Le topic des childfree

Ada

Ta gueule Chantal !
13 Jan 2019
1 499
14 627
113
Ile de France
Je vous rejoins, ca fait un bien fou de vous lire :love:
De mon côté je sais que je ne veux pas d enfant maintenant et j essaie de ne pas me prendre la tête pour savoir si j en veux un jour ou non. Je penche tout de même très fortement vers le ou non :cretin: Ca tombe bien mon copain ne sait pas non plus (et si c est oui il trouverait ça trop cool d être papa au foyer, laissons le rêver :lalala:).

Bilan des repas de famille de Noël : une seule réflexion sur le fait que ça serait bien de faire un gosse ! Avec un léger malaise quand j ai juste dit non d un ton sec :lol: Mais je ne me fais pas d illusion pour l instant on a la paix car on prépare notre mariage, après ils seront déchaînés pendant au moins 5 ans (expérimentalement ça semble être la durée dans ma famille pour se dire que c est sûrement car on ne peut pas en avoir donc ils deviennent délicats :goth: )
 

Hermia

Le roseau plie, mais ne cède... qu'en cas de pépin
3 Jan 2019
65
277
53
Je vous rejoins moi aussi ! CF depuis toujours, mon mari l'est aussi donc c'est assez facilitant. J'avais été clair dès le début de notre relation, s'il s'imagine père un jour, on arrête tout de suite, ca a été suffisament galère avec mon ex qui était persuadé que je changerais d'avis et qu'on aurait 3 enfants. :goth:

De mon côté je ne suis pas trop embêtée par ma famille sur la question des enfants, j'ai pas mal d'amis CF dans mon entourage et ceux qui ont des enfants sont surtout assez curieux (et certains nous encouragent vivement dans cette voie d'ailleurs :yawn:). Par contre le plus difficile à gerer pour moi c'est dans la sphère professionnelle et comme je vais bientôt commencer un nouveau boulot ca me stress. Je sais qu'on va me demander si j'ai des enfants et quand je vais dire non, une fois sur 2 on va me sortir "pas encore !". Je ne sais jamais comment réagir, j'ai pas encore trouvé de réponse assez neutre pour ne pas aller dans leur sens mais je ne veux pas non plus dire direct à des gens que je ne connais pas, que je ne veux pas d'enfants. Autant je l'assume totalement auprès de mes proches mais j'aime pas raconter ma vie à des inconnus, j'aime savoir à qui j'ai à faire avant.
 
2 Jan 2020
4
18
3
Normandie
Hello les childfree !
Quel bonheur de trouver un endroit pour parler de ce choix sans personne pour demander de justifications

Une personne (de mon âge, maman de 2 enfants) m'a pourrie la vie avec ça pendant longtemps...
Elle me demandait à chaque fois que l'on se voyait (parfois seulement à quelques jours d'écart) : "Alors, vous n'avez toujours pas changé d'avis pour les enfants ?"
Pour finir par : " Oh, ça viendra avec le temps !"

Avec le recul, je réalise que j'aurais dû être beaucoup + claire et ne pas prendre mon mal en patience.
Quitte à lui balancer quelque chose du genre "Si tu tombes enceinte, comment réagirais-tu si je te demandais pourquoi tu souhaites le garder ?" Ou bien si je te disais : "Oh, tu le regretteras un jour..." ?
Ceci aurait été tout aussi déplacé que ses longs discours où elle nous donnait son avis...

Après tout, on ne demande jamais au gens pourquoi ils veulent faire des enfants.
On ne leur envoie pas à la figure qu'ils sont égoïstes car il n'y a plus assez de place sur terre pour autant de monde. Ou que leurs enfants ne trouveront pas de travail.
Non. On respecte leur choix de vie...

Alors tolérer l'intolérance, plus jamais !!
 

Safinette

Well-known member
4 Jan 2019
1 708
16 549
113
@Hermia perso quand on me sort le fameux "pas encore" je réponds de façon super sèche un "non", ou un "ça ne risque pas"...en général je sais me rendre assez désagréable à cet instant là (ce que je ne suis pas le reste du temps) pour faire comprendre qu'il n'y à pas moyen d'échanger sur le sujet.
Ensuite je pose une question sur complètement autre chose avec un grand sourire, je pense que ça déstabilise.

Sinon quand les gens insistent (ce n'est pas arrivé souvent), je prends un air d'une tristesse infinie (genre le chat potté en plus triste) j'étouffe (mal) un reniflement et je dis "je préférerais qu'on en parle pas stp" (de façon assez théâtrale comme si on venait de passer mon iguane dans un mixer (non je n'ai pas d'iguane)) ... ça refroidit aussi vite.
 

Onirinaute

Well-known member
16 Jan 2019
139
752
93
Ah je suis trop déçue j'ai raté le message de @Persévérante :angry:

C'est peut être parce que je n'ai pas encore trop d'amis proches qui "s'y mettent" mais en fait moi je suis bien contente d'être cf. Quand je vois comment les mères en chient, même si elles trouvent généralement le bilan positif, je me dis que ouf j'ai la chance de pas avoir à passer par là pour être heureuse de ma vie... J'imagine bien que je passerai peut être des sales moments quand de plus en plus d'amis auront des enfants et peut être s'éloigneront :tears: mais je ne me vois pas avoir "l'envie d'avoir envie" comme dirait Johnny.
 

Cisske

Well-known member
23 Avr 2019
6
68
13
Paris
Coucou les CF !

Je suis très peu active sur le topic mais je sous-marine beaucoup :lunette:
Votre discussion sur l'amitié et les enfants qui viennent un peu bouleverser tout ça est hyper intéressante ! C'est une de mes grandes craintes aussi, ne plus voir mes ami.e.s quand ils seront parents...
Un article de Slate à ce sujet pour celle.eux que ça intéresse :
http://www.slate.fr/story/185906/parent-naissance-enfant-amitie

:ninja:
 

Kitchie

Well-known member
3 Jan 2019
232
1 534
93
@Cisske article très intéressant, c’est rare de voir des articles sur le sujet. En revanche je trouve qu’il se place quasi exclusivement du point de vue des parents (est-ce que cela va changer quelquechose de devenir parent en termes d’amitié? Est-ce que les parents conservent leurs amis ou se retrouvent isolés) et non du point de vue des childfree. Alors que selon moi le problème est surtout pour les childfree pas pour les parents (qui très vite au milieu de la trentaine se retrouvent en majorité et constituent la norme alors que les childfree deviennent l’exception). J’aurais été curieuse d’avoir un point de vue de childfree/no kid dans l’article.
 

Manea

Well-known member
28 Jan 2019
46
430
53
Je m'estime assez chanceuse, ensemble depuis quelques années avec mon copain, mariage prévu pour cet été, avec beaucoup d'enthousiasme de la part de nos deux familles et aucune interrogations de leur part quant à savoir si on va avoir des enfants. Peut-être qu'on a pas l'air du tout fiable en tant que parents :yawn: Mais je trouve ça très reposant, j'avais un peu peur qu'en annonçant notre mariage qu'on commence à nous poser des questions, d'autant plus que j'ai 28 ans et lui 33 ans, donc on est dans la bonne fenêtre.

Mais, aussi de mon côté, dans mon cercle social actuel, personne n'a d'enfants (par contre, la majorité des filles avec qui je suis allée à l'école dans mon village ont au moins un enfant, voir plus - genre 2 - 3), et du côté de mon copain, quelques personnes ont des enfants, mais ça reste une minorité. Bref, j'ai l'impression d'évoluer dans un environnement où la pression sociale n'est pas très forte.

Tout ça pour montrer que parfois être CF ça se passe plutôt bien! Et je pense qu'avec le changement des mentalités ça va se propager.
 

Kitchie

Well-known member
3 Jan 2019
232
1 534
93
Qui a lu « Motherhood » de Sheila Heti? Il semblerait qu’elle aborde le thème de l’amitié, mais je n’en sais pas plus, je ne l’ai pas (encore) lu.