Manon, 3.000€ par mois à deux, est parfois à découvert et aimerait savoir “où passe tout cet argent”

GrumpyBunny

Well-known member
3 Jan 2019
610
3 874
93
@Chocovore et @KrissDeValnor ppurquoi les impôts seraient intéressants à mettre dans le budget? C’est pas un poste compressible ou adaptable si? J’y connais rien du coup ça m’intrigue ce que vous dites, vous intégrez les impôts dans votre budget mensuel?
 

KrissDeValnor

Well-known member
8 Jan 2019
705
5 856
93
@GrumpyBunny bah déjà parce que les impôts c'est une dépense, alors ça me parait pas saugrenu de la prendre en compte dans le budget :lunette:
Ensuite parce que l'impôt étant ce qu'il est dans notre pays, oui il est adaptable et compressible dans une certaine mesure, on peut employer un service à la personne, avoir beaucoup de frais réels, faire des donations, etc.
Ensuite selon la commune il y a aussi la taxe d'habitation, les ordures ménagères (même en étant locataire), le foncier pour les propriétaires (dont une partie dépend aussi des revenus), tout cela pèse plus ou moins lourd dans la balance, et dépend de plusieurs paramètres.
Fin bref, ça me parait trop facile de faire l'impasse là-dessus, mais aussi compliqué à prendre en compte.
 
Dernière édition:

Chocovore

éclair au chocolat
9 Jan 2019
2 745
21 430
113
@GrumpyBunny Pour ajouter aux éléments amenés par @KrissDeValnor

Dans notre cas les relations entre impôt et budget :
La demi part fiscale de notre enfant qui réduit les impôts (environ 800 euros dans notre cas) sur le revenu et nous permet de bénéficier de l'abattement sur la taxe d’habitation (pour nous l’abattement de 2/3 représentait environ 600 euros)

On bénéficie d’un crédit d'impôt sur la garde de notre enfant par une assistante maternelle : 1 150 euros par an.

Nos dons aux associations et cotisations syndicales nous donnent droit à une réduction d'impôt de 66% : en brut cela représente d’environ 600 euros par an : mais en contrepartie nos impôts sont réduit de 400 euros.

C’est comme si on “économisait” 2 950 euros d'impôt (revenus et locaux) sur l’année ce qui est loin d'être négligeable (chez nous c’est équivalent au poste automobile : essence, péage, entretien, assurance auto, provisionnement pour l’achat d’une voiture future ou 2,5 fois mon budget loisir + fringues perso). Sans ces mécanismes ce serait moins simple de donner aux associations et ça pourrait remettre en cause le nombre d'heures de garde de notre enfant par une assistante maternelle (notamment pendant les vacances scolaires, parce que Mamie elle ne nous envoie pas de factures ;))

Mais je comprend que si on est déclarant célibataire, locataire et non soumis à la taxe d’habitation et qu’on ne touche pas la prime pour l’emploi, on peut se sentir moins concerné par ce sujet.

Ce contenu est réservé aux membres inscrit.es. Inscris-toi par ici.
 
Dernière édition:

GrumpyBunny

Well-known member
3 Jan 2019
610
3 874
93
@Chocovore et @KrissDeValnor waw! Je me doutais pas du tout que ça puisse varier autant en effet! Merci pour ces précisions! J’ai tout à fait le profil décrit par @Chocovore :yawn: Donc oui j’étais loin de me douter que ça pouvait avoir autant d’impact sur le revenu final. En effet dans certains recap ça aurait de l’importance du coup, mais j’imagine que ça devient compliqué de trop fouiller dans le budget...

est ce que la plupart des gens sont aussi carrés sur leurs comptes? Parce que j’ai l’impression que les gens autour de moi sont plus dans un à peu près. Genre je paye mon loyer, il me reste tant pour vivre (et d’expérience ça passe) et je met un peu de côté tous les mois (peut être moins à l’approche de Noël par exemple). En tout cas ça m’a donné envie de mettre le nez dans mes comptes et être capable moi aussi de savoir combien on dépense en électricité, bouffe, vacances, vêtements... etc (mais pffff je recule déjà devant une tache aussi fastidieuse :coiffe:)
 

Coconut

Well-known member
22 Août 2020
73
692
83
@GrumpyBunny ah non je te rassure, tu n'es pas seule ! Je n'ai aucune méthode pour gérer mes comptes et je ne fais aucun suivi, si ce n'est consulter de temps en temps mon compte courant pour voir comment ça évolue.

Après on a la chance avec mon copain d'avoir un niveau de vie plutôt confortable, un crédit immo qui doit représenter 20% de nos revenus nets, assez peu de dépenses de vêtements/courses, pas encore d'enfant, et toutes nos grosses dépenses loisirs (resto, bar, vacances) sont en stand-by depuis le Covid. Donc c'est un certain privilège qui permet de gérer ses comptes avec plus de légèreté.
Ceci dit même quand j'étais ric-rac en fin de mois, je ne suivais pas franchement mes comptes, je faisais juste gaffe avec la même stratégie que toi ("il me reste tant pour vivre"), donc ça dépend vraiment des habitudes de chacun ! Et du niveau de motivation à se plonger dans ses comptes, j'avoue :cretin:
 
Dernière édition:

Chocovore

éclair au chocolat
9 Jan 2019
2 745
21 430
113
@GrumpyBunny Avant d’avoir un enfant, ce sujet me préoccupait beaucoup moins vu que dans mon cas sur les 2 950 euros d'impôts en moins 2 600 sont liés à la présence de l’enfant (J'ai toujours habité en ville donc pas de réductions pour frais réel et ce n'est pas dans nos habitudes d'employer des gens pour les taches ménagères).

Avant l’enfant ET l’achat d’un logement (plus coûteux qu’une location car taxe foncière,charges de liées à la propriété,...), le budget était surtout fait à posteriori pour savoir ce qu’on avait dépensé, on vérifiait juste avant les grosses dépenses car on savait qu’on avait une marge une fois le loyer et les dépenses courantes effectuées.

En ce moment, on est typiquement (comme Manon) dans le goulet d’étranglement des jeunes parents : il faut un logement avec de la place pour l’enfant, payer pour sa garde, (des fois changer de voiture ou en acheter une)... qui entraîne une augmentation des dépenses qu’il faut maîtriser.

En France il existe un mille feuille de dispositifs qui dans l'absolu ne sont pas si mal mais pas facile en pratique entre les aides de la CAF et les dispositions fiscales qui permettent aux plus modestes d’être aidés et au classes moyennes de ne pas trop payer. (Même si de mon avis ultra subjectif de parents soumis aux effets de seuil je trouve que c’est trop :lalala:). Cela a demandé une certaine charge mentale pour se les approprier.

Il y a aussi l’influence du milieu : les gens dont les parents sont commerçants, indépendants, gestionnaires financiers, bénéficient régulièrement de l’expérience et des habitudes de leurs parents. (Du coté de mon père, ou ils sont profs depuis plusieurs génération, il y a moins d'habitude de gestion que ce lui de ma mère ou les gens étaient agriculteur, artisans ou employés à la poste)
 

Obrigada

Well-known member
2 Fev 2019
1 200
11 068
113
Bretagne sud
@Clémence Boyer Je viens d'avoir une idée pour améliorer ces articles très intéressants : calculer le pourcentage de chaque catégorie dans le budget global. Cela permettrait de comparer les budgets les uns avec les autres en s'écartant un peu des revenus et des chiffres brut. Je trouve que ça peut être vraiment intéressant pour analyser les budgets.
 

Gingerbraid

C'est un endroit rêvé pour les oiseaux
10 Mar 2020
948
9 042
93
@GrumpyBunny personnellement c'est vraiment de m'être trouvée en situation de gêne financière qui m'a donné l'habitude de suivre mon budget de (très) près. C'est fastidieux au début mais on prend vite le rythme, même lorsque les dépenses et rentrées évoluent. En ce moment ça va mieux, donc je me lâche un peu du lest au niveau des dépenses variables comme les courses, mais en gardant une fourchette à ne pas dépasser chaque semaine. Et je consulte très souvent mon relevé bancaire.
 

GrumpyBunny

Well-known member
3 Jan 2019
610
3 874
93
@Gingerbraid je suis complètement d’accord que ne pas suivre son budget est clairement un privilège. J’ai aussi une remise en question de mon fonctionnement suite à pas mal de personnes dans ma famille qui se retrouvent dans des situations financières délicates et je vois bien tout ce que ça peut vite faire dérailler dans une vie donc je me dis qu’être un peu plus au courant de mes dépenses tant que je ne suis pas en difficulté pourrait sur le long terme être sécurisant.
je te rejoins aussi sur le fait qu’une fois en place, ça ne prend que peu de temps de remplir les tableurs et de suivre son budget, c’est vraiment le gros boulot de départ qui me fait peur mais bon j’y arriverais!
 

Gingerbraid

C'est un endroit rêvé pour les oiseaux
10 Mar 2020
948
9 042
93
@GrumpyBunny c'est un privilège que j'ai eu pendant longtemps donc je le comprends totalement ! :) je voulais dire que dans mon cas c'est la nécessité qui m'avait donné ce déclic et à relire mon premier message ça peut avoir l'air un peu sec ou culpabilisant, ce qui n'était pas mon intention !
Je dirais qu'il y a un confort de l'esprit certain à ne pas suivre ses finances de près, en sachant qu'on est toujours dans les clous à la fin du mois. En contrepartie, faire attention aux entrés et sorties donne une impression de prendre le "contrôle" dessus qui est assez plaisante quelle que soit la situation. Je dirais que ça peut valoir le coup même en cas de situation confortable, si on a envie d'investir pour un projet ou pour déterminer des dépenses superflues qu'on fait sans y penser (mon talon d'Achille jadis c'était ça, les petits montants de 10, 20, 30 € qui s'accumulent au cours du mois).
Pour commencer, tu peux peut-être juste noter au cours du mois les dépenses variables et fixes et les examiner à la fin, ça peut te donner une idée de "là où va l'argent" sans prendre trop de temps pour y penser.
 

Sylvie

Well-known member
16 Jan 2019
485
4 062
93
Cette discussion me donne envie de regarder un peu plus ces petites dépenses dont vous parlez. Quelqu’un aurait une appli à conseiller ?
(Car vu mon fonctionnement actuel je crois que seul un suivi sur mon téléphone serait faisable, en notant immédiatement la dépense. Si je dois faire le point en fin de journée je ne le ferai jamais...)
 

Onirinaute

Well-known member
16 Jan 2019
312
1 875
93
@Sylvie moi j'utilise directement le suivi de budget de l'appli de ma banque, qui est très bien fait (société générale) ça vaut peut être le coup de regarder si la tienne en a un? Après la qualité est variable, il fait voir si ça répond à tes attentes
 

Sylvie

Well-known member
16 Jan 2019
485
4 062
93
@Onirinaute
Merci pour ta réponse.
J’avais utilisé un peu le suivi de budget de ma banque aussi, mais c’est forcément rattaché aux dépenses par carte et retrait. Donc pour les petites dépenses justement je ne m’y retrouvais pas et j’ai abandonné.
Par exemple, petit craquage en boulangerie en payant en liquide, ou utilisation de chèques cadeaux à la librairie, ou achats par carte mais sur des grosses courses qui mélangent alimentation et autres (ménage, un ustensile de cuisine qui manque, etc). Tout ça ne pouvait pas être tracé.
Sur l’appli de ta banque c’est possible de distinguer des dépenses plus précises que celles du relevé ? (Je ne sais pas si je suis très claire...)
 

Onirinaute

Well-known member
16 Jan 2019
312
1 875
93
@Sylvie tout est basé sur les actions du relevé oui, mais après derrière je peux par exemple diviser une dépense en plusieurs postes ou en sortir une partie du budget (par exemple de l'argent que j'ai avancé mais que je ne veux pas compter parce qu'on me rembourse derrière et ça fausserait mes dépenses)
J'avoue que j'utilise très peu le liquide donc pour mon utilisation ça marche bien!
 

Clémence Boyer

Rédactrice en chef
Équipe Rockie
21 Nov 2018
648
3 682
93
30
@Clémence Boyer Je viens d'avoir une idée pour améliorer ces articles très intéressants : calculer le pourcentage de chaque catégorie dans le budget global. Cela permettrait de comparer les budgets les uns avec les autres en s'écartant un peu des revenus et des chiffres brut. Je trouve que ça peut être vraiment intéressant pour analyser les budgets.
Oui, c'est une très bonne idée ! Merci :happy:
 

Sonea

Aime comme tu l'entends
13 Jan 2019
1 820
15 754
113
@GrumpyBunny jamais fait les comptes de manière approfondie, mais j’ai eu la chance de ne jamais être en galère. En gros avec mon compagnon on vérifie au jour le jour sur le compte les sous qu’on a, et si on a trop dépensé on réduit sur la fin du mois les loisirs. Je connais le montant de mes dépenses incompressibles type credit immobilier, impôts, charges de copro etc... mais je ne saurais pas vraiment dire combien je dépense en bouffe.
il va falloir que je me penche dessus pcq j’envisage une décision de vie qui jouera beaucoup sur mes revenus, mais quand j’aurais fait les comptes et que je verrais si c’est ok ou pas, je ne ferai pas un suivi mensuel pour autant après.
 

elly10

Well-known member
16 Déc 2020
171
2 174
93
J'approuve ce qui a été dit précédemment sur le fait de ne pas faire de comptes précis qui est un luxe. J'ai été raide raide (comme beaucoup) pendant mes années d'études où je comptais chaque centime et puis j'ai eu la chance d'avoir un boulot me permettant de faire de nombreuses heures supp et donc d'avoir un salaire plutôt correct (et pfiou, j'ai laissé tombé la compta).
Comme @Sonea j'ai un projet pour le reste de l'année qui va impacter fortement notre budget, et à la suite de ces articles je me suis mise le nez dans les comptes

Eh ben ça fait un peu peur o_O o_O o_O (je comprends pourquoi je repoussais cette idée:sneaky:).

Du coup mon budget est prêt pour un article du même genre si ça intéresse qqun :LOL:
 

Mayalulu

Well-known member
20 Août 2019
13
66
13
Du coup cette discussion m'a donné envi de faire mes comptes détaillés (sur un excel basique), et même si je suis plutôt "confort" pour d'habitude ne pas trop regarder à l'euro près, l'exercice est quand même super intéressant! Il y a des postes de dépense beaucoup plus important que ce que j'imaginais, et au final ça permet de visualiser les achats un peu "compulsifs" qui, même petits, font beaucoup à la fin du mois :)
 

Lolita

Petite mais féroce
3 Jan 2019
929
6 239
93
@Mayalulu
C'est super de faire cette démarche, j'ai commencé à faire cela de façon sérieuse il y a 6/7 ans, et cela m'a permis d'économiser plusieurs milliers d'euros en supplément sans avoir l'impression de me priver de quoi que ce soit (exemple: J'ai arrêté les MacDo "de la flemme" 2-3 fois/mois causés par le fait que je vivais à 300m du fast-food, sur cette durée, cela fait presque 1 700€ qui sont restés dans ma poche!)
 

Matriochka

Merci de ne pas citer mes spoilers :)
8 Oct 2019
366
2 631
93
Je me demande toujours à vous lire ce que vous comptez dans les "achats compulsifs" ou "inutiles".
Mon poste "loisirs" principal consiste à m'acheter des vêtements (sur vinted, pas taper !).

Franchement, je regrette rien (à part mon empreinte écologique). Oui, au final j'ai dépensé des sous pour un objet dont je n'ai pas besoin, mais ça me fait me sentir bien dans ma peau.

C'est un peu dommage (quand on a les moyens, je comprends bien que ce soit compliqué pour plein de gens, moi-même des fois je dois juste me contenter des courses) de juste acheter le nécessaire pour vivre quand on gagne assez d'argent, non ?