M'enfuir de chez moi et être enfin LIBRE..

Viens raconter ton histoire sur Rockie !

AmiFree

New member
15 Mai 2019
4
5
3
#1
Bonjour tout le monde,

Je sais que ce sujet a déjà été plus ou moins traité dans d'autres topics du même type, mais je me sens sincèrement coincée dans ma situation actuelle et ne sait pas COMMENT m'en sortir... J'ai grandement besoin de conseils..

J'ai 21 ans (bientôt 22) et je vis toujours avec ma mère et ma soeur. Ma relation avec ma mère est MAUVAISE, je pense qu'elle est hautement TOXIQUE à ma vie. Elle ne dégage que de la négativité, je ne peux attendre d'elle que des critiques, des humiliations, des insultes, des menaces et j'en passe... Elle veut absolument dicter ma vie, et ne conçoit pas que je puisse agir et penser par moi-même, dictée par des valeurs différentes des siennes.

Après plusieurs dérapages violents, j'ai décidé que s'en était trop et que je devais partir, être libre et indépendante. Mais elle m'a clairement fait comprendre qu'elle ne me laisserait JAMAIS partir, qu'il faudrait que je lui "passe sur le corps". Elle a menacé de me faire du mal physiquement, de me "planter". Elle m'a dit qu'elle annulait son voyage prévu en juillet afin d'être sûre que je ne m'en aille pas, car elle a compris que je postulais pour mes études dans d'autres villes et est totalement CONTRE.

Je ne sais pas comment faire pour préparer mon départ et m'en aller
J'ai peur qu'elle s'aperçoive que je m'en aille et m'enferme chez moi.
J'ai peur financièrement car je suis toujours étudiante et que je n'ai pas encore de réponse pour l'année prochaine
J'ai peur qu'elle me retrouve car je sais qu'elle ne me lâchera pas aussi facilement, elle me l'a bien fait comprendre

Je me sens comme en PRISON, je ne sais pas comment faire...
 

Shoujiki

Well-known member
3 Jan 2019
200
428
63
#2
Concernant le volet études et aides, tu peux peut-être te rapprocher d'une assistante sociale ? Il y a souvent des créneaux dans les universités ou au CROUS. Je me ne rappelle plus comment j'en avais vu une mais elle m'avait trouvé une chambre étudiante alors qu'en passant par la plateforme j'avais rien obtenu. Tu travailles cet été ?
 

AmiFree

New member
15 Mai 2019
4
5
3
#3
@Shoujiki merci pour ta réponse!
Je vais voir si je peux essayer d'aller voir une assistante sociale
J'ai déjà fait ma demande de bourse au CROUS pour l'année prochaine, et je compte aussi demander un logement en résidence universitaire.
Le problème c'est que je n'ai pas envie d'attendre septembre pour m'en aller, ce serait trop évident, et je n'en peux plus je souhaite accélérer mon départ et partir plus tôt.
J'essaye de trouver un job pour cet été mais c'est pas simple, je n'ai pas beaucoup de retour
 

AngèleLN

Hold me closer tiny dancer
1 Avr 2019
160
598
93
#4
Tu n'as pas d'amis qui pourraient t'héberger le temps que tu puisses emménager dans une résidence universitaire ?
Pour la rassurer, postule également dans des facs près de chez toi, en lui disant que tu as changé d'avis pour qu'elle baisse sa garde.
Vu qu'elle menace de te planter si tu pars, je serai toi, je ferai mon départ de façon un peu précipitée pendant une absence qu'elle a de fréquente, où tu peux minuter à peu près son temps d'absence en emportant les choses vraiment essentielles.

Je te souhaite en tout cas bien du courage ! Cependant, ce qu'elle te fait subir sache que c'est de la maltraitance, si ça va trop loin il faut porter plainte ! Quand j'entends que ta mère menace de te planter, ça me concerne sérieusement... Je pense que ta mère a besoin d'aide psy sérieuse en tout cas.
 

Shoujiki

Well-known member
3 Jan 2019
200
428
63
#5
@AmiFree Il y a des postes saisonniers où le logement est inclu, je sais que cela existe mais c'est peut-être difficile à obtenir. Si tu ne trouves rien et que tu as surtout besoin de respirer et de t'éloigner je connais des gens qui vivants en France ont décidé de partir 1 mois faire du woofing (/!\ a bien choisir la ferme), tu ne gagnes pas d'argent alors que tu travailles mais tu es généralement logée et tu peux partager des repas. Si ça se trouve ça ne te correspond pas du tout et je ne donne pas des super conseils. Je voudrais pas te conseiller quelque chose et que tu te retrouves à la rue après.

Les assistantes sociales du CROUS peuvent aussi te trouver une chambre universitaire pour l'été, il y beaucoup de places disponibles maintenant contrairement à Septembre. Après il faut peut-être être déjà inscrite sur la fac dont elle dépend. Je sais pas trop trop en détail.

As-tu des frères et sœurs ?
 

AmiFree

New member
15 Mai 2019
4
5
3
#6
@AngèleLN Ma meilleures amie vit encore chez ses parents, et ce sera certainement la 1ère personne que ma mère contactera si je m'en vais (après mon père). Je ne me sens pas assez proche de mes autres amis (qui eux aussi vivent encore chez leur parents) pour leur demander de m'héberger. J'ai rencontré quelqu'un récemment qui a accepté de me prêter son appart pour cet été car il n'y sera pas c'est mon seul espoir actuellement.
Et c'est exactement ce que je compte faire j'y ai pensé ! Lui dire que je postule dans ma ville et partir quand elle ne sera pas là mais j'ai quand même peur..
Merci pour ton soutien! Il est clair qu'elle a un problème psychologique, mais elle ne se remet JAMAIS en question, pour elle c'est moi le problème et seulement moi.

@Shoujiki Je n'en ai jamais entendu parler je vais me renseigner sur tout ça en tout cas merci !
Le problème c'est que cette année je n'étais pas étudiante, j'ai fait une pause dans mes études et je compte reprendre en septembre donc pour l'instant je ne pense pas que le CROUS puisse vraiment m'aider.
J'ai 1 grand frère qui vit avec mon père et à qui je ne parle pas, et j'ai une grande soeur avec qui je vis mais je n'ai pas de très bonnes relations avec elle non plus.. Concernant mon père, je n'ai pas la sensation que je puisse réellement compter sur lui. Malgré le fait qu'il me dise qu'il est là pour moi en cas de besoin, il ne m'a jamais vraiment aidé bien qu'il ait conscience de la personnalité dérangée de ma mère..
 

Alnilam

Well-known member
3 Jan 2019
145
608
93
#7
@AmiFree :hello:

Je suis passé par là et je peux t'assurer que c'est normal d'avoir peur. Surtout que de part son comportement ta mère va tout faire pour accentuer ça mais déjà laisse moi te dire une chose, rien que l'intention de partir de chez elle est un très grand pas vers la liberté que tu as fait.
Pour le reste, il est vrai qu'il y a deux points importants à prendre en compte dans ce genre de situation :
- Avoir un point de chute (un logement, être hébergé chez quelqu'un, un hôtel/auberge de jeunesse où aller)
- Avoir autant que faire ce peut de l'argent par soi même
En ce qui concerne le premier point cela te permettra de te mettre en sécurité. Ici et surtout si tu crains que ta mère veuille te nuire, peut être envisager d'être hébergé chez quelqu'un. Tu parlais de ta meilleure amie, ça peut être une bonne piste indépendamment du fait qu'elle vive avec ses parents. Tu peux lui demander si tu peux rester quelques jours chez elle par exemple.
Par la suite le fait que quelqu'un te prête son appart est une superbe occasion, au moins en attendant que tu obtiennes un logement CROUS (en effet n'hésite pas à aller voir une de leur assistante sociale pour appuyer ton dossier).
Dans ce genre de situation il ne faut pas hésiter à demander de l'aide, même si tu as peur de déranger. C'est déjà super qu'une personne te passe son logement, n'hésites pas à solliciter tes amis. La situation est assez difficile comme ça et finalement les gens sont souvent plus prêts à nous aider dans ce genre de cas qu'on ne pourrait le penser.
Tu crains que ta mère n'aille direct voir ton amie, ça se comprend. C'est ce que je craignais aussi quand je suis parti, ma mère savait où mon amie vivait et n'avait pas besoin de beaucoup réfléchir pour comprendre que j'étais chez elle (qui passait l'été chez ses parents à ce moment là). Mais elle n'a jamais osé venir me chercher là bas (elle a contacté mon amie mais ce n'est pas allé plus loin) parce qu'elle savait qu'elle était chez elle, avec ses parents. C'est une chose de menacer son enfant sous son toit ça en est une autre d'aller le récupérer chez des gens. Qui peuvent appeler la police par exemple. Donc même si elle savait que j'étais là bas elle n'a jamais rien tenté.
En ce qui concerne le second point, chercher un boulot est une super idée. Cela pourrait aussi te donner des occasions pour quitter plus souvent le domicile de ta mère et ainsi plus facilement ton départ. Après en fonction de l'urgence de la situation tu peux attendre d'avoir ta bourse par exemple.

Après et j'insiste, les points que j'évoque ci dessus sont certes importants mais ils ne le seront jamais autant que ta vie, ta sécurité, ton intégrité physique et morale, ta liberté etc.… Donc si tu te sens en danger et même si les points pratiques ne sont pas encore réglés n'hésite surtout pas à partir quand même !!

Ensuite, il est important que ta mère ne soit pas au courant que tu comptes partir. Compte tenu de ses éventuelles réactions il faut jouer sur l'effet de surprise. Quand elle aura compris que tu as levé le camp tu seras déjà loin en gros. L'inconvénient c'est que ça ne marche qu'une fois.
Il est nécessaire que le moins de personnes possibles soient au courant, juste des personnes de confiance qui pourront t'aider éventuellement. Et bien sûr ni ta mère ni d'autres personnes ne pourront avoir accès aux éventuels échanges que tu auras avec ces proches et ces derniers ne diront rien si ta mère les contacte. Je parle de ta mère mais visiblement ta sœur non plus ne doit rien savoir, personne qui puisse en parler à ta mère en fait.
Tout ce qui est en lien avec ton départ doit être introuvable pour ta mère, si tu fais des recherches sur ton téléphone/PC etc... gare à l'historique (ne pas hésiter à faire ces recherches en extérieur). Tu ne dois rien écrire nulle part, par exemple pas de liste des affaires que tu veux prendre. Cela doit uniquement rester dans ta tête, pas de traces écrites.
Si tu comptes exfiltrer des effets personnels en amont de ton départ, choisis des choses facilement dissimulables. Moi par exemple j'ai exfiltré des papiers importants pour être sûr de ne pas les laisser, pour cela je les glissais dans le sac que je prenais pour aller bosser et d'ailleurs je profitais d'être au travail pour planquer les dits papiers dans mes dossiers de boulot le temps de pouvoir les amener dans mon logement. Une amie qui a dû quitter en douce un compagnon violent mettait les affaires qu'elle voulait prendre dans la poubelle quand le type avait le dos tourné. Et le matin quand elle partait travailler elle prenait le sac en lui faisant croire qu'elle allait simplement jeter les poubelles.
C'est important qu'elle ne remarque pas que tu sors des affaires mais aussi en ce qui concerne les voisins. Car même le plus innocemment du monde, en disant qu'il t'ont vu transporter des sacs par exemple ils peuvent mettre la puce à l'oreille de ta mère.
Dans la mesure du possible ne fait pas sortir des affaires dont elle pourra remarquer l'absence. Ces affaires là tu les prendra le jour J ou jamais s'il le faut. Dis-toi que le but ultime est qu'elle ne remarque rien.
Il te faut te comporter le plus normalement possible, que rien ne laisse présager que tu comptes partir. Comme l'a dit une rockie plus haut, fais lui croire que tu postules dans ta ville actuelle s'il le faut.
En ce qui concerne les clefs, tout dépend du type de porte mais dans la mesure du possible ce qui serait très bien c'est que tu puisses faire faire un double de ces clefs, doubles dont personne sauf toi ne connaîtra l'existence. Comme ça même si elle vient à te prendre ton trousseau dédié tu en auras toujours un exemplaire pour pouvoir partir.

En bonus, comment ça s'est passé pour moi :

Ce contenu est réservé aux membres inscrit.es. Inscris-toi par ici.

En tout cas on est là avec toi :) si tu veux m'envoyer un MP n'hésite pas !
 
Dernière édition:

AmiFree

New member
15 Mai 2019
4
5
3
#8
@Alnilam Merci BEAUCOUP pour ton retour!! C'est super pour moi de pouvoir lire des témoignages et conseils de personnes qui ont réussi à partir comme tu l'as fait, ça me montre que tout possible !

Le problème c'est que, tout comme pour toi, ma mère contrôle toutes mes sorties (j'ai juste pas le droit de sortir en fait...), et donc quand j'ai su qu'elle partait en vacances en Juillet je me suis dit que c'était parfait! Si elle annule ça remet tout en cause.. Surtout qu'elle ne travaille pas et passe le plus claire de son temps chez moi, et que si elle n'est pas là il y a ma soeur, ça rend les choses compliquées pour partir en douce.
Et justement, le fait que je n'ai quasiment jamais le droit de sortir fait que j'ai toujours eu du mal à garder contact avec mes amis (à part ma meilleure amie), et c'est pour ça que je ne me vois pas leur demander de l'aide.. Je préfère encore demander à des inconnus.

Aussi, je pense que je vais petit à petit mettre l'ensemble de mes affaires dans le coffre de ma voiture dont je suis la seule à posséder la clé. Le problème étant que je n'ai toujours pas le permis. C'est soit je conduis sans permis, sois je trouve quelqu'un qui peut m'accompagner, à voir..

Je t'envoie tout de suite un MP, je suis très curieuse d'en savoir davantage sur la manière dont ça s'est passé pour toi
Encore merci!
 

kerdj

on devrait tjs être légèrement improbable (OWilde)
25 Fev 2019
287
1 582
93
#9
Quelques petites choses en vrac :

Je pense que le CROUS pourra t'aider même si tu reprends tes études, surtout si tu as l'appui d'une assistante sociale.

Pense aussi à ce type de structure si tu te sens d'échanger ton logement contre service à une personne agée : https://www.toitchezmoi.com/

Si tu as des "preuves" des menaces (c'est un délit de menacer quelqu'un de mort ou de blessure) et/ou du harcèlement que te fais subir ta mère : sms, mails... envisage aussi peut être une main courante (si tu le sens) pour te protéger si elle essaie d'exercer une pression/ des représailles après ton départ.

Dans un premier temps, ne donne pas ta nouvelle adresse à tes proches (père/ copine/ soeur) pour limiter le risque qu'elle te retrouve...

Bon courage! Comme dit plus haut, vu tes conditions de vie envisager de partir est déja très courageux!:fleur:
 

Shoujiki

Well-known member
3 Jan 2019
200
428
63
#10
Il y a aussi les organismes pour les jeunes du type CRIJ : Centre Regional d'Information Jeunesse.
Il y en a 26 en France, et ils relaient des offres d'emplois ou de logement. Je ne les connais pas trop bien mais tu peux peut-être entrer en contact avec eux ! C'est pour les jeunes de 16 à 30 ans. Puisque tu peux pas trop te déplacer y'a peut-être moyen de les contacter par téléphone.

Edit : ça vient de me traverser l'esprit, il y a aussi des services civiques à partir de 2 mois. Aucune idée de si c'est une bonne idée ou pas, je balance toutes les idées que j'ai :)
 
You Rock !: LuLa et AmiFree
#12
@AmiFree
en effet, cette relation semble toxique. mais tu es majeure, donc ta mère n'a aucun droit de te retenir.

donc, dans la même idée que @Grim et @kerdj
Oula... a ce stade j'ai presque envie de te conseiller d'aller faire un tour chez les flics. Au moins pour poser une main courante pour les menaces etc.
Si tu as des "preuves" des menaces (c'est un délit de menacer quelqu'un de mort ou de blessure) et/ou du harcèlement que te fais subir ta mère : sms, mails... envisage aussi peut être une main courante (si tu le sens) pour te protéger si elle essaie d'exercer une pression/ des représailles après ton départ.
je t'aurais conseillé d'aller avant tout dans une Maison de Justice et du Droit (avant d'aller voir les flics): c'est gratuit et tu auras des conseils de professionnels du droit (avocats, greffiers, médiateurs,..) sur ce que tu peux envisager de faire.

A combiner avec une assistante sociale du CROUS, bien entendu.