Les petites ou grandes difficultés rencontrées en couple

Chabidou

New member
9 Mai 2019
3
7
3
#21
@Patatram merci beaucoup pour ta réponse elle m'a fait pas mal réfléchir ces derniers jours. Je sais qu'il ne voit pas les choses de la même manière que moi (l'homme de ma vie tout ça..) mais il m'envoie plein de signaux montrant bien qu'il s'accroche de plus en plus en ce moment. Il a vécu une sale histoire avec une nana l'année dernière et il a eu beaucoup de mal à s'en remettre du coup il prend laaaaarge son temps.
Quand à ma fille, et bien il l'a revue vendredi, j'avais un truc à lui apporter à son boulot, il savait qu'elle serait avec moi et ça n'a pas eu l'air de poser de soucis. Je crois qu'on commence à vraiment avancer dans notre relation. Je vais essayer de lui proposer de venir chez moi (quand elle est là donc, parce-que le reste du temps j'habite chez lui) et je verrai mais je pense que y'a moyen que ça le fasse. Je vous dirai si ça vous intéresse.

Et toi de ton côté ? Comment ça s'est passé ?
 

Enheduanna

Active member
1 Fev 2019
798
82
28
#23
@Mausi Il a déjà une idée précise d'où il veut aller en Allemagne ? Parce qu'il y a des villes universitaires à la frontière, ça pourrait être une piste pour concilier vos envies divergentes ou au moins vous voir souvent si chacun habite d'un côté de la frontière.
 

Mausi

New member
4 Jan 2019
9
16
3
#25
@Mausi Il a déjà une idée précise d'où il veut aller en Allemagne ? Parce qu'il y a des villes universitaires à la frontière, ça pourrait être une piste pour concilier vos envies divergentes ou au moins vous voir souvent si chacun habite d'un côté de la frontière.
Oui il pense retourner dans le nord ouest de l’Allemagne. Après ça compliquerait les choses aussi pour déménager chacun de notre côté dans une ville où on ne connait personne (je viens du sud de la France, lui du nord de l’Allemagne).
@Mausi vous semblez tous les deux avoir du mal avec vos pays respectifs, est ce que vous expatrier ensembles dans un tierce pays pourrais vous permettre d'être sur un pied d’egalite Et de retrouver cet équilibre que vous aviez quand vous vous êtes rencontrés?
Oui ce serait une solution envisageable, mais peut-être pas pour tout de suite si Monsieur veut commencer un master. Pas simple !
 

Asgard.

Active member
19 Jan 2019
37
180
33
#28
Cela fait 6 ans que je suis avec mon copain, on a une belle histoire, on s'est quitté, on s'est retrouvé, on a vécu à distance à cause de nos études/boulot et on a emménagé ensemble au début de l'année pour la première fois.

Je trouve qu'on fait de moins de moins de choses ensembles, on va certes parfois au restau, au ciné, dans des expos quand j'arrive à le trainer mais dés qu'on est à deux on est chacun sur nos ordis... Je lui propose d'aller en vacances, de partir un peu il ne veut pas. Ou alors il va me dire "ah oui pourquoi pas" et quelques jours après "non j'ai pas envie".

J'ai l'impression de me "plier" un peu à son mode de fonctionnement casanier...

Chez nous on entends fort nos voisins donc le week end il préfère rentrer chez ses parents. Du coup je le suis pour passer du temps avec lui mais au final on fait rien, on reste devant la télé ou alors il travaille. J'aime bien ses parents mais bon je les vois presque plus que les miens...
D'ailleurs, il voit très très rarement mes parents. Faut dire que j'ai pas envie qu'il subit la mauvais ambiance qu'il y a dans ma famille (mes parents s'engueulent très souvent et s'envoient en permanence des pics) mais il n'a jamais vu mes tantes, mes grands parents... D'ailleurs mon grand père est décédé en février et se dire qu'il ne l'aura jamais connu, même si j'étais pas particulièrement proche de lui, bah ça fait bizarre.

En gros, je trouve qu'il fait pas d'efforts et j'ai l'impression d'être juste une plante verte, on a pas de projets en communs (ou alors c'est un coup oui un coup non) et la situation commençait à me peser même si je l'aime très très fort et que si je le perdais je m'en remettrai pas...
 

Morkall

Cherche amateur d'enigme
2 Jan 2019
207
392
63
30
Région Parisienne (94)
#29
@Asgard. J'aurais pu écrire une partie de ton message, j'ai la même situation (on ne fait pas grand chose ensemble, sauf cinéma/resto/jeux de société de temps en temps), et on passe notre temps sur nos ordis. Et quand je propose de partir c'est aussi "c'est trop cher". Mais je n'ai malheureusement pas d'idée à te proposer qui fonctionne.
 

FoxFoxBébé

Mi figue Mi pain au raisin
9 Jan 2019
35
108
33
#30
@Asgard.
Déjà gros soutient pour toi, ce n'est pas une situation facile. :calin:

Est ce que vous avez déjà pris le temps de discuter de votre couple / votre vision de ce à quoi une relation "doit" ressembler selon vos standards / envies ?
Je pense qu'on peut s'aimer très fort comme vous et avoir des fonctionnements différents. Mais je pense aussi qu'il faut que chacun puisse faire des compromis (sans outrepasser ses limites cela va de sois) dans un couple, et montrer à l'autre qu'on veut partager avec lui ses passions / hobbies / activités diverses. Pour toi la découverte, même l'aventure a l'air importante, essaye peut être de lui expliquer ça (sans juger ses propres habitudes bien sûr).
Tu as l'air d'avoir envie de renouveau dans votre couple, que tout ne sois pas prévisible et écrit. Et je pense que c'est totalement compréhensible et qu'en lui disant ce que tu veux il peut aller vers toi, et chacun trouver ce qui lui faut dans votre rythme de vie.
J'espère que mon message n'est pas trop à côté de la plaque ou intrusif. :fleur:
 

Enola

La tête dans les nuages
3 Jan 2019
177
634
93
#31
Merci de ne pas citer mon message, il est facilement reconnaissable et je l’éditerais ensuite.

Je suis en couple depuis 7 ans avec mon copain, qui est aussi le papa de ma fille. Nous avons un problème essentiel dans notre couple : il sort beaucoup, travaille beaucoup et pendant ce temps là je reste seule avec la petite. Et juste j’en peux plus.

Ça a pris des proportions assez grandes depuis ce début d'année où nous avons vécu « un drame » . Avant cela ses absences ne me gêner pas particulièrement mais depuis rester seule est compliqué pour moi. On en a déjà parler des tas de fois mais rien ne change. Sur le coup il est compréhensif et ouvert à la discussion mais j’ai l’impression qu’une fois qu’il se retrouve en soirée et qu’il fait l’apero il oubli tout et ne pense plus à moi. Je ne veux en aucun cas l’empêcher de sortir, j’aimerais juste qu’il est un juste milieu.

Depuis trois week-end consécutifs il ne rentre pas avant le petit matin... le week-end dernier ça a « pété » je me suis dit qu’il allait faire des efforts et hier soir il est sorti en me disant qu’il ne rentrerait pas tard, il est 7h et n’est toujours pas là....

Je ne sais plus quoi faire. Je pense de plus en plus à la séparation. En dehors de ça il est génial, on s’entend très bien, je veux dire quand il est là il n’y a absolument aucun soucis ! Je suis perdue. D’un autre côté je me sens pas de vivre seule, de répartir à zéro, de devoir se séparer de notre maison et tout ce qu’une séparation impliquerait. Mais là vraiment j’en ai plus que marre.
 

Usufruit

New member
9 Jan 2019
2
11
3
#33
9 ans que je suis en couple avec mon chéri. On est fiancés depuis l'année passée, on projette de construire une maison (plans dessinés, crédits signés). Il a toujours été un gros sorteur et ca ne me gênait pas jusqu'il y a un mois ou à plusieurs reprises de manière répétée il est rentré vers 8h du matin, sans prévenir ou à peine et il a même fini par me mentir (+comportement dangereux voiture en ayant bu etc). J'ai fait de grosses crises à plusieurs reprises (crise de larmes d'angoisse ++). J'ai un peu pris mes distances pour ne plus me retrouver dans une situation similaire. Quand on s'est revu il m'a dit que quelque chose était cassé. Que certes il y avait eu ce mois difficile mais qu'il y avait aussi beaucoup d'autre choses par le passé qui ne lui avaient pas plu et qu'il avait encaissé. Et que le dernier mois a catalysé tout ça. En l'état des choses il n'a plus envie d'être avec moi. Il dit qu'il veut retrouver cette envie pour reconstruire quelque chose de nouveau ensemble. Mais qu'il a besoin d'être seul pour l'instant. Moi évidemment je tombe des nues je me pensais tellement à l'abri de tout ça, notamment par rapport aux projets qu'on avait... Je suis prête à me remettre en question sur beaucoup de choses mais je lui en veux de ne pas m'en avoir parlé plus tôt et pire d'avoir entrepris ces projets avec moi. Il me dit qu'il m'aime toujours d'une certaine façon et qu'on a (eu) tout de même une plus belle relation que la plupart de nos amis mais qu'il veut plus que ça. Il n'a aucune vue sur d'autres filles j'en suis persuadée mais il n'a aucune crainte de se retrouver seul et je pense qu'il n'arrive plus du tout à se projeter. On voit un psy ce mardi ensemble mais la décision est déjà prise : étant donné les circonstances on va se laisser le temps 1 mois et demi sans se voir. Si il revient il me dit que c'est pour la vie et que c'est pour construire quelque chose de beaucoup plus fort. Je le crois et je pense qu'il a raison et qu'on ne reproduira plus les mêmes erreurs (de communication, à moi de lui laisser son espace aussi). Mais j'ai tellement peur qu'il ne revienne pas... Avez vous des expériences de "pause" qui ont été bénéfiques ? Il m'en cite quelques une dans notre entourage mais je reste fort dubitative et inquiète...

Edit : outre certains points d'accroche qui apparaissent très importants pour lui et sur lesquels il faudra nécessairement travailler, on est tous les deux d'accord sur le fait qu'on a une vraie belle connexion ensemble, qu'on rigole beaucoup et qu'on est meilleurs amis (l'info ne me semblait pas inutile pour avoir une vision plus réaliste de notre couple)
 
Dernière édition:

Safinette

Well-known member
4 Jan 2019
151
761
93
#36
@-June-
je peux essayer de te donner mon avis, mais c'est dur car ce que tu nous en dit et un échantillon microscopique de ce que vous vivez.

Sur les différents points que tu évoques :
1/ ça a toujours été le cas cette faible libido? ça te frustre? (genre tu aurais envie mais tu n'oses pas? ou juste si vous ne le faisiez pas et qu'il ne te le faisais pas ressentir ça irait nickel pour toi?)
Car déjà les réactions à avoir ne sont pas les mêmes. Sois tu ressens que c'est un problème en toi, et tu peux bosser dessus (si tu le veux), soit c'est entre vous et ça peut se travailler aussi (si vous en avez envie), soit ce n'est pas un "problème" et juste ta façon d'être et là il n'y pas 36 000 solutions, il faut qu'il l'accepte et qu'il se fasse une raison. S'il ne peut pas....effectivement ça va être compliqué.
Il y a des solutions ensuite...genre ouvrir votre couple si vous le sentez...

2/ A priori il y a plus un sujet de ton côté. Quelque chose à creuser, la fameuse phrase ou tu dis
Mais putain, pourquoi j'y arrive avec un mec qui n'est pas le mien et dont je me fous et pas avec celui que j'aime ???
Est ce que tu arrives à trouver la raison? est ce que tu ne te sens pas à l'aise avec lui? avec toi? Est ce que lui essaye toujours de te séduire? est ce que, s'il ne fait pas, tu te demandes pourquoi ça n'irait que dans un sens?

Pour ce qui est de l'affection, et l'attention, même question, tu as toujours été comme ça? ça te frustre?
Si non encore une fois, soit il s'adapte soit vous prenez une décision.

On entend toujours "dans un couple il faut faire des concessions", mais pour moi ça ne veut pas dire aller à l'encontre complètement de la personne que l'on est et de ce qu'on ressent et veut.

Pour la pression bébé....c'est encore tôt je pense pour que cela soit quelque chose en plus qui pèse sur votre couple.

J'ai cru longtemps à cette phrase, et j'ai fais toutes les concessions (non en fait c'étaient des sacrifices) et j'étais malheureuse comme pas permis. Quand je suis sortie de ces relations aussi j'étais complètement flippé et triste, et finalement c'était pour le mieux, j'ai appris à me connaitre, à savoir ce qui était acceptable où non pour moi, ce sur quoi je pouvais transiger ou non. Et j'ai trouvé THE mec qui est parfait pour moi, où j'ai pas l'impression d'avoir à faire le moindre effort par rapport à ce que je suis et lui aussi. ça existe, à savoir si c'est la solution pour toi c'est autre chose.
 
You Rock !: Meianne et Selmelbi56

Asgard.

Active member
19 Jan 2019
37
180
33
#37
@FoxFoxBébé l'ennui c'est qu'on est très nul en communication... Moi je déteste les conflits, j'arrive pas à m'exprimer,soit je suis dans la colère ou dans la tristesse et lui dés qu'il faut parler sérieusement de notre couple, c'est un mur. Il se referme, on dirait qu'il a pas d'avis en fait, si je suis là ou pas là c'est pareil.

Ce week end c'était l'horreur on était chez ses parents, il a passé les journées sur son ordi, on s'est à peine parler, j'ai cru que j'allais vriller. Je suis partie m'isoler un moment dans sa chambre, il est venu me faire un câlin, je lui ai dis que j'avais "des idées noires" mais comme j'ai pas voulu développer il a pas creusé...

Ce contenu est réservé aux membres inscrit.es. Inscris-toi par ici.
 

Safinette

Well-known member
4 Jan 2019
151
761
93
#39
@Biche Loutre
Tu as essayé de lire un livre sur la communication non violente?
Bon par contre faut s'y mettre à deux.

Et de pas tourner les phrases en mode "tu fais toujours" "tu fais jamais", et lui de son côté "non c'est toi qui es..."
D'ailleurs le "c'est toi qui es vexante gratuitement".....? comprends po? tu te vexes trop rapidement c'est ça?
Et du coup si tu te vexes ce n'est pas parceque lui il ne se vexerait pas que ce n'est pas justifié...ça aussi c'est pas facile à comprendre.

Et sur quel genre de sujet? des trucs sur lequel tu donnes un avis? dans ce cas y'a pas de réponse fausse et ça il faut qu'il apprenne à le comprendre? Ou sur des choses factuelles et vérifiables, et dans ce cas il y'en a un qui a tord et l'autre raison?

Enfin es tu convaincu de sa bienveillance envers toi? Car si tu es convaincu de ça, tu peux entendre qu'il ne le fait pas exprès, et de ce fait te sentir moins acculée. ça ne règle pas tout, mais ça permet de désamorcer un peu le cercle vicieux.

Mais déjà avoir une conversation sur le fait que tu vis mal ta relation, sur le pourquoi, et sur l'ouverture d'esprit et la tolérance aussi pour qu'il comprenne que tout n'est pas blanc ou noir. Il a peut être des soucis de confiance en lui aussi, et c'est sa façon de s'affirmer?
Mais faut faire ça un jour au calme, pas pendant une dispute.

Et s'il trouve que ce n'est pas vrai, tu peux peut être tenir des comptes, des fois d'être factuel ça aide...."depuis le début de la semaine tu m'as contredite (injustement) X fois"

Bon courage!!!!
 

Biche Loutre

Active member
14 Jan 2019
66
161
33
#40
@Safinette Merci de te pencher sur mon cas :)

Tu as essayé de lire un livre sur la communication non violente?
Bon par contre faut s'y mettre à deux.
Déjà, je pense que je vais essayer ! tu as une référence de bouquin par exemple?

Et de pas tourner les phrases en mode "tu fais toujours" "tu fais jamais", et lui de son côté "non c'est toi qui es..."
D'ailleurs le "c'est toi qui es vexante gratuitement".....? comprends po? tu te vexes trop rapidement c'est ça?
Et du coup si tu te vexes ce n'est pas parceque lui il ne se vexerait pas que ce n'est pas justifié...ça aussi c'est pas facile à comprendre.
C'est dans les deux sens, je suis "méchante" gratuitement quand je le tacle quand je me sens attaquée, et en plus ce que tu dis est vrai, il minimise souvent mes réactions.

Et sur quel genre de sujet? des trucs sur lequel tu donnes un avis? dans ce cas y'a pas de réponse fausse et ça il faut qu'il apprenne à le comprendre? Ou sur des choses factuelles et vérifiables, et dans ce cas il y'en a un qui a tord et l'autre raison?
sur tout et n'importe quoi, c'est ça le pire !! par exemple, on a déménagé récemment, et on parlait des numéros pairs et impairs de la rue, et il me dit "il peut pas y avoir de numéros pairs puisque toutes les maisons sont du même côté et que nous on est impairs !!!"
Sauf que si, y a bien, 1, 2 , 3, 4 etc... du même côté de la rue.

Autre exemple, "on pourrait faire ça" "ah non c'est pas comme ça qu'il faut faire" ... 5 minutes plus tard "et si on faisait ça ? " où le "ça" est exactement le 1er truc que j'avais formulé

(après je ne raconte que ce qui corrobore mon récit, il y a des fois où il me contredit sur des trucs factuels où il a raison à la fin).

Enfin es tu convaincu de sa bienveillance envers toi? Car si tu es convaincu de ça, tu peux entendre qu'il ne le fait pas exprès, et de ce fait te sentir moins acculée. ça ne règle pas tout, mais ça permet de désamorcer un peu le cercle vicieux.
Oui, ça part contre j'en suis convaincue. Mais bon, ça n'empêche que ça reste trop lourd à porter pour moi....

Mais déjà avoir une conversation sur le fait que tu vis mal ta relation, sur le pourquoi, et sur l'ouverture d'esprit et la tolérance aussi pour qu'il comprenne que tout n'est pas blanc ou noir. Il a peut être des soucis de confiance en lui aussi, et c'est sa façon de s'affirmer?
Mais faut faire ça un jour au calme, pas pendant une dispute.
Mais tu as entièrement raison, mais j'arrive pas du tout à faire ça.. je crois que je vais vraiment lire un bouquin de communication non violente !!

Et s'il trouve que ce n'est pas vrai, tu peux peut être tenir des comptes, des fois d'être factuel ça aide...."depuis le début de la semaine tu m'as contredite (injustement) X fois"

==> Tu penses que c'est une bonne idée ? J'ai peur que ça me rende rancunière ...
 
You Rock !: Selmelbi56