Le slip chauffant pour les mecs est-il la solution de contraception du futur ?

L

LeVioque

Guest
Je débarque après quelques jours d'absence, j'ai envie de dire un seul truc:
TL;DR
-- troll activé --
Bon, je propose l'alternative suivante qui pallie les inconfort de couilles chaudes et de pilules:
Prélèvement des gamètes dès que possible (enfance chez les femelles, puberté chez les mâles (au sens biologique))
Stockage des gamètes.
Stérilisation et en cas de besoin de procréation, FIV et réimplantation.
Ayé. Plus besoin de slip qui chauffe.
-- troll désactivé --
Sans rire, un type avait suggéré cette méthode lors d'une émission radio des années 90. Pour des raisons qui m'échappent, il voulait que les gamètes soient stockées par les militaires (le prestige de l'uniforme?).
 

Aesma

Menstruoloque
6 Jan 2019
2 153
10 130
113
Cette solution de contraception m’intrigue vraiment. J’en ai parlé à mon mec (et du râler un peu pour qu’il se sente concerné :rolleyes:) mais bien sûr ça paraît presque trop beau pour être vrai.Au niveau de le indice de Pearl il se place comment? On peut avoir un vrai suivis « gynéco homme « (y’a un nom pour ça?) avec des spermogrammes remboursés et tout? Les hommes ont aussi un spécialiste à consulter si ils veulent parler contraception ou bien c’est le généraliste par défaut?
Le site de l'androswitch explique tout très bien : les spermogrammes coûtent 30€ mais sont remboursés à 100%* en France si tu as une ordonnance que tu peux avoir auprès d'un.e généraliste, d'un.e sage-femme ou dans certains planning familiaux (Paris, Montpellier, il me semble qu'il y a aussi Rennes, Toulouse, Grenoble et Lyon)

*la France étant un pays ultra nataliste, les examens permettant de s'assurer de sa fertilité sont très bien remboursés - ce qui fait beaucoup rire les personnes qui utilisent la CMT qui reçoivent régulièrement des appels paniqués des labos suite aux spermogrammes parce que "Oulala iels sont stériles :halp:" alors que c'était bien le but de la manœuvre et que c'est tout à fait réversible dans ce cadre. :coiffe:

Au niveau de l'indice de Pearl** il est inférieur à 0,5 :
Seule la méthode de la cryptorchidie artificielle par remontée testiculaire à l'aide de port d'un dispositif a été testée sur assez de volontaires pour établir que l'efficacité de la contraception masculine thermique est satisfaisante. En effet, au cours des études cliniques, 50 couples furent suivis sur 537 cycles de grossesse. Une seule a été constatée suite à une mauvaise utilisation de la technique.
**on y détaille 27 moyens ou méthodes de contraceptions dont 12 dites "masculines"

Donc en fait la CMT est beaucoup + efficace que la capote et a même le mérite de se placer dans le club très restreint des contraceptifs très efficaces :lunette:
 
Dernière édition:

CCCC

Cessez ces "C" !
20 Jan 2019
3 169
24 832
113
Ce contenu est réservé aux membres inscrit.es. Inscris-toi par ici.

Personnellement, je trouve qu' @Atome a raison de dire "nan, déso, c'est pas une contraception qui me convient". C'est la base de la liberté individuelle, de la liberté à disposer de son corps, de l'intégrité physique. Quelle qu'en soit la raison (trop chaud, couilles qui grattent, que sais-je)

Ce qui est choquant en soi, ce n'est pas qu'il le dise, c'est que dans l'immense majorité des cas, les femmes n'ont pas le pouvoir de le dire. Ce qui est choquant, c'est que cette liberté, cette intégrité, est une manifestation concrète de privilège masculin. Ce qui est choquant, c'est que ni les hommes, ni (bien souvent) les femmes, n'ont conscience de ça.

Quand un homme parle pour la première fois de sa contraception, c'est en général à l'âge adulte, avec sa compagne et avec elle seule, quelqu'un avec qui il a une relation d'égal à égal.
Quand une femme parle pour la première fois de sa contraception, c'est très souvent à ce moment crucial qu'est l'adolescence, un moment où on se sent fragile, avec le corps médical, ou avec ses parents (ou avec un peu n'importe qui dans la société qui pense que ça le regarde, c'est-à-dire tout le monde). Elle n'est pas du tout libre de son choix et on projette sur elle tout un tas d'enjeux. Le corps d'une adolescente est l'enjeu de luttes qui la dépassent complètement...

Je trouve que sur ce forum, on voit plein de femmes qui ont décidé de dire "nan, déso, c'est pas une contraception qui me convient", pour la pillule, par exemple, et je trouve ça fort courageux et inspirant.
 
Dernière édition:

Songi Songi

Well-known member
7 Jan 2019
139
335
63
Non dans ses premiers messages, @Atome n'a pas dit pas que c'est trop invasif pour lui, il a dit qu'il a des réticences et préfère se tourner vers d'autres méthodes (après oui sur la fin j'ai trouvé que ses postes notamment l'histoire d'attendre sa ménopause pour pouvoir s'éclater c'était WTF). Et l'histoire de ne pas supporter la chaleur comme raison de ne pas tester ça ne tient pas plus qu'avoir des réticences générales vu que le slip ne chauffe pas à proprement parler. D'ailleurs l'andro-switch proposé par @Aesma règle cette question de toute façon... Et pour revenir au sujet initial, cette méthode a des contraintes 7j/7, 15h minimum par jour et nécessite de faire des spermogrammes régulièrement pour contrôler son fonctionnement (rien de pire que ce que vivent les femmes on est d'accord) donc ça ne me choque pas qu'un homme puisse préférer les capotes, tant qu'il ne laisse pas la charge contraceptive à sa compagne et que celle-ci n'est pas allergique. Du coup je ne suis pas choquée non plus qu'un homme le dise et je ne comparerais certainement pas ça à venir se planter devant un SDF pour parler bouffe. Enfin j'aimerais bien que la personne qui a parlé de la stérilisation forcée des femmes précise à quoi elle fait allusion (j'espère que ce n'est pas à la stérilisation forcée des femmes handicapées mentaux car je trouverais ça vraiment hyper déplacé et irrespectueux de parler de quelque chose d'aussi grave dans ce contexte)

Ce contenu est réservé aux membres inscrit.es. Inscris-toi par ici.
 

Atome

Member
28 Juin 2020
26
18
3
Calva, je ne suis pas sur d'avoir tout compris ton message. Mais ce que je sais (ou pense savoir)par rapport au sexe, c'est que même si j'aime cela telle une gourmandise qui peut devenir intense ainsi que le plaisir de faire plaisir, je peux m'en passer, je dirais même que cette energie incroyable habituellement utilisée dans le sexe peut être utilisée ailleurs.
 
Dernière édition:

A Kane

Well-known member
2 Jan 2019
230
2 333
93
@Atome oui je pense que tu as bien compris qu'on aimerait bien que les hommes se bougent un peu par solidarité.

Parce que certes c'est la femme qui va devoir vivre dans son corps les conséquences d'une absence de contraception pendant les premiers mois (que ça soit grossesse, avortement, accouchement, etc.), mais il me semble que l'homme a aussi sacrément intérêt à ne pas mettre toutes les femmes avec qui il couche enceintes. Je ne pense pas que les hommes plus que les femmes aiment prendre le risque de causer une grossesse qu'ils ne désirent pas, sachant qu'en plus ils n'auraient pas le choix quant à l'issue de cette grossesse, et prennent donc systématiquement le risque de voir apparaître un mini-humain avec la moitié de leurs gènes dont ils auront probablement la charge pour les 20 années à venir. Enfin je sais pas, imagine toi que l'avant dernière personne avec qui tu as couché viens vers toi demain en te disant "coucou tu vas être papa, parce que j'ai décidé de garder le bébé", comment est-ce que tu te sentirais ?

Du coup en effet je pense qu'à l'heure actuelle la charge contraceptive est une charge sociale, parce que ça me semble assez hypocrite de prétendre que seules les femmes risquent de payer pour une grossesse non désirée, et je pense que la plupart des hommes aiment bien penser que c'est principalement un problème de femmes juste parce que ça leur évite de devoir se bouger le cul, c'est un peu la solution de la facilité. D'autant plus qu'il existe des méthodes de contraception masculine qui ont visiblement bien moins d'effets secondaires que celles qu'on se mange depuis des décennies.

Et j'aimerais aussi voir les hommes se bouger le cul parce que jusqu'à preuve du contraire, 100% des grossesses (edit: hors FIV et parcours de fertilité particulier donc) sont causées par une éjaculation masculine, généralement liée à l'orgasme masculin, donc c'est le plaisir des HOMMES (dans le cadre d'une interaction pénis-vagin) qui cause les grossesses. Nous on peut avoir tous les orgasmes du monde et ne pas tomber enceintes, ou au contraire ne jamais en avoir et quand même tomber enceintes. Du coup vu que c'est quand même un risque qu'on prend pour votre plaisir, un peu de solidarité serait la bienvenue je trouve..

Mais bref, pour moi c'est juste devenu une question qui permet de filtrer les hommes avec qui ça vaut la peine d'avoir une relation. Si ils trouvent que c'est normal que j'aie un bout de métal dans l'utérus qui me fait saigner plus fort tous les mois, mais qu'ils ne sont pas prêts à se faire injecter un polymère dans la teub (quand il sortira finalement), c'est bye bye direct :cretin:
 

Bastoun

Member
30 Sept 2020
8
24
3
Ah, la magie d'internet, où des gens normaux, qui à la base ont l'air plutôt d'accord sur un même sujet, en viennent quasiment à s'insulter en quelques messages, sans qu'on sache vraiment pourquoi (en fait, si, grâce à @CCCC qui a parfaitement su le verbaliser).

Sinon, pour revenir le sujet, j'ai parcouru les différents donnés par @Aesma sur la CMT par remontée testiculaire, et franchement, à part son nom un peu barbare qui me provoque toujours une légère appréhension, la vérité m'oblige à dire que pour moi, on n'est pas loin d'avoir ZE solution. En tout cas, c'est clairement celle qui me semble avoir le moins d'inconvénients: réversible, pas invasif, le dispositif en lui-même coûte pas grand chose... La seule question que je me pose encore (pas trouvé la réponse), c'est de savoir si le dispositif (l'anneau donc) était utilisé une fois au début (pour faire remonter les testicules) où s'il fallait le conserver pour maintenir l'ensemble...?
 

Aesma

Menstruoloque
6 Jan 2019
2 153
10 130
113
Sinon, pour revenir le sujet, j'ai parcouru les différents donnés par @Aesma sur la CMT par remontée testiculaire, et franchement, à part son nom un peu barbare qui me provoque toujours une légère appréhension, la vérité m'oblige à dire que pour moi, on n'est pas loin d'avoir ZE solution. En tout cas, c'est clairement celle qui me semble avoir le moins d'inconvénients: réversible, pas invasif, le dispositif en lui-même coûte pas grand chose...
Amen :cretin: (Fin le RISUG ce serait encore mieux mais on y est pas encore :goth:)

Et oui il faut garder le dispositif 15h/jour car sinon la gravité s'occupe de faire redescendre le tout. Il peut même arriver que ça glisse durant la journée malgré l'anneau ou le slip donc il faut parfois le réajuster. Pour le confort comme dit par d'autres c'est pas nécessairement logique et sur le site de l'androswitch on conseille de le porter par pallier (2h par tranche de 24h puis 4h puis 10h jusqu'à arriver aux 15h recommandées) mais en soi ce n'est pas + bizarre que porter une montre (ou disons une cup pour un parallèle + féminin, au début c'est relou et ça gène et quand c'est bien en place on finit par ne plus y penser plus du tout), d'ailleurs certaines personnes oublient même de le retirer la nuit et c'est pas grave.

EDIT : pour le nom tu peux utiliser le terme de cryptorchidie artificielle si ça te perturbe moins, c'est la même chose et ça fait moins "magicien des couilles" vu que c'est un terme hautement scientifique :lunette:
 
Dernière édition:

Bastoun

Member
30 Sept 2020
8
24
3
Et oui il faut garder le dispositif 15h/jour car sinon la gravité s'occupe de faire redescendre le tout. Il peut même arriver que ça glisse durant la journée malgré l'anneau ou le slip donc il faut parfois le réajuster.
Et bien paradoxalement, ça me rassure encore plus sur le dispositif, car (bizarrement) j'avais peur que ça reste "coincé" (encore cette appréhension due au nom). 'fin bref, je pense qu'il est temps de passer à l'étape suivante et d'aller voir les video sur le site (très bien fait au demeurant, dictaticiel et tout) pour être sûr de bien appréhender le tout.

Le RISUG, c'est l'injection qui dure 10 ans, réversible et tout? Personnellement, je sais pas, ça reste une injection d'un produit. La CMT me semble plus naturelle et plus safe.
 
  • You Rock !
Reactions: Natylia and MrB

Aesma

Menstruoloque
6 Jan 2019
2 153
10 130
113
@Bastoun Si tu as envie de passer le pas je te conseille surtout de chercher du côté des groupes FB de mecs qui se contraceptent ou des assos de terrain (GARCON, Thomas Bouloù, ARDECOM) parce que c'est toujours mieux de ne pas être seul·e dans cette démarche et pouvoir poser des questions à des personnes qui vivent la même chose que toi. :fleur:

Et oui le RISUG c'est l'injection magique, je ne sais pas si le + naturel est toujours le meilleur (on a rarement vu moins naturel qu'un pacemaker) l'innovation qui change tout là-dedans c'est surtout la simplicité, la durabilité et la réversibilité associées à une charge contraceptive (et très certainement un coût) minime au possible. C'est d'ailleurs également une solution non-hormonale - mais je t'avoue que je n'ai pas tout à fait saisi l'effet et la compo du gel en question.
 

Derniers messages