Ma relation avec ma mère m’angoisse

Gingerbraid

Well-known member
10 Mar 2020
70
442
53
#1
Bonjour à tou.tes !
Je lance ce topic après une journée à ruminer les difficultés que je connais actuellement avec ma mère. Je vis avec elle (temporairement) ce mois ci ainsi qu’avec mes frères. J’ai vécu seule pendant quatre années avant cela, on a passé le confinement ensemble qui s’est plutôt bien déroulé malgré des hauts et des bas mais depuis qu’il est terminé je vois de vieilles dynamiques ressurgir. Ma mère m’a toujours encouragée à être libre et indépendante, mais en parallèle c’est une personne qui a tendance à contrôler ce que font ses proches, à exprimer très ouvertement son avis sur leurs existences, voire à critiquer leurs choix, je crois en partie à cause d’un tempérament anxieux, en partie parce que ce genre de comportement est très répandu dans sa famille. Quelques mois après le confinement, j’ai repris une vie sociale (prudente et mesurée) et je vois un changement total dans son attitude envers moi lorsque je rentre d’une sortie, je parle d’une amie, téléphone à quelqu’un, ou juste expose des vues ou des commentaires qui peut-être ne lui plaisent pas. Elle ne me parle pas de la même manière, parait embarrassée, mal à l’aise voire choquée. En revanche, quand je reste relativement longtemps avec elle (deux trois jours) sans sortir, elle parait beaucoup plus sereine et nos relations s’apaisent. Je crois que je sais un peu d’ou ça vient, j’avais l’habitude quand j’étais plus jeune de compartimenter extrêmement ma vie familiale et ma vie amicale ou scolaire. C’est quelque chose qui m’est venu très naturellement, ainsi qu’a mes frères donc je ne crois pas que ce soit un hasard. J’avais beaucoup de mal par exemple à inviter des amis chez moi ou à téléphoner à une amie en présence de ma mère, j’avais l’impression de devoir confronter la personne que j’étais à l’extérieur avec celle que j’étais à la maison et d’encourir la désapprobation de ma mère pour quelque chose je disais, le comportement de mes amis...
Vivre seule a été pour moi une expérience très libératrice comme j’ai pu enfin me comporter comme je le voulais au quotidien, sortir avec plus de liberté et en général j’ai retrouvé sérénité et énergie.

Aujourd’hui je me sens extrêmement mal à l’aise et angoissée face à ma mère, lorsqu’elle se comporte de cette manière « passivement » désapprobatrice. J’ai l’impression de marcher sur des œufs en permanence et en même temps de la choquer rien qu’en respirant et en ouvrant la bouche. Qu’elle voudrait que je redevienne celle que j’etais il y a quelques années, et a du mal à me considérer comme une adulte (elle a apparemment un bon rapport avec mes frères qui sont plus « enfantins » dans leur attitude par rapport à elle). Ma mère m’a dit plusieurs fois ces derniers mois qu’elle me trouvait rebelle, qu’elle avait le sentiment que je désapprouvais son mode de vie, or je ne sais pas comment je pourrais être plus diplomatique et conciliante... j’essaie de faire semblant de rien mais cela me bouffe de l’intérieur, je me sens très anxieuse, apparemment sans raison, et incapable de mener mes tâches quotidiennes à bien.
Auriez vous des conseils pour faire face à cette cohabitation difficile? J’aimerais en parler frontalement avec elle mais c’est difficile, nous avons peu de moments en tête en tête, et en général elle change de sujet pour parler de choses moins sensibles...
Je vous souhaite une bonne journée !
 

Nab

Well-known member
10 Fev 2020
168
1 446
93
#2
C'est un peu difficile de t'aiguiller car ça semble être majoritairement une situation de non-dits ... elle ne t'a jamais fait de reproche frontalement ?
 

Nedjma

Punk bibliothécaire
3 Jan 2019
1 097
4 918
113
#3
Ce que fait ta maman s'appelle du passif-agressif. On en fait tous plus ou moins : ca consiste à faire sentir son désaccord, voire sa colère mais sans le dire frontalement. En général, on fait du passif-agressif quand on a peur du conflit. Le fait que ta maman chang vite de sujet quand on aborde " les choses qui fâchent " semble aussi traduire cette peur du conflit.
Ça ne fait pas de ta maman une mauvaise personne du tout. C'est juste qu'elle ne sait pas, ou n'ose pas, rentrer sur un terrain frontal pour dire qu'elle n'est pas d'accord. Comme tu dis que d'un autre côté, elle veut que tu sois indépendante, peut-être qu'elle a des remords, des scrupules par rapport à ses réactions un peu " bizarres".

D'un autre côté, c'est normal que tu sois mal à l'aise. Quand une personne fait du passif-agressif, on reçoit le message négatif, mais sans avoir de raison valable pour réagir. Du coup oui, tu intériorises et dois marcher sur des oeufs. Sauf que tu accumules à force, et que ça finit par devenir angoissant.

J'avais vu des vidéos sur YouTube bien faites sur le passif-agressif, qui expliquent très bien ce que c'est, et qui donnent des solutions pour désamorcer ces situations. Par exemple, ils conseillent de demander à la personne d'en face " il y a un problème ? " ou bien de confronter avec des phrases comme " pourquoi tu réagis comme ca ? ", ou " s'il y a un problème, je préfère que tu me le dises clairement ".

Peut-être qu'en cherchant de ce côté là, tu pourrais trouver des solutions :)

Bon courage en tout cas, ce n'est jamais facile de gérer les problèmes de communication, et encore plus avec ses parents !
 
You Rock !: GrumpyBunny et Lust

LuLa

That awkward moment between your birth and death
4 Jan 2019
6 753
48 428
113
#4
@Gingerbraid C'est souvent difficile les relations avec les parents parce que ça paraît compliqué de les voir changer à partir d'un certain âge. Une solution, qui n'est pas simple et prend du temps je le reconnais, c'est d'apprendre petit à petit à se détacher de l'angoisse et/ou du stress que le comportement du parent génère chez nous. Ça demande d'apprendre à se détacher de son regard, de son jugement, et d'assumer un peu plus l'adulte que nous sommes. D'arrêter de jouer le rôle qu'on s'est/qui nous a été assigné enfant. De devenir adulte finalement, même en présence de son parent.
Tu peux aussi "jouer le jeu" en n'abordant pas les sujets qui semblent poser problème, après tout, c'est ta vie personnelle, et si ça pose autant de problème à ta mère de t'entendre en parler, alors garde la précieusement pour toi, comme un jardin secret qu'elle ne pourra pas atteindre.

Ces deux attitudes peuvent aussi être utilisées en fonction de ton humeur et du contexte du moment.