Bidule

Well-known member
10 Jan 2019
105
926
93
@Aesma Merci pour ton message, ces infos manquaient je trouve !

Après pour revenir sur les propos d'@Atome que tu cites, il y a aussi des femmes qui préfèrent utiliser le préservatif plutôt qu'un autre type de contraception pour tout un tas de raisons, parfois pour éviter de faire entrer des substances dans leur corps, et ça ne me semble pas problématique en soi.

Mais je te rejoins sur le fait que les hommes ne peuvent pas exiger de contraception parfaite pendant que les femmes se farcissent des contraceptions imparfaites à leur place. En fait je sais pas quoi faire pour que les hommes se sentent concernés par la contraception. Ça paraît tout à fait naturel à tout le monde que ce soit un truc de femmes et que ce soit notre responsabilité (à la rigueur en dehors du préservatif). La plupart des mecs que je côtoie ne savent même pas qu'une contraception masculine est possible. Mon mec ne serait pas opposé sur le principe à ce que ce soit lui qui se charge de la contraception dans notre couple, mais jamais il ne va aller se renseigner lui-même sur les différentes possibilités. J'en suis venue à me dire qu'en fait, ce n'était pas si normal que ça que je sois seule à mon rendez-vous chez le gynéco à discuter des différents modes de contraception possibles. Ce rendez-vous, il concernait en fait autant mon mec que moi, on aurait dû y aller à deux et on aurait dû nous présenter aussi les contraceptifs masculins, les avantages et les inconvénients de chacun pour qu'on puisse choisir ensemble, en toute connaissance de cause, ce qui nous convenait le mieux à tous les deux. Bien sûr ça implique d'abord que les recherches sur la contraception masculine aient été menées jusqu'au bout et que les contraceptifs masculins soient commercialisés.
 

Aesma

Menstruoloque
6 Jan 2019
1 604
6 723
113
@Bidule Ah mais bien sûr ! Le préservatif c'est un très bon moyen de contraception, si l'on est pas en relatiosn(s) stable(s) c'est quasi obligé (couplé à un dépistage régulier et/ou Prep + une pilule d'urgence toujours dispo que l'on peut se faire prescrire) et y a de + en + de couples monogames et exclusifs qui y revienne car si la meuf ne supporte ni les hormones ni le cuivre c'est l'alternative n°1 car la + accessible (prix, trouvable partout, efficace de suite etc) sachant qu'on a aussi beaaaaaucoup de personnes dans ce cas qui décident de... se lancer dans la symptothermie.

C'est très intéressant la symptothermie mais c'est la charge contraceptive personnifiée, on est sur une méthode de contraception ULTRA difficile à appréhender, qui mal maitriser n'est pas du tout efficace, qui demande un suivi quotidien encore + chiant que juste "avaler un cachet", alors que.... ben y a des alternatives """masculines""" qui fonctionnent très bien, qui ont l'immense intérêt d'être contrôlable avec un spermogramme (qui permet donc de savoir si la méthode de contraception est efficace) alors que pour les contraceptifs """féminins""" on ne peut jamais contrôler l'efficacité simplement constater les échecs lorsque le test de grossesse est positif :goth:

Et c'est rageant que ce soit toujours aussi peu connu alors que le slip chauffant IL A 30 ANS ! Et si tu ne vas pas dans les groupes FB spécialisées, que tu ne contactes pas les assos de terrain jamais tu n'en entendras parler dans un RDV classique. Pour les injections hormonales y avait l'hôpital Cochin à Paris fut une époque mais je crois que le médecin qui faisait est parti à la retraite, il a eu le temps de former les médecins du MFPF 75 mais on retourne dans les assos et ça disparait du parcours "classique".
 

Gringo

Anciennement Gringo
2 Jan 2019
655
3 947
93
@Matriochka Je pense que c'est pour dépister les violences qu'elle lui a refusé l'accès. Pour que si jamais tu voulais parler tu sois libre de le faire. Par contre une fois la consultation terminée et les questions personnelles posées, tu peux demander à ce que ton compagnon rentre dans le cabinet pour qu'il ait l'explication de la contraception en même temps que toi.

Mais personnellement je n'aime pas quand les gens sont en couple dans mon cabinet, parce que si je découvre quelque chose de grave ou de secret, c'est compliqué de faire sortir la personne. La gynéco ne connaît pas ton couple, ne sait pas si t'es heureuse ou non, ne sait pas si tu as dévoilé tout ton passé ou non, si tu le trompes, etc. Pour moi c'est plutôt sain qu'elle ai refusé, elle garde ton histoire pour elle et te laisse libre de raconter à ton compagnon ce que tu veux bien lui dire.
 

Matriochka

Merci de ne pas citer mes spoilers :)
8 Oct 2019
339
2 318
93
@Gringo Merci d'apporter ton point de vue ! Je suis contente de savoir qu'il y a une bonne raison, parce que c'est une personne adorable, et je suis heureuse de l'avoir trouvée
Ce contenu est réservé aux membres inscrit.es. Inscris-toi par ici.
. C'est celle qui m'a montré que mon consentement importait AUSSI pour un examen médical.
 

Bastoun

Member
30 Sept 2020
7
19
3
Mec t'as jamais eu à subir et tu ne subiras probablement jamais un examen pelvien les jambes dans des étriers et un·e soignant·e la tronche entre tes cuisses, un spéculum dans ta chatte.
Si ça peut te rassurer, il aura sans doute droit à son petit TR passé la cinquantaine (même si ça reste négligeable comparé à ce qu'une femme aura à subir durant toute sa vie, je suis d'accord).

Vous ne pouvez pas en tant que cismecs demander un truc parfait. C'est indécent.
Je comprends que ça vous fasse bondir au plafond, mais le fait est que quoiqu'on en dise, femmes et hommes ne sont pas (et ne seront jamais) égaux face à la contraception (et surtout face à ses conséquences) et qu'une immense majorité d'hommes ne conçoit sans doute même pas pourquoi ils devraient s'en préoccuper... Même avec un contraceptif absolument parfait (efficacité 100%, aucune contrainte, aucun effet secondaire, réversible en 5 min), je suis persuadé que t'as même pas 10% des hommes qui seront prêts à franchir le pas.

Maintenant, concernant les qq gars présents sur le topic et qui se sont donc intéressés un minimum au sujet, il s'agit surtout d'avoir des préférences pour l'une ou l'autre des options qui sont sur la table, c'est tout. En ce qui me concerne, aujourd'hui, ce sont plutôt les hormones auto-injectables, même si l'andro-switch que tu as mentionné retient mon attention (j'avoue qd même que l'aspect "remontée testiculaire" m'a donné quelques frissons dans l'échine à la lecture).
 
Dernière édition:

Aesma

Menstruoloque
6 Jan 2019
1 604
6 723
113
@Bastoun Très clairement si le RISUG débarque un jour pour de vrai j'emmène sur le champ l'humain se faire injecter les canaux et j'en parle à la terre entière pour être bien certaine que tout mon entourage soit bien au courant et les personnes porteuses de testicouilles et n'étant pas en projet bébé bien contraceptées. J'ai déjà réussir à convertir quelques personnes et aux soirées ou entre collègues ça fait un moment que je sors des vidéos d'ARDECOM pour montrer comment on enfile un boulocho donc ça me fait pas vraiment peur de pousser la propagande un peu plus loin :cretin:

Ah et sinon fait intéressant : la France est un peu une exception culturelle du point de vue de la contraception. Avant la 2e vague féministe c'était aux hommes de gérer la contraception (notamment par la méthode du retrait), les femmes ont demandé à avoir le contrôle dessus et l'arrivée de la pilule au moment de la loi Neuwirth en 1967 a rendu ce contraceptif "incontournable" - au point qu'aujourd'hui c'est toujours le truc le + utilisé et proposé en première intention alors que y a pleeein d'autres trucs qui existent -. La France est le seul pays du monde a voué un culte à la pilule - en Angleterre le diaphragme est bien + répandu par exemple - et les lois n'ont rien arrangées. Les pays anglo-saxons ayant légalisé la vasectomie volontaire dans les années 70 c'est aujourd'hui 20% des couples là-bas qui utilisent la vasectomie comme principale moyen de contraception (c'est même tellement courant que toutes les séries américaines ont un épisode spécial parce que tel perso s'est fait opéré, c'est sujet à plein de blagues mais... c'est normal là-bas) en France moins de 1% des hommes se font vasectomiser, il y a 5 fois + de femmes qui se font stériliser alors que l'opération est bien + invasive et coûteuse, ce n'est pas dû qu'aux mentalités ou au poids des stéréotypes mais bien à la loi française qui n'a autorisé la stérilisation volontaire qu'à partir de 2001, on a littéralement 30 piges de retard.
 

Shiho

Well-known member
17 Fev 2019
76
493
53
On en parle des mecs inconnus au bataillon qui refusent le préservatif parce que ça les bloque (pauvre chéri) mais "t'inquiète je suis testé" (ben voyons) et niveau contraception... "Mais pourquoi tu prends pas la pilule ? Bah t'auras qu'à prendre la pilule du lendemain. Quand je baise, je vis le moment présent, je peux pas gérer mon éjaculation."

C'est pas un fake, c'est l'une de mes merveilleux matchs Tinder le mois dernier.
Et le gars en question a pas compris pourquoi je répondais plus.
 

Atome

Member
28 Juin 2020
26
18
3
Aesma dit :


Sérieusement ?!! :non: Enfiler un slip c'est trop "bousculer ton corps et ton intimité" ?

Spoiler alert : les contraceptifs dit féminins ne sont pas parfaits. MAIS ALORS PAS DU TOUT ! Les effets secondaires des méthodes hormonales, les poses invasives et douloureuses de dispositifs intra-utérins, la charge contraceptive de devoir prendre RDV pour, y penser régulièrement, payer souvent en totalité pour.... ne pas avoir en + à subir une IVG qui risque ++ de "bousculer/toucher ton corps/intimité ET y rentrer ET SORTIR des substances".

Vous ne pouvez pas en tant que cismecs demander un truc parfait. C'est indécent.
Où tu as vu que je demandais un truck parfait? J'ai juste dit que je voulais pas utiliser ce genre de contraceptif et ou trop m'embeter avec cela, et ce choix doit être respecté au même titre que le votre à partir du moment où je propose des solutions... car si la femme ne souhaite pas non plus utilisait de moyen de contraception autre que le préservatif alors au lieu de vouloir imposer un moyen de contraception aux hommes , elle peut aussi se tourner vers des pratiques sexuelles n'engendrant pas des bébés et ou de faire de l'abstinence comme je l'ai suggéré pour moi même...

Avoir des rapport sexuels n'est pas une obligation pour être en couple et avoir des rapport sexuels avec pénétration l'est encore moins donc ta réponse n'est pas adapté à la mienne.
 

LeVioque

banalité du male
25 Déc 2019
831
4 285
93
44
@Bastoun
Ce contenu est réservé aux membres inscrit.es. Inscris-toi par ici.
@Shiho
Ton message sur le refus du préservatif par des mecs m'a rappelé un vieux sketch par une comique (années 90?).
Elle racontait justement le cas d'un mec qui refusait le préservatif en disant "t'inquiète, je suis sain" (à l'époque le test se faisait en labo et ça prenait du temps). Ce à quoi la comique répondait:
"toi tu es peut-être sain, mais moi... je ne sais pas du tout!" :yawn:

Ce contenu est réservé aux membres inscrit.es. Inscris-toi par ici.
 

Aesma

Menstruoloque
6 Jan 2019
1 604
6 723
113
@Atome Tu demandes pas un truc parfait c'est vrai, je te parle "juste" de charge contraceptive et tu me réponds que "toi tu as pas envie de trop t'embêter avec ça". Les personnes avec utérus se tapent déjà la majorité de cette charge mais ça t'embête que je veuille imposer aux cismecs une contraception thermique sans hormones sans effets secondaires indésirables et qui a le mérité d'être vérifiable facilement et sans risques ?

Le retour aux préservatifs c'est pas non plus sans charge, une erreur d'utilisation et c'est parti pour la pilule d'urgence :
Effets indésirables possibles du médicament NORLEVO
Nausée, douleurs abdominales, vomissements.
Vertiges, maux de tête, fatigue.
Dérèglement hormonal transitoire : règles précoces ou retardées, saignements intermittents en dehors des règles, tension des seins.
Réaction allergique.
Des cas d'accidents thromboemboliques ont été rapportés depuis la commercialisation.
Une pilule que tu n'avaleras pas.

Bien sûr qu'on est pas obligé d'avoir des relations sexuelles dans un couple, y a plein de personnes sur le spectre asexuelle mais je ne pense pas que ces personnes revendiquent le terme "abstinence" que j'ai toujours trouvé stupide quand on parle de contraceptions, c'est comme si tu me parlais de jeûne pour éviter les indigestions, super mais en fait c'est pas le sujet, d'autant que la promotion de l'abstinence comme moyen de contraception a donné de tous temps un nombre incalculable de grossesses non désirées. Et les pratiques sexuelles n'engendrant pas de bébé ? Bah ouais c'est sympa mais c'est pas 100% safe non plus si il y a éjaculation sur la vulve et si c'est pour que mon partenaire me dise grassement "Oh j'ai pas de capotes, du coup on a qu'à passer par ton cul pour éviter les bébés" merci mais non merci. :annoyed:

@LeVioque Le VIH fait beaucoup moins peur aujourd'hui car, en France, quand on est diagnostiqué·e et traité·e, ce n'est plus du tout aussi grave qu'il y a 30 ans. Les décès dû au SIDA sont moins fréquents, la propagation diminue - notamment grâce au TEP, à la PREP et surtout car aujourd'hui le traitement a permis l'inversion de la charge virale (aka si tu es séro+ et que tu prends tes cachetons tu n'es pas contagieuxse, du coup il vaut mieux coucher avec une personne séro+ sous traitement qu'avec une personne qui ne fait pas de dépistages réguliers)
Je reviens également sur ta génération qui serait + alerte à ce sujet : y a eu un gros pic ces dernières années chez les 50 et +, les personnes s'étant mariées au début de l'épidémie où l'on ne parlait que des putes et des gays elles se retrouvent aujourd'hui à divorcer, n'ont pas à se soucier de la contraception et se refilent des IST à tout va (c'est également le cas en maison de retraite :lunette:)
 

Bidule

Well-known member
10 Jan 2019
105
926
93
@Shiho J'en ai connu un comme ça aussi :facepalm:
Mêmes arguments : le préservatif ça le bloque, c'est pas romantique, ça casse l'ambiance, et puis "t'as qu'à prendre la pilule"... Il admettait même ne pas s'être fait dépister mais il était absolument sûr et certain de n'être porteur d'aucune IST. :slap:
 

TheMadTink

Moi dans le doute je réponds merde.
9 Jan 2019
59
483
53
@Aesma

@Atome a le droit de choisir la contraception qu'il veut en fait.

C'est pas parce que son discours te met hors de toi que ton point de vue est juste. Si demain les mecs ne veulent pas prendre de contraception on va faire quoi ? Leur couper les couilles ? Les attacher et leur coller des préservatifs de force ?

Non, on va faire comme avec le mec qui te dit "je met pas de préservatif, ça me coupe" : Next et à jamais.

Les gens sont libre de prendre les décisions qu'ils estiment juste et bonnes pour leur corps, comme on est libre de les envoyer chier si ça vient entraver les notre.
 

Aesma

Menstruoloque
6 Jan 2019
1 604
6 723
113
@TheMadTink Mais bien sûr qu'il fait ce qu'il veut mais le fait qu'il se permette ce genre de discours me saoule. On a besoin de personne pour banaliser le fait que "ouin ouin les cismecs font ce qu'ils veulent" c'est déjà le cas en fait. Et je suis libre de lui dire que c'est un vieux mec engoncé dans ses privilèges aussi.

Et si tu veux mon avis je ne serais pas opposée à la vasectomie obligatoire avec congélation des gamètes pour tout individu fabriquant des spermatos. On s'épargnerait bien des galères. :lunette: