Matriochka

Merci de ne pas citer mes spoilers :)
8 Oct 2019
371
2 578
93
Je comprends pas trop non plus pourquoi la discussion est allée aussi loin si vite.
Au début les arguments de @Atome étaient exactement les mêmes que les nôtres (après, je ne suis pas du tout d'accord avec le reste de ses messages, je parle vraiment du premier).

Je voulais juste rajouter à @Songi Songi : plus le fait de parfois payer la contraception, plus le fait de devoir aller chez le médecin alors qu'on est pas malade dans les temps pour avoir son ordonnance (parce qu'évidemment le médecin refuse de la filer à notre conjoint, ce qu'à la fois je comprends et me gonfle prodigieusement), plus le fait de penser à aller à la pharmacie.
 

LadyOscar

Well-known member
5 Jan 2019
55
300
53
Non dans ses premiers messages, @Atome n'a pas dit pas que c'est trop invasif pour lui, il a dit qu'il a des réticences et préfère se tourner vers d'autres méthodes (après oui sur la fin j'ai trouvé que ses postes notamment l'histoire d'attendre sa ménopause pour pouvoir s'éclater c'était WTF). Et l'histoire de ne pas supporter la chaleur comme raison de ne pas tester ça ne tient pas plus qu'avoir des réticences générales vu que le slip ne chauffe pas à proprement parler. D'ailleurs l'andro-switch proposé par @Aesma règle cette question de toute façon... Et pour revenir au sujet initial, cette méthode a des contraintes 7j/7, 15h minimum par jour et nécessite de faire des spermogrammes régulièrement pour contrôler son fonctionnement (rien de pire que ce que vivent les femmes on est d'accord) donc ça ne me choque pas qu'un homme puisse préférer les capotes, tant qu'il ne laisse pas la charge contraceptive à sa compagne et que celle-ci n'est pas allergique. Du coup je ne suis pas choquée non plus qu'un homme le dise et je ne comparerais certainement pas ça à venir se planter devant un SDF pour parler bouffe. Enfin j'aimerais bien que la personne qui a parlé de la stérilisation forcée des femmes précise à quoi elle fait allusion (j'espère que ce n'est pas à la stérilisation forcée des femmes handicapées mentaux car je trouverais ça vraiment hyper déplacé et irrespectueux de parler de quelque chose d'aussi grave dans ce contexte)
 

Atome

Member
28 Juin 2020
26
18
3
Aesma dit :
" On oblige personne à porter un slip chauffant mais dire que ce type de contraceptif touche à son corps et son intimité c'est juste indécent. "
Non ce n'est pas indécent. Que tu le ressentes comme tel peut-être, mais pour autant cela ne l'est pas. Car on a chacun son propre rapport au corps et pour moi comme déjà expliqué, mettre un slip chauffant dans une des parties les plus sensibles de notre corps 24h sur 24 (ou 15 d'après Lady Oscar) qui vient "enlever" la fertilité, c'est loin d'être un truck anodin. Si tu n'es pas capable de comprendre cela, d'accepter qu'on est tous différent, c'est que tu es intolérante et ou a une vision très étriquée.

Si je n'avais pas ce rapport au corps que tu jugerais peut-être excessif , je n'éprouverai pas autant de négativité vis à vis de ces contraceptifs pour les femmes. Si j'avais été une femme avec ce même rapport au corps et à la vie, mon choix aurait été clair et limpide.

Ensuite il y a la question du rapport au sexe et du bonheur, où là aussi clairement, on ne semble pas avoir le même. C'est pour cela qu'on arrive à des raisonnements différents.

Lady Oscar, concernant la pénétration et la ménopause/ou période bébés, c'est juste une possibilité supplémentaire qui s'offrent à celles et ceux qui craignent que la capote éclate. Aucune solution ne sera parfaite de toute façon, mais il y en a qui vont d'avantage convenir à certains que à d'autres. Par exemple il y a des couples où la pénétration n'est que 10% de leur rapport sexuel. Ensuite si les rapports sexuels tout confondus participent également à hauteur de 10 % de leurs bonheur alors à mes yeux la pénétration peut donc être considérée comme étant négligeable d'où l'idée qu'un couple qui dure opte éventuellement pour ce choix.

L'idée n'était donc pas de vivre frustré toute sa vie à attendre la ménopause... C'est l'exacte opposé...
 
Dernière édition:
  • You Rock !
Reactions: Bidule and Lolita

cilijoya

Carabistouilles !
2 Jan 2019
810
2 989
93
Si je n'avais pas ce rapport au corps que tu jugerais peut-être excessif , je n'éprouverai pas autant de négativité vis à vis de ces contraceptifs pour les femmes. Si j'avais été une femme avec ce même rapport au corps et à la vie, mon choix aurait été clair et limpide.
Et bien je serais curieuse de savoir quel aurait été ce choix clair et limpide ? Apparemment, tu es un homme cis. Tu n'es pas une femme. Tu n'as pas été élevé en tant que telle dans une société patriarcale qui objectifie le corps des femmes. Tu ne t'es pas retrouvé à 15 ans avec ta mère face à un médecin qui te dit que la pilule est LA solution à tous tes problèmes de règles ultra abondantes et douloureuses. Personne ne t'explique les possibles conséquences des hormones sur ton corps. Personne ne t'explique que pour une prescription de contraception l'examen gynéco n'est pas obligatoire. Tu n'as jamais eu à subir ce dernier, les pieds dans les étriers avec un spéculum, ni un toucher ovarien, une palpation mammaire, une pose de stérilet douloureuse. Tu n'as jamais vécu la pression sociétale de ne pas tomber enceinte trop jeune puis ensuite de ne pas encore avoir d'enfants. Non, tu n'as jamais vécu ça. Tu ne le vivras probablement jamais et tant mieux pour toi. Tu n'as jamais stressé de tomber enceinte, avec tout ce que ça implique sur ton corps et sur ta vie, parce que ton petit copain a éjaculé vraiment très très proche de ta vulve lors d'une séance très agréable de frottements. Tu n'as probablement jamais entendu la phrase "Oh allez STP, sans capote c'est plus agréable et puis je suis clean, promis pas d'IST. Allez, fais moi plaisir." avec en option la conclusion culpabilisante si jamais tu maintiens ton refus....et j'en passe. Merci de checker un minimum tes privilèges avant d'écrire ce genre de phrases sans nuances et de prendre un tout petit peu conscience du public majoritairement féminin sur ce forum, qui te lit et qui n'a pas tes privilèges. Parce que oui, certains de tes propos peuvent être violents à lire et cela peut expliquer les réactions épidermiques en réponse.

Pour revenir au sujet, tant mieux pour toi si tu trouves dans tes pratiques et ta contraception quelque chose qui te convient. Sur les pratiques, quand tu parles de la pénétration, j'ai le sentiment que tu ne voies que ça comme risque de grossesse. Peut-être que la pénétration ne représente que 10% de la sexualité de certains couples mais ce n'est pas la seule pratique qui engendre un risque de grossesse. Une relation sexuelle au cours de laquelle du sperme se trouve près du vagin, même sans pénétration, implique une possibilité de grossesse.
 

Atome

Member
28 Juin 2020
26
18
3
Pour moi la société patriarcale est un mythe. Il y a des avantages et inconvénients à vivre en tant qu'homme et vice versa en tant que femme. De même pour les inégalités... Je dis cela non pas pour débattre (je pense que n'importe qui peut trouver les arguments pour et contre pour celui qui cherche donc si malgrè tout le désaccord subsiste, cela ne me semble pas pertinent de se lancer dessus) mais juste pour te dire que je ne pense pas de la même manière que toi et d'autres de ce forum.

Sinon tu n'as pas l'air d'avoir compris le " ce même rapport au corps et à la vie ".en gros en restant la même personne (et pensée) dans un corps de femme. Alors cela serait forcement impossible me dirais tu vu que je n'aurais pas le même vécu (et donc que cet exercice de pensé peut-être un peu bancal). Fin bref, je disais cela par rapport aux contraceptions. Je n'aurais pas envie de m'ingérer ces substances (même si à la base cela été désiré par les femmes des générations précédentes).

"Et bien je serais curieuse de savoir quel aurait été ce choix clair et limpide ?" La même chose que j'ai dit à LadyOscar... Je naviguerais/alternerais entre renoncement à certaines pratiques + preservatif masculin et ou féminin + pratiques n'engendrant pas les bébés + réduction de l'importance accordée au sexe dans ma vie. Après la question du partenaire éventuel et de la confiance accordée serait primordiale.
 

cilijoya

Carabistouilles !
2 Jan 2019
810
2 989
93
@Atome si si, j'ai bien compris. Mon com visait justement à essayer de t'expliquer que tu ne pourrais pas avoir ce même rapport au corps et à la vie pour reprendre ton expression et que par conséquent, tu ne peux pas poser un jugement à l'emporte-pièce sur ce que tu aurais fait en tant que femme puisque tu n'en es pas une et que tu n'as aucune idée de ce que ça signifie. Mais je vais m'arrêter là concernant les réponses parce que froler les male tears, le mansplaining + assumer la négation de la société patriarcale pour moi c'est le bingo de la personne type qui m'horripile et me blesse. Donc tu as raison sur ce point, inutile de continuer à débattre ensemble.
 

Atome

Member
28 Juin 2020
26
18
3
Oser dire ça ici, c'est vraiment gonflé ! Tu es fatigué de vivre ?
Je vois pas le rapport avec le coté fatigué de vivre. C'est juste par honnêteté que je dis çà. Je sais bien que ce genre de milieu laisse difficilement peu de places aux idées divergentes mais bon je vais pas faire comme si j'y croyais et donc acquiesçais les propos de mon interlocuteur/rice alors que pas dutout.

CCCC dit :
:unsure: je me demande un peu comment tu as atterri ici alors... C'est LITTERALEMENT le présupposé de base de cette communauté en fait...
Si on est obligé de croire à ce "patriarcat" pour rester ici, pas de soucis, je partirai. Maintenant pour répondre à ta question, j'ai découvert ce forum via le forum madmoizelle, ensuite il y avait un post d'une personne transgenre qui m'avais donné envi de répondre. De manière général, il y a des interventions/articles que je trouves intéressants mais d'un autre côté, je peux trouver parfois un côté agaçant lié aux conséquences de ce présupposé.
 

Merlu

Le troisième type, c'est moi
18 Fev 2019
1 461
5 308
113
32
Devant ton nez
Je vois pas le rapport avec le coté fatigué de vivre.
Ben, tu viens un peu de lancer une affirmation qui n'est pas du tout dans la culture du forum. C'est un peu comme si tu lançais que le validisme n'existe pas sur un forum de handi, faudra pas t'attendre à ce que ce soit bien pris.
Je sais bien que ce genre de milieu laisse difficilement peu de places aux idées divergentes
Ah tiens, la rhétorique de l'"idée divergente", on l'avait pas vue venir, et oh comme c'est bizarre, c'est encore une fois un euphémisme pour parler d'une idéologie oppressive qui fait du mal à de vraies personnes. Continue, le bingo est bientôt rempli.
Si on est obligé de croire à ce "patriarcat" pour rester ici, pas de soucis, je partirai.
Si tu ne comprends pas malgré l'objectif de ce forum que c'est un prérequis évident, je t'en prie, personne ne te retiendra.
 

Atome

Member
28 Juin 2020
26
18
3
Le ressenti subjectif n'est pas objectivable. Une personne peut se faire agresser 10 fois sans se plaindre et avancer sans avoir subit de traumatisme, et une autre personne subissant juste une agression peut très mal le vivre.

Cette derniere ne pourrait à vous entendre s'exprimer dans l'éventuel topic des agressions sous pretexte de blesser les autres personnes qui subissent d'avantages.
 
Dernière édition:

cilijoya

Carabistouilles !
2 Jan 2019
810
2 989
93
@Atome Est-ce que tu pourrais ne plus me citer ni me mentionner stp ? Comme dit plus haut et comme tu en faisais toi-même le constat, inutile de débattre ensemble. A partir du moment où tu nies quelque chose qui est une réalité violente et quotidienne pour moi, je pense qu'on ne pourra jamais se comprendre. A part me fatiguer et me blesser ou m'énerver (et il en va peut-être de même pour toi) je ne vois pas ce que pourrait m'apporter de plus cette discussion donc merci de me laisser tranquille.
 

Atome

Member
28 Juin 2020
26
18
3
C'est bon j'ai édité.

Je ne nie pas que tu puisses ressentir et vivre des choses violentes, je suis juste pas d'accord sur l'origine, sur ce patriacat, et ajoute que les mecs ont également leurs lots de souffrances et ou de désavantages que les feministes actuelles nient.

Bonne continuation
 

A Kane

Well-known member
2 Jan 2019
184
1 689
93
@Atome je vais passer sur le fait que tu penses que la société patriarcale est un mythe, parce qu'on ne pourra pas être d'accord là dessus.

Par contre tu dis qu'il y a des avantages et inconvénients à être homme et à être femme. Peux-tu comprendre qu'un des avantages d'être homme c'est que la gestion de la contraception est un problème qui a beaucoup moins d'impact sur vos vies ? Parce que ce n'est pas vous qui risquez de payer les pots cassés si la contraception ne fonctionne pas, premièrement, et parce que la société fait peser la quasi totalité de la charge contraceptive sur la femme deuxièmement.

Et du coup en tant que femmes qui avons vécu ces inconvénients liés à la contraception et énoncés plus haut pendant des (dizaines) d'années, on estime que toi qui ne les a pas vécu ne peut pas vraiment comprendre ce que ça fait, et que tu ne peux pas imaginer ce que tu ferais si tu étais une femme, parce que tu n'a pas ces dizaines d'années d'expérience dans les pattes, et que même avec la meilleure volonté du monde, c'est difficile à imaginer si tu ne l'a pas vécu.
 

CCCC

Cessez ces "C" !
20 Jan 2019
4 001
35 532
113
C'est comme moi, je vais sur les forums de scientifiques, mais quand même cette histoire de terre qui serait sphérique je pense que c'est un mythe parce que perso, je ne l'ai jamais vu. Alors A va te dire que si, B va te dire que non, tout ça c'est une question d'opinion, peu importe ce que racontent les spécialistes qui ont étudié la question. :lunette: (ceci est un smiley de l'ironie et du sarcasme)
 

Atome

Member
28 Juin 2020
26
18
3
Bonsoir Akane

Oui je suis d'accord avec toi par rapport à l'impact.

Concernant la charge contraceptive, tu parles de société, mais l'origine première est avant tout biologique. Comme tu disais pas le même impact (bébé)... C'est les femmes qui ont voulu la pilule, dsl de rappeler quelque chose que tu sais déjà. Après on a découvert les effets secondaires (comme pour plein d'autres inventions humaines au passage...).

Oui j'entends que c'est difficile à imaginer.

Je vais essayer un peu :
Vous êtes tiraillé entre l'envie de partager le sexe/ contrôler la reproduction/ et ne pas subir d'effet secondaire et ou se sentir bien avec la contraception et ou se sentir bien tout court.

Donc oui c'est pas facile et beaucoup + difficile que pour les hommes.
La priorité étant pour vous je pense de contrôler la reproduction.

Jusqu'à présent (les dernières dizaines d'années), le levier principal que vous utilisiez était les divers moyens contraceptif pour femme. Maintenant vos espérances portent si je ne me trompe pas sur le fait que les hommes partagent avec vous la charge contraceptive et ou qu'une nouvelle technique vous amène un super contraceptif sans effets secondaire.
 

Atome

Member
28 Juin 2020
26
18
3
C'est comme moi, je vais sur les forums de scientifiques, mais quand même cette histoire de terre qui serait sphérique je pense que c'est un mythe parce que perso, je ne l'ai jamais vu. Alors A va te dire que si, B va te dire que non, tout ça c'est une question d'opinion, peu importe ce que racontent les spécialistes qui ont étudié la question. :lunette: (ceci est un smiley de l'ironie et du sarcasme)
Sauf que tu as oublié un détail, rockie n'est pas une forum scientifique mais idéologique. Et donc si j'allais dans un autre forum (+ spécialiste) composée d'une idéologie qui s'oppose avec celle d'ici alors ton raisonnement tomberait à l'eau.
 

GrumpyBunny

Well-known member
3 Jan 2019
511
2 921
93
Cette solution de contraception m’intrigue vraiment. J’en ai parlé à mon mec (et du râler un peu pour qu’il se sente concerné :rolleyes:) mais bien sûr ça paraît presque trop beau pour être vrai.Au niveau de le indice de Pearl il se place comment? On peut avoir un vrai suivis « gynéco homme « (y’a un nom pour ça?) avec des spermogrammes remboursés et tout? Les hommes ont aussi un spécialiste à consulter si ils veulent parler contraception ou bien c’est le généraliste par défaut?
 

Derniers messages