Leaving Neverland

HellaSly

Slytherin
3 Jan 2019
61
375
53
28
#1
Bonjour à tous

Je viens d'écouter ce reportage sur youtube. J'avoue que j'ai toujours été partagée par rapport à la pédophilie de Mickael Jackson. Même si il y a eut un procès qui l'a jugé innocent, on sait tous que beaucoup de victimes de viols n'ont pas été reconnu par la justice.

Ce reportage m'a beaucoup touché et me fait réfléchir. Je sais qu'on ne connaîtra jamais la vérité car personne n'était sur place. Mais on sait aussi comment la parole des victimes est souvent remises en cause. Alors je m'interroge par rapport à mon féminisme. Parce que je suis partagée entre croire les victimes ou penser au complot d'argent.

J'aurais tendance à croire les victimes. Je ne suis pas une fan de Mickaël Jackson. Mais je me dis aussi que certaines stars peuvent être victime de fausse accusation. Pourtant si ça avait été un parfait inconnu je ne l'aurais jamais remis en question. Ça me dérange de penser comme ça.
On sait combien c'est difficile pour une victime de porter plainte. D'autant plus quand la personne est connue. Je n'imagine pas le nombre de lynchage et de remise en cause que ces victimes ont du connaître. Et pour une victime ça doit tellement être difficile de vivre ça.

Bref qu'en pensez vous ? Nous ne sommes pas une cours de justice bien sûr mais j'avais envie de discuter de ce sujet avec des personnes féministes et qui savent combien il est difficile de porter plainte et d'entreprendre un tel combat (la victime a bien plus à perdre que de rester silencieuse).

Merci à vous de m'avoir lu.

EDIT : orthographe
 
You Rock !: Meianne

SoldatLouise

Well-known member
4 Jan 2019
88
351
53
#2
Je l'ai regardé aussi.

Il est impensable pour moi de remettre en cause la parole des victimes.

Le postulat de base que cet homme adulte dorme avec des mômes est déjà creepy de base.

En plus les profils des victimes sont les mêmes : enfant de famille modeste ou de classe moyenne. Ça fait des victimes faciles qui seront émerveillée par tout ce qu'il a et ça fera de parfaite accusation de vénalité s'ils parlent. Il a charmé également les parents c'est pas anodin.

Ce qui explique qu'il n'ait jamais touché à Culkin ou à ses neveux. On était pas du tout dans la même typologie d'enfant et de familles.

Après le FBI n'a jamais rien trouvé, des casseroles ont été ressorti sur tout les témoins. Mais je me dis que c'est facile de charger quelqu'un quand on a les moyens qu'il avait. De faire le ménage aussi et d'éliminer ce qu'il ne faut pas trouver.
 
You Rock !: Meianne et HellaSly

Shoujiki

Well-known member
3 Jan 2019
413
1 549
93
#3
Je n'ai pas vu le reportage mais ce qui m'a vraiment surprise c'est la "stupéfaction" générale et le retentissement médiatique qu'il y a eu alors que j'avais l'impression qu'on savait depuis les années 2000 que Michael Jackson était probablement (car pas de condamnation à ma connaissance) un pédophile criminel.

J'ai lu/entendu quelques réactions par ci par là et j'ai du mal à comprendre qu'on censure à la radio les chansons de Michael Jackson, qu'on supprime l'épisode des Simpsons, si c'est pour montrer un soutien aux victimes pourquoi pas.. mais j'ai surtout l'impression qu'on mélange tout et qu'on voudrait faire croire à des milliers de personnes que d'écouter Michael Jackson c'est honteux vu ce qu'il aurait fait.
 
You Rock !: Meianne et HellaSly

Albert

Well-known member
13 Jan 2019
764
3 995
93
#4
J'ai vu le début du reportage aussi et ça m'a vraiment glacée. C'est clair que d'imaginer laisser son enfant dormir avec un adulte (visiblement perturbé en plus) semble inimaginable, mais la force du documentaire c'est aussi de montrer le point de vu des familles et d'amener au fait que cette décision ne semble pas si irrationnelle : il est tellement touchant, paumé, talentueux, star au zénith, enfantin, riche, très riche.

Avant ça, c'est vrai que de ma vision grand public, je n'imaginais pas réellement qu'il soit totalement innocent des accusations de pédophilie qui avaient déjà été portées. Mais après tout, il avait été innocenté, on peut avoir un doute. Si on m'avait interrogée avant le documentaire, je ne sais même plus comment je me serais positionnée. Mais là avoir vu le témoignage des victimes, c'est forcément beaucoup plus impactant et poignant, plus personnel. Du coup ça révolte complètement. J'ai conscience aussi que c'est dangereux car ce n'est qu'un documentaire, pas un procès, mais je comprends bien la vague qu'il y a eu.

Pour ce qui est de la censure, je n'ai jamais été fan mais j'aime ses chansons comme le français moyen. Après ce documentaire, la dernière chose que j'ai envie d'entendre en ce moment, ce sont des chansons de lui, ou pire, voir des clips de lui. Je ne vais pas apporter beaucoup d'argument au débat de savoir si la vie de l'homme impacte la qualité de l'oeuvre de l'artiste, mais pour moi c'est juste viscéral, je ne veux pas de lui dans ma zone. J'imagine que ça va se tasser dans le temps, mais je me vois mal revenir à des sentiments neutres.
 

Ptite plume

Well-known member
2 Jan 2019
174
628
93
#5
J'ai vu le reportage, je n'ai pas de mots.Je comprend qu'on puisse ne pas comprendre,se dire qu'elles ont leur responsabilité, mais peut ont vraiment blâmer les familles? n'importe qui se serait laissé embobiner, tout ça c'était de la poudre aux yeux, ils savaient au fond d'eux que quelque chose clochait, mais ils étaient en plein rêve comparé à leurs petites vies modeste, au grand malheur de ces enfants.

Perso je ne pourrais pas non plus écouter ou voir un clip de la même manière après ça... combien de victimes, et combien n'osent pas parler encore aujourd’hui?
 
You Rock !: Albert

Emily's

Well-known member
21 Mar 2019
107
647
93
Lyon
#6
Heu .... Non en fait. Oui j'arrive avec mes gros sabots sauf que ces deux victimes ont retourné leurs vestes je ne sais pas combien de fois. Donc non pour ce documentaire ce n'est que pour l'argent. Autant normalement je suis toujours du côté des victimes mais là non.
 

Albert

Well-known member
13 Jan 2019
764
3 995
93
#7
@Emily's sans être spécialiste de ce genre d'agression, le fait que cela ait commencé si tôt (7 ans pour le plus jeune) me semble avoir un impact important sur la perception des événements et la facilité avec laquelle on en peut prendre du recul. C'est sans doute pour cela que la durée de prescription des crimes sont si longues dans les cas d'inceste par exemple (20 ans a priori si j'en crois le net). De plus l'histoire n'est jamais toute blanche ou toute noire : l'agresseur n'était pas un cliché de pédophile psychopathe de série, qui habite un lieu lugubre et fait de la taxidermie. Il était riche, connu, admiré par littéralement des millions de personne. C'est dur aussi d'aller contre ça.
 

Olga

Manger !
2 Jan 2019
162
407
63
#8
@Emily's En fait, tu n'en sais rien, comme nous tous. Malheureusement.

Pour avoir vu le docu et quelques vidéos expliquant les incohérences du témoignage et pourquoi il serait bon de nuancer les positions des deux victimes présumées, je me dis qu'il est envisageable que des agressions sexuelles répétées aient vraiment eu lieu mais qu'en effet, les faits aient été tordus de manière à tenter de porter plainte contre les sociétés appartenant à Michael Jackson afin d'en tirer une compensation financière.
 

Emily's

Well-known member
21 Mar 2019
107
647
93
Lyon
#9
C'est sur ... Après concernant cette histoire ... Je n'arrive pas à avoir d'avis. Vendredi j'étais en mode il est innocent, là je suis en mode "Je sais pas". Donc oui on ne saura jamais.
 

couettecouette

Well-known member
4 Jan 2019
360
1 686
93
#10
Je n'ai pas vu le documentaire en entier..les quelques extraits que j'ai pu apercevoir m' ont mis très mal à l'aise.

Quant à dire s'il était ou non pédophile...je pense que oui..mais il est mort...les victimes ont souffert et souffriront toutes leurs vies..
Ils leur reste à se reconstruire après tout ça. Si ce documentaire a pu leur servir de catharsis tant mieux..
Mais j'ai du mal a croire que sortir le documentaire 10 ans après sa mort soit un hasard..des arrangements financiers peut être, des compensations ?
 
Dernière édition:
You Rock !: Emily's

HellaSly

Slytherin
3 Jan 2019
61
375
53
28
#11
Oh merci pour toutes vos réponses par ici. Je me sens moins seule dans mes réflexions. J'ai enfin fini le reportage, j'ai mis du temps car j'ai eu besoin de faire une pause. Les témoignages sont clairement pas faciles à attendre. Si au début j'étais mitigée, me demandant si Mickael était innocent, aujourd'hui je suis convaincu qu'il était coupable.

C'est sûr qu'il n'avait rien à voir avec le pédophile psychopathe qu'on voit dans les films. Justement c'est ce qui rend la chose encore plus malsaine. Je pense vraiment que Mickael au fond de lui ne se considérait pas comme un adulte. Propulsé sur scène si tôt par son père, sûrement battu ? Peut être même abusé également (la plupart des pedophiles ont étaient abusés enfant). Du coup il n'a pas du vraiment évoluer en adulte dans sa tête.
Malgré tout s'en était un, avec ce côté manipulateur qui intimidait les enfants. Tout en étant à la fois un véritable enfant, de quoi boulverser complètement les codes des plus petits.

Je ne lui cherche aucune excuses, bien au contraire. Je trouve juste l'exploration de la psyché humaine passionnante, surtout dans ses dégénérescence.

On comprend totalement le temps qu'on mit les victimes à en parler. Car en plus de la notion d'abus, il y avait le developpementdu syndrome de stockolm qui rendait la prise de conscience bien plus difficile. Je n'imagine pas la culpabilité qu'on du ressentir les victimes à révéler ce qu'ils ont vécu. Et toutes les remises en questions constantes de la part des fans, cela doit être vraiment difficile à vivre.
 

Ptite plume

Well-known member
2 Jan 2019
174
628
93
#12
@HellaSly j'ai lu qu'un tiers des pédophiles avaient été abusés étant enfants, pas la plupart donc ... tout comme une personne ayant été abusée ne deviendra pas nécessairement un prédateur.
 
You Rock !: HellaSly

HellaSly

Slytherin
3 Jan 2019
61
375
53
28
#13
@HellaSly j'ai lu qu'un tiers des pédophiles avaient été abusés étant enfants, pas la plupart donc ... tout comme une personne ayant été abusée ne deviendra pas nécessairement un prédateur.
Je n'ai pas l'impression qu'on est lu les mêmes choses alors. Je me suis beaucoup intéressée ces dernières années aux profils des tueurs en serie, pédophile, sociopathe et ça ressort quand même énormément que la plupart on eut une enfance difficile, avec des abus pour la plupart oui. Mais il ne faut pas le prendre pour une excuse.
Je suis une enfant abusée et je ne suis pas pédophile. Dire la plupart des pédophiles ont été abusés ne veut pas dire que la plupart des personnes abusées deviennent des pédophiles. Et heureusement !!! Au vu du nombre revoltants de personnes qui ont subis des violences atroces dans leurs enfances...sinon j'aurais encore plus peur de l'humanité.

Je ne dedouanne en rien la pedophilie par contre. Cependant, je pense (après avoir énormément lu sur le sujet) que ça fait partie de leur construction psychologique. Il y a un profil type : homme blanc, ayant subi des abus sexuels et/ou des violences (physiques et/ou psychologiques) dans l'enfance, pas ou très peu d'empathie envers autrui, très (voir trop) bien intégré ou au contraire pas du tout (de ce que j'ai lu cela depend du niveau intellectuel de l'agresseur). Bien que ce profil type tend à évoluer au vu des dernières "decouvertes". Notamment sur le fait qu'on trouve plus de femmes qu'on le pense dans les agresseurs. Simplement jusqu'à maintenant elles n'étaient jamais soupçonnées de part leur soit disant "nature douce".
J'ai l'air de confondre le profil des tueurs en série et des pédophiles mais pour moi c'est sensiblement le même pour moi. C'est l'envie de dominer l'autre qui accompagne l'acte le plus souvent. Que cela soit un meurtre ou un abus.
Pour Mickael Jackson je ne sais pas. J'ai évoqué ma theorie au dessus mais après qui connaissait vraiment l'homme ? J'étais jeune et entourée de personnes qui l'ont adulé. Alors mon avis est forcément biaisé et je n'ai pas cherché à me documenter suffisement pour savoir si Mickael était un sociopathe ou une personne atteinte du syndrome de peter pan (qui du coup peut expliquer les pulsions d'abus). Après les victimes parlent tout de même de domination donc. Il est par contre clairement coupable à mes yeux.

Je sais que j'ai l'air très détaché sur le sujet, que ça peut blesser. Que j'en parle de manière très lisse et scientifique. Mais je crois que j'ai le droit d'agir comme ça car je suis clairement concernée par ce sujet. Et que c'est un moyen comme un autre de rationaliser des abus. Surtout quand on a été une victime de 5 ans jusqu'à 9 ans qui n'a visiblement rien compris à ce qui lui est arrivé plusieurs fois. Ces mecanismes psy qui participent au devenir des criminels me fascinent...pourquoi ? Peut être qu'inconsciemment je cherche à comprendre mes agresseurs ?

Du coup si tu retrouves l'article Plume je le veux bien. Car une autre vision c'est cool aussi pour étayer ses recherches sur le sujet.