Mèmes internet = cyberharcèlement déguisé ?

Merlu

#TeamPrendPasPosition
18 Fev 2019
363
1 707
93
31
#1
J'ai toujours eu un sentiment de malaise en voyant des mèmes impliquant une personne bien réelle. J'imagine bien la personne en question en train de vivre sa petite vie sans rien demander à personne, puis patatras ! Une caméra immortalise ce qu'il était en train de faire à ce moment-là, et au mépris total du droit à l'image, la voilà propulsée au statut de bouffonne de service de toute la toile sans que son avis ne soit demandé.

Moi, ça me rend parano. J'ai la hantise que quelqu'un me filme ou me prenne en photo dans une situation plus ou moins gênante (voire rendue comme telle par l'absence de contexte) pour me rabaisser au statut de grosse blague ambulante. Je me sentirais bafoué, humilié, traîné dans la boue, réifié, tout ça parce que «cédelumour, lol».

Je ne les aime déjà pas en tant que spectateur, ces trucs qui s'imposent à moi sans me demander mon avis, qui envahissent tout le monde médiatique (je pense notamment à des article de Mad qui m'ont fait remonter les testicules dans la gorge) et les discussions, jusqu'à me provoquer une overdose, le tout sans que je ne comprenne jamais ce que ça avait de drôle où d'intéressant.

Il y a peu, je me suis risqué à regarder un top des mèmes qui avaient détruit des vies, et j'étais mortifié. L'un d'entre-eux était la vidéo d'une fille en pleurs qui suppliait ses harceleurs de la laisser tranquille, vidéo qui est devenu un mème de moqueries bêtes et méchantes envers elle, avec pour objectif évident de se délecter de sa souffrance.

Le pire , c'est que j'ai l'impression d'être le seul à m'en offusquer, pendant que le reste du monde, en bons petits moutons de panurge, se marre en semblant se foutre éperdument de comment la victime vit sa notoriété, dont je me doute qu'elle se serait bien passée. J'espère vraiment que je me trompe. Y en a-t-il d'autres qui partagent mon point de vue ?
 
Dernière édition:

Nedjma

Punk bibliothécaire
3 Jan 2019
639
2 011
93
#2
@Merlu je suis entièrement d'accord avec toi. Le plaisir de se moquer sur la place publique remonte à la nuit des temps, mais me semble exacerbé avec les réseaux sociaux. Une raison parmi tant d'autres pour les fuir comme la peste ...
 
Dernière édition:

Merlu

#TeamPrendPasPosition
18 Fev 2019
363
1 707
93
31
#3
Je suis rassuré de ne pas être le seul. La légèreté avec lequel les mèmes sont traités dans la plupart des médias -y compris Mad ce qui est d'autant plus choquant- me fait régulièrement bouillir, de même que jusqu'ici, je croyais être le seul à m'en offusquer.
 
You Rock !: mimur et Aughra

Chatonne

Active member
16 Mar 2019
51
153
33
Lyon
#4
Je viens de tomber sur une conférence d'Andras Arato, un mec qui a fait des photos Stock et est devenu un meme, et qui est ravi de l'usage de ces images. C'est ici, pour alimenter la réflexion... :)
 
4 Jan 2019
822
6 897
93
#7
Le pire pour moi c'est ces trucs sur Facebook "Jocelyne cherche son mari, qui peut l'aider à le retrouver ?" avec une photo d'une femme au physique peu flatteur, et les commentaires en-dessous où les gens se taguent en mourant de rire "ha ha ha ha regarde comme elle est laide regarde comme elle est laide".
Bon en même temps Facebook c'est ce réseau de l'enfer ou tu te rends compte que 75% de tes proches que tu prenais pour des gens un minimum intelligents, articulés et au bon fond sont des abrutis sans éducation aux idées vaguement nauséabondes... Y a rien à espérer en tirer, y a vraiment plus rien à tirer de Facebook.