Le topic des parents solo

Vadim

Well-known member
5 Jan 2019
83
498
53
#61
@Hatsue merci pour ton message. Effectivement c'est difficile ce deuil de la vie rêvée, de se sentir encore jeune et "au début" de la vie d'adulte mais savoir qu'on ne pourra déjà plus réaliser certains projets de vie. Mais c'est encourageant de voir que dans ton cas, de nouvelles perspectives se soient ouvertes. On fera pas les projets prévus, mais on en fera des nouveaux... :attaque:
 
You Rock !: Patatram et Hatsue

Hatsue

Only Goat Can Judge Me
7 Mai 2019
935
6 292
93
#62
@Vadim tant mieux si ça t'a fait du bien :fleur: Je suis persuadée que la vie me réserve plein de jolies surprises ! Et même avant d'être avec mon copain, rien que le fait d'avoir été séparée m'a donné un sacré second souffle à pas mal de niveaux (me remettre à tricoter, à lire, envie de tester des nouvelles choses, de revoir des amis...), sans parler de nouveaux projets et remise en couple, je me suis un peu retrouvée et ça m'a fait beaucoup de bien. Je sais que ces quelques mois célibataire m'ont fait grandir sur plein de choses : prise de confiance en moi en temps que maman, prise de confiance en moi tout court parce que je n'avais jamais vécu seule et me reposait sur mon ex pour certaines tâches (bricolage, voiture, du bien genré :troll:), découverte de nouveaux loisirs...

Sinon je venais parler un peu de choses positives (j'ai l'impression que mes posts sont très noirs...).
C'est bête mais à partir du moment où je n'avais plus aucun relais possible (pas de conjoint qui rentre le soir après une journée solo) je suis devenue une mère différente, plus affirmée et peut être plus patiente aussi. ça parait un peu paradoxal mais le fait de savoir que de toute façon c'était elle et moi et c'est tout pour quelques jours non stop, je tentais de nouvelles choses qui ont fonctionné ; par exemple quand on vivait encore sous le même toit et qu'il rentrait, si elle pleurait beaucoup l'après midi je me disais "allez j'en peux plus rien ne marche je ne comprends pas pourquoi elle pleure, je la berce en serrant les dents, il va rentrer et dès qu'il passe le pas de la porte je vais souffler dehors" alors que quand je me suis retrouvée solo ben je me suis mise à tenter plein de choses supplémentaires puisque je savais que je n'aurais pas de relais et que serrer les dents n'était plus une solution. Il y a bien sûr l'âge qui a aidé aussi mais j'ai vraiment vu une évolution, j'ai eu l'impression de mieux la connaitre et je sais que du côté du papa c'est la même chose. D'ailleurs on me demande parfois si j'ai pas peur qu'une femme "prenne ma place" ou que mon copain "prenne la place du père" et franchement pas du tout, on a du s'en occuper seuls très tôt et c'est bête mais je pense vraiment que ça a contribué à être irremplaçables ET de manière relative interchangeables (son père est vraiment la personne en qui j'ai le plus confiance au monde : je peux lui laisser ma fille sans problème je sais qu'il la connait par coeur et qu'elle est aimée, choyée et qu'elle a tout ce qui faut).
Je pense que si j'ai un enfant plus tard avec mon compagnon, j'aurais à coeur de le laisser seul avec le bébé pour qu'il apprenne à le connaitre aussi bien, quitte même à le laisser un weekend pendant que je vais je ne sais où avec ma fille. Je suis tellement "famille/couple" que c'est clairement pas quelque chose que j'aurais imaginé faire mais c'est vraiment un des aspects de la séparation (et de la garde alternée) que je trouve positif : bien qu'impliqué dès la naissance, avec la reprise du travail son papa ne la connaissait vraiment pas comme moi et de passer de longues heures en tête à tête régulièrement a fait de lui -à mon sens- un parent complet, et ce même si je m'en occupe toujours plus que lui. C'est bien pour ça que je sais que ma fille fait très bien la différence entre son père et son beau-père alors que c'est déjà arrivé que ce dernier se lève la nuit pour la consoler et qu'il saurait sans problème s'en occuper sur de longues plages horaires : il ne le fait pas/n'en a pas l'occasion et je pense que là est la différence.

Et puis pour finir sur une note troll/humour : comme nous sommes en garde alternée, nous achetons tous les deux des habits pour notre fille. Avec son père nous savions que nous ne voulions pas d'éducation et de garde robe 100% genrée. Visiblement il prend les choses très à coeur puisque après le body en 6 mois "my little man" (bon y avait des tigres et c'est un grand fan de tigres) je l'ai récupérée hier avec des chaussettes "monsieur" décorées de jolies moustaches :yawn:. ça me fait trop rire parce que c'est quelqu'un qui fait hyper attention à son look et à celui de sa fille et que le motif/style prime donc sur le marketing genré :lunette:. Je ne pense cependant pas qu'il aurait mis des Madame sur un garçon mais là ça me fait bien marrer quand je récupère "mon petit homme" chez la nounou :troll:<3
 
16 Oct 2019
10
20
3
Rhône Alpes
#63
@FéeLil0424 Je te conseillerais d'en parler à ton mari, si la communication est difficile les lettres peuvent être une bonne idée. En tout cas je pense que si ma fille me dit quelque chose du genre (elle ne sait pas encore parler) je sais que j'en parlerais à son père pour qu'on détermine une conduite à tenir (par exemple lui passer un coup de fil en visio, lui faire une pochette Papa comme @Zem que je trouve super... ou dans votre cas vu que vous vivez encore ensemble, lui parler à 2, qu'elle fasse une promenade avec lui...). Je pense vraiment qu'à deux vous serez plus forts pour gérer ce genre de choses :fleur:
Ok super merci beaucoup
Je vais voir comment dire les choses
 

Patatram

Mother of a pineapple
9 Jan 2019
173
1 155
93
#64
@Hatsue C'est "drôle" que tu dises ça. Moi non plus, je n'ai pas peur qu'une autre femme me "remplace" aux yeux de mon fils. La semaine derniere (grosse dispute toujours pas digérée) la nouvelle copine de mon ex a "essayé de me rassurer" en disant qu'elle ne voulais pas prendre ma place de mère. Mais en fait, ça ne m'avait même pas traversé l'esprit. Je sais que le lien qu'il y a entre mon fils et moi eSt beaucoup trop fort et intense pour être brisé par qui que ce soit. La distance quand il est chez son père me fait toujours un peu mal, mais je n'ai absolument pas peur qu'il m'oublie ou autre. Au contraire, c'est beaucoup plus evident maintenant qu'il n'est plus aussi dépendant qu'un bébé.
Ah je l'aime tellement fort cet enfant.
 

Zem

Well-known member
5 Jan 2019
104
1 119
93
#65
Moi je ne suis pas forcément d'accord avec cette idée de devoir "être une personne stable et équilibrée" soi-même avant de se (re)mettre en couple :shifty:, ni même avec l'idée de devoir "guérir d'une relation" avant d'en commencer une autre :shifty:. Si je partais de ce principe je pense que je resterais célibataire à vie et bon, c'est pas parce que je suis cassée de partout suite à ma rupture que j'ai pas envie d'avoir de la compagnie :lol:.

@Hatsue : je t'avoue que la pochette est une idée de la pedopsy qu'on a consultée, je n'aurais jamais eu une idée aussi brillante :cretin:

@Vadim team Paris intramuros avec mon fils. On a 39m2 mais on en aurait 9 que je ne regretterais pas ma décision pour autant. C'est beaucoup plus étouffant de vivre avec quelqu'un avec qui ça se passe mal que d'être en studio avec son enfant.

Le truc de "prendre la place du père/de la mère", je trouve que c'est une expression qui ne fait sens que dans les cas où justement il en est question : quand un des parents est totalement absent de la vie de l'enfant (il ne veut pas le reconnaître, se désengage totalement de son rôle de parent, ce genre de choses) et que l'autre parent vit avec une nouvelle personne qui endosse réellement les responsabilités de parent comme aurait pu/dû le faire le parent biologique absent. Sinon, dans les autres cas, quand on y réfléchit c'est vraiment absurde : l'enfant n'est pas idiot, il sait qui sont ses parents. Le/la conjoint-e du parent solo peut "faire des trucs de papa/maman", border l'enfant, le chercher à l'école, le baigner, blabla, il partage en effet dans le quotidien la place traditionnellement occupée par le père/la mère, mais il ne l'est pas pour autant (et les enfants le savent) :shifty:.
 

Hatsue

Only Goat Can Judge Me
7 Mai 2019
935
6 292
93
#66
@Zem je suis assez d'accord avec ton point de vue sur se remettre en couple malgré les blessures mais simplement dans mon cas même si j'étais encore toute cassée, j'ai tenu à prendre le temps (court :cretin:) de me demander si c'était une relation pour panser ma blessure, me sentir moins seule ou si j'avais vraiment envie de construire quelque chose.
Et après l'inconvénient que j'ai vécu de se mettre en couple alors qu'on a pas digéré sa précédente rupture et de pleurer fréquemment sur l'épaule de son nouveau mec :coiffe:. Peut être que si j'étais mieux dans ma tête nos débuts auraient été plus joyeux on va dire... Mais comme je disais a contrario, je pense quand même que je me suis plus vite remise même si pas encore tout à fait grâce à mon compagnon actuel.

Sinon totalement d'accord sur le fait de prendre la place, mais je suis surprise à quel point IRL c'est quelque chose qui revient cette notion de remplacement/prendre la place (même aux niveaux des grands-parents et assimilés, la mère de mon copain gâte et aime beaucoup ma fille mais elle a très peur de rencontrer mes parents et qu'ils la voient "jouer à la grand-mère" parce qu'elle ne saura pas se retenir de recouvrir ma fille de bisous :yawn:). N'empêche que ça me fait du bien de vous voir en parler parce que c'est une question qui me remue parfois étant donné que ma fille est toute petite, je suis sûre de moi sur ce coup là mais ça peut me blesser qu'on me pose la question, comme si ça n'était pas évident dans le regard des gens que chacun a sa place sans marcher sur les plates bandes de l'autre. Par exemple dans le cas de @Patatram, je n'ai pour l'instant aucune animosité envers la copine de mon ex et suis contente de savoir que quelqu'un qui a l'air cool soit dans la vie de ma fille (mon ex a déjà largué une fille qui "n'avait pas sa place auprès de L." donc j'imagine qu'elle dont je vois les chaussures sur certaines photos #sherlockholmes doit être "bien" pour la prunelle des yeux de son père) mais tout en sachant que je suis irrévocablement la mère de ma fille, si elle me disait qu'elle ne compte pas prendre ma place je pense que je lui hurlerai de façon très mature "AH BEN ENCORE HEUREUX MANQUERAIT PLUS QUE CA CEST MON BEBE CEST LE MIEN A MOI" :lunette:. En fait je crois que le fait qu'on puisse penser que l'on peut me remplacer aux yeux de ma fille me met sur les nerfs :lunette:
 

Vadim

Well-known member
5 Jan 2019
83
498
53
#67
@Zem je suis d'accord que l'ambiance compte bien plus que les m2 ! Après 39m2 ce serait mon rêve, j'ai un peu regardé seloger etc et si j'habitais seule je pense à peine pouvoir viser entre 20 et 25m2 :confused:. En soi, retrouver un espace perso, même petit, ça m'exalte assez. Mais j'ai du mal à me projeter avec un lit d'enfant là dedans, surtout que la plupart des studios sont loués meublés. En plus j'ai un salaire correct mais pas de garants solides, et ça me saoule de me retrouver à nouveau en compétition avec une foule d'étudiants. Ça fait des années qu'on vit confortablement, et de me retrouver à nouveau confrontée à un budget serré, un minuscule appart, ça m'angoisse et ça me renvoie tellement en arrière. Je rêvais tellement d'autre chose pour ma fille quoi. On a une jolie petite chambre pour elle, décorée avec soin, je l'imaginais depuis des années, les couleurs, le linge, les jouets etc. Et là en plus de l'échec de la rupture, de cette peur de la pauvreté qui revient, à cause de moi et de mon erreur de jugement, ma Noisette n'aura pas d'espace à elle. Je m'en veux aussi de ne pas être assez désintéressée pour partir dès maintenant, je sais que des parents qui ne s'aiment pas sont plus nocifs qu'un petit espace plein d'amour, mais je suis finalement bien moins courageuse que ce que j'imaginais.
 

Mamamamba

Active member
19 Juil 2019
33
196
33
#70
Désolée si j'ai réveillé quelque chose qui t'angoisse @Hatsue ...
Mais rien qu'en y pensant, j'imagine que ça te prépare un peu à cette éventualité, même si ça n'apaise pas les angoisses. Perso je ne souhaite pas d'autre enfant donc je n'ai jamais vraiment imaginé la situation inverse, surtout si vite, nous ne sommes pas encore divorcés.

Ce contenu est réservé aux membres inscrit.es. Inscris-toi par ici.

Edit : en plus, c'est ma fille qui m'a appris la nouvelle, lui n'a fait que confirmer car d'après lui "ça n'a aucune incidence sur la vie de ma fille"...
 
16 Oct 2019
10
20
3
Rhône Alpes
#72
@FéeLil0424 Je te conseillerais d'en parler à ton mari, si la communication est difficile les lettres peuvent être une bonne idée. En tout cas je pense que si ma fille me dit quelque chose du genre (elle ne sait pas encore parler) je sais que j'en parlerais à son père pour qu'on détermine une conduite à tenir (par exemple lui passer un coup de fil en visio, lui faire une pochette Papa comme @Zem que je trouve super... ou dans votre cas vu que vous vivez encore ensemble, lui parler à 2, qu'elle fasse une promenade avec lui...). Je pense vraiment qu'à deux vous serez plus forts pour gérer ce genre de choses :fleur:
Ça y est je me suis lancée dans l'écriture. Je ne sais pas quelle forme ça prendra: lettres, journal intime, blog, livre.... mais je vais tenter de mettre sur papier notre histoire en essayant de mettre autant le positif que le négatif
Bonne soirée
 

Patatram

Mother of a pineapple
9 Jan 2019
173
1 155
93
#73
On a eu un rdv médiation aujourd'hui. Sauf que la colère de la semaine derniere n'est pas passée. Et surtout la colère de ces 3 dernières années n'est pas passée. Je ne me suis pas sentie écoutée, mais presque méprisée.
C'était trop, beaucoup trop. Je me suis enervée et j'ai pleuré lorsque l'ex à dit qu'en fait il pense que le début de la fin c'était pendant la grossesse. Bref, beaucoup trop d'émotions et pas assez de réception en face. Donc ça n'a pas été constructif. Et je laisse tomber. J'arrête la médiation parce que je ne sais pas ce que j'en attends. Rien n'ira jamais comme je l'aurais voulu. J'ai besoin de faire le deuil de ce que je voulais pour mon fils et de faire le deuil de cette relation de co parents que je voulais pour moi. Je ne sais pas si on reprendra la médiation un jour mais là maintenant tout de suite, je ne me sens pas capable de continuer.
Je vais essayer de me concentrer sur moi et sur mon fils. Plus d'éléments extérieurs perturbants. Enfin il y en aura toujours mais je n'ai pas la force de faire autrement pour l'instant.


Il n'empêche, je suis contente d'avoir cet espace pour parler de foutu ressenti de maman solo.
Je l'aime tellement cet enfant, jespere tellement arriver à faire au mieux pour lui.
 

Mamamamba

Active member
19 Juil 2019
33
196
33
#74
@Patatram Courage, fais ce qui te semble bon pour toi, et si tu ne souhaites pas continuer pour le moment, ne te force pas. Ca ne serait pas constructif si de toute façon tu n'es pas sûre d'en avoir envie.

Je comprends ton sentiment, on aimerait tellement tout faire au mieux pour notre enfant, et les obstacles sont nombreux sur le chemin de notre idéal.
Beaucoup de soutien :jv:
 
16 Oct 2019
10
20
3
Rhône Alpes
#75
On a eu un rdv médiation aujourd'hui. Sauf que la colère de la semaine derniere n'est pas passée. Et surtout la colère de ces 3 dernières années n'est pas passée. Je ne me suis pas sentie écoutée, mais presque méprisée.
C'était trop, beaucoup trop. Je me suis enervée et j'ai pleuré lorsque l'ex à dit qu'en fait il pense que le début de la fin c'était pendant la grossesse. Bref, beaucoup trop d'émotions et pas assez de réception en face. Donc ça n'a pas été constructif. Et je laisse tomber. J'arrête la médiation parce que je ne sais pas ce que j'en attends. Rien n'ira jamais comme je l'aurais voulu. J'ai besoin de faire le deuil de ce que je voulais pour mon fils et de faire le deuil de cette relation de co parents que je voulais pour moi. Je ne sais pas si on reprendra la médiation un jour mais là maintenant tout de suite, je ne me sens pas capable de continuer.
Je vais essayer de me concentrer sur moi et sur mon fils. Plus d'éléments extérieurs perturbants. Enfin il y en aura toujours mais je n'ai pas la force de faire autrement pour l'instant.


Il n'empêche, je suis contente d'avoir cet espace pour parler de foutu ressenti de maman solo.
Je l'aime tellement cet enfant, jespere tellement arriver à faire au mieux pour lui.
C'est toujours compliqué la démarche d'une médiation ou d'une thérapie. Il faut que les deux le veuillent et que les deux acceptent les ressentis de l'autre sinon comme pour toi ça ne se termine pas bien. Ce qui est dommage mais cela va te permettre de rebondir. Tu as tout à fait raison de te concentrer sir ton fils et toi et comme une partie de mon entourage me dit il ne faut pas que tu t'oublie dans tout ça.
Si tu as besoin n'hésites pas.
Bonne journée
 

Zem

Well-known member
5 Jan 2019
104
1 119
93
#76
@Hatsue
je suis bien d'accord sur à quel point le truc de "remplacer le père/la mère" revient IRL, c'est affolant :lol:.
Ce contenu est réservé aux membres inscrit.es. Inscris-toi par ici.

A propos de prendre le temps de vérifier si on est prêt à construire quelque chose avec une nouvelle personne, je suis d'accord que l'idéal pour tout le monde serait en théorie d'être bien au clair dans sa tête avant de se lancer dans autre chose, mais bon, à défaut, on peut aussi évoluer tout en étant avec quelqu'un :shifty:.
Ce contenu est réservé aux membres inscrit.es. Inscris-toi par ici.

@Vadim je suis consciente que 39 m2 à Paris c'est un palace, d'où mon allusion à 9 ;) bon courage à toi :fleur:

Ce contenu est réservé aux membres inscrit.es. Inscris-toi par ici.
 
Dernière édition:
16 Oct 2019
10
20
3
Rhône Alpes
#77
Coucou
J'ai une question: au bout de combien de temps vous vous êtes laisser la possibilité d'entrevoir un autre avenir en couple?
Mon mari discute avec une nana qui a 30 ans après 11 jours de séparation sur son forum de discussion. Je suis certaine qu'il a développé des sentiments et qu'elle lui a tourné la tête. Malgré quil me dise l'inverse. Oui notre vie de couple a été mise à l'épreuve cette année mais je le connais et est influençable.
Enfin bref je ne m'imagine pas avec un autre homme dans ma vie que lui? En même temps c'est moi qui a été laissé.
Voilà merci pour vos retours
 

Hatsue

Only Goat Can Judge Me
7 Mai 2019
935
6 292
93
#78
@FéeLil0424
Ce contenu est réservé aux membres inscrit.es. Inscris-toi par ici.

Sinon je suis trop contente, normalement aujourd'hui c'est le jour où je ne vois pas ma fille du tout mais j'ai croisé son papa qui l'amenait chez la nounou ce matin, il a mis la voiture sur le côté et m'a fait des appels de phare pour que je vienne couvrir de bisous mon petit morceau d'amour <3