Le vilain petit canard...

Nann

Member
2 Juin 2020
3
11
3
#1
Bonjour à tous et à toutes,
Je vais essayer de faire court mais à vrai dire aujourd’hui j’en ai vraiment gros sur le cœur.
Je suis en conflit avec ma mère depuis de très nombreuses années et j’arrive un peu au bout de cela, donc je prends mes distances depuis quelques mois, notamment depuis le décès de mon père. Je précise que ma mère a été maltraitante avec moi lorsque j’étais enfant et qu’elle ne l’a jamais reconnu. Aujourd’hui j’en ai marre de ses remarques perfides, de ses reproches, de ses tentatives de culpabilisation permanentes...
Et cela me blesse car je n’aurais pas voulu cette relation avec ma mère mais en fait je me rends compte qu’elle ne changera pas, et que je dois choisir entre moi et elle, et là je suis à un stade où je crois que je commence à apprendre à me choisir moi.
Mais le plus douloureux, c’est que cela a des répercussions sur ma relation avec ma fille de 22 ans. Celle-ci me reproche aujourd’hui de ne pas être assez présente pour ma mère. Depuis deux ans déjà elle me reprochait des choses par rapport à son père. Ma fille a toujours été tout pour moi, et j’ai toujours essayé de la protéger du mieux que je pouvais. Son père a toujours cherché à exercer en effet une emprise malsaine sur moi, et lorsque j’ai enfin fini par m’en dégager, il l’a mal supporté.
Ma fille ne voulait pas aller chez lui le week-end, mais j’étais obligée de la laisser y aller, même si cela me rendait malade à chaque fois, mais légalement je ne pouvais rien faire car il s’agissait d’une emprise psychologique qu’il exerçait sur elle.
Aujourd’hui j’avoue que je sature complètement. C’est la goutte d’eau qui fait déborder le vase. J’ai toujours beaucoup subi dans ma vie, notamment en terme d’exclusion (à l’école, au travail, dans mon milieu familial... je passe toujours pour l’empêcheuse de tourner en rond).
J’ai toujours eu l’impression d’être le vilain petit canard. Celle qui empêche les choses de tourner rond. Celle qui vient briser le roman familial, ou les romans que les gens passent parfois à se raconter, passant de mon côté encore et toujours pour celle qui dysfonctionne...
Mais là j’en ai marre. Aujourd’hui j’ai le sentiment que ces personnes ont gagné finalement. Ma mère, son père, ont réussi à l’influencer et c’est encore moi qui passe pour une mauvaise personne, comme toujours. Et ma sœur au milieu qui elle ne dit rien car elle sait très bien tout ce qu’il s’est passé mais elle ne veut pas d’histoire. Beaucoup de distance s’est installée avec elle depuis le décès de mon père notamment. J’ai tout géré durant cette période, je l’ai accompagné jusqu’au bout dans la maladie, les rendez-vous médicaux et autres, et ce jusqu’à son décès.
Mais ma mère qui manipule tout le monde a réussi a l’éloigner elle aussi.
Aujourd’hui c’est la fête des mères , et c’est la première fois que je n’ai aucun message, rien. J’essaie d’être forte et de rester droite, mais j’avoue qu’il m’est aujourd’hui difficile de ne pas sombrer, et de ne pas me dire que peut-être que tous ces gens ont raison et que je suis peut-être vraiment une mauvaise personne...
Je serais vraiment volontiers preneuse de vos témoignages si vous êtes passés par des événements similaires... Merci d’avance..
 
Dernière édition:

LuLa

That awkward moment between your birth and death
4 Jan 2019
6 753
48 428
113
#2
@Nann Tout d'abord je t'apporte tout mon soutien. Ce que tu vis est très difficile.

As-tu pensé à écrire une lettre à ta fille? Tu pourrais commencer par l'écrire pour toi, raconter ce que tu as vécu, comment tu as ressenti les choses, tes peurs, tes inquiétudes pour elle, l'envie qu'elle ne subisse pas la même chose que toi. Rien que mettre des mots pour toi, coucher sur le papier cette souffrance, pourrait te faire du bien. Et puis si tu le sens, lui donner ?
Elle est assez grande maintenant pour comprendre ce que tu as traversé et que tu as cherché à la protéger. Mais que tu as aussi besoin aujourd'hui de te protéger toi.
 

Nann

Member
2 Juin 2020
3
11
3
#3
Merci beaucoup LuLa,
Oui nous nous sommes écrit un peu, j’ai essayé de lui expliquer un peu les choses, mais j’ai toujours voulu éviter de dire du mal de son père donc difficile d’être très claire du coup...
Là je viens de recevoir un message de sa part mais c’est un message relativement neutre, dans lequel elle me dit que si elle me demande si je suis en contact avec ma mère, ce n’est pas pour me juger mais seulement pour savoir si sa grand-mère a des contacts (en vue de définir la fréquence à laquelle elle doit elle l’appeler).
Aucun affect dans tout cela, là aussi on fait les choses parce qu’on doit les faire.
Je vais effectivement essayer de lui répondre dans les jours qui viennent, mais là je avoue que je suis un peu lasse d’avoir toujours à me justifier, et j’ai plutôt envie de décrocher... :(
 
You Rock !: Margot, CCCC et LuLa

LuLa

That awkward moment between your birth and death
4 Jan 2019
6 753
48 428
113
#4
@Nann C'est pas agréable à ressentir, mais au moins ça veut dire que tu apprends à t'écouter. Peut-être qu'il faut que tu te concentres là dessus: te protéger, t'écouter, t'occuper de toi. Ça se fera pas sans culpabilité et sans tristesse, c'est sûr, mais tu avances et c'est le principal.

Ce contenu est réservé aux membres inscrit.es. Inscris-toi par ici.

Je te raconte pas du tout ça pour que tu te "réconcilies" avec ta mère, pas du tout. Mais pour te montrer que ta fille n'a peut-être pas encore toute l'expérience et les outils nécessaires pour te comprendre. Et aussi que travailler sur toi et t'occuper de toi ça peut t'aider à aller mieux, te reconstruire, mais ça pourra peut-être aussi avoir un impact sur ta relation avec ta fille à moyen et long terme.
 
You Rock !: Margot et CCCC