis de ta passion....!"
Non. En recherche, tu vis pour publier. Vite. Fort. Tu as des hypothèses longues à tester ? Oublie. Tu veux refaire des vérifications de tes résultats ? Pas le temps.
Ah et tu vis aussi pour trouver des subsides et faire du copinage. Tu as une idée d'études qui n'est pas liée au cancer ou à un autre sujet à la mode... aie

Je noircis le tableau, mais pour moi, tout le système est à revoir.

Ceci dit, merci à la Rockie qui témoigne !
 
9 Jan 2019
6
18
3
#7
Juste pour donner des infos financière : un chargé de recherche (donc un chercheur quoi) en début de carrière c'est environ 2300 euros brut donc entre 1700 et 1800 euros net. On parle de gens qui ont fait 8 ans d'étude puis en général plusieurs années de post-doctorat, souvent à l'étranger, qui sont passé par la moulinette d'un système de concours assez abscons pour avoir ce salaire... faut être sacrément motivé oui.
Et en plus, tu n'as pas intérêt à te plaindre de ton salaire, car tu fais partie de l'élite, de ceux qui ont su faire face à toutes les embûches pour décrocher ce Saint Graal du poste de CR! Aplatis-toi devant les Dieu du CNRS / INSERM / INRA / Autre (rayez les mentions inutiles) pour les remercier de leur clémence et vite vite, va remplir tes demandes d'ANR pour obtenir l'argent qui permettra de financer tes recherches!

Edit: En tout cas, merci à la Rockie qui témoigne et aux autres qui bossent pour chercher un vaccin ou soigner les patients :top:
 
3 Jan 2019
6
14
3
#10
Merci pour ce témoignage, et plein de courage à toi.
Par contre, ce genre de remarque : "nos patrons nous offrent des chocolats et des gâteaux pour nous remonter le moral (bye bikini !)" > Merci non merci.
 

Eglantine

Les deux, mon capitaine.
3 Jan 2019
415
3 505
93
#11
@Kettricken Team ''j'ai arrêté la recherche'' (enfin, je suis en toute fin de thèse, mais je suis partie dans l'enseignement à temps plein à la fin de mon contrat doctoral il y a un an, et j'ai dit à mes DR que je ne comptais pas transformer en articles et mes chapitres de thèse non publiés - ils auront les données, s'ils veulent les faire retravailler et publier par des stagiaires et me mettre en middle author c'est cool, mais je ne les écrirai pas moi-même), pour à peu près les mêmes raisons que toi. Une décision incomprise par une bonne partie de mon entourage au début, qui avait un peu une image d'Epinal du monde de la recherche (''tu vis de ta passion, tu passes tes journées à réfléchir sur des problématiques intéressantes, c'est très stimulant intellectuellement, tu fais avancer la science'').

Evidemment tout ça est vrai aussi, j'étais et je reste passionnée par ma discipline, mais j'ai été extrêmement frustrée par la pression du temps pendant ma thèse, et je n'ose pas imaginer ce que ça aurait été pendant de multiples post-docs à la recherche du Saint-Graal du poste permanent. Je n'ai par exemple pas eu le temps de faire les vérifications complémentaires que je voulais sur les analyses que j'ai publiées, car il fallait soumettre à temps et tutti quanti, et à ce jour ma hantise est de me rendre compte (si c'est le cas ce sera par quelqu'un d'autre) qu'elles sont foireuses :gonk: Je ne parle même pas de la pression personnelle (ma DR m'avait pas mal mise en garde plus ou moins diplomatiquement sur la question des enfants ou de la stabilité géographique en post-doc, sur le ton ''si c'est vraiment ça que tu veux tu ferais mieux d'oublier l'un et l'autre pour les 6 à 8 prochaines années''), de l'importance démesurée des réseaux (Machin n'a pas voulu appuyer la candidature de Truc parce qu'il avait collaboré avec Bidule avec qui il avait discuté du papier de Chouette au workshop de Chose)...
Bon, et j'ai aussi eu un contexte particulier (mes deux DR se détestaient) qui ne m'a pas franchement aidée à avoir une super image de la chose. J'ai eu énormément de chance de déjà avoir une autre voie professionnelle.

Et effectivement oui, la question du salaire, totalement lunaire... Mon compagnon est ingénieur (je sais qu'il y a aussi une grosse disparité de salaire d'un domaine à l'autre), et ça me faisait toujours rire jaune (intérieurement) quand j'entendais certains de ses anciens camarades d'école en recherche d'emploi se plaindre de l'offre et nous dire ''j'ai pas fait 5 ans d'études pour gagner seulement 2.000€ net quand même, c'est scandaleux, non ?'' :cretin: Bon en soi je suis pour qu'à peu près tout le monde (sauf les ultra-riches) soit mieux payé en général, mais à chaque fois je devais me mordre la langue pour ne pas me lancer sur le salaire des post-docs à bac+8, et des CR à bac+8 ET de l'expérience ET le passage par un concours bien sélectif et bien stressant.
 

Cereales

New member
29 Avr 2020
2
3
3
#12
J'avais un peu peur des reactions des gens sur mon article, sachant que quand on parle de vaccin, on ne sait jamais sur qui on va tomber. Mais votre soutien me fait chaud au coeur! <3
Effectivement la recherche n'est pas vraiment un metier gratifiant malheureusement, comme vous le dites, peu de reconnaissance pour des millions d'heures de travail. Mais je pense quand meme etre plus chanceuse de faire ce metier au Danemark, ou les salaires sont meilleurs et les horaires moindres.
@Tshepiso mon commentaire sur le bikini est evidemment sarcastique. Je ne suis clairement pas le genre de meuf qui va se gener pour mettre un bikini malgré mes poignées d'amour et nombreux poils, et surtout pas m'empecher de manger des chocolats en pensant a mon summer body, qui clairement ne sera que blancheur et rondeur :cucul: