Le topic de l'écriture !

Ann Ha

Well-known member
6 Jan 2019
965
7 844
93
30
66315 mots. J’attaque le chapitre 31/50. Je veux finir. Je n’en vois pas le bout. Sauvez-moi.
Edit : je vois vos remarques sur vos relectures. Sachez que je ne me relis jamais, c’est un coup à tout arrêter de désespoir. On verra dans quelques mois si mon propre livre me donne envie. Note à moi-même : soigner la 4ème de couverture. Oh, wait, j’imprime en format thèse, il n’y a jamais de 4ème de couverture. :yawn:
 
4 Jan 2019
822
6 895
93
Bonne fin de Nanowrimo à tous & toutes qui y ont participé !
@Ann Ha punaise mais bravo c'est énorme tout ça !!!
@Agnïeszka très bonne idée le topic de bêta read !

Tiens justement y a un truc auquel je pensais cette nuit au sujet de la relecture et de laisser lire les autres et ça m'a donné envie de venir m'épancher dans le topic écriture !
Ce contenu est réservé aux membres inscrit.es. Inscris-toi par ici.

Ce contenu est réservé aux membres inscrit.es. Inscris-toi par ici.
 

Ann Ha

Well-known member
6 Jan 2019
965
7 844
93
30
Merci @Agnïeszka c’est une chouette idée !
Sinon j’ai passé les 70000 mots ce matin. J’ai très envie d’écrire autre chose, j’ai hyper hâte d’avoir fini. Est-ce que j’aime me plaindre ? Oui, beaucoup.
Est-ce que j’en profite pour me la péter un peu ? Aussi. Pardonnez-moi, à part ça je suis gentille et je fais très bien les tartes aux pommes...
 

kighafarz

J'ai glissé chef !
16 Jan 2019
159
1 301
93
Bravo à celles et ceux qui ont participé au Nano, et félicitations à celles et ceux qui l'ont réussi !!!
De mon côté en trois jours j'ai vaillamment écrit... 500 mots :ninja: mais mes parents étaient là alors pas possible de travailler : pour le moment il n'y a que mon conjoint qui sache que j'écris, et encore, il n'a pas le droit de lire... (bon, c'est aussi parce que c'est un premier jet, absolument pas abouti, même pas fini alors évidemment pas retravaillé)
Pour rejoindre l'avis de @Scarlett O'Hara, c'est difficile pour moi aussi de faire lire mes textes aux gens que je connais. Je fais du théâtre, et je retrouve cette difficulté dans le fait de jouer devant des proches, alors que les inconnus, je m'en fiche complètement. Je pense que c'est parce que, dans l'écriture comme dans le jeu, on met beaucoup de soi dans le résultat final, on sort des émotions de ses tripes, on se met presque à nu mentalement parlant, c'est quelque chose d'intime qui est soudain exposé au grand jour, et cette vulnérabilité soudaine peut être angoissante. Il y a également pour moi, dans l'écriture, une peur de décevoir la personne en face, qui te connais et qui (peut-être) s'attendait à "mieux" de ta part (eh oui, le syndrome de la bonne élève... :facepalm: va falloir que je l'envoie bien bouler comme il faut celui-là...).
Bref, il m'a fallu du temps pour oser faire lire à mon conjoint un texte de ma part, mais comme je le disais dans un précédent message, je me suis lancée à communiquer un peu sur mon histoire avec lui, et ça m'a fait un bien fou !!! Du coup je me dis que, dès que c'est un peu fignolé, il sera mon premier lecteur. Malgré tout, ce n'est pas demain la veille, vu le train de sénateur auquel j'avance... :lalala:
 

Eferia

Well-known member
2 Jan 2019
1 019
7 444
113
30
Nantes
www.amazon.fr
@Scarlett O'Hara : Pour la relecture, c'est pareil, j'ai souvent besoin de laisser mon texte de côté un bon moment, et mieux, d'écrire un truc qui n'a rien à voir pour sortir un peu de mon histoire.

@Ann Ha : exactement pareil^^ En ce moment, j'ai vraiment pas du tout envie de bosser, j'ai des bouts d'idées qui me viennent que j'ai envie de noter (et en même temps, vu que je suis sensée bosser, j'avance pas non plus, je fais juste 5 minutes de pause par ci par là... En fait, je crois que je ferais bien mieux de faire une grande pause écriture, ce serait plus productif à la fois pour mon texte et pour mon taf, auquel je pourrai me remettre plus sereinement ensuite^^)
 
4 Jan 2019
822
6 895
93
@Ann Ha tout le temps, c'est assez pénible.
Je dois parfois me concentrer très fort pour m'ancrer dans le "ici et maintenant" parce que des fois même en soirée avec mes potes je suis en train d'écrire mon histoire dans ma tête. Je suis pas présente avec eux, je suis loin, très loin...

Je n'ai pas fait le NaNoWriMo car je n'aime pas avoir une espèce de "pression" pour écrire même si c'est moi qui me la mets. Je n'ai pas écrit de quasi tout le mois de novembre en mode grumpy cat : "Nope je fais pas le NaNoWriMo :vex:" et je m'y suis remise il y a quelques jours je pense.
Que ça fait du bien ! Les mots ont vraiment coulé tout seul, la seule chose que j'avais à faire c'était adapter la vitesse de mes doigts sur le clavier pour les consigner tous.
Cette nuit j'ai écrit plus de 16.000 mots en une traite !
La nuit passée, c'était 20.117 mots !
Ca faisait longtemps que je n'avais plus passé littéralement des nuits entières debout à donner vie à mes petits mondes.
 

Ann Ha

Well-known member
6 Jan 2019
965
7 844
93
30
@Scarlett O'Hara moi j’ai des histoires plaisir, dont l’écriture me suffit comme bonheur, et des histoires finalité, dont j’aime surtout le pitch mais que je peux trouver chiantes à écrire. Pour le NaNo je choisis des histoires de la deuxième catégorie, pour me forcer à en venir à bout et pour ne pas rendre pénibles des histoires qui devraient n’être que du plaisir. Comme ça c’est un peu relou parfois mais à la fin je suis super contente d’être venue à bout d’histoires qui n’auraient jamais vu le jour si j’avais dû les faire zu fil de l’eau. Ça m’oblige aussi à faire un plan et donc à conscientiser la création de l’intrigue, là où dans d’autres circonstances ça va là où ça va.
 
You Rock !: Eferia
4 Jan 2019
822
6 895
93
@Ann Ha perso en fait c'est le fait de planifier qui me fait tout foutre en l'air comme pour m'auto-saboter... le fait qu'il y ait un impératif, je vais tout faire pour foirer. C'est surtout pour ça que je ne participe pas aux trucs de ce genre, même si je trouve le principe trop chouette. Juste que je sais que si je me lance là-dedans, je vais tout saboter, je vais pas finir, je vais abandonner, ça va être l'occasion de me rappeler que je suis incapable de faire quoi que ce soit d'un minimum bon/productif dans ma vie, que je suis grave une pollution constante sur cette planète déjà surpeuplée, que je sers strictement à rien, même pas capable de mener à bien UN SEUL projet, bref, tu vois le gist quoi ^^
Du coup vaut vraiment mieux que je participe pas...
En tout cas ça a eu l'air d'être un mois très productif pour toi et ça c'est cool, surtout pour les écrits un peu moins funs, j'ai tendance à les mettre de côté jusqu'à la dernière minute. Bravo !
 
You Rock !: Ann Ha
4 Jan 2019
822
6 895
93
@Ann Ha roh donne-moi un peu de ta sorcellerie ! :yawn:
Sérieusement j'ai pu voir ça et suivre toute ta progression :D c'est pour ça que j'aime bien ce topic, j'aime bien vous suivre, ça me motive aussi à m'y mettre.

Il va être 18h chez moi, il fait tout noir, c'est vraiment mon moment préféré pour écrire, à partir de la tombée du jour. La nuit, je me sens dans une bulle en-dehors de tout espace/temps, tout le monde dort, et moi je rêve éveillée ahah.
 

PetitPaton

Well-known member
31 Jan 2019
17
167
53
Bonjour :shifty:
Je m'incruste parce que je suis tombée sur ce topic par hasard hier soir et que ça m'a redonné envie d'écrire, j'ai cette envie depuis toujours, aussi loin que je me souvienne !
j'ai déjà eu un prix lors d'un concours (petite fierté) mais depuis je n'ai pas remis le pied à l'étrier.
J'écrivais enfant déjà j'avais le goût et quelque chose pour l'écriture, puis ado, énormément, de la poésie, je publiais sur des sites mes textes (notamment ce site : http://www.cercledefaeries.com mon dieu c'est une relique hahahaha. Il y a toujours mon texte dessus et j'y retrouve bien ma "patte" c'est marrant, je trouve ça joli alors que j'avais que 13 ans à l'époque je crois :shifty:
puis j'ai écrit des (enfin une seule aboutie) nouvelles (là où j'ai eu un prix).
Je n'ai pas du tout le goût d'écrire des fictions ou des romans, mais plutôt de la poésie, des nouvelles, des textes sans personnage vraiment mais plus des figures, mouvantes.
Lorsque j'ai reçu mon prix il y avait des personnes du monde littéraire dont un homme qui m'avait fait un retour sur mon texte et il m'avait dit que le problème des premiers écrits étaient qu'on avait tendance à les rendre trop personnel, à y raconter sa vie, sa personne avant de raconter une histoire et c'était le cas de mon texte (même si c'est faussé, tout le monde croit à une autobiographie alors que c'est un récit purement fictif mais avec des éléments qui créent la confusion totale, ce que j'aime assez).
J'aime bien créer un sentiment de flou, tout en décrivant la beauté et la poésie du monde voilà c'est comme ça que je pourrais me définir et définir mon écriture.
Mon rêve serait d'écrire un livre type "le petit prince". Je rêve d'écrire quelque chose, d'accoucher d'un texte abouti qui me ressemble (mais pas trop faut croire XD), c'est comme si je sentais en moi ce besoin en permanence mais je procrastine (pas bien Zelda breath of the wild sur la switch...)
Donc voilà j'aimerais dire que je suis passionnée d'écriture mais je n'y connais rien, je n'ai pas de méthode (je dirais plutôt jardinière du coup haha), par contre j'ai des inspirations viscérales parfois qui me poussent à écrire quelques lignes (puis je relis et j'efface, je désespère..), rien n'est construit, tout est impression, fixation de pensées fugaces par des mots. Bref écrire une histoire relève d'un sacré challenge tellement c'est le foutoir haha
Je suis quelqu'un de très très très sensible.
Beaucoup de choses m'inspirent, quand j'ai écrit ma nouvelle lors du concours, un film m'avait profondément marqué et inspirée (celui-ci :
il faut le voir c'est un bijou, rien que de voir le trailer j'ai pleuré à chaudes larmes)
dans le film il y a un poème que je trouve magistral, j'aimerais écrire quelque chose comme ça un jour. Le voici :

How is it over there?
How lonely is it?
Is it still glowing red at sunset?
Are the birds still singing on the way to the forest?
Can you receive the letter I dared not send?
Can I convey…
the confession I dared not make?
Will time pass and roses fade?
Now it's time to say goodbye
Like the wind that lingers and then goes,
just like shadows
To promises that never came,
to the love sealed till the end.
To the grass kissing my weary ankles
And to the tiny footsteps following me
It's time to say goodbye
Now as darkness falls
Will a candle be lit again?
Here I pray…
nobody shall cry…
and for you to know…
how deeply I loved you
The long wait in the middle of a hot summer day
An old path resembling my father's face
Even the lonesome wild flower shyly turning away
How deeply I loved
How my heart fluttered at hearing faint song
I bless you
Before crossing the black river
With my soul's last breath
I am beginning to dream…
a bright sunny morning…
again I awake blinded by the light…
and meet you…
standing by me.
 

Eferia

Well-known member
2 Jan 2019
1 019
7 444
113
30
Nantes
www.amazon.fr
Après quelques jours à laisser mon texte de Nano de côté, j'ai replongé dedans pour le retravailler un peu, motivée par les remarques d'une (super) relectrice. J'étais partie pour changer quelques phrases, je viens de rajouter 2 600 mots :yawn:
Je suis contente, en tout cas, ça commence à me plaire, même si j'ai encore pas mal de travail à faire dessus!
 

Ann Ha

Well-known member
6 Jan 2019
965
7 844
93
30
Bon, ce soir 75476. Je suis partagée entre l'envie de finir vite vite et la tentation de l'allonger un peu pour qu'il fasse 100 000 mots à la fin (pas bien, ça sera chiant si je fais ça). Demain j'attaquerai le chapitre 38 dans le train. On arrive enfin au retournement de situation de cette histoire. Elle ne me convainc toujours pas, mais je crois que je suis contente de mon plan. C'est chiant, mais ça ne plonge pas trop trop dans les clichés. Maintenant je vais pouvoir aller glander sur Youtube ou dormir.
 
25 Oct 2019
20
131
28
Bonjour,

Je me suis décidée sur l'histoire à faire pour me relancer dans l'écriture. Ce sera probablement une nouvelle, je commence en douceur. Pour me motiver, j'ai besoin de résultats et je pense que pour me relancer, si je commence un projet qui s'étale sur des mois, ça ne va pas marcher.

J'ai donc fait le petit brainstorming autour de mon thème d'histoire et j'ai rassemblé pas mal d’idées, ce qui ma permis de mieux voir la direction dans laquelle j'allais. J'espère continuer un peu sur la préparation de l’histoire dans la soirée. :rainbow: