Léa, payée 580€ par mois en service civique : « Je gère mon budget au millimètre »

Gingerbraid

C'est un endroit rêvé pour les oiseaux
10 Mar 2020
891
8 302
93
@-Elea- oui les stages autre problème.. Je me souviens d'une amie qui ne trouvait que des stages d'une durée inférieure à celle qui rend la rémunération obligatoire (rémunération qui de toute manière est très basse) et d'une pote de fac qui en avait enchaîné plusieurs dans la même entreprise. Ses supérieurs auraient aimé la garder mais ça impliquait de l'embaucher en CDD donc ils ont préféré repartir à la course aux stagiaires avec quelqu'un d'autre..
 

Chocovore

éclair au chocolat
9 Jan 2019
2 733
21 360
113
@-Elea- Oui lorsque moi j'étais étudiant la dérive c'était les stages (les gratifications étaient facultatives, certaines branches professionelle comme la mode abusaient totalement) cela avait été souligné par le collectif génération précaire avec Sois stage et tais toi. Suite à ce mouvement une réforme a été effectuée (rémunération si durée minimale, interdiction d'inscription de complaisance juste pour avoir des conventions de stages), mais cela se reporte maintenant sur les services civiques.

Moi j'ai été embauché à la fin de mon stage de fin d'étude. Pour le même travail de ma part, le coût à été multiplié par 10 car à l'époque les entreprises pouvait réduire leur charges sociales si elles accueillaient des stagiaires si bien qu'a part quelques entreprises qui abusaient la simple présence d'un stagiaire Bac+3 à Bac+5 pouvait leur faire gagner des sous...
(mais depuis cela à été fondu dans la "réduction Fillon" décidément toujours dans les bons coups celui là)
 

Philomuse

Well-known member
24 Avr 2019
18
290
48
580 € ? C'est vraiment la misère, et en plus, t'as quasi pas de droits.

J'ai l'impression que c'est surtout une opportunité pour les employeurs, qui les voient juste "comme des salariés, mais en moins cher" taillables et corvéables à merci.
Cela dit dans le cas des services civiques, l'employeur c'est uniquement des structures à but non lucratif : assos, collectivités... ça limite la casse.
 
Dernière édition:
  • You Rock !
Reactions: Lemon

Patagon

Well-known member
15 Juil 2019
270
3 231
93
@Weena88 j'ai une expérience similaire même si nos situations étaient bien différentes. A l'époque, j'étais célibataire, donc je n'ai pas eu d'autre choix que de trouver une mission en service civique qui me permette de rester vivre chez mes parents. Au final, j'avais quand même 45 minutes de route et ça a un coût...
C'est dommage car vu l'indemnité ridicule, ça limite pas mal les possibilités pour la plupart des concerné.es. C'est un peu la double-peine : faire un service civique est souvent un choix par défaut quand on ne trouve pas de boulot, et en plus on se retrouve à accepter des missions pas toujours très fun puisqu'il n'est souvent pas possible de déménager et de payer entièrement son loyer (@Jeanne oui en effet il y a toujours les APL mais j'imagine que même avec ça, dans un coin ou la vie est chère, ça reste compliqué de s'en sortir :erf: ). Ca entretient les situations de dépendance vis-à-vis des parents, du conjoint etc. Et personnellement j'ai assez mal vécu de devoir retourner vivre chez mes parents une année entière, je me suis sentie isolée, infantilisée, bref c'était vraiment pas une situation propice à l'épanouissement, pour moi c'était plus une régression qu'un réel progrès dans ma vie.

Malgré cela, je n'ai pas eu une expérience si désastreuse par rapport aux témoignages que j'ai pu voir ici ou ailleurs, puisque je n'étais pas exploitée, j'ai eu des missions intéressantes même si difficilement valorisables sur un CV. Par contre, pareil, à aucun moment il n'a été question que cette mission aboutisse à un emploi, chaque année ils prenaient un nouveau service civique. Certaines structures sont d'ailleurs réputées pour fonctionner avec un vivier important de SC et les renouveler régulièrement, là aussi je suis étonnée que ce ne soit pas davantage régulé et qu'il n'y ait pas de limite à ce foutage de gueule. :coiffe:
 

Roxie

Avatar by Patate_masquee
2 Jan 2019
310
1 599
93
Je n'ai pas pris le temps de lire l'article mais je voulais juste parler un peu des services civiques.

Je comprends que ce soit scandaleux quand ça vient se substituer à un emploi, mais ce n'est pas toujours le cas.

Mon grand-père fait partie d'une association de pêche à pied durable et de protection du littoral. Depuis quelques années ils arrivent à avoir des financements pour des services civiques (d'abord 1 puis 2) qui ne se substituent pas à des emplois mais plutôt à ce que font les bénévoles de l'association. Ils voient ça comme une opportunité pour des jeunes qui ne sont pas encore sur le marché du travail d'avoir une première expérience de terrain qu'ils peuvent valoriser par la suite, avec une petite compensation financière qui leur permet d'avoir un peu d'indépendance.

Cette année ils sont super déçus car ils ont eu deux places mais ils n'ont trouvé personne pour les prendre. Ce n'est pas très grave car les bénévoles prendront le relais, mais ils trouvent dommage que cette opportunité ne serve pas et que cet argent soit perdu, avec le risque que leurs demandes pour l'an prochain soient du coup rejetées et que si des jeunes sont intéressés les années suivantes ils ne puissent pas le reproposer.
 

Philomuse

Well-known member
24 Avr 2019
18
290
48
Justement pas tout le temps. Là où j'étais c'était un grand lycée privé où le but était justement lucratif (pour l'administration en tout cas).
Yes j'ai lu ton message et effectivement dans ton cas ça donne vraiment l'impression que le sens initial du service civique a été complètement détourné. Je ne suis pas spécialiste en la matière mais vu les différents témoignages sous l'article, ça laisse penser que niveau encadrement il y a clairement des manques.
 

Weena88

Luna Loufoca Lovegood
2 Jan 2019
9 261
85 481
113
www.ungrandmarche.fr
@Roxie c'est aussi une conséquence du dévoiement du service civique, je le vois, moi, j'ai fait le mien en 2014 et c'était encore tolérable, même si comme @Patagon, ben au final, tu ne peux pas aller faire n'importe quel service civique, aussi "valorisant/valorisable" soit il ....
Et je veux bien croire qu'avec le covid, les jeunes vont encore moins prendre le risque de se retrouver avec des dépenses "superflues" (comme @Patagon, j'avais trouvé "proche" de chez moi, mais ça faisait 45 minutes de routes avec ce que ça représente en essence sur le défraiement du SC) et donc que l'asso n'est pas trouvé de candidats cette année :erf:
 

Lulla94

Well-known member
9 Jan 2019
1 496
15 778
113
Haha et ben dis donc, entre le précédent article et celui là, ils ont vraiment fait un super grand écart :yawn: On passe d'un extrême à un autre !
Mais sinon pour le service civique, j'en ai fait un aussi après mes études car je ne trouvais pas de travail dans ma branche dans la ville de mon chéri et j'ai quand même réussi à m'en sortir... Avec la pension alimentaire de mon père et des APL !
Pour info, pour les enfants de parents divorcés, le parent qui n'a pas la garde verse une pension alimentaire au parent qui a la garde. Lorsque j'ai eu 18 ans, mon père a versé la pension à moi plutôt qu'à ma mère jusqu'à ce que je sois indépendante financièrement. J'avais presque 250€ de pension alimentaire je crois, et mes APL étaient très élevées (270€ je crois) car j'étais considérée comme "stagiaire non rémunérée" par la CAF.
Et je vivais aussi dans une touute petite ville où les loyers sont très bas (je payais 340€ de loyer je crois). Donc franchement, je m'en sortais bien, mais je me suis toujours dit que faire un service civique à Paris par exemple, c'est impossible !!
Et sinon pour parler du service civique en lui même, pour moi ça a été une super expérience car j'étais dans une asso hyper humaine, je m'entendais bien avec tout le monde, y avait aucun abus sur mes missions, mon temps de travail était réparti sur trois jours pour arriver à 24h/semaine et d'ailleurs j'avais mon abonnement aux transports en commun à moitié prix (un petit avantage des services civiques que beaucoup ne connaissent pas donc je me permets de partager !).
Autre info importante ; quel que soit le volume de travail, tu es payé plus ou moins la même chose, donc pour moi ça ne vaut vraiment pas le coup d'accepter une mission à 35h/semaine comme j'ai pu en voir, encore plus si c'est pour genre la CAF ou Pole Emploi...
Et comme ça a été dit plus haut, on ne cotise pas pour la retraite ou le chômage, une fois que la mission est finie, on n'a droit à rien du tout...
Voilà, en tout cas merci pour ce témoignage, c'est chouette d'en voir un où je peux un peu plus m'identifier :yawn:
 

Chocovore

éclair au chocolat
9 Jan 2019
2 733
21 360
113
Les Rockies les plus préhistoriques se souviendront peut-être qu'un temps ce périmètre (surtout pour les collectivités) était occupé par les emplois jeunes du gouvernement Jospin. :vieux: Avec salaire garanti au-dessus du SMIC avec des vrais cotisations et un bon taux d’insertion à la sortie. (Même si ça avait un peu loupé sa cible en bénéficiant surtout à ceux qui avaient des diplômes du secondaires)
Là encore une mesure supprimée par ce ministre des affaires sociales qui fut un véritable ami de la jeunesse : François Fillon :twisted: oui oui encore lui, il devait penser que tous les parents de France rémunéraient leurs enfants avec des indemnités parlementaires...
 

Calipo

Well-known member
27 Mar 2019
27
439
48
J'aime beaucoup ce genre d'article, d'ailleurs j'étais une lectrice assidue du porte-monnaie de Rue89.

Je ne suis pas choquée des écarts de salaires dans la rubrique, c'est une réalité, et ça ne serait pas très intéressant de ne montrer qu'un seul type de profil. Perso je suis là pour observer des budgets, pas pour porter un jugement de valeur sur leur montant.

Par contre les budgets présentés pourraient être plus un peu plus précis. Là on a un camembert assez approximatif pour les revenus perçus, on ne sait pas toujours de quoi on parle, c'est dommage. Et puis quid des prélèvements obligatoires? Passer directement au net c'est trop simpliste, ça ne se passe pas comme ça en vrai quand on prévoit son budget. Présenter un budget sans ses impôts ça n'a pas de sens (surtout sur des gros salaires).

Et aussi je trouverais intéressant de faire des profils de célibataires de temps en temps. On est quasi tjrs sur des budgets de couple et clairement en solo c'est qd même plus musclé de tout équilibrer (si demain je divisais le montant de mon loyer et de la plupart de mes charges par 2 mes enveloppes épargne et loisirs n'auraient pas la même gueule..).
 

Hibouillotte

Well-known member
1 Mai 2020
3
53
13
Ah les joies du service civique... :stare: J'en ai fait un il y a environ 4 ans dans une mission locale. Pas par vocation, comme la personne qui témoigne, mais pour avoir une expérience après mon master pour améliorer mon CV et augmenter mes chances de trouver un travail.

Je faisais le boulot d'un conseiller en insertion professionnelle (entretiens, animations et ateliers, aide à la constitutions de dossiers, aide à la recherche d'emploi...) mais payée 580€ par mois. Mon "tuteur" était un type toxique, beaucoup de personnes avaient peur de lui dans la structure. Il m'a beaucoup dévalorisée sur mes diplômes (bac +5 donc mais pas assez utile selon lui), mes expériences précédentes, mes capacités etc... Il m'a fait pleurer plusieurs fois et idem pour les autres services civiques. J'ai fini par partir un jour car je devais avoir un RDV avec lui et que je me sentais au bord du malaise. Je savais que j'allais encore m'en prendre plein la tête malgré tout le boulot fourni, je n'en avais plus la force. Il a carrément refusé que je rentre chez moi ! Je suis quand même partie et je suis allée pleurer chez mon médecin qui m'a mis en arrêt maladie jusqu'à la fin.

Le pire c'est qu'il n'y a pas d'encadrement correct ou de suivi en cas de problème, alors que ça concerne des jeunes de -25 ans qui ne sont pas couverts par le droit du travail. Avec une autre service civique on a cherché à contacter le référent régional pour avoir de l'aide et on a jamais eu de réponse... Je trouve ça grave. Bref ça mène vite à des dérives et à de l'exploitation pure et simple sans aucun vrai recours en cas d'abus.

Seul point positif : mon médecin m'a poussé à postuler à des offres d'emploi pendant mon arrêt et j'ai décroché mon boulot actuel où tout se passe très bien. Mon expérience en service civique a clairement aidé à décrocher cet emploi. Mais voilà, ça fait quand même cher l'expérience professionnelle.

Je pense que le service civique ferait un bon sujet d'article.
 

Jim Sterling

Well-known member
2 Jan 2019
69
563
83
Pour le plaisir, Gabriel Attal qui bafouille face à Elise Lucet sur le sujet :


J'aime bien les interviews d'Elise Lucet, ca me fait relativiser mon syndrome de l'imposteur sur mon petit job quand je vois que des mecs pareil peuvent être ministres :lunette:

En tout cas je compatis à la situation de la personne qui a témoigné, j'ai moi aussi fait un service civique faute de mieux il y a quelques années, 26h/semaine, du coup j'avais un petit boulot à côté pour réussir à joindre les deux bouts, résultat je bossais 45h/semaine pour un revenu total de 900€ et des brouettes... et j'ai jamais trouvé de job dans ma branche derrière. :lunette:
 

zaza1218

Member
26 Fev 2019
5
12
3
J'ai également fait un service civique mais en 2014 (purée y a 7 ans maintenant :oops:) je l'avais fait vraiment dans l'optique de me changer les idées après ma licence et faire une pause. A l'époque la paye était déjà très mince sachant que je faisais du 35h mais c'était ma première expérience et j'ai beaucoup aimé.
Maintenant je cherche un boulot dans le social et c'est quand même chaud ! Y a énormément de mission de service civique qui correspondent VRAIMENT à des postes que je pourrai faire (a l'inverse mon sc n'était pas indispensable a la structure, j'étais vraiment en soutien). Il y a aussi beaucoup de missions de 6 mois et j'ai l'impression que c'est surtout pour faire du chiffre (cette année objectif de XXX jeunes en service civique) l'État mise beaucoup dessus ces dernières années et vue les commentaires c'est pas parce qu'il y a plus de jeunes qu'il y aura plus de moyens de vérifications... Surtout qu'un SC de 6 mois je trouve ça court, si un jeune fait une année sabbatique après les 6 mois qu'est-ce qu'il fait ?
Enfin bref, à l'origine je trouvais ce dispositif intéressant le fait que seul la motivation compte mais ce principe a l'air plus rare maintenant
 

Matilda

Well-known member
5 Jan 2019
17
84
13
J'ai fait un service civique il y a 3 ans, mais il m'a tenu lieu de stage pendant ma première année de Master 1. Je n'ai pas beaucoup aimé cette expérience, je me suis sentie assez sTu oubliés pas demain de m'emmener à Montpellier du coup ! eule et je n'aimais pas trop mes missions. Comme j'étais étudiante mes parents maidaient encore, mais sans eux je n'aurais pas pu vivre avec 490 euros pas mois.
@Hibouillotte je voudrais faire une formation pour être conseillere en insertion l'année prochaine parce que je ne trouve pas de travail (avec mon bac+5...). Je trouve ça assez foù qu'un service civique se retrouve avec les missions d'un conseiller alors que sur les offres d'emploi que je regarde il demande toujours la formation.
 

LouMartha

Well-known member
20 Jan 2019
117
597
93
Tout en étant tout à fait d'accord avec vos critiques sur les dérives du service civique, je voulais préciser qu'il est pris en compte dans le calcul des trimestre de retraite.
A l'époque, j'avais trouvé que c'était un avantage sur les stages. Et les apl étaient aussi plus importantes qu'en stage.
Ce qui fait que j'ai moins galèré que lorsque j'étais étudiante.
 

soniagr

Well-known member
27 Fev 2021
16
62
13
mais c'est un scandale ce service civique!sinon l'écart entre les 2 articles est saisissant
 

F_Whitley

On ne nait pas mère, on le devient!
2 Jan 2019
1 357
8 888
113
Je suis d accord avec vous sur les abus. Par ex à mon boulot les grands chefs imposent l emploi de deux services civiques mais quand on regarde bien ils font le même travail qu un salarié temps plein. Mais à côté de ça les grands chefs ne veulent pas pérenniser l emploi que j' occupe ( renouvellement CDD à chaque fois). Encore une histoire de fric j' en ai marque. Heureusement j' ai une supérieure qui sait mettre les hauts là sur les missions des SC.