Le gouvernement annonce de nouvelles mesures de lutte contre les violences conjugales

21 Jan 2020
14
21
3
#1
Rester chez soi est indispensable pour lutter contre l’épidémie de coronavirus et sauver des vies face à l’engorgement des hôpitaux.
Plus ou moins facile à vivre, on peut pour la plupart relativiser notre situation et prendre le confinement avec philosophie, voire en profiter pour prendre du temps pour soi et enfin réaliser de vieux projets relégués au placard.
Le confinement donne cependant lieu à des situations bien plus graves que de se retrouver coincée seule dans son studio parisien trop sombre, ou de devoir télétravailler avec ses gamins braillards.
Certaines voient leur vie mise en danger en se retrouvant forcées d’habiter avec un homme violent, sans possibilité d’échappatoire par le travail ou les sorties.
Les signalements de violences conjugales augmentent avec le confinement
Mise à jour du 30 mars 2020
Les associations féministes redoutaient une aggravation des violences faites aux femmes pendant le confinement, et le gouvernement l’a confirmé.
Le 29 mars, la...
Lire la suite ...
 
Dernière édition:

LuLa

That awkward moment between your birth and death
4 Jan 2019
5 122
34 818
113
#2
Merci pour cet article, j'ai partagé sur les RS le post de Nous Toutes à ce sujet.
 
You Rock !: Marcoz

Sasha.e

Well-known member
25 Fev 2020
16
152
28
#4
Sujet affreusement d'actualité chez moi... Mon conjoint est parti en catastrophe cette nuit, chercher sa maman à 800km.

Elle était dans le sud chez son compagnon quand le confinement à été décidé. Elle est restée avec lui. Sauf qu'il est violent.
Apparemment elle a des bleus au visage, sur les poignets, les lèvres tuméfiés parce qu'il l'a mordu.

Heureusement la gendarmerie à pris ça au sérieux et ils se sont déplacés, ils ont embarqué le mec, il est en garde à vue.
Mon chéri est parti en catastrophe à 1h du matin pour aller chercher sa mère parce qu'elle avait aucun moyen de transport et que les trains ont été supprimés.

Si vous avez des doutes, si vous êtes témoins ou si vos proches sont dans une situation similaire, n'hésitez pas, APPELLEZ!! Appelez la gendarmerie, prévenez les autorités, AIDEZ ces personnes démunies, même si elles vous disent de ne rien faire!
Sa maman ne voulait pas qu'il fasse quoi que ce soit, mais il ne pouvait pas rester les bras croisés. Au final je pense qu'elle est bien soulagée qu'il ai appelé et qu'il soit venu la chercher. Vu dans quel état elle est, pas sûr qu'elle aurait survécu au confinement entier aux côtés de ce type...

Bref, tout ça pour dire.... Réagissez si vous êtes témoins ou proches! Faites quelque chose! Ne laissez pas les victimes seules face à leur bourreau.
 

pravda1917

Well-known member
7 Avr 2019
552
2 198
93
#5
Des points d’accompagnement dans 20 villes?
Le 3919 est injoignable depuis 3 semaines
C’est quoi la priorité du quinquennat?
Mon ancien pharmacien a appris par la presse qu’il était « point de contact » pour les femmes victimes de violence, il m’a appelé (il sait que je suis militante au planning familial) pour me demander ce qu’il fallait qu’il fasse si il était interpellé par une cliente...
Il parait qu’il ne fait pas hurler avec les loups et être solidaire du gouvernement en ce moment mais vraiment je n’y arrive pas devant tellement de mensonge et d’incohérence (je préfèrerais largement un aveu de faiblesse fasse à une situation inédite plutôt que des annonces faisant croire que tout est sous contrôle)