Clèves

Y en a même qui disent qu'ils l'ont vue voler
4 Fev 2019
199
2 624
93
cela dit, cela marche aussi avec monsieur et/ou madame Trouduc qui abuse de ses enfants, «je suis l'adulte, cet enfant est mon objet, j'en fais ce que je veux en toute impunité, quitte à le/la menacer pour qu'iel se taise»
D'après l'excellent podcast Ou peut-être une nuit de Louie Média (j'en fais la pub partout mais il est vraiment intéressant et bien documenté, bien qu'éprouvant à écouter comme on peut s'en douter), tu mets justement le doigt sur un des mécanismes de l'inceste : les agresseurs n'ont en général pas d'attirance particulière pour les enfants, mais ils ont l'idée profondément ancrée en tête que le corps des enfants de la famille leur appartient, qu'ils en font ce qu'ils veulent. Une mentalité de propriétaire poussée à l'extrême, en gros.

Un des moyens de contrer ça, c'est d'insister auprès des enfants sur leur droit à disposer de leur corps, et ce dès le plus jeune âge. Pas besoin d'être parent soi-même, ça peut être une nièce, un neveu, le fils d'un cousin/d'une amie, etc. Les enfants sont souvent privés de leur autonomie corporelle, ça passe par des choses très anodines, genre les forcer à faire des bisous/des câlins à la tante Jacqueline et les culpabiliser s'ils refusent ("roooooh, c'est pas très gentil, tu fais de la peine à tatie !"). Alors attention je ne suis pas en train de dire que c'est du même niveau que l'inceste, absolument pas :fleur: C'est le genre de petites choses que beaucoup de gens font sans penser à mal, mais du coup ça vaut la peine d'attirer l'attention dessus.
 
Dernière édition:

Ann Perkins

stress-eating gummy penises
2 Jan 2019
452
2 154
93
il était célèbre et bel homme en plus, ce ne devait pas être les groupies qui manquaient !
à croire que la célébrité leur monte à la tête et leur fait perdre les repères moraux ! «je suis célèbre, tout m'est permis en toute impunité»
Ça rejoint ce que dit @Clèves, mais j'ai lu un article de Titiou Lecoq dans Slate, à propos du vocabulaire euphémisant souvent employé quand on parle de viol d'enfants. Elle explique notamment : "La plupart des hommes qui violent des enfants ne sont pas des pédophiles. Il s'agit en réalité de viol d'opportunité. Cela explique qu'ils soient souvent mariés et qu'ils aient par ailleurs une vie sexuelle. Les enfants ne sont pas leurs préférences. Les enfants sont simplement les proies les plus faciles. Un enfant, ça ne parle pas. Ça se laisse faire. Ça obéit."
 

Nastasja

Well-known member
27 Fev 2019
125
892
93
Merci pour vos interventions @KtyKonéko @Clèves @Ptite plume et @Ann Perkins .
Vous pouvez pas savoir comme vos propos sensés me réchauffent le cœur; heureusement qu'il y a des gens comme vous <3

Le jour où les familles cesseront d'éduquer leurs petits mecs à être des roitelets à deux balles en puissance, beaucoup de problèmes seront résolus.
Leurs délires de "propriétaire" (qui pousse à violer et tuer enfants et conjointes), leur "je fais ce que je veux je connais pas l'empathie", ça commence à bien faire.
Les gens qui les protègent ou minimisent leurs actes aussi (hommes ou femmes).
Contre ces gens-là, je n'ai pas de problème à utiliser la tant décriée cancel culture. Au bout d'un moment, tout n'est pas pardonnable.
 

Ptite plume

Well-known member
2 Jan 2019
600
2 849
93
Ça rejoint ce que dit @Clèves, mais j'ai lu un article de Titiou Lecoq dans Slate, à propos du vocabulaire euphémisant souvent employé quand on parle de viol d'enfants. Elle explique notamment : "La plupart des hommes qui violent des enfants ne sont pas des pédophiles. Il s'agit en réalité de viol d'opportunité. Cela explique qu'ils soient souvent mariés et qu'ils aient par ailleurs une vie sexuelle. Les enfants ne sont pas leurs préférences. Les enfants sont simplement les proies les plus faciles. Un enfant, ça ne parle pas. Ça se laisse faire. Ça obéit."
Exactement. Une histoire de domination, une de plus. Plus l'enfant est soumis (et ils y en a plus d'unes, d'injonctions à se soumettre pour un enfant) plus c'est facile "d'en faire quelque chose", il est muselé, culpabilisé et se tait d'office.

@KtyKonéko Lui aussi. C'est le fils de la victime qui l'avait révélé. Par ailleurs certains journaux à scandale avaient titrés x a été l'amante de Montand. A 4 ans :mur: (Bon on s'en fou mais j'avais commencé à regarder "César et Rosalie. Ben je peux plus. De savoir ça et de voir dans ses bras une petiote de l'âge de sa victime, trop peu pour moi)

@Nastasja :jv:le podcast a aussi un passage sur cette domination masculine qui n'a que trop durée.
 

Nastasja

Well-known member
27 Fev 2019
125
892
93
Raaaaah @Ptite plume !
La tentation de l'écouter est grande, mais seras-tu là pour me cacher dans ta cave si, de rage, je mets ensuite le feu au Ministère de la Justice et que j'ai les flics sbires du patriarcaca aux trousses :ROFLMAO:
Blague à part, j'ai envie d'écouter et en même temps je sais que ça va me mettre en rage et m'empêcher de dormir.
 

Ptite plume

Well-known member
2 Jan 2019
600
2 849
93
@Nastasja ahah on sera plusieurs dans ce cas là je pense ; ) écoutes le quand tu te sentira prête, il remue des choses quand même : / mais à coté de ça il y a une espèce de soulagement qu'une petite minorité de personnes aient su saisir les rouages de ce système ignoble et les dénoncer.
 
  • You Rock !
Reactions: MrB and KtyKonéko

Nastasja

Well-known member
27 Fev 2019
125
892
93
On devrait s'organiser entre Rockies une soirée d'écoute collective de podcast sensible en Zoom @Ptite plume , le mot de passe serait "soutien" ou un truc comme ça :) ! plus sérieusement, je ne me vois pas l'écouter sans une amie féministe à côté de moi. Rapport au fait qu'il faudra me consoler ou m'empêcher de tout cramer à un moment (voire les deux). J'espère que j'aurai un jour le courage mais je me dis la même chose à propos de certains livres sur la colonisation depuis des années et je ne trouve toujours pas la force :(
Sinon comme tu dis, on se sent moins seule avec ce genre de média. Ou le forum Rockie.
C'est toujours bon à prendre!
 

LuLa

Oeuvre au noir
4 Jan 2019
8 296
61 720
113
Je me doutais que Muriel Salmona, qui est très présente depuis un bon moment dans les médias sur la questions de la pédocriminalité, avait elle-même du vivre ce genre de traumatismes. Du coup je viens de lire cet article sur elle: Muriel Salmona : "À six ans, ma mère m’a livrée à des pédocriminels"

Aussi je ne savais pas que Sophie Chauveau, l'écrivaine (elle a beaucoup écrit sur les peintres) avait sorti un livre où elle raconte le cercle vicieux de la pédocriminalité dans sa famille sur 4 générations: La fabrique des pervers

Quand elle travaillait sur Picasso, elle s'est d'ailleurs rendue compte qu'il était abusif à l'extrême et violent, même sexuellement, avec les femmes de son entourage, et très limite avec les enfants. Bizarrement, pas moyen de trouver un article complet (non payant ou même un article tout court) sur le sujet... Séparer l'homme de l'artiste, tout ça...
 

Ptite plume

Well-known member
2 Jan 2019
600
2 849
93
@LuLa Oui apparemment Picasso était très très misogyne :rolleyes: mais bon voila, tu l'as dit , c'était Picasso. Motus. Immense artiste. Je ne sais pas vous, mais avec tout ce qui sort en ce moment, je ne parviens plus à aborder l'Art de façon "safe". Je me demande toujours "et si lui était bourreau? et qui d'autres est victime? :( (sans bien sur les dissocier des victimes anonymes)

@Nastasja c'est vrai que de pouvoir en discuter ici et de voir des voix se lever enfin, ça fait énormément de bien.
 

Nastasja

Well-known member
27 Fev 2019
125
892
93
Punaise je l'avais oublié momentanément celui-ci @LuLa mais tu as raison. D'ailleurs il est très mal vu aux Iles Marquises par les locaux, qui le reconnaissent comme ce qu'il est : un put*in de pédocriminel.
J'avais vu un documentaire sur ce sujet, c'était Arte, mais je ne me rappelle plus du titre exact.
 

Glov'

procrastineuse professionnelle
4 Jan 2019
81
310
53
@Nastasja @Ptite plume
A priori cette loi est une bonne chose, elle va dans le sens de plus de protection que ce qui existait auparavant. En spoiler je copie un texte qui est depuis quelques jours sur FB, d'un.e juriste qui l'explique assez bien :
Ce contenu est réservé aux membres inscrit.es. Inscris-toi par ici.
A vérifier mais en commentaire quelqu'un précise qu'actuellement la jurisprudence fixe la présomption de non consentement à 6 ans...
 
Dernière édition:

AngèleLN

Let's Play
1 Avr 2019
2 011
17 104
113
wordpress.com

Nastasja

Well-known member
27 Fev 2019
125
892
93
@Glov' merci pour les précisions apportées.
Je vais me renseigner pour la jurisprudence en question. Mon niveau en droit pénal est au niveau de l'élégance de Trump (= faut pas compter dessus), mais je vais essayer de trouver quelqu'un pour m'aiguiller.
Je vous tiens au courant si je trouve quelque chose!

Sinon je plussoie @AngèleLN : les titres sont mal tournés, mais pas seulement, franchement beaucoup d'articles de beaucoup de médias sont mal tournés en entier.

Après je suis peut-être un peu dure, mais j'ai zéro confiance en la justice française en tant que système en ce qui concerne le traitement des viols, des violences sexuelles et plus généralement ce qui touche en majorité femmes et enfants. Ils prouvent au quotidien à quel point ce n'est pas une priorité. Je sais bien que c'est la priorité de quelques personnes travaillant dans ledit système, ne le prenez pas mal si quelqu'un ici est par exemple policier(e) et prend en charge comme il faut des victimes. Mais comme le système est indissociable du patriarcat, même les gens de bonne foi et compétents manquent de liberté d'action. Et l'affaire Kouchner a encore une fois montré que les gens "en haut" ne sont pas non plus dignes de confiance.
 

Ptite plume

Well-known member
2 Jan 2019
600
2 849
93
@Glov' merci ; ) j'avais bien noté que ce n'était pas en soi un "recul", que la loi en était en effet renforcée. Après je n'ai pas non plus de connaissance élevées dans le domaine. Juste assez pour comprendre à mon sens que c'est encore trop peu, que passé 13 ans on doit être protégé de la même façon, ce jusqu'à sa majorité.

@Nastasja je pense globalement pareil. Zéro confiance. A rappeler que Duhamel était au conseil constitutionnel. Qu'on m'explique comment on peut avoir confiance aux institutions quand on prend connaissance de ça.