le coaching pour trouver sa voie?

LuLa

That awkward moment between your birth and death
4 Jan 2019
3 058
16 189
113
Lyon
#1
Bonjour tout le monde,

Depuis mi décembre j'ai quitté mon job car je n'en pouvais plus. Mini résumé de ma vie: j'ai fait des études supérieures mais je n'ai jamais vraiment su quoi faire de ma vie. Par contre je sais ce que je ne veux pas ^^. Par exemple la vie en entreprise ne me plaît pas, être employée ne me convient vraiment PAS DU TOUT !

Comme je prend un peu de temps pour moi et pour réfléchir à l'avenir, je suis tombée sur pas mal d'offres de "coachs" en reconversion professionnelle, ou pour trouver sa voie... Et je me tâte un peu pour m'inscrire, parce que malgré tout, ça a un coût...

Par exemple il y a Héléne Picot qui propose un programme en 3 mois "rêvez, osez, foncez", il y a aussi "Pose ta dem'" ou Swith Collective...

Que pensez-vous de tout ça? L'une/l'un d'entre vous a-t-il déjà testé ou prospecté sur le sujet?
 
6 Jan 2019
41
152
33
26
Besançon
www.instagram.com
#4
@LuLa Je ne suis pas intéressée par le coaching de reconversion professionnelle en revanche je suis en train de créer une activité de coach, plutôt orienté développement personnel, basée sur mes expériences de vie, mes rencontres de divers personnes dont des professionnels de santé, des tas et de tas de lectures, des applications sur moi-même et des personnes de mon entourage que j'ai finalement "coachée" de manière intuitive.
Ce que je peux voir d'intéressant, c'est de creuser pour avoir une meilleure lecture de ton fonctionnement, de te connaître pour permettre de mieux définir ce qui te conviendrait, en travaillant sur ton fonctionnement psychologique, sur les valeurs qui comptent pour toi, quelles sont tes motivations, ce pour quoi tu pourrais te lever chaque matin, ce qui te ruinerait le moral à coup sûr, quel environnement t'es adapté, etc. Peut-être que les coachings orientés professionnels ont d'autres pistes à explorer auxquelles je ne pense pas !
C'est des questions que l'on peut se poser seul.e mais le coaching permet d'avoir un.e interlocteur.rice qui accompagne les pensées, qui guide avec des questions pertinentes. Le rôle n'est pas de conseiller mais plutôt d'éclairer, de mettre des outils à disposition, de mettre en valeur certains termes pour t'interroger dessus.
 

Leeloo

Well-known member
6 Jan 2019
63
277
53
Paris
#5
Je n'ai jamais testé mais le principe d'avoir un avis extérieur me semble pas mal. Quelqu'un qui avec un point de vue un peu plus éloigné sera forcément plus objectif que soi pour soi-même. Si c'est une question de budget tu peux peut-être commencer par trouver des lectures sur le sujet ou en parler avec tes proches qui sauront peut-être t'aider ?
 
27 Jan 2019
36
113
33
#8
Ça m'intéresse aussi ! Je me méfie de ce genre de coaching, ça fait un peu trop "on vous vend du rêve". Je ne trouve pas d'avis de personnes qui l'ont fait, à part les témoignages que les sites publient eux même...
 
Dernière édition:
You Rock !: Lataie

LuLa

That awkward moment between your birth and death
4 Jan 2019
3 058
16 189
113
Lyon
#9
Oui j'ai fait face au même problème, impossible de trouver des retours d'expériences en dehors des sites eux-mêmes, où d'articles dans des magazines qui font hyper sponsorisés... Donc effectivement, ça fait un peu louche. Vivement que @jujubedorée nous fasse son retour, et en espérant que d'autres rockies puissent aussi témoigner !

En pas trop trop cher (mais tout est relatif...), le site Wake Up propose un cours audio à 79e de 8 séances pour aborder le changement de carrière et une liste de métiers par secteurs d'intérêt. https://www.wake-up.io/cours-audio/#faq
Du coup, je me tâte, même si j'ai peur de rien apprendre d'intéressant.
 
You Rock !: jujubedorée et Mau'

Cardamine

Ça va le faire, ça le fait toujours.
10 Jan 2019
36
130
33
#10
J'ai une amie qui a fait un bilan de compétence et ça l'a pas mal aidée... J'hésite à tenter le coup, et pour le moment je suis en train de lire un livre sur "trouver son ikigaï" je m'attends pas à un miracle mais si ça peut m'apporter quelques chemins de réflexions...
 
You Rock !: LuLa et Mau'

Linia

Et toc ! Remonte ton slibard, Lothar !
3 Jan 2019
67
76
18
#11
Je te conseille l'APEC qui propose un accompagnement gratuit pour les jeunes diplômés : entretiens individuels, formations... Personnellement cela m'a bien aidé pour ma reconversion.
 

LuLa

That awkward moment between your birth and death
4 Jan 2019
3 058
16 189
113
Lyon
#12
Encore faut il être jeune diplômé :LOL:
J'y étais inscrite à la fin de mon master. Ça ne m'a pas du tout aidé mais aussi je ne savais pas du tout ce que je voulais dire. Tiens ça a pas changé depuis...
Mais c'est ne veut pas dire que ce ne doit pas utile pour d'autres !
 
You Rock !: Lataie

Locha

Coach et psychothérapeute vers l'infini et au delà
30 Jan 2019
100
191
43
Ho-Chi-Minh City, Vietnam
saigon.coach
#13
Je me permets de participer car je suis coach et psychothérapeute, et c'est une thématique sur laquelle j'aide mes clients. Je crois que toutes les solutions suggérées plus haut sont bonnes et dépendent de deux critères, à mon sens: la personne sur qui on tombe et à quel point cela nous convient ou pas. Je m'explique: je connais des gens qui ont fait des bilans de compétences à l'APEC, voire à Pole Emploi, et pour qui ça a été génial et super efficace. Ils ont eu la chance de tomber sur une personne ouverte et à l'écoute, ce qui, malheureusement, n'est pas toujours le cas. J'ai fait un bilan de compétences moi-meme il y a 7 ans via l'APEC... bon ben ratage total :D La personne en face de moi voulait bien m'aider à trouver un job qui soit cohérent avec mon parcours (là, pas de souci, elle a trouvé un truc dont elle était très fière), mais pas quelque chose qui m'éclate ("ah oui mais bon, faut être coherent et puis le travail, c'est pas fait pour s'amuser"). Pareil pour le coaching de groupes: suivant le type de programme, les formateurs, les gens avec qui on tombe, ça peut être génial ou ne servir à rien. Je connais des gens pour qui Switch a été une expérience ouf et qui les a aidé à changer de voie, et d'autres à qui cela n'a rien apporté (soit parce qu'ils étaient déjà allé plus loin que ce qu'on leur proposait dans leur réflexion, soit parce qu'ils se sont aperçus que le coté groupe ne leur convenait pas, car pas assez personnalisé).

Ce que j'en retiens, c'est qu'il n'y a pas de solution parfaite et qu'il faut trouver ce qui nous convient, à nous. Pour ça, je crois que le mieux est toujours de prendre contact avec les gens. Ça permet de voir si le discours nous parle ou non, de poser des questions pour mieux cerner ce qu'on nous vend et voir aussi si le courant passe ou pas - ce qui est hyper important dans ce genre de démarche à mon sens, car si on n'est pas en confiance, c'est mort. La plupart d'entre nous proposons une première séance gratuite, justement pour qu'on puisse estimer si on se convient mutuellement ou pas. Ça n'engage à rien et je trouve que ça aide vraiment à prendre une décision (on n'est pas toujours sure à 100% que la personne va nous convenir à terme, par contre en général quand ça ne passe pas, on le sent très vite!). C'est aussi important de déterminer à l'avance ce qu'on souhaite obtenir et de quelle manière, car chacun fonctionne différemment.

Par exemple, je travaille personnellement en me concentrant sur le fait de poser des questions qui vont permettre à mon client d'alimenter sa réflexion pour trouver les réponses qui lui conviennent (je crois très fort au fait que nous avons tous les réponses en nous et que nous sommes les seuls experts de nous et de notre vie); je peux proposer des outils pratiques si je sens que ça peut aider, mais ce n'est pas la base mon travail. Quand je sens dès la première séance que j'ai quelqu'un "en face" (bon, sur skype en general!) qui veut être hyper poussé, avoir masse d'outils, et qu'on lui apporte des solutions, bon ben je lui dis clairement que je ne suis pas la bonne personne :) Donc je dirai: se demander avant ce qu'on veut, ce qu'on attend, contacter des gens et leur exposer tout cela pour voir si ça peut matcher.

Enfin, y'a clairement une question de budget qui entre en compte... Je connais des coachs qui prennent uniquement des forfaits de plusieurs milliers d'euros; perso je fonctionne avec un tarif à la séance/à l'heure et je ne suis pas la seule dans ce cas. A titre personnel, j'estime qu'une séance d'1h n'est pas suffisant pour savoir si ça vaut le coup de lâcher 3000e à la personne en face + que ça ne laisse pas la liberté au client d'arrêter s'il le souhaite - pour avoir vu différents thérapeutes à titre personnel, je trouve que c'est hyper important de pouvoir dire stop à n'importe quel moment. Après tout cela dépend de chacun, de comment on se sent avec la personne en face, du budget qu'on a/qu'on veut y consacrer... Encore une fois, je pense que le mieux est de se faire une idée en entrant en contact avec les gens, et de ne pas avoir peur de poser des questions (y compris "pourquoi vos tarifs sont-ils si élevés/si bas?"). Voilà j'espère que ça pourra aider! :)
 

LuLa

That awkward moment between your birth and death
4 Jan 2019
3 058
16 189
113
Lyon
#14
@Locha merci pour ton retour très intéressant. Je crois que tu as effectivement raison sur le fait qu'il faut d'abord tester pour voir si "on le sent" et ensuite sur l'importance de définir ses objectifs (ce point étant plutôt problématique pour moi...).
C'est vrai que quand on voit les tarifs, alors qu'on n'est même pas sûre que ça fonctionne, ça peut refroidir...
 
You Rock !: Locha

Locha

Coach et psychothérapeute vers l'infini et au delà
30 Jan 2019
100
191
43
Ho-Chi-Minh City, Vietnam
saigon.coach
#15
@LuLa D'après ton message, tu as déjà défini ce que tu ne voulais pas, et c'est un super point de départ! Visiblement tu as envie d'être à ton compte. Ensuite tu peux te demander ce que tu attends d'un coaching: t'aider à trouver une activité? Quel type? Quelque chose qui te plait? Qui aide les autres? Qui a du sens du sens pour toi? Quel type de vie souhaites-tu avoir idéalement? Après si tu sais déjà que tu attends d'un coaching qu'on t'aide à trouver une activité, ça peut suffire comme point de départ. Ce sera le rôle du coach de t'aider à explorer tes valeurs et tes envies pour trouver ce qui peut te convenir, faire le point sur ce qui est vraiment important pour toi au quotidien etc.
 
Dernière édition:
10 Jan 2019
12
21
3
#16
Hello @LuLa , j'ai commencé switch le 4 février, je te donne mes impressions depuis :giggle:
D'abord pour résumer, je ne sais pas à quel point tu sais comment se déroule le programme mais en gros on a:
  • Un mail par jour pendant 6 semaines avec des exercices à faire ou des vidéos à regarder
  • Des séances en présentiel une fois par semaine, 2 journées complètes et 4 ou 5 soirées
Je ne peux pas te dire si ça a "fonctionné" car c'est encore le début mais ça me plait bien, c'est assez humain comme expérience
Le fait d'être entouré de 40 personnes qui cherchent un peu plus de sens dans leur boulot, c'est rassurant et ça permet d'échanger avec des gens qui comprennent mieux là où tu es, sans t'en vouloir ou te juger de ne pas être satisfait(e) par ton boulot

C'est beaucoup de notions et d'exercices de développement personnel mis bout à bout, organisés en un programme et adaptés pour être travaillés à plusieurs, donc si l'idée du développement personnel te donne des boutons, je conseille pas ;)

D'après les organisateurs du programme, le schéma classique avec les précédents participants, c'est qu'on ne voit pas trop où tout cela va nous mener, jusqu'à la fin du programme. A ce moment là, les participants mettent en perspective tout ce qu'ils ont appris et ont une sorte de déclic

Du coup je reviendrai en parler à la fin du programme :free:
 

LuLa

That awkward moment between your birth and death
4 Jan 2019
3 058
16 189
113
Lyon
#17
@jujubedorée merci beaucoup pour ton retour !
L'inconvénient de ce programme là c'est que du coup si t'es pas de Paris, tu peux pas participer aux séances en présentiel quoi :/
J'ai pas de problème avec le développement perso
Ce contenu est réservé aux membres inscrit.es. Inscris-toi par ici.

Je vois bien l'idée de mettre plein de choses en place qui font boum à la fin. Tu nous diras si tu as eu le déclic :yawn:
 

Ellesméra

Well-known member
10 Jan 2019
139
413
63
#18
J'ai acheté le cours de WAKE UP dont le lien est donné plus haut, j'ai écouté 3 podcasts pour le moment et je trouve ça intéressant. Ca permet de savoir dans quelles directions orienter sa pensée et quelles questions se poser. Je vous ferai un retour quand j'aurai tout fini :)

J'ai aussi lu le livre La méthode Ikigai de Hector Garcia et Francesc Miralles, et je l'ai trouvé intéressant. Il m'a surtout aidé à me demander quelles tâches j'aime dans mon travail, et je me suis rendue compte que je hais la tâche principale mais que le reste ça me plaît assez. J'ai pas pris le temps de me poser pour définir mon Ikigai, mais il faudrait que je le fasse.


Je suis assez paumée dans le monde professionnel, et ce livre et ce podcast me permettent de cadrer mes réflexions et ça les a fait évoluer. (je suis un peu moins paumée maintenant, mais bon c'est encore loin d'être très illuminé)
 
You Rock !: LuLa

LuLa

That awkward moment between your birth and death
4 Jan 2019
3 058
16 189
113
Lyon
#19
@Ellesméra super, ton retour sur les podcats de Wake Up m'intéresse !
C'est vrai que les livres qui traitent de l'Ikigai sont plutôt intéressants, mais moi ça me culpabilise un peu ^^
Tu dis que tu te sens un peu paumée, dans le sens où tu as une idée, même vague, du changement de direction que tu veux prendre, ou alors tu sais pas du tout?
 
You Rock !: Ellesméra

Ellesméra

Well-known member
10 Jan 2019
139
413
63
#20
@LuLa Pourquoi les livres sur l'Ikigai te culpabilisent un peu?

Quand je dis que je suis paumée, c'est que j'ai aucune idée du type de poste qui me conviendrait (surtout que je ne veux pas d'un poste où je passe ma vie à travailler), mais je sais que je veux rester dans mon domaine d'études, j'ai aucune envie de me reconvertir. Mais mon problème c'est que j'aime bien mon domaine d'études, mais j'aime pas la façon dont ça s'applique dans le monde du travail, donc bon.
 
You Rock !: Mau'