Léa, payée 580€ par mois en service civique : « Je gère mon budget au millimètre »

Weena88

Luna Loufoca Lovegood
2 Jan 2019
9 261
85 486
113
www.ungrandmarche.fr
Difficile d'être le premier commentaire, l'article est intéressant, j'aurais aimé qu'il se penche un peu plus sur la précarité du statut de service civique.

Comme la personne qui témoigne, effectivement, trouvé un service civique à la fin de ses études permet surtout d'espérer engranger un peu d'expérience ainsi qu'un mini revenu, qui est toujours mieux que rien ... statut d'autant plus précaire que outre la paye au lance-pierre, il ne permet pas de cotiser à quoi que ce soit comme "protection sociale", pas de cotisation chômage, pas de cotisation sécu -donc pas de congé maternité si on tombe enceinte pendant un service civique :lalala:, etc. (il y en a certainement d'autres, mais j'avoue que je ne suis pas hyper calée en terme de cotisation sur les fiches de payes)


En tout cas, je souhaite à ce couple que l'avenir leur apporte un revenu plus stable et je trouve qu'ils gèrent vachement bien. :fleur:
 
Dernière édition:

AngèleLN

Let's Play
1 Avr 2019
2 022
17 239
113
wordpress.com
Ah le service civique toute une histoire... D'un côté, j'ai une de mes amies qui en a fait un et cela lui a permis de décrocher un job dans le même organisme par la suite, cela permet d'engranger de l'expérience, de s'assurer que le domaine dans lequel on a fait des études nous plaît véritablement.

De l'autre c'est quand même embaucher des jeunes qualifiés (toutes les personnes que je connais qui en ont fait un avaient au minimum un bac +2 mais en général elles avaient un bac +5) à bas coûts et en les laissant dans la précarité la plus totale... Je pense que le minimum serait quand même la possibilité de cotiser quand on fait un service civique parce que c'est véritablement faire un travail mais être juste sous-payé pour l'exercer.
 

Patagon

Well-known member
15 Juil 2019
270
3 233
93
Lire cet article après celui du salaire à 130 000€, outch ça fait mal. :lol: Je ne souhaite pas relancer le débat de l'article précédent mais il n'empêche que la différence est quand même violente. :sweatdrop:

Au moins cet article permet bien de se rendre-compte qu'un service civique ne permet pas de vivre décemment (si certain.e.s en doutaient encore), comment on fait si on vit seul.e, qu'on n'a pas d'APL ou de pension alimentaire ? Le fait que Léa dise qu'au final sa situation financière est encore plus compliquée aujourd'hui que lorsqu'elle était étudiante, ça en dit long sur le problème de précarité que constituent ces services civiques, c'est tellement abusé. :facepalm: Et d'ailleurs elle dit bien que ce n'était pas une "vocation" mais plutôt un choix par défaut. A propos du rapport qu'elle entretient avec l'argent, je trouve très intéressant ce qu'elle dit sur son souhait de vivre en dehors du système capitaliste, tout en ayant conscience de la difficulté de s'en détacher.

Comme @Weena88 j'aurais aimé que l'article approfondisse le sujet du service civique.
Ce contenu est réservé aux membres inscrit.es. Inscris-toi par ici.
 

-Elea-

Well-known member
3 Fev 2019
82
451
53
c’est malheureux que les services civiques soient si mal rémunérés effectivement :lol:

Par contre je ne comprends pas vraiment les différents graphiques :
- dans le budget du couple, on a : 2608€ de revenu
- dans les dépenses, placements on a : 1453€

Ce qui fait qu’il y a 1155€ qui ne sont pas indiqués dans les dépenses.. Ça correspond peut être au placement de son copain, mais comme sur le graphique il y a écrit qu’en gros il s’agit des dépenses du couple en prenant en compte les placement financiers ...
 
Dernière édition:

Weena88

Luna Loufoca Lovegood
2 Jan 2019
9 261
85 486
113
www.ungrandmarche.fr
J'ai trouvé aussi le gap assez malaisant, j'ai d'ailleurs eu du mal à lancer les commentaires

@Patagon :worthy: ton intervention sur les services civiques, perso, j'ai eu la chance d'en trouvé un proche de chez moi, compatible avec mes dates de grossesse -dont je pensais qu'il me permettrais d'avoir un mini quelques choses les mois suivants :lol:, mais je n'aurais carrément pas pu quitter le logement que je partageais avec mon conjoint pour en faire un "plus intéressant" ailleurs en France et au final, ça ne m'a ni permis d'entrer dans l'asso de protection de l'environnement pour laquelle j'ai travaillé, ni d'avoir suffisamment d'expérience pour trouver un boulot dans ce domaine ...
J'ai donc trouver, "par hasard"/relation, un job qui me convient en terme d'investissement, d'horaire de travaille et d’intérêt global de la mission, pas du tout dans le domaine de mon bac+5 :stare::dunno:.

@-Elea- je me suis aussi posé la question de la différence entre les revenus et leur dépense mensuels, j'ai supposé qu'il y avait une part d’épargne autre que le PEL mentionné dans l'article : en gros, ils payent, à part égale 725€ chacun, si on divise les APL et la pension alimentaire à part égale, Léa s'en sort avec 1000€/mois, ce qui lui laisse une marge de 325€ pour elle et de 875€ pour son compagnon qui, si j'ai bien compris, épargne 600€/mois en prévision d'un prêt :hesite:
(edit correction chiffre)
 
Dernière édition:

Coco l’asticot

Well-known member
12 Jan 2019
826
3 427
93
Haha la joie du service civique que de souvenir ...un de mes « jobs » d’étudiantes , on était tous en Master et on faisait juste le boulot que l’asso n’avait pas les moyens de payer : moi j’etais médiatrice culturelle, mon pote prof de français ...heureusement on bossait que 21h par semaine donc on se faisait pas trop enfler
 
Dernière édition:

-Elea-

Well-known member
3 Fev 2019
82
451
53
@Weena88

ahhhhh ok.
Je trouve pas ça ultra clair franchement.
Faire des graphiques c’est bien mais soit ils auraient du individualiser les graphiques soit faire un commun en prenant en compte ce qu’il met de côté en le mettant dans « placement ». Parce que la ça n’a pas trop de sens.

Édit : cela dit dans ton calcul on arrive à 850€ et non à 1155€ :hesite:

C’est pas que je veux être tatillonne mais comme c’est un article sur le budget ça me parait un peu bizarre de faire disparaître plusieurs centaines d’euros sans explication.
 

Piperade

Well-known member
9 Déc 2019
13
65
13
Pour moi les 1155 EUR c'est simplement l'épargne "disponible", pour des gros achats ou en cas de coup dur. Ce qui dissone avec le "au millimètre" du titre de l'article, sauf si Léa n'a à son crédit que Salaire + moitié des APL. Là ca lui ferait 744 EUR de revenus pour 726.50 EUR de dépenses.
Par contre je n'ai pas compris le rapport entre pension alimentaire et parents divorcés :dunno:
 

beapouet

Well-known member
7 Jan 2019
100
991
93
Bruxelles
Par contre je n'ai pas compris le rapport entre pension alimentaire et parents divorcés :dunno:
Dans mon cas en tout cas, j'étais encore à charge de mes parents après avoir fini mes études, et mes parents avaient convenu d'une pension alimentaire que mon papa devait verser à ma maman. Quand je n'ai plus été domiciliée chez elle, les versements sont arrivés chez moi :) je ne sais pas si c’est le même cas de figure ici....
 
Dernière édition:

happydrunkmouse

Well-known member
3 Jan 2019
216
918
93
Perso j'ai aussi fait un service civique il y a 4 ans, et dans mon cas ca a été une arnaque + exploitation bien en règles.

En gros, dans le contrat de SC, ils te disent que tu dois pas prendre la place d'un.e employé.e, eh bah les 6 contrats de SC dans la structure dans laquelle j'étais (grand lycée français international ou tout le monde est pété de thunes en gros), on prenait littéralement la place de quelqu'un qui aurait du etre employé en CDI.
D'accord, le Lycée nous payait 450 euros en plus de ce que l'Etat nous donnait donc on était à 950 euros/mois, ce qui est extrêmement bien payé pour un SC, mais en attendant je travaillais 40h, et on s'est tous faits exploiter parce que justement "on était que des services civiques". Au final à bout de force j'ai démissionné 2 mois avant la fin.

Ca a permis au lycée de faire des économies sur des postes qu'ils auraient du créer (c'était la 6e année consécutive qu'ils mettaient un service civique sur mon poste), et quand on a été voir du côté de l'Etat et du mec qui s'occupe de ça, on nous a répondu "Ah mais vous prenez la place d'employés, vous auriez du faire attention, c'est illégal, c'est à vous de vous occuper de ça !" - Merci Jean-Mi.

Bref, quand en plus tu vois que tu ne cotises pour rien du tout, que tu n'as pas le droit de grève, que dans les petites lignes il est écrit qu'on peut te faire travailler 48h/semaines et que dans la grosse majorité des cas tu gagnes des miettes, bah je trouve que le Service Civique, au final est un moyen légal à des entreprises/assos d'exploiter des jeunes.
 

Jeanne

Well-known member
4 Jan 2019
612
5 305
93
Anywhere
Par contre je n'ai pas compris le rapport entre pension alimentaire et parents divorcés :dunno:
J'imagine que le parent qui n'a pas eu sa garde principale au moment du divorce, continue de lui verser une pension alimentaire. (il me semble que c'est une obligation jusqu'à un certain age).
Donc, ça doit surement vouloir dire qu'elle n'aurait pas touché ce revenu/cette aide financière si ses parents étaient encore ensemble.


@Patagon Il me semble que dans le cas de bas revenus, tu as de toute façon les APL. Cela dit, c'est pas la panacée non plus, et ça permet juste de survivre.

Et je rejoins les autres sur le service civique, c'est très souvent de l'exploitation à moindre coût, et il serait serieusement temps que quelque chose soit fait.
 
Dernière édition:

Gingerbraid

C'est un endroit rêvé pour les oiseaux
10 Mar 2020
891
8 312
93
Merci pour cet article. Le contraste avec le précédent fait mal au cœur, effectivement.
Je trouve le vocabulaire employé par la Rockie pour parler de sa situation très intéressant (neutralité, lucidité, ne se considère pas comme à plaindre). J'espère que cette série va continuer (avec des célibataires aussi si possible ?) bien sur il ne s'agit que d'exemples individuels sur lesquels on a des infos limitées mais je trouve assez passionnant qu'ils permettent de réfléchir sur les mécanismes societaux derrière les situations de chacun.e, présentés de manière objective. C'est un peu comme regarder les caddies de courses d'un échantillon de la population.

Et merci à @Patagon pour cet éclairage sur le service civique !! J'ai l'impression que c'est un phénomène déjà bien problématique à la base et qui empire de plus en plus avec les années :(