Le topic des wannabe polyglottes

Lemon Curd

Well-known member
5 Jan 2019
295
2 224
93
Une application que j’aimais bien c’est HelloTalk, ça te met en contact avec des locuteurs natifs de la langue que tu apprends et qui apprennent la tienne sur le mode réseaux sociaux.

J’ai absolument pas de temps donc je n’avance que très lentement mais mon objectif principal est l’arabe classique.
J’ai un niveau débutant-intermédiaire disons.
Le problème c’est que comme je n’ai pas accès à des cours structurés je ne sais pas comment avancer. Je me débrouille pas trop mal en lecture et en compréhension orale mais j’aurais besoin de pratiquer l’oral.

N’ayant que deux fois 20 min de dispo par jour (metro) et zéro temps pour moi en dehors de ça, j'hésite à me concentrer sur une langue plus facile (au vu des langues que je parle déjà), soit le portugais soit le cantonais.
 

Grim

Ermite misanthrope
3 Jan 2019
998
7 036
93
@Scarlett O'Hara J'ai finalement choisis la méthode Assimil (le livre et les 4 cd), ça me rassure d'avoir une méthode en français. Après, je n'ai jamais appris de langue toute seule donc je ne sais pas si ce genre de méthode me conviendra ou pas, je verrais bien !

J'ai déjà fais quelques leçons aujourd'hui, au début j'étais un peu perdue à cause de la structure du bouquin (les pages de gauche sont pour le texte en allemand, à droite c'est en français, mais les notes et explications (en français) sont réparties sur les deux pages. Bon une fois qu'on a compris ça va, mais sur le coup j'étais un peu :eh:

J'avais déjà révisé avec Duolingo y'a quelques mois, puis il y a quelques jours (ce qui m'avait permis de me rendre compte qu'on retient parfois vachement plus de trucs que ce qu'on pense), et c'est bien et en même temps c'est pas bien, genre "sie/Sie", dans le livre Assimil j'étais perdue, parce que de ce que j'ai vu sur Duolingo pour l'instant, Sie c'est pour '"Ils/elles" mais ils parlent pas de la forme de politesse (j'avais complètement oublié cette notion d'ailleurs), du coup, dans les exos, quand je devais faire une phrase avec "Vous" (quand on vouvoie quelqu'un donc), bah je mettais Ihr et forcément bah c'était pas bon.

Et puis comme je suis maso, je me suis dit qu'apprendre le norvégien en même temps, ça serait marrant, donc je ne sais pas ce que ça vaut, mais j'ai vu de bons retours sur le net alors je teste, j'ai pris l'abonnement de Babbel (que je trouve pour l'instant plutôt bien car ça fait parler, écrire et lire, et le norvégien, je trouve qu'il vaut mieux savoir tout de suite comment le prononcer pour pouvoir retenir les mots parce que des fois ça n'a rien à voir !).

@Fekete Macska Oh zut, j'ai oublié de te répondre ce week end. C'est gentil d'avoir proposé pour les photos, mais du coup, je ne vais pas en avoir besoin, merci quand même !

Pour les idées que tu proposes, étant du genre misanthrope et comme j'ai pas d'amis, ça va être compliqué. :cretin:

Je ne savais même pas qu'il existait des livres bilingues ! Je vais regarder ça ! Et je note pour Arte TV !

@Ann Ha Merci pour ta proposition ! Mais je ne sais pas si ça serait une bonne idée avec moi... Vu que j'ai des périodes ou je disparais totalement des zones "sociales" du net, et que j'ai des périodes de flemme aiguë... je crois que je risque plus de te ralentir qu'autre chose... (Et je n'ai jamais eu de camarade pour apprendre une langue, je dois avouer que je ne sais même pas en quoi ça consiste, si tu veux bien m'éclairer :hesite: :yawn:
 

Ann Ha

Well-known member
6 Jan 2019
2 215
23 546
113
31
P'tite question pour ceux qui utilisent du Assimil : selon vous, il faut s'y mettre sur quelle durée / fréquence pour que ça imprime ? Je conçois que ça dépend des gens, mais pour vous, il a fallu quoi ?
 

Shoujiki

Well-known member
3 Jan 2019
740
3 419
93
J'ai réinstallé l'application Hello Talk après 2 ans et ils ont ajouté de nombreux cours. J'ai écouté leurs cours de japonais (en anglais) sous la forme de podcast, c'était vraiment pas mal. Ils redirigent après vers un site (japanesepod je crois) qui est payant, mais je pense d'abord utiliser toutes les ressources gratuites et une fois que j'aurais fait le tour je paierai peut-être.
 
  • You Rock !
Reactions: Ann Ha

Samburu

Shelter from the Storm
7 Jan 2019
77
215
33
Coucou,
J'ai profité du confinement pour me mettre à l'arabe, que j'avais envie d'apprendre depuis très longtemps. J'ai suivi le MOOC proposé par l'INALCO, très bien fait mais hyper dense. J'ai mis beaucoup plus de temps que ce qu'ils avaient prévu mais je suis plus ou moins arrivée au bout et j'aimerais maintenant continuer à à apprendre ! :buzy:
Est-ce que vous avez des ressources intéressantes pour l'arabe ? J'ai acheté le manuel de l'auteur du MOOC mais j'aimerais trouver des vidéos ou des cours un peu plus "vivants". Sachant que pour l'instant, je me suis contenté d'essayer d'apprendre l'arabe littéraire.

En parallèle, je suis aussi sur Duolinguo. J'ai fait pas mal de leçons en allemand (qui était ma 1ere langue vivante au collège et que j'avais complétement oublié) et que je me suis également mise au grec et donc à l'arabe. J'accroche bien sur le côté répétition et "défi" mais j'ai l'impression de ne pas retenir grand chose dès qu'on sort du contexte de Duolinguo. Autant dans l'application en elle-même, je n'ai pas trop de mal à retrouver les mots, autant dès que j'essaie de retrouver les mots ou de construire une phrase en dehors, c'est le trou noir ! Est-ce que vous connaissez des moyens de rentabiliser l'usage de Duolinguo ? Ou d'autres moyens de pratiquer à petites doses tous les jours ?
 
  • You Rock !
Reactions: Oxymore and CCCC

Ann Ha

Well-known member
6 Jan 2019
2 215
23 546
113
31
@Samburu Pour Duolingo, le mieux que j'ai trouvé pour rentabiliser, c'est d'en faire beaucoup : pour apprendre le portugais j'en faisais une heure par jour. Après, un truc que j'essaie de faire avec toutes mes langues, c'est de me parler dans la langue concernée le plus possible quand je suis dans ma tête. Décrire ce que je suis en train de faire, traduire mes pensées. Ça me permet d'employer la langue et de m'exercer à faire venir les mots et les phrases en-dehors du contexte du cours.
 

Fekete Macska

Well-known member
18 Juil 2019
241
1 241
93
Bucarest
www.instagram.com
@Samburu: c'est ce que j'aime pas avec les applis, pour moi c'est comme les exercices de grammaire ou de vocabulaire qu'on avait à l'école: dans le contexte de l'exercice, c'était souvent simple d'appliquer la règle de grammaire ou d'utiliser le voc, parce que les exos étaient dans ce but précis. Mais en dehors de ça, parfois je savais même pas quand utiliser ce que j'avais appris.

Je m'étais mise au hongrois à la fac, et ne retenant pas bien les mots à l'oral, et les mots hongrois à l'écrit étant souvent bien costaud, j'avais dû me mettre au par coeur bête et méchant.
Alors, ce que je te conseille pour Duolingo, c'est décrire à la main le voc mentionné, sur un cahier/une fiche, et le soir avant d'aller dormir, juste avant, tu les relis plein de fois.
Surtout, les écrire dans les deux sens: une fiche avec les mots dans la langue apprise, pour en trouver le sens en français, et les mots en français pour trouver l'équivalent dans la langue apprise.

J'y croyais pas trop à ce truc d'apprendre avant de se coucher, mais 8 ans plus tard je me souviens toujours des mots appris en hongrois, sans jamais avoir trop eu l'occasion de pratiquer, alors bon :)
 

TheLostGuy

Well-known member
19 Jan 2019
76
145
33
33
Aix-en-Provence
En ce moment je cherche des personnes avec qui pratiquer mon coréen. J'ai essayé sur Interpals mais ça n'a pas donné grand chose. En tant qu'homme là-bas, les membres féminins me prenaient pour un dragueur et les membres masculins ne souhaitaient parler qu'avec des filles...
 
  • You Rock !
Reactions: Ann Ha

meta

Well-known member
18 Juil 2019
52
233
33
@Samburu J'avais suivi ce Mooc il y a quelques années, beaucoup aimé mais c'est vrai qu'il était dense. Je faisais les leçons plusieurs fois, pauses, écriture…
C'était pour partir au Liban, depuis mon voyage je n'ai presque pas utilisé l'arabe à part pour dire "saba ar-raïr" et "chukran" au palestinien de l'épicerie ;) et ce manque de "besoin" fait que je me concentre sur l'allemand depuis. Mais si tu trouves du matériel, je suis curieux de savoir.
 
  • You Rock !
Reactions: Samburu and Ann Ha

Brunehilde

Echange de colis : Livre et thé sous le sapin
4 Jan 2019
2 508
23 799
113
@TheLostGuy c'est multicanal :lunette: tu as la possibilité d'écrire un blog qui sera corrigé par des pairs, poser une question à la communauté, échanger comme sur facebook, faire une visio gratuite en mode échange linguistique ou payer un prof :happy:
 
  • You Rock !
Reactions: Shoujiki

Margotte

Source avatar : https://www.pinterest.se/pin/56998
29 Juil 2019
53
211
33
Hiiiiiii mais je n'avais jamais vu ce post !!
Mon gros regret à moi c'est de ne pas avoir fait des études permettant une année Erasmus (Infirmière de formation, mon école ne proposait pas ça... ).
J'adore et suis fascinée par les langues, je suis partie 4 mois en Angleterre l'hiver dernier pour une formation, j'étais contente de rebosser l'Anglais en immersion.
Je parle un peu Espagnol (des bases du lycée + Duolingo) mais je rêve d'en apprendre bien plus ! Le problème est de trouver des cours et de s'y tenir...

Là on décolle pour plusieurs mois sur Tahiti avec Monsieur, je sens que je vais me mettre au Tahitien moi.
 

Koala

One life to live
19 Jan 2019
363
1 793
93
Je me suis longtemps catégorisée comme "nulle en langues" à cause notamment du système à l'école en France, qui favorise pas du tout l'apprentissage d'après moi ! Ma mère étant d'origine espagnole, je passais tous mes étés en Espagne avec mes grands-parents. Je comprenais pas mal de choses mais contrairement à ma soeur, je refusais catégoriquement de parler (car j'étais assez timide à l'époque).
En 6ème mes parents m'ont fait faire LV1 allemand pour être dans la moins pire classe de mon collège (vive le 93!), j'ai donc commencé l'anglais en 4ème.
J'avais un niveau très pauvre qui me permettait clairement pas d'échanger mais j'arrivais quand même à avoir des notes raisonnables dans ces matières.
A 23 ans, je me suis retrouvée 1 mois seule en Australie (pas par choix, le genre d'histoire où tu prends ton billet pour rejoindre un mec sauf qu'il te largue 2 jours après que tu aies acheté ton billet d'avion à 1200 euros :yawn: ). Ca m'a fait un déclic, sur le fait que je pouvais me débrouiller, ça m'a décoincée des langues, des voyages seule ! L'idée folle d'aller apprendre l'anglais en Jamaïque m'est alors apparue et je suis partie 4 mois l'année suivante, dans le cadre d'un "stage humanitaire". Parmi les bénévoles, très peu de francophones, énormément d'allemands et de hollandais. Ils n'ont peut être pas un niveau parfait d'anglais, mais tellement meilleur que la plupart des français lambda. J'ai fait des progrès de fou en quelques semaines. Concrètement, je suis passée d'un niveau où j'avais quasi aucun vocabulaire, je savais conjuguer aucun verbe au passé, une lenteur d'escargot pour sortir le moindre mot à pouvoir tenir une conversation facilement, sur tous les sujets avec assez de fluidité. Mon accent est toujours terrible et j'ai pas un vocabulaire ultra riche, mais je peux m'exprimer comme je veux en anglais sans que ça me demande un effort surhumain. Et même 8 ans après, je trouve que j'ai pas trop perdu en vitesse d'élocution quand je dois reparler.
J'ai été très surprise qu'il me soit aussi "facile" d'atteindre un niveau si "bon" en seulement 4 mois, surtout que je ne pense pas avoir des facilités en langues. Mais le combo immersion totale (pas de potes français) et pas d'internet dans ma famille d'accueil a grandement contribué à ça. Pour moi c'est la meilleure méthode pour apprendre une langue rapidement. J'ai l'impression que quand j'apprends les mots dans le contexte de la vraie vie, il me suffit de les entendre quelques fois pour qu'ils s'impriment à tout jamais dans mon cerveau. Alors qu'à l'école, j'ai appris des milliards de fois les verbes irréguliers et j'ai jamais été capable d'en retenir un seul.

Il y a deux ans, j'ai commencé à avoir des regrets sur le fait que je parlais pas d'espagnol (bien que je comprenne bien grâce à mon histoire familiale). Je me suis dit qu'il était pas trop tard pour repartir à l'étranger dans le cadre d'un bénévolat (pour être sûre de devoir parler la langue avec d'autres gens sur place, être dans un cadre etc). Je devais partir en Bolivie pour 3 mois cet été... Projet qui est tombé à l'eau vu que 80% des frontières d'amérique latine sont fermées depuis mars :crying:

Pendant le confinement, j'ai commencé les cours en ligne bien que je sois pas fan à la base, car je trouve ça fastidieux pour un résultat plus que moyen.. Mais bon confinée pendant 2 mois sans travailler, j'avais du temps alors autant en profiter ! J'avais testé duolingo par le passé et j'avais trouvé ça vraiment nul ! Je comprends pas que ce soit le site qui revient sur ce topic ! Franchement j'avais trouvé ça hyper lent, hyper répétitif, je me suis forcée pendant 2/3 mois à en faire 15 minutes tous les jours mais je trouve que ça rabâchait énormément les mêmes choses, pas forcément utiles en plus.
J'ai pris un mois chez Busuu. J'ai vraiment trouvé ça chouette, j'ai beaucoup appris au niveau des conjugaisons (car n'ayant jamais fait d'espagnol à l'école, j'avais 0 notion, et contrairement à l'anglais, j'ai découvert que les conjugaisons espagnoles étaient bien galères, comme en français !). Ce que j'ai aussi apprécié sur cette appli, c'est le fait d'être obligé de faire des exercices d'expression écrite. Ca force vraiment à réfléchir par soi-même dans la langue. C'était rien de bien méchant mais genre faire 2/3 phrases sur nos passions par exemple. Et on est corrigé par des natifs en espagnol ! (on peut aussi corriger des exercices en français du coup). Après busuu, j'ai voulu tester le fameux babbel. J'ai réussi à trouver un code pour avoir un mois gratuit sur le net. J'ai trouvé l'interface plus jolie que busuu et j'ai encore un peu progressé, même si comparé avec le fait d'apprendre en immersion, c'est bien plus long et moins sympa. Il n'y a par contre aucun exercice d'expression libre, et pas d'interactions avec d'autres êtres humains.

En juin, un ami m'a parlé de Tandem. C'est une appli pour trouver des partenaires de langue. Ca date mais j'en avais jamais entendu parlé ! Je trouve ça hyper bien car c'est plus fun que de faire des exercices et cocher des cases ! On peut aussi bien écrire, que faire des audios ou visio ! Par contre, ça a un petit côté "tinder", dans le sens où quand on est une nana sur cette appli, on reçoit 90% de messages de mecs (alors que ça devrait être 50/50 si les gens cherchaient uniquement à trouver des partenaires pour échanger des langues). La plupart des échanges restent néanmoins superficiels et se tassent au bout de quelques jours de "et toi, pourquoi tu veux apprendre telle langue ?" "ah ouais, toi aussi t'es végétarienne !!" Mais cela dit, on peut aussi faire des belles rencontres
Ce contenu est réservé aux membres inscrit.es. Inscris-toi par ici.

En parallèle de l'espagnol, j'ai aussi commencé le portugais brésilien au printemps, certains diront que c'est aller s'embrouiller pour rien quand on apprend l'espagnol, moi je pense que c'est plutôt complémentaire. Mes connaissances en espagnol m'aident énormément à comprendre le portugais (et à ne pas démarrer de 0), et certains mots appris dans mes leçons de portugais enrichissent mon vocabulaire en espagnol ! Et puis l'accent brésilien, quoi... :hot:

Je pense que le "secret" pour bien apprendre une langue, c'est avant tout la motivation, l'attrait pour la langue et/ou la culture du pays. Le plaisir qu'on va avoir à progresser. Je suis subjuguée par les gens qui souhaitent apprendre une langue que presque personne ne parle, où trouvez-vous votre motivation ? :lol: Moi, c'est avant tout dans l'utilité (un grand nombre de locuteurs dans le monde) puis ensuite dans la "beauté" de la langue.
 

Fekete Macska

Well-known member
18 Juil 2019
241
1 241
93
Bucarest
www.instagram.com
@Koala "Je suis subjuguée par les gens qui souhaitent apprendre une langue que presque personne ne parle, où trouvez-vous votre motivation ?" Ben tout simplement comme toi: l'utilité (aller dans le pays/lire la littérature du pays dans la langue), puis la beauté de la langue!
J'adore le hongrois, je l'ai étudié pendant trop peu de temps et je vais m'y remettre cette année: j'adore aller en Hongrie, j'aime énormément la littérature hongroise, et j'ai eu un gros coup de cœur pour la sonorité à part entière et l'orthographe de la langue que je suis allée en Hongrie pour la première fois.
Comparé à l'espagnol ou au portugais (du Portugal et du Brésil confondu), y a personne qui parle le hongrois - mais ma motivation est la même que la tienne. Alors certes, les ressources sont moins faciles à trouver, mais avec de la volonté, on y arrive.

(Dans le genre, je parle couramment roumain: y a personne qui parle cette langue en dehors des roumains et des moldaves, il n'empêche que, par ses emprunts slaves, tucs et latins, c'est une langue absolument géniale pour élargir ses horizons, sans être complètement dépaysé vu que ça ressemble énormément au français et à l'italien à première vue.)

Après, je suis d'accord avec toi, moi non plus je supporte pas Duolingo: je comprends pas très bien comment répéter des phrases sans queue ni tête est censé me faire apprendre la langue.
J'entends pas mal parler de tandem, mais le côté "espérons plus qu'un échange linguistique" me bloque complètement, puisque je veux juste... pratiquer.

Par contre, un super compromis que j'ai trouvé quand j'ai commencé le hongrois et que j'ai dû me mettre au serbe pour un boulot, c'était les "complete [langue de votre choix]": c'est en anglais, mais ça mélange dialogues en situation (un peu rigides, comme toujours) avec des vraies explications grammaticales. Dix fois mieux que du Assimil, moins rebutant qu'un bouquin de grammaire/linguistique pure (que j'adore, ceci dit), ça permet de maîtriser les bases sans trop se casser la tête!

" J'ai l'impression que quand j'apprends les mots dans le contexte de la vraie vie, il me suffit de les entendre quelques fois pour qu'ils s'impriment à tout jamais dans mon cerveau " +1000, 7 ans d'allemand, je peux plus rien sortir: j'ai jamais mis les pieds en Allemagne quand j'apprenais la langue, j'ai eu que des profs très très pourris, et c'était totalement hors contexte pour moi. 10 mois en Serbie à devoir baragouiner tous les jours, j'arrive encore à comprendre des phrases entières et à en ressortir quelques-unes 6 ans après.
 

Ev'

Well-known member
4 Jan 2019
42
122
33
Bon. Je ne sais pas si j'ai trop ma place sur le forum car de mon côté j'essaie simplement d'apprendre l'anglais. J'habite aux États-Unis depuis 9 mois, je travaille en anglais... Hélas je pensais que juste le fait d'y habiter et dy travailler suffisant. J'avais l'impression que les expatriés de mon entourage, après un an dans un pays étranger revenait complètement bilingue. Je pense du coup que le problème vient de moi et que je suis plus lente à apprendre une langue. J'ai un accent assez fort, quand il s'agit de faire une phase vraiment complexe je rame... bref je suis très loin d'être fluent !

Des gens ont été/sont dans mon cas ?

Des astuces ? Hormis rester là encore un an ? :p
 

Koala

One life to live
19 Jan 2019
363
1 793
93
@Ev' Tu vis avec des gens qui parlent français ? Tu as des potes non francophones ? Moi c'est vraiment ce qui m'a le plus aidée à progresser. Ne côtoyer aucun francophone pendant plusieurs semaines ! Bavarder des heures avec mes nouveaux amis rencontrés sur place. Ne pas avoir d'accès à internet aussi. Ce qui fait que je passais très peu de temps par jour à écrire, lire et penser en français !
 

Suspiria

Well-known member
30 Mar 2020
288
3 375
93
@Ev' as-tu pensé à des cours de perfectionnement ? J'ai appris le néerlandais très vite en étant dans une situation d'immersion, mais j'avais des cours privés en même temps, 1H30 par semaine. Sans ça, je pense que j'aurais mis beaucoup + longtemps à être bilingue et j'aurais continué à parler néerlandais en "haché" et en me perdant en plein milieu de mes phrases !
 

Ann Ha

Well-known member
6 Jan 2019
2 215
23 546
113
31
@Ev' Après, on a souvent une image très négative de notre niveau en langues, vu de l'intérieur. Surtout dans un environnement en immersion. Quand je travaillais en anglais, je me trouvais souvent mauvaise, parce que je n'arrivais pas à avoir une compréhension et une expression assez rapide pour participer à une conversation de la même manière qu'en français. Mais je n'étais qu'avec des locuteurs natifs. Quand je me suis retrouvée de nouveau à devoir parler anglais, mais cette fois avec des français et des américains, je me suis rendue compte qu'en fait je comprenais plutôt pas mal et je parlais plutôt pas mal. Le décalage avec l'entourage donne une image faussée de notre vrai niveau. Si tu n'évolues qu'avec des natifs, il est possible que tu ne te rendes pas compte de tes progrès parce que juste tu n'es pas bilingue - ce qui n'empêche pas que tu aies un bon niveau.