L'argent et le couple

LadyOscar

Well-known member
5 Jan 2019
28
159
28
@Matriochka mais concrètement un couple où chacun gagne pareil mais l'un habite "gratuitement" chez l'autre. Le proprio met 1/3 de son salaire ds son prêt (sur 20 ans), il peut se permettre une sortie de temps en temps mais pas plus, une activité loisir régulière ou alors prévoir une semaine de vacances dans l'année peut-être. Le non proprio a lui 1/3 de son salaire de dispo, il peut donc avoir un bon budget extra/loisir/sortie et économiser une belle somme. Si le couple veut avoir un train de vie similaire (ce qui n'est pas déconnant dans un couple), concrètement le non proprio va payer les extras, les sorties, les vacances communes sur son budget extra. Pour moi ça revient au "loyer" dont je parlais sauf que fixer le montant de ce loyer va permettre de mettre tout ça à plat. Le proprio n'aura pas l'impression d'exiger de se faire payer des trucs et le non proprio pourra mettre de côte pour plus tard (puisque lui n'a pas de bien) et se faire plaisir sans culpabiliser de voir son conjoint ne pas pouvoir en faire autant tout en se sentant chez lui.
Évidemment je conviens que mon exemple n'est pas parfait car souvent les 2 ne gagnent pas pareil, ont des coups durs, des dépenses prévues et imprévues variables et des situations et des loisirs différents. C'est pour ça qu'il faut selon moi discuter du montant de ce "loyer" et ne pas hésiter à le ré-évaluer.
Concernant le côté de se faire mettre à la porte en cas de rupture, bah payer ce fameux "loyer" non officiel ou non ne change rien...
 
Dernière édition:

Matriochka

Well-known member
8 Oct 2019
137
849
93
@AngèleLN et @LadyOscar

Je comprends bien vos arguments :)
Votre raisonnement est aussi légitime, et on vient d'en parler avec mon compagnon, il pensait comme vous (mais je l'ai converti avec mes super talents d'oratrice ahahah).

Je suis pas forcément logique, mais je préfère qu'on dise que le non proprio paye toutes les sorties et les vacances, et que ça revienne au même. C'est pas tant une question d'argent que de principe. C'est l'idée même du loyer qui me gêne (mais c'est ma vision, et chaque couple fonctionne différemment bien sûr). (Et ça ne vaut que dans la situation idéale où il n'y a pas de problème d'argent et où les deux gagnent à peu près pareil).
 

schizophrenia

Well-known member
8 Jan 2019
198
1 574
93
Je vis avec mon mec dans l'appartement de celui-ci, jusqu'à maintenant je ne payais rien. Maintenant que je gagne un peu de thune, on va faire au pro-rata des revenus (j'étais plus chaude pour le 50/50 mais il gagne deux fois plus que moi (pour les mêmes études, merci la différence H/F). Malgré le fait qu'on soit pacsé, on fonctionne avec des comptes séparés (en payant aléatoirement des trucs), et une révolut pour les vacances.
 
You Rock !: GrumpyBunny

Albert

Le mieux est l'ennemi du bien.
13 Jan 2019
1 405
8 878
113
Sur cette question du paiement d'un loyer dans le couple à celui qui devient propriétaire, dans le cas où les 2 personnes du couple gagnent des salaires similaires, personnellement je ne suis satisfaite "intellectuellement" par aucune des solutions :
- s'il n'y a pas de loyer, c'est en effet un peu injuste car le "non propriétaire" est logé gratuitement (en dehors des charges partagées bien entendu) et peut épargner une grande partie de son salaire.
- s'il y a un loyer, ou un transfert de loyer par le biais du paiement des sorties ou des vacances, à la fin de la période, quand on fait le bilan :
* le propriétaire a dépensé x euros et obtient un bien immobilier,
* le non propriétaire a dépensé y euros (x=y ou pas) et obtient ... de belles photos de vacances, les mêmes que celles de sa douce moitié. C'est injuste aussi.

Du coup si la situation devait durer longtemps, de mon point de vue, je préférerai faire en sorte que les 2 deviennent propriétaire du bien immobilier, ou trouvent un nouveau bien à acheter en commun.

Toute cette réflexion pour rien, car je ne suis pas concernée par la situation :cretin:
 
Dernière édition:

LadyOscar

Well-known member
5 Jan 2019
28
159
28
@Albert
* le propriétaire a dépensé x euros et obtient un bien immobilier,
* le non propriétaire a dépensé y euros (x=y ou pas) et obtient ... de belles photos de vacances, les mêmes que celles de sa douce moitié. C'est injuste aussi
Encore une fois (toujours dans le cadre de salaires similaires), il y a une 3 ème solution, si y<x alors le non propriétaire peut épargner la différence et donc à la fin il aura également une belle somme donc il aura aussi gagner dans l'affaire.
Apres à titre perso, je suis plutôt favorable à un achat en commun pour un couple stable mais si pour différentes raisons, le non locataire ne peut ou ne veut pas devenir co-propriétaire, cet arrangement me semble tout à fait équitable.
 
Dernière édition:
You Rock !: Livy-m et LeVioque

Albert

Le mieux est l'ennemi du bien.
13 Jan 2019
1 405
8 878
113
@LadyOscar oui en effet, c'était l'idée de mon premier point et je trouve ça injuste aussi. D'où mon constat que je trouve qu'il n'y a pas de solution idéale en terme de justice et d'égalité, tant que les 2 ne deviennent pas propriétaires.