Le jour où j’ai fait un plan à trois avec mon mari

Mathro

Member
4 Fev 2019
1
11
3
Merci pour ce témoignage!
Avec mon compagnon, nous sommes en train de chercher un homme pour un plan à 3 (HHF, donc), et avant de me lancer, je cherchais des témoignages sur internet... quelle galère! Ce sont soit de pseudos témoignages écrits comme des récits érotiques, soit des listes de conseils pratiques. Ce type de témoignage sincère est rare, et c'est exactement ce qu'il me fallait!
A ceci près que dans mon cas, c'est un autre homme que nous cherchons. Je te rejoins @Juda nanas , moi c'est le fait d'avoir deux mecs rien que pour moi qui me fait fantasmer. Le sexe avec une autre femme, ça ne m'attire pas du tout! De même, mon compagnon ne recherche pas de relation bi. Ce qu'on veut, c'est bien deux mecs, hétéros, avec une nana hétéro. Et en lisant les témoignages dans ce forum, j'ai l'impression d'être la seule dans ce cas (ou presque!). Quelqu'un a-t-il déjà testé la configuration HHF? Peut-il ou elle me raconter?
Et @Juda nanas on dirait que personne ne pense jamais à une configuration FFH d'hétéros? Personne ne se dit "tiens, si on faisait ça à deux nanas pour un gars"? Pourquoi faut-il toujours qu'il y ait une relation lesbienne là-dedans? ça pourrait très bien marcher sans. Qu'en pensez-vous?
 

Athelas

Well-known member
29 Mar 2019
2
47
13
Je trouve très chouette que des gens partagent ce genre d’expérience avec autant d’ouverture. Merci pour cet article !

Par contre, je voulais faire part de mon léger « agacement » (tout en tentant de ne pas être jugeante) en tant qu’ancienne utilisatrice de Tinder qui voulaient communiquer avec des femmes intéressées par des femmes.

Je comprends pourquoi les couples utilisent cette plateforme pour trouver une partenaire pour une partie de jambe en l’air à trois. Pour avoir aussi été une utilisatrice de Tinder en mode homme-femme, j’ai conscience que cette plateforme se prête facilement (en mode hétéro, comme en mode homo) au plan cul et je n’y vois aucun mal. Il a donc fallu que je médite un peu aux raisons qui font que malgré tout j’ai vécu ces nombreux profil de couple présents sur l’interface « femmes-femmes » comme étant (un peu) invasifs.

A l’époque où je n’étais pas très sûre de mon orientation sexuelle, Tinder a été un très chouette endroit pour expérimenter la drague « sans trop se mouiller » avec des hommes, puis aussi avec des femmes, puis que avec des femmes. Flirter avec des femmes sur le net, c’était pour moi un peu plus facile (je suis très timide et très peu sûre de moi). Je ne connaissais pas tellement les sites de rencontres « pour lesbiennes » et la transition entre « intéressée par les hommes » puis « intéressée par les femmes » se fait d’un simple clic sur tinder.

Je n’avais à cette époque pas encore fait mon coming out. A ce moment-là être uniquement entre lesbiennes/bisexuelles/pansexuelles ça a un côté rassurant. Les profils de couple paraissent alors un peu intrusifs. Ce n’est pas la même chose de dévoiler son attirance pour des femmes à d’autres femmes qui sont dans le même cas, qu’à des hommes qui fantasment sur deux femmes. De plus, je vis dans une petite ville où il n’est pas inhabituel de connaître de près ou de loin les personnes que l’on voit sur Tinder. J’avais donc une mini crainte d’être outée sans le vouloir.

J’ai eu de la peine à ne pas ressentir ces couples comme étant un peu voyeuristes (ce qui n’est probablement pas leur intention, du moins pas pour un grand nombre d’entre eux), surtout qu’un certain nombre de ces profils étaient relativement « anonymisés « (pas de photos des visages, par exemple).

J’ai aussi eu ce vague sentiment de voir mon orientation sexuelle réduite à un fantasme. Evidemment, c’est un peu plus complexe et ce n’est probablement pas le but des personnes qui postent des profils de couple. Mais c’est vrai que qu’en tapant « lesbiennes » sur google les premiers sites qui apparaissent sont des sites de porno (je viens de faire le teste). Et même si je respecte les gens qui ont des fantasmes et même si c’est chouette de vouloir expérimenter avec sa propre sexualité, et bien c’est juste un peu irritant de voir son orientation sexuelle (souvent) limitée à ça.

Enfin, la présence relativement fréquente de ces profils de couple me paraissait aussi envahissante. Le nombre de profils dans la version « lesbienne » de Tinder est bien plus réduit que dans la version « hétéro ». Ce qui est normal, l’homosexualité c’est une orientation sexuelle « minoritaire » (j’entends par là qu’il y a plus de gens qui sont attirés par le sexe opposé que par le même sexe). Alors c’est vrai que les profils de couple prennent vite de la place. Dans une société relativement hétérocentrée, il y a un petit sentiment d’agacement quand les enclaves de dragues homos sont également « prit d’assaut » (oui, là j’exagère un peu) par des couples hétéros (dans le sens où le couple est hétéro, pas forcément que les deux personnes qui le composent le soit forcément).

Bon, bref… je n’ai pas du tout la solution miracle et ce post n’est pas là pour dire aux couples de ne pas faire de profil sur tinder (parce que j’imagine que c’est aussi pas simple de trouver « la licorne »). Et pour être honnête, à part ce vague sentiment de malaise (enfin si on peut dire que c’est un malaise) en voyant le nombre de profils de couple, j’ai jamais « liké » ce genre de profil sur l’application simplement parce que nous ne cherchions pas la même chose. Je ne suis jamais tombé « par surprise » sur un couple alors que je pensais avoir liké une femme. Donc au final, j’ai plutôt un bon souvenir de mon expérience tinder.
 

Sativo

New member
3 Avr 2019
3
0
1
Sympa cette histoire, je la filera à ma femme à l'occaz.

On en a déjà parlé du coup l'autre jour je lui dit qu'elle demande à une de ces copines qui lui plait beaucoup parce qu'on part du pays, du coup moins de risque de bousiller une amitié. J'ai été surpris de voir un grand sourire sur son visage je crois qu'elle a autant envie que moi, la copine a dit non pas grave mais j'ai adoré l'attitude de ma chérie.

Pourquoi on voit plus souvent des femmes dans les plans à trois? Je crois que la sexualité des femmes est plus libre et les femmes passent plus facilement à l'acte, les causes sont nombreuses, mais je dirais que c'est parce qu'une fille est plus facilement attirée par une personne du même sexe, c'est le désir et l'attirance physique avant toutes les autres causes psycho sociales.

Si je peux apprécier le physique d'un mec, ça me donne pas envie de coucher avec, ni de lui rouler une pelle.

Quand j'ai demandé à ma femme si deux hommes lui plairaient, elle m'a dit non. Les goûts et les couleurs...

Très bonne lecture merci :hello:
 

Patatram

Mother of a pineapple
9 Jan 2019
481
3 527
93
Pourquoi on voit plus souvent des femmes dans les plans à trois? Je crois que la sexualité des femmes est plus libre et les femmes passent plus facilement à l'acte, les causes sont nombreuses, mais je dirais que c'est parce qu'une fille est plus facilement attirée par une personne du même sexe, c'est le désir et l'attirance physique avant toutes les autres causes psycho sociales.

Si je peux apprécier le physique d'un mec, ça me donne pas envie de coucher avec, ni de lui rouler une pelle.

Quand j'ai demandé à ma femme si deux hommes lui plairaient, elle m'a dit non. Les goûts et les couleurs..
En effet, les goûts et les couleurs ne se discutent pas. Ce qui peut être discuté par contre, ce sont les généralités que tu fais dans ton post. Moi, je ne pense pas qu'une fille est plus facilement attirée par le même sexe, encore moins que la sexualité de la femme est plus libre que celle de l'homme. Tout simplement parce que je suis UNE femme et non pas TOUTES les femmes. Ça pourrait plaire à l'une comme ça pourrait déplaire à l'autre.

Beaucoup d'hommes ont tendance à penser ce que tu dis et heureusement pas tous. Quand bien même ils (et toi) auront croisé 1000 femmes dont la sexualité est plus libre que la leur et à qui ça tenterait un plan HFF, ça ne sera jamais une vérité generale qui vaudra pour TOUTES les femmes.
 

Sativo

New member
3 Avr 2019
3
0
1
En effet, les goûts et les couleurs ne se discutent pas. Ce qui peut être discuté par contre, ce sont les généralités que tu fais dans ton post. Moi, je ne pense pas qu'une fille est plus facilement attirée par le même sexe, encore moins que la sexualité de la femme est plus libre que celle de l'homme. Tout simplement parce que je suis UNE femme et non pas TOUTES les femmes. Ça pourrait plaire à l'une comme ça pourrait déplaire à l'autre.

Beaucoup d'hommes ont tendance à penser ce que tu dis et heureusement pas tous. Quand bien même ils (et toi) auront croisé 1000 femmes dont la sexualité est plus libre que la leur et à qui ça tenterait un plan HFF, ça ne sera jamais une vérité generale qui vaudra pour TOUTES les femmes.

Oui. Je faisais une généralité hein, parce que si on faisait au cas par cas...

Les filles que j'ai connue étaient plus facilement attirées par d'autres filles. Par contre, j'ai jamais vu un de mes pote se retourner pour voir des pec' ou un joli petit cul masculin.

Allez, pète un coup ;)
 

Nedjma

Punk bibliothécaire
3 Jan 2019
1 281
6 099
113
@Sativo je suis d'accord avec @Patatram. De généralité en généralité, sans faire gaffe on dérive vite sur les clichés. L'homosexualité féminine est mieux acceptée ( bien que très stigmatisée ) que l'homosexualité masculine, et, qui sait, peut-être que certains de tes amis sont attirés par des hommes mais n'osent pas l'afficher en public.
 

Sativo

New member
3 Avr 2019
3
0
1
@Sativo je suis d'accord avec @Patatram. De généralité en généralité, sans faire gaffe on dérive vite sur les clichés. L'homosexualité féminine est mieux acceptée ( bien que très stigmatisée ) que l'homosexualité masculine, et, qui sait, peut-être que certains de tes amis sont attirés par des hommes mais n'osent pas l'afficher en public.
Vous avez raison les deux je fais mon mea culpa, après c'était juste mon ressenti. Il est plus facile pour une fille de rouler une pelle à sa meilleure amie qu'un homme à son pote. On le voit plus souvent aussi. Je trouve ça plutôt cool. Vous vous prenez moins la tête que nous.



Sur ce, mes salutations à tous.
 
Dernière édition:

Mister Utilité

Well-known member
4 Jan 2019
32
82
18
38
Valence
Vous avez raison les deux je fais mon mea culpa, après c'était juste mon ressenti. Il est plus facile pour une fille de rouler une pelle à sa meilleure amie qu'un homme à son pote. On le voit plus souvent aussi. Je trouve ça plutôt cool. Vous vous prenez moins la tête que nous.



Sur ce, mes salutations à tous.
Je ne trouve pas que tu ais à t'excuser d'avoir exprimé ton point de vue. J'ai bien compris que tu parles de ton expérience personnelle. C'est pour ça que je ne poste plus rien: les hommes passent plus de temps à se justifier qu'à donner des idées.

On sait tous que dans chaque situation il y a des degrés différents de son opposé. C'est fatiguant ce NotAllWomen au même titre qu le NotAllMen
 

kuwagami

Well-known member
6 Jan 2019
85
322
53
L'homosexualité féminine est mieux acceptée ( bien que très stigmatisée ) que l'homosexualité masculine
Pour le coup, l'homosexualité masculine est plus acceptée que l'homosexualité féminine. L'homosexualité féminine est constamment rabaissée au rang de fantasme pour mec hétéro, de "phase", d'"égarement" dans leur sexualité. Là où l'homosexualité masculine, bien que provocant des réactions beaucoup plus violentes de façon générale, est acceptée dans son existence.

Une personne homophobe restera une personne homophobe, mais l'invisibilisation de l'homosexualité féminine n'est pas une acceptation.
 

Tattoo

New member
27 Avr 2019
9
4
3
Salut à tous‍♀, je me joins à votre discussion je suis nouvelle sur le forum, et j'ai trouvé votre discussion très intéressante(en passant merci à l'autrice pour le partage de son expérience et à tous). Le sujet correspond à ma situation. La seule différence pour moi est que je pense être bi car depuis mon jeune âge j'ai toujours eu de l'attirance à la fois pour les hommes et pour les femmes. J'ai déjà été 2 fois en coupe hetero mais jamais en couple lesbienne. Mais j'ai déjà embrassé et couché(ma première expérience sexuelle à l'âge de 11 ans ) avec une fille mais j'en savais encore rien sur la sexualité c'est l'autre fille qui était beaucoup plus expérimentée donc pour moi c'était juste un jeu je pensais que tout le monde était comme moi et pouvait être attirée par une fille ou par un homme. Aujourd'hui en couple hetero mon homme est très ouvert et en parlant des fantasmes je lui ai avoué mes deux fantasmes faire un HHF et un FFH. Il m'a avoué que le FFH est aussi l'un de ses fantasme mais il n'est pas OK pour le HHF (première question déjà vous trouvez ça égoïste de sa part ?) . Pour un FFH je n'ai pas peur pour lui je sais qu'il m'aime et que pour lui ce sera juste se donner du plaisir d'ailleurs il m'a dit si je ne veux pas il ne le fera jamais sans moi. Alors il m'a demandé de trouver la fille étant donné que c'est aussi mon fantasme. Par contre j'ai peur pour moi parce qu'en vrai moi je peux vraiment aimer une autre femme et coucher avec elle sans mon copain. Je me suis plusieurs fois imaginée avoir une relation lesbienne tout en étant dans un couple hetero, il m'est déjà arrivé de m'inscrire sur de site lesbiennes pour me trouver une copine alors que je suis en couple hetero mais je n'arrive pas à me mettre en couple parce que moralement je me reproche de cette sexualité et dans le passé je n'ai jamais pu en parler avec mes copains j' ai peur de les perdre. J'ai donc peur de ce que un ffh peut déclencher chez moi. Par contre un hhf serait que du plaisir pour moi j'ai toujours été fidèle, dans un couple hetero je suis la copine d'un seul homme. Je tiens à préciser que je ne suis pas en couple hetero par défaut de ne pas pouvoir être dans un couple lesbienne. J'aime les hommes et les femmes c'est tout, et je ne me vois pas vivre qu'en couple lesbienne par contre je pourrai bien m'en passer même si je ne peux m'empêcher d'y penser et d'être attirée par de femmes. J'aimerai vraiment qu'on réalise ce fantasme avec mon homme... Que dois-je faire ? Merci. :)
 
Dernière édition:

Martesmartes

Well-known member
3 Fev 2019
350
1 869
93
Salut à tous‍♀, je me joins à votre discussion je suis nouvelle sur le forum, et j'ai trouvé votre discussion très intéressante(en passant merci à l'auteure pour le partage de son expérience et à tous). Le sujet correspond à ma situation. La seule différence pour moi est que je pense être bi car depuis mon jeune âge j'ai toujours eu de l'attirance à la fois pour les hommes et pour les femmes. J'ai déjà été 2 fois en coupe hetero mais jamais en couple lesbienne. Mais j'ai déjà embrassé et couché(à l'âge de 11 ans) avec une fille mais j'en savais encore rien sur la sexualité pour moi c'est l'autre fille qui était beaucoup plus expérimentée donc pour moi c'était juste un jeu je pensais que tout le monde était comme moi et pouvait être attirée par une fille ou par un homme. Aujourd'hui en couple hetero mon homme est très ouvert et en parlant des fantasmes je lui ai avoué mes deux fantasmes faire un HHF et un FFH. Il m'a avoué que le FFH est aussi l'un de ses fantasme mais il n'est pas OK pour le HHF (première question déjà vous trouvez ça égoïste de sa part ?) . Pour un FFH je n'ai pas peur pour lui je sais qu'il m'aime et que pour lui ce sera juste se donner du plaisir d'ailleurs il m'a dit si je ne veux pas il ne le fera jamais sans moi. Alors il m'a demandé de trouver la fille étant donné que c'est aussi mon fantasme. Par contre j'ai peur pour moi parce qu'en vrai moi je peux vraiment aimer une autre femme et coucher avec elle sans mon copain. Je me suis plusieurs fois imaginée avoir une relation lesbienne tout en étant dans un couple hetero, il m'est déjà arrivé de m'inscrire sur de site lesbiennes pour me trouver une copine alors que je suis en couple hetero mais je n'arrive pas à me mettre en couple parce que moralement je me reproche de cette sexualité et dans le passé je n'ai jamais pu en parler . J'ai donc peur de ce que un ffh peut déclencher chez moi. Par contre un hhf serait que du plaisir pour moi j'ai toujours été fidèle dans un couple hetero je suis la copine d'un seul homme. Je tiens à préciser que je ne suis pas en couple hetero par défaut de ne pas pouvoir être dans un couple lesbienne. J'aime les hommes et les femmes c'est tout, et je me vois pas vivre qu'en couplé lesbienne par contre je pourrai bien m'en passer même si je ne peux m'empêcher d'y penser et d'être attirée par de femmes. J'aimerai vraiment qu'on réalise ce fantasme avec mon homme.. Que dois-je faire ? Merci. :)
Salut ! Quelques pistes de réflexion :
Je ne pense pas que ton homme soit égoïste, mais il est probablement comme l'extrême majorité des gars que j'ai pu rencontrer, terrifié à l'idée de frôler une couille par erreur, et même peut-être peu enclin à se dénuder devant un compère, et je trouve ça bien dommage :yawn: Frôler une couille par erreur n'a jamais tué qui que ce soit.
Sinon pour ton histoire de plan à trois, ça me semble peut être un peu risqué de mettre ça en route ça si ça peut cacher des désirs dont ton copain n'est pas du tout au courant.
Quand tu dis que tu as peur de ce que ça pourrait déclencher chez toi, c'est tromper ton copain ? Le quitter pour une fille ?
Tu pourrais peut-être en parler à un thérapeute, ou parler de ta bisexualité à ton copain. Déjà histoire d'assumer pleinement ce désir de ton côté.
Pas de jugement moral de ma part hein. Je pense que ça arrive à tout le monde d'avoir des désirs qui risquent de ne pas plaire à son partenaire. Tu n'es pas forcément obligée de tout dire à ton copain non plus, mais ce serait bien déjà de préciser pour toi même ce qui est en jeu, pour avoir toutes les cartes en main et ne pas avoir l'impression de subir la situation plus tard.
J'espère que ça t'aidera un peu :)
 

Tattoo

New member
27 Avr 2019
9
4
3
Salut ! Quelques pistes de réflexion :
Je ne pense pas que ton homme soit égoïste, mais il est probablement comme l'extrême majorité des gars que j'ai pu rencontrer, terrifié à l'idée de frôler une couille par erreur, et même peut-être peu enclin à se dénuder devant un compère, et je trouve ça bien dommage :yawn: Frôler une couille par erreur n'a jamais tué qui que ce soit.
Sinon pour ton histoire de plan à trois, ça me semble peut être un peu risqué de mettre ça en route ça si ça peut cacher des désirs dont ton copain n'est pas du tout au courant.
Quand tu dis que tu as peur de ce que ça pourrait déclencher chez toi, c'est tromper ton copain ? Le quitter pour une fille ?
Tu pourrais peut-être en parler à un thérapeute, ou parler de ta bisexualité à ton copain. Déjà histoire d'assumer pleinement ce désir de ton côté.
Pas de jugement moral de ma part hein. Je pense que ça arrive à tout le monde d'avoir des désirs qui risquent de ne pas plaire à son partenaire. Tu n'es pas forcément obligée de tout dire à ton copain non plus, mais ce serait bien déjà de préciser pour toi même ce qui est en jeu, pour avoir toutes les cartes en main et ne pas avoir l'impression de subir la situation plus tard.
J'espère que ça t'aidera un peu :)
Salut, merci pour ta reaction. Oui pour un hhf je le comprend un peu. Je pense que les retissances à un hhf sont les conséquences de notre société où on trouve presque normale qu'un homme couche avec une autre femme mais on qualifie rapidement d'une salope une femme qui couche avec deux hommes. Et il ne doit pas être du genre à partager son joujou . Pour ta question la peur ce n'est pas de quitter mon homme pour une femme non, c' est juste aimer une autre femme et vouloir la revoir bref avoir une vraie relation avec elle tout en étant avec mon homme, avoir les deux quoi. Et ça je ne sais pas si mon homme l'acceptera(je veux la réaction des hommes svp comment reagiriez vous si vous apprenez que votre copine /femme sort avec une autre femme ? Est-ce que c'est vraiment considéré comme tromper ? L'impact est le même que une trahison avec un autre homme ?). J'aime vraiment mon homme, j'ai toujours eu beaucoup d'amour pour mes copains, mes amies me disent d'ailleurs que je suis trop amoureuses dans les relations hetero. Et donc jamais j'ai pu imaginer les tromper avec un autre homme, mais avec une femme ça me passe tout le temps dans la tête (je sais pas si je dois dire tromper, pour moi c'est juste normale d'aimer une autre femme). J'ai toujours refoulé ce désir parce que je pense pas qu'on me comprendrait, et en même temps je sais pas comment réagirait un homme que j'aime s'il arrivait à le découvrir. J'évite donc les filles, les amies, les copines j'en ai que 2(je les considère comme des amies mais de fois c'est dure j'ai toujours de scènes dans ma tête) je fuis les collocations entre filles, j'évite vraiment mais je ne peux m'empêcher de matter les filles. C'est un truc que j'ai jamais avoué à personne. Maintenant mon homme connaît ce fantasme mais il ne sait pas que pour moi ça peut aller très loin.
 

Martesmartes

Well-known member
3 Fev 2019
350
1 869
93
je veux la réaction des hommes svp comment reagiriez vous si vous apprenez que votre copine /femme sort avec une autre femme ? Est-ce que c'est vraiment considéré comme tromper ? L'impact est le même que une trahison avec un autre homme ?
Ça m'intéresserait aussi de lire des hommes à ce sujet mais je pense que la réponse à ces questions est individuelle.
 

Tattoo

New member
27 Avr 2019
9
4
3
Je suis d'accord avec @kuwagami l'homosexualité féminine est souvent rabaissé en un fantasme sexuel mais les hommes n'imagine pas qu'une femme peut vraiment aimer une autre femme comme un homme aime une femme. En vrai mon fantasme n'est pas que sexuel. C'est bien au-delà. Je m'imagine pouvoir être à la fois dans un couple hetero et lesbien. Si je peux le faire avec le consentement de mon homme c'est la perfection parce que je veux pas le perdre s'il l'apprends . J'avoue que c'est un peu égoïste parce que mon homme n'aura que moi, étant donné que je n'aime pas un autre homme je n'accepterai pas qu'il aime une autre femme ou qu'il fasse de plan à 3 sans moi. Par contre s'il m'aime vraiment et qu'il accepte ma bisexualité je serai prête à faire de plan à 3 hff que pour du plaisir parce que j'aurai une autre femme que j'aimerai et que je verrai souvent sans lui. Je m'imagine pouvoir appartenir aux deux, pouvoir aimer tous les deux et les voir séparément quand je veux. Ma copine bi aura son mec aussi et peut voir d'autre fille à condition que ce soit pour un plan à 3 avec son mec comme moi je pourrai le faire avec mon homme. j'avoue je pourrais pas supporter que ma copine voit d'autre femmes mais si je suis la seule autre femme qu'elle aimera alors OK. Je sais pas comment expliquer ça à mon homme j'ai peur de le perdre. Il veut qu'on se marie, et moi je sais pas combien de temps je réussirai à tenir encore sans pouvoir passer à l'acte, je veux pas que ça nous rattrape dans notre foyer plus tard. J'en profite pour lancer un appel si vous connaissez de filles bi en couple hetero j'aimerai bien discuter avec elles. (je veux créer une discussion pour ça aussi dans le forum). Merci à tous pour vos retours j'ai vraiment besoin des avis, surtout des hommes par rapport à mes questions ci-dessus. ☺
 
Dernière édition:

Nedjma

Punk bibliothécaire
3 Jan 2019
1 281
6 099
113
@Tattoo Alors tout d'abord je ne te juge absolument pas, je suis également attirée à la fois par les hommes et par les femmes donc je comprends absolument ton ressenti et tes fantasmes ! Ce que je vais écrire par la suite c'est juste pour essayer de t'aider :fleur:

Dans tes messages il y a plusieurs " problématiques " selon moi, qu'il faut essayer de trier pour y voir plus clair. Il y a le fantasme du plan à 3 d'une part, et la question de la monogamie/polyamour d'autre part.
Pour le plan à 3 FFH, vous semblez attirés tous les deux, ton copain et toi. Donc si vous trouvez la bonne partenaire, ça me semble tout à fait jouable :)

D'autre part, tu as l'envie/le fantasme d'avoir une relation avec une autre femme en parallèle de ton couple hétéro. Et qui plus est, il faudrait que cette autre femme soit en couple hétéro aussi de son côté. En gros, tu voudrais trouver une autre toi ( sur le plan amoureux ). Sans vouloir faire de psy de comptoir, ça pourrait être ça, ton fantasme de couple : trouver une double de toi en parallèle de ton couple avec ton homme.
Il n'y a pas de jugement moral à avoir. Par contre, par rapport au plan à 3, ça implique beaucoup de paramètres, puisque l'on rentre dans une relation polyamoureuse. Il faut que ton homme accepte que tu aies quelqu'un d'autre, mais que de son côté, il ne voit personne d'autre que toi. Il faut que la potentielle petite amie ne voit qu'un autre homme en dehors de toi. Et toi, il faudrait que tu gères cette configuration de couple quasi symétrique.

Je ne peux pas te donner de conseil parce que je n'y connais strictement rien en polyamour. Par contre je trouve ce fantasme " symétrique " intéressant à creuser avec un thérapeute adapté ou simplement avec toi-même pour y voir plus clair.
 
Dernière édition:

Derniers messages