Mieux vaut une relation pourrie avec sa mère ou pas de relation du tout?

  • Auteur de la discussion Mawouitewese
  • Date de début
M

Mawouitewese

Guest
#41
@Nedjma c’était au printemps dernier, en mars je crois. Mais je la connais elle se remettra pas en question. La religion passe avant tout pour elle et surtout avant moi. Donc je la vois mal remettre toute sa foi en question pour moi alors qu’elle le fait déjà pas depuis 34 ans..et même dans cas qui a 0,01% de chances de se produire.. vu que c’est moi qui ai coupé le contact ne serait ce que par orgueil elle fera jamais le premier pas. Car ce sont des parents qui estiment que les parents c’est sacré et qu’on doit limite les vénérer..

Je sais que c’est difficile d’accepter qu’une situation soit insoluble, mais la c’est vraiment le cas. C’est pas à 64 ans qu’elle va commencer a se remettre en question..les gens le font déjà quasi jamais à mon âge..si elle m’aimait vraiment cela pourrait la motiver à réfléchir mais c’est son dieu qu’elle aime, pas moi. Souvent l’un n’empeche Pas l’autre mais là oui. Je ne deviendrai jamais musulmane pour elle et elle m’acceptera jamais telle que je suis.
 

Lenny Leguellec

Guerrière à plein temps
7 Jan 2019
107
347
63
31
#42
Bonjour!
Tout est dans le titre..Je vais essayer de faire le moins long possible.

Je suis dans une famille musulmane, très musulmane. Mes parents ont essayé de me faire rentrer la religion dans la tête aux forceps dès mes 11 ans. A essayer de me faire porter le voile, m’interdire de m’habiller comme je voulais (un pauvre pantalon était interdit), me forcer à lire le coran, pas le droit de sortir, la totale quoi. Donc j’ai fait un rejet et je m’en suis longtemps battue contre eux pour finalement prendre la fuite à mes 19 ans.

J’en ai 34 aujourd’hui. Depuis j’ai eu plusieurs années où j’ai essayé de reconstruire nos relations. Je leur ai présenté mon mari. Sauf que eux voulaient absolument un musulman. Donc il lui ont filé un coran et demandé de se convertir. Alors que je suis athée et que je m’en fous du coran. Et là nos relations se sont empirées quand ils ont constaté que je n’essayais pas de le convertir. Ils m’ont rejetée, rabaissée, ignorée dans les moments ou j’avais besoin de soutien. Par contre quand ils avaient besoin d’argent, la ils m’appellaient systématiquement..

Bref il s’est passé des tas de choses, je peux pas tout raconter! Mais mon père a été tellement méchant avec moi qu’on a finit par plus s’adresser la parole il y’a longtemps. (On partait déjà pas du bon pied vu que quand j'étais ado il a épousé une deuxième femme et m'a pondu une demi soeur que je n'ai jamais connue). Je n’avais ma mère au téléphone que 1 fois par mois. Elle ne me parlait pas, et me signifiait bien que j’irai en enfer avec mon mari non musulman. Quand je l’ai épousé, je ne l’ai dit à personne car je ne voulais pas qu’ils gâchent mon mariage. Bien sur ma mère l’a mal pris.

Et en 2017, une ancienne amie de ma mère qui avait toujours été la pour moi depuis ma naissance, est décédée. C’etait ma maman de cœur, et elle a toujours tenté de combler le vide laissé par ma famille. Son décès a été une épreuve vraiment dure pour moi. Mes parents ne sont pas venus à son enterrement..sous des prétextes fallacieux. Et surtout ma mère a encore brillé par son absence dans ma vie alors que jetais au bout de la mienne. J’en ai beaucoup souffert, et j’ai finit par couper les ponts avec ma mère l’année dernière.

Mais bien sûr même si je porte bien mieux sans lui adresser la parole. Sans l’écouter une fois par mois, me dire que je suis pas l’enfant qu’elle voulait et qu’elle est déçue..je stresse régulièrement en me demandant comment je réagirai quand elle disparaîtra. Est ce que je vais me noyer dans la culpabilité ou pas de ne plus lui avoir adressée la parole? Ça on ne peut pas le savoir à l’avance.

Mais je vous demande votre avis, mieux vaut une relation nulle et toxique avec sa mère ou pas de relation du tout?

P.S: merci de m’epargner les habituels "on n'a qu'une maman", "les parents c'est la vie" que j'ai entendu toute ma vie..ce qui m’intéresse c'est savoir comment vous auriez réagi à ma place, ou si certain(e)s connaissent une situation similaire.
On a qu’une mère oui, les parents c’est’ le début de la vie oui...
Mais au vu de ce que tu racontes tu es dans une relation toxique avec eux je te conseil de divorcer de tes parents.
Ce n’est pas facile c’est même très dur et très douloureux mais pense à toi ...
Être parents est un choix égoïste qu’ils ont fait ce n’esy Pas à toi de payer pour eux.
Dans le forum relation toxique avec parent/famille etc tu as mon témoignage si ca peux t’aider.
Je te conseil aussi de te faire aider par un thérapeute (psychiatre ou psychologue).
 
You Rock !: Mawouitewese

Clem'

HP bien dans ses pompes (enfin trouvé ma pointure)
22 Sept 2019
730
3 537
93
Lausanne
#43
Bon, c'est individuel; la question est de savoir si avoir une relation même mauvaise c'est mieux que pas du tout.

Dans mon cas...non, et parce que j'avais bien repéré où se situait mon dilemme.

La mienne est juste gratuitement méchante, mais tout le temps, avec tout le monde, toujours une saloperie en réserve, même déguisée en compliment. Toxique, la dame.

Donc à force il y a 7 ans je crois, je lui ai écrit comme une lettre de rupture.

Certains croient que je suis fâchée avec elle, mais ce n'est pas le cas.

Même une psy complètement à la masse a tenté de me faire travailler à la réconciliation, avec les mêmes arguments stupides (on n'a qu'une mère, gnagnagna), alors j'ai arrêté de la voir: si mon objectif posé au départ, et contractuellement-tout-comme-il-faut, était de vérifier si j'avais bien évacué la culpabilité, on était loin du compte. Mais comme j'ai pu vérifier que j'étais imperméable aux arguments/manœuvres de cette psy (même pas en défense...juste... imperméable), j'ai eu la preuve que le boulot, je l'avais fait toute seule.
 
You Rock !: Martesmartes