Menstrualand, le premier parc d’attractions dédié aux règles

Clémence Boyer

Rédactrice en chef
Équipe Rockie
21 Nov 2018
650
3 686
93
30
Menstrualand a tout d’un vrai parc d’attraction. On y retrouve des mascottes mignonnes : Bob l’éponge menstruelle, Super Tampon et son son amie Serviette, sans oublier Pti’térus (ma traduction personnelle de Lil’ Womby)…
Dans ce parc sur le thème des règles, il y a également des attractions aux noms évocateurs : la montagne russe des émotions, la balançoire des changements d’humeur prémenstruels, les cycles irréguliers, etc. Mais ma préférée, c’est clairement la maison utérine des horreurs, à base de trucs qui font peur comme les fibromes, l’endométriose ou les polypes.
Un parc d’attractions dédié aux règles ? Meilleure idée !
Dans ce parc imaginaire, né dans le cerveau fertile de Gemma Correll, tout est pensé pour les personnes qui ont leurs règles. Elles peuvent profiter d’espaces confortables pour se reposer, manger de la « comfort food » sans se sentir jugées et remplir leur bouilloire à des fontaines d’eau chaude.
Tous les meubles du parc sont pré-tachés pour s’asseoir...
Lire la suite ...
 

Natylia

Bisounours mais je me soigne
22 Avr 2019
448
2 557
93
33
Purée ! ça me vend trop du rêve aussi !!! :free: et je m'imaginerai bien y organiser une sortie scolaire :yawn:
 
M

Mawouitewese

Guest
Euh..pas vraiment! Lever le tabou sur les règles oui! Après ce n’est pas une période réjouissante pour moi, je dirais même que les règles me saoulent fortement! Alors un parc d’attractions là dessus...ça ne m’attire pas!Par contre je serais partante pour un musée Menstrualand! Ça ferait des visites éducatives avec des groupes scolaires de tout âge! Faudrait ptete attendre le collège quand même.. car c’est peut être plus les parents qui devraient annoncer l’existence des règles à leurs filles!
 
  • You Rock !
Reactions: Nuxaryn

Paprikat

Member
30 Avr 2019
13
24
3
L'idée est drôle, sans en arriver là, il existe des ateliers dans certains collèges, les ateliers Cyclo Show pour les filles et XY pour les garçons. J'ai participé à la journée Cyclo Show avec ma fille et je recommande vivement car ce n'est pas une journée au parc d'attraction mais une mise en scène concrète du cycle menstruel avec participation active des jeunes filles avec le soutien des mamans (je ne peux pas plus dévoiler le contenu, mais visitez le site). Mon seul regret c'est que ces ateliers n'aient lieu que dans des collèges privés, éloignés, très peu de dates, alors que le sujet est universel et devrait être développé (avis aux intéressé(e)s). Je ne connais pas le contenu de l'atelier XY pour les garçons et ne le connaîtrais peut-être pas car j'essaie de convaincre mon mari d'emmener notre fils dans le collège en question, et je pense que s'ils y vont ils garderont pour eux ce qui se dira mais j'espère que le cycle féminin et l'anatomie de la femme sont abordés en détail, entre autres.
 
  • You Rock !
Reactions: MrB

Clem'

HP bien dans ses pompes (enfin trouvé ma pointure)
22 Sept 2019
730
3 562
93
Lausanne
Les règles et les vulves sortent du bois!

Côté pub, la dernière "Nana", montre du sang, du vrai, et une fille qui n'a rien d'un mannequin et la bande-son qui dit "je suis si fière que tu sois à moi".
1573283025387.png
Quand je pense aux subtils messages de dégoût que ma mère diffusait, et à cette peur de sentir mauvais de "là", qui fait que même dans les films, on voit si souvent la fille aller se "rafraîchir" avant de passer à l'acte, alors que le mec patiente (lui-même se préoccupant assez peu de sentir de la bite ou pas, et je repense à un épisode où un certain monsieur au petit-pied aurait bien été inspiré de le faire... moi-même n'osant rien dire... mais le plan Q ayant tourné court, du coup, car ça coupe la chique, la petite odeur!)

Toute une histoire d'apprivoiser les saignements, les moyens de les endiguer, les contre-douleurs, d'apprendre à se balader avec "de quoi" en cas de survenue inopinée, d'enchaîner les plaquettes de pilule pour pouvoir profiter pleinement de son stage d'arts martiaux...
...tout ça avec cette idée de malédiction en arrière-plan...

Et comment j'ai appris à en rire, le jour où j'ai entendu mon beau-père appeler ça les ragnagnas... terme aussitôt adopté. Dédramatisant (selon le contexte, hein, parce qu'en l'occurrence mon BP avait utilisé le vocable de manière méprisante pour une de ses collègues de mauvais poil…), désignant assez bien l'état ronchon dans lequel on peut se trouver deux jours de suite minimum par mois, parce qu'on a mal au bidou… alors que les messieurs qui ont des crampes du bas-ventre deviennent parfois le stéréotype de l'homme-aux-sept-douleurs qui va mou-ou-ou-rir d'une écharde dans le doigt. Pôv' kiki, va.

Et puis réaliser, quand elles ne sont plus là, qu'il me manque désormais un repère temporel assez fiable!

Et puis découvrir que le clitoris est un organe uniquement voué au plaisir (les messieurs n'ont même pas ça, vu que la robinetterie dessert deux fonctions…) et que ça a cette gueule-là,

clitoris-arte.jpeg.jpg donc que tout l'organe est sensible, toute la zone, et que le petit bouton, on peut cesser de se focaliser dessus!
 
Dernière édition: